• Accueil
  • > Recherche : photo nu hom

14 juillet 2018

solidarité pour un gendarme de São Paulo par ses collègues LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 21:02

solidarité pour un gendarme de São Paulo par ses collègues LGBT dans infos tumblr_inline_pbv72mICh31uj37u4_540Critiqué et insulté après avoir embrassé son copain dans le métro, un gendarme de São Paulo inspire une mobilisation de ses collègues LGBT dans les services de sécurité du pays.
#Somostodosprior, «Nous sommes tous Prior». La mobilisation s’organise dans les différents corps de sécurité brésiliens après la mésaventure survenue à un membre de la Police militaire de São Paulo. Leandro Prior, un gendarme de 27 ans, est victime d’insultes et de menaces de mort depuis qu’une vidéo privée où on le voit en uniforme embrasser un homme dans un métro de la ville a fuité sur les réseaux sociaux.
Certains des messages de haine émanent de collègues du jeune gendarme. «Il déshonore ma corporation. Il mérite la mort par lapidation. Saloperie de pédé!» écrivait l’un d’eux, membre des commandos de la police militaire, sur Facebook, fin juin (il a entre-temps démenti être l’auteur du post, affirmant que son compte avait été «hacké»). Le gouverneur de São Paulo, Márcio França, s’est mêlé de l’affaire, reprochant au soldat Prior d’avoir «manqué de respect» à l’uniforme: «Je ne vois pas le sens de porter son arme et son uniforme, et en même temps faire des gestes d’amour en public, que ce soit avec un homme ou une femme.»
Réagissant à la polémique, le Réseau national des professionnels LGBT de la sécurité, RenospLGBT, a lancé une campagne de soutien, et à travers elle, une grande opération pour la visibilité. Policiers, militaires, surveillants ou pompiers gays, lesbiennes et trans de tout le pays ont orné leurs photos sur les réseaux sociaux d’un arc-en-ciel. «L’objectif est, outre d’offrir notre solidarité à Prior, de montrer que nous sommes fièrement gay, car nous avons déjà fait l’expérience de situations analogues», explique Paulo Breno Agnes, agent pénitentiaire de São Paulo au site G1.
Prior, très affecté par l’affaire, a été mis en congé maladie, tandis que sa hiérarchie indique vouloir sanctionner les auteurs de menaces contre lui. Il s’est dit réconforté par la réaction de RenospLGBT. «Je trouve que cette une belle initiative, je suis flatté, a commenté Prior, contacté par G1. Cela montre que je ne suis pas seul.»
source :  http://360.ch/

Indonésie: Un couple homosexuel puni à coups de bâton à Aceh pour avoir enfreint la charia

Classé dans : infos — dominique @ 15:44
Résultat de recherche d'images pour "indonésie scènes de flagellation"

scene de flagellation en Indonésie

Un couple d’homosexuels a reçu des coups de bâton en public vendredi pour avoir enfreint la charia à Aceh, seule province d’Indonésie à appliquer la loi islamique dans le pays musulman le plus peuplé au monde.
Les deux hommes ont reçu chacun plus de 80 coups de bâton de rotin dans le dos devant une foule enthousiaste d’environ un millier de personnes, parmi lesquelles des touristes de la Malaisie voisine, prenant des photos avec leur smartphone. Certains criaient « tapez plus fort! ».
Les deux homosexuels faisaient partie d’un groupe de 15 personnes sanctionnées près d’une mosquée pour des infractions à la loi islamique, telles montrer des signes d’affection en public ou vendre de l’alcool.
C’est la deuxième fois cette année qu’un couple d’homosexuels subit une flagellation en public dans cette région à la pointe nord de l’île de Sumatra, où la loi islamique est appliquée strictement depuis 2001.
Aceh s’était alors vu accorder un statut d’autonomie par le gouvernement central de Jakarta, pour mettre fin à plusieurs décennies de rébellion séparatiste.
L’an passé, deux hommes âgés d’une vingtaine d’années avaient subi le même sort pour avoir eu des relations homosexuelles.
Des organisations de défense des droits de l’homme critiquent régulièrement ces pratiques d’un autre âge, tandis que le président indonésien, Joko Widodo, a lancé un appel pour que ces séances humiliantes ne soient plus publiques, mais rien n’a changé jusqu’ici.
Cet appel était intervenu à la suite d’une vague de critiques internationales dénonçant ces pratiques touchant aussi des LGBT, une communauté qui est déjà la cible de discriminations en Indonésie.
Aceh est peuplée de quelque cinq millions de personnes, dont environ 98% sont de confession musulmane. Les non-musulmans interpellés pour avoir enfreint la loi islamique peuvent choisir entre la flagellation ou des poursuites judiciaires.

6 juillet 2018

Philippines :Des chrétiens surprennent les marcheurs de la gay pride avec des pancartes s’excusant pour les points de vue anti-LGBTQ

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 18:05

Philippines :Des chrétiens surprennent les marcheurs de la gay pride avec des pancartes s'excusant pour les points de vue anti-LGBTQ dans homophobie 12Lors de la gay Pride de Marikina aux Philippines, des chrétiens tenaient des pancartes pour s’excuser de la façon dont la religion avait blessé la communauté LGBTQ.
Ce groupe de manifestants provient d’une église évangélique et pentecôtiste, l’Eglise de la liberté dans les ministères du Christ. Ils manifestent avec des pancartes similaires depuis quatre ans.
Sur leurs pancartes on pouvait lire « Je suis désolé que les chrétiens vous aient rejeