19 décembre 2018

La chanteuse Hoshi accuse Paris Match d’un coming out forcé 

Classé dans : people — dominique @ 11:37

La chanteuse Hoshi accuse Paris Match d’un coming out forcé  dans people tumblr_inline_pjzc6fRggc1uj37u4_540Après une interview accordée à « Paris Match », Hoshi accuse l’hebdomadaire d’avoir révélé son orientation sexuelle contre son gré dans son édition du 14 décembre. La chanteuse de 22 ans, révélée par le titre Ta marinière, accuse l’hebdomadaire de lui avoir infligé un « coming out forcé ».
Tout est parti d’une interview accordée par la chanteuse à l’hebdomadaire en marge d’un concert à Lyon. La journaliste Clémence Duranton l’a interrogé sur son parcours scolaire, musical et sur sa vie privée. « Je suis lesbienne, je l’affiche sans problème même si je ne suis pas du genre à aller à la Gay Pride, aurait alors confié Hoshi. Ma famille l’a toujours accepté et je ne vois pas pourquoi ce serait un problème pour les autres. »
Selon la chanteuse, il n’a jamais été question de dévoiler ce point dans les pages de l’hebdomadaire. « Je vomis en lisant cet article aujourd’hui, écrit Hoshi qui affirme s’être réveillée « en larmes » en découvrant l’article. Je vomis en voyant à quel point certains journalistes ne respectent rien, sont juste là pour faire scandale, pour faire du fric. Ils prennent des raccourcis. »
La jeune chanteuse a immédiatement reçu de nombreux messages de fans. L’association Urgence Homophobie lui a également témoigné son soutien sur Twitter :
@UHomophobie
La journaliste @clemkduranton a outé la chanteuse @HoshiOfficial dans un aricle pour @ParisMatch
HONTE à cette « journaliste », et HONTE au magazine.
Tout notre soutien à cette artiste brillante et talentueuse.
Rendez votre carte de presse Mme, si toutefois vous en avez une.
Lundi 18 décembre, Clémence Duranton, la journaliste de Paris Match, a répondu à la chanteuse dans une série de tweets. « Quelle surprise j’ai eu vendredi en découvrant ce long post larmoyant, me décrivant comme une journaliste monstrueuse », écrit-elle.
Clémence Duranton
@clemkduranton
· 17 déc. 2018
Chère @HoshiOfficial,
Quelle surprise j’ai eu vendredi en découvrant ce long post larmoyant, me décrivant comme une journaliste monstrueuse imposant à une jeune fille de faire son coming out. Lors de ce long moment que nous avons passé ensemble à Lyon les 4 et 5 DECEMBRE ,
il m’est apparu que tu t’assumais pleinement. Toi-même tu m’as dit « je n’ai jamais eu à faire de coming out auprès de ma famille parce que c’était naturel » et j’ai trouvé chouette que tu affiches totalement ton orientation sexuelle . Ta réponse sur le sujet était naturelle,
La journaliste assure que son article se voulait un « pied de nez envers les homophobes ».

23 novembre 2018

La performance d’un enfant trans’ dans « La France a un incroyable talent »

Classé dans : infos — dominique @ 16:32

    

Lors de son passage dans l’émission phare de M6 « La France a un incroyable talent », Loukas, un jeune québécois trans’, a ému le jury et le public avec sa reprise de « True Colors », un hymne d’égalité pour toute la communauté LGBT.
 Avant de monter sur scène, le jeune québécois raconte : « il y a deux ans, j’ai commencé à être mal dans ma peau, j’ai fini par trouver que c’était parce que je suis né dans un corps de fille mais j’ai l’esprit d’un garçon. Je n’étais pas né dans le bon corps. », explique-t-il avec courage et honnêteté face caméra. « En venant à ‘La France à un incroyable talent’, je veux guider les personnes qui ont une différence, parce que moi, au début, il n’y a personne qui est venu me voir pour me dire : ‘ça va aller, lâche pas’. Juste d’avoir quelqu’un qui vienne te voir et qui te dit : ‘je crois en toi et je sais qui t’es’, ça fait toute la différence. »

14 mars 2018

Compiègne: une association accueille la communauté LGBTQI+ pour échanger le temps d’un soir

Classé dans : infos — dominique @ 19:19

flash   

L’association amiénoise Flash Our True Colors a organisé à Compiègne lundi soir son premier « apéro gay ». Une initiative qui intervient dans un contexte tendu avec le mouvement de la Manif pour Tours, très présent sur la commune.
Un reportage signé Marie-Charlotte Roupie, Nagib Ben Ghezala et Pierre-Olivier Pappini ; avec : Olivier Franqueville, membre du bureau de l’association Flash Our True Colors ; Brice Cordin, coordinateur de la Manif pour tous de l’Oise ;

7 mars 2018

Eddy de Pretto massacré par Libération

Classé dans : musique — dominique @ 6:45

eddy-de-pretto-kid-clip« Ce mardi 6 mars, “liberation” accordent Eddy de Pretto» un court portrait au vitriol dans les pages « Culture ». Le ton du jour­na­liste, aussi narquois que le papier réalisé il y a plusieurs semaines sur l’ex-jour­na­liste de Quoti­dien (et du Petit Jour­nal) Hugo Clément, attaque à l’acide une cible vite trouvée. Notre confrère juge l’art du garçon comme un vaste « Kamou­lox », du nom de ce jeu stupide et inco­hé­rent inventé par les humo­ristes et comé­diens Kad & O, lors de leurs fulgu­rants sketchs d’antan. La première descrip­tion d’Eddy De Pretto est sommaire et violente. Libé ‘ le voit comme « un sans-dents gay, roux et fort en gueule, échappé d’une famille abusive et repré­sen­tant fiérot des faubourgs popu­laires de la France qui pense tout bas ». Mais plus que son profil, c’est la colo­ra­tion et les influences de son album qui inter­pellent. Le quoti­dien dézingue ses « habillages élec­tro­niques qui zonent entre Skyrock l’après-midi et M6 Music », « un timbre de voix qui grésille comme celui de Nougaro », « une plas­tique (…) qui sonne comme du trip-hop de musique au mètre », « un misé­ra­bi­lisme de chien de la casse » et le simili d’un personnage « de Brel » construit avec la vali­da­tion d’une « agence de com’ parti­cu­liè­re­ment cynique et déses­pé­rée ». Le verdict est sans appel. Le jour­na­liste de Libé­ra­tion juge cet album comme « épou­van­ta­ble­ment prévisible, laid et monotone », « en tout point mons­trueux », et va jusqu’à estimer que son auteur n’a eu pour seule moti­va­tion que de « faire parler de soi dans des médias terrorisés » par l’hé­gé­mo­nie du rap. On attend main­te­nant la réponse salée du principal concerné… »
 source VSD
 du positif du coté du Figaro :
Il y a quelque chose de frais dans la musique d’Eddy De Pretto. De son mélange fluide des genres à la manière dont il se défait des codes du rap, sans oublier la puissance de ses prestations scéniques. Nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie révélation scène de l’année, le natif de Créteil est la nouvelle coqueluche des médias et met tout le monde d’accord: il plaît aussi bien aux 12 – 25 ans qu’à la ménagère ou aux seniors! 

29 juin 2017

Nike rend hommage à la communauté LGBT

Classé dans : PUB — dominique @ 6:17

Nike vient de dévoiler une dernière vidéo qui célèbre la communauté LGBT avec la star transgenre du voguing Leiomy Maldonado nous trouble d’émotion sous l’œil de la réalisatrice Daisy Zhou.
Le clip a ainsi été réalisé dans le cadre de sa campagne  » Be True  »
C’est ainsi la seconde fois qu’elle fait appel à une sportive transgenre pour incarner son image, le premier étant Chris Mosier.
Surnommée la  » Wonderwoman  » du voguing, Leiomy Maldonado y est encouragée par la voix douce de l’artiste transgenre Precious Angel Ramirez :  » Hey Lei, comment as-tu fait pour laisser ta marque dans ce monde ? Quelles montagnes as-tu dû franchir ? Quels anges t’ont donné leurs ailes ? »
Avec l’utilisation du slow motion, ce spot porte aussi un coup de projecteur sur le voguing en lui-même. Mouvement de danse né dans les années 60 dans la communauté gay afro américaine et les ballrooms scene de Harlem, il est devenu un véritable emblème de la culture queer dans les années 1980, avant d’être popularisé auprès du grand public par Madonna et son titre épique en 1990.
Le voguing est surtout historiquement une manière certaine pour des personnes rejetées pour leur différence de s’accepter, qui nécessite en outre une maîtrise technique pointue. La campagne le montre tel quel : un sport à part entière, et une manière de s’affirmer avec panache.

nike   

14 juin 2017

USA : Sara Ramirez à la The Equality March for Unity and Pride

Classé dans : infos — dominique @ 6:20

1Sara Ramirez, connue pour son rôle de Callie Torres dans Grey’s Anatomy, a participé dimanche, aux Etats-Unis, à la The Equality March for Unity and Prid .à Washington DC
Depuis son coming-out réalisé en octobre 2016, Sara Ramirez est devenue une militante engagée
Une journée pendant laquelle de nombreuses manifestations ont été organisées dans tous les Etats-Unis pour lutter contre l’homophobie, soutenir les jeunes LGBT sans domicile fixe ou encore défendre les droits des homosexuels, bisexuels et transsexuels.
Sara Ramirez a participé à cette journée mettant la tolérance, le respect et l’égalité à l’honneur. Membre du comité de direction de True Colors, une ONG créée par Cindy Lauper pour aider les jeunes LGBT sans domicile fixe, elle a pris la pose avec d’autres militants comme le montrent des clichés publiés sur la toile. L’actrice, qui incarnait Callie Torres dans Grey’s Anatomy, a également pris la parole lors d’un discours mis en ligne sur la toile et déjà regardé plus de 30 000 fois.
« Je suis ici aujourd’hui en tant que fière bisexuelle d’origine mexicaine et irlandaise (…) Honorons ceux que nous avons perdus dans des tragédies comme celle de Pulse dont nous commémorerons demain le premier anniversaire (elle fait référence ici à l’attaque qui a touché le Pulse, une boite de nuit gay à Orlando, le 12 juin 2016. Un homme armé a fait irruption dans l’établissement et a abattu 49 personnes, principalement des hommes ndlr). La communauté LGBT se bat pour l’égalité des droits et il ne s’agit pas que d’une personne », a-t-elle notamment affirmé. 

30 mai 2017

Les baskets en mode arc-en-ciel pour célébrer le pride month

Classé dans : infos — dominique @ 6:37

Les-basketsEn commémoration des émeutes de Stonewall aux USA en juin 1969, marquant la véritable naissance du militantisme LGBT face à un système hostile et violent, le mois de juin est l’occasion de nombreuses gay prides partout dans le monde.
Plusieurs marques prennent aujourd’hui l’initiative positive de rendre hommage au mouvement, sous la bannière de son emblématique rainbow flag.

Converse délivre ainsi pour le célébrer la campagne Yes to all, avec la marque entend défendre la liberté d’expression de chacun – peu importe son genre, son orientation sexuelle et son identité.
A l’occasion du pride month, la mythique Chuck Taylor est revisitée selon les symboles LGBTQ. On les retrouve bien sûr déclinées aux couleurs du drapeau arc-en-ciel et customisables.
Toutes les recettes nettes des ventes générées par la collection Converse pride 2017 seront reversées à « It gets better project  » et la fondation Happy hippie, deux organisations qui vient en aide aux jeunes LGBT
Adidas, l’année dernière proposait des Stan Smith et Super Star en hommage à la cause LGBTQ dévoilera un modèle Ultra boost 3.0 avec un splash de couleurs arc-en-ciel.
Comme chaque année, Nike lance ses modèles aux couleurs arc-en-ciel
Nike réitère cette année son initiative Be true, mise en œuvre depuis 2012. La marque réinterprète sous les couleurs du rainbow flag quatre de ses modèles phares : une Cortez, une Flyknit racer, une Pegasus 34 et une Air Vapormax. Des t-shirts et des chaussettes complètent la collection. Nous, on craque déjà pour la Vapormax à la semelle aérienne multicolore !
On ne peut que saluer toutes ces initiatives qui s’inscrivent dans la lutte pour les droits et contre les violences subies par les personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenre ou transsexuelles. Laquelle est, on le sait, loin d’être terminée… Les bénéfices des sneakers vendues iront ainsi en partie auprès d’associations LGBT. Et auront, bonus non négligeable, l’avantage d’égayer notre démarche.

8 mai 2017

Irlande : Stephen Fry accusé de blasphème

Classé dans : infos — dominique @ 11:47

Stephen-FryFry était interviewé en 2015 pour une émission religieuse intitulée « The Meaning of Life ».
Fry, athée, avait répondu que si Dieu existait, il était monstrueux et ne méritait pas le respect, et qu’au moment où l’on parvenait à exclure Dieu de sa vie, alors l’existence devenait plus agréable.
Fry avait fait cette réponse alors qu’il lui était demandé ce qu’il dirait à Dieu s’il devait s’avérer qu’il y en avait un et qu’il devait le rencontrer – lui ou elle – aux portes du paradis.
La réponse de Fry, une séquence vidéo qui a été visionnée plus de 7 millions de fois sur YouTube, a entraîné une plainte officielle pour blasphème déposée auprès de la police irlandaise.
Si la police ne s’est tout d’abord pas arrêtée sur le dossier, le plaignant a pour sa part donné suite, et la police a déclaré que le plaignant avait été contacté et qu’une enquête est dorénavant ouverte sur ce dossier.
La Defamation Act irlandaise adoptée en 2009 spécifie que quiconque « publie ou prononce un propos pouvant être considéré comme un blasphème peut être reconnu coupable de délit », avec une amende possible de 25 000 euros maximum. Le journal Irish Independent a dit qu’il serait toutefois « hautement improbable » que Fry soit poursuivi.
Le plaignant a indiqué au journal irlandais qu’il avait rempli son « devoir civique » en rapportant les propos de Fry dans la mesure où ces paroles venaient supposément violer la loi même si, a-t-il reconnu, il ne s’était pas senti personnellement offensé.

20 mars 2017

USA : scandale autour d’un groupe facebook de Marines américains

Classé dans : infos — dominique @ 17:45

  militaire nu

Le scandale du groupe Facebook de Marines américains qui partageait des photos intimes de femmes, militaires ou non, sans leur consentement, prend une autre ampleur après qu’on est appris que des contenus diffusés sur des sites pornos gay, où des photos de militaires nus ou pratiquant des actes sexuels ont été partagées sans indication de consentement, rapporte  « USA Today ».
Sur certains sites Tumblr, des militaires apparaissent avec leurs noms visibles. Au moins un Marine n’était pas consentant pour que sa photo y figure, indique au quotidien un porte-parole du Corps des Marines. Et parmi les images pornographiques diffusées, figurent aussi, d’après leurs uniformes, des membres des armées de Terre, de l’Air et de la Navy.
Un groupe d’enquête inter-armés a été constitué, a déclaré à « USA Today » MaryAnn Cummings, une porte-parole du Naval Criminal Investigative Service (NCIS), qui a mis plusieurs dizaines d’enquêteurs sur l’affaire.
Un vétéran, John Albert, a découvert en septembre 2016, le groupe Facebook fermé, ou seuls ses membres pouvaient voir les images partagées
Un porte-parole du groupe Facebook supprimé, Marshall Chiles, a déclaré le 16 mars au Daily Beast que Marines United avait initialement été créé pour soutenir des Marines en difficulté, notamment pour empêcher des suicides. Selon lui, les hommes qui ont posté des photos de femmes cherchaient une « validation sociale ».
Il met en cause le recrutement de femmes dans l’armée, affirmant que ce genre de problème augmente « quand vous intégrez des femmes ». Drôle d’excuses alors que le scandale s’étend maintenant à des photos volées d’hommes.
Comme le relève le Daily Dot, cette excuse était déjà pratiquée il y a quatre ans par le futur chef des armées américaines Donald Trump :
« 26.000 agressions sexuelles non signalées dans l’armée, seulement 238 condamnations. À quoi s’attendaient ces génies quand ils ont mis des hommes et des femmes ensemble ? »

11 janvier 2017

Hari Nef, premier mannequin transgenre visage de L’Oréal Paris

Classé dans : people,Trans — dominique @ 16:07

Hari_Nef_LorealHari Nef, mannequin américaine de 24 ans, est devenue la première femme trans à dire «parce que je le vaux bien» dans une campagne de publicité L’Oréal Elle vante le nouveau fond de teint de L’Oréal Paris, mais surtout la diversité et l’acceptation de soi dans le dernier spot publicitaire de la marque
Divulguée la nuit dernière lors de la diffusion des Golden Globes, la nouvelle campagne publicitaire de L’Oréal Paris est destinée à célébrer la beauté de la diversité.
Sur un fond noir sobre, les personnalités se succèdent: Blake Lively, Lara Stone, Xiao Wen Ju ou encore Cipriana Quann vantent les mérites du dernier fond de teint « True Match » de L’Oréal Paris dans le nouveau spot publicitaire de la marque.
Parmi eux, Hari Nef, jeune mannequin transgenre de 24 ans, qui devient ainsi la première égérie transgenre à représenter l’une des marques phares du groupe L’Oréal aux Etats-Unis.
Tim Coolican, directeur général adjoint de L’Oréal Paris explique ce choix par une volonté de la marque d’encourager toujours plus de tolérance. « L’Oréal Paris est une marque alimentée par une mission qui permet à chacun de revendiquer sa beauté. En mettant en valeur une grande diversité d’égéries et en expliquant les origines de leur couleur de peau, notre nouvelle campagne True Match célèbre la puissance et la beauté de se sentir à l’aise dans sa propre peau. »

12345...15

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS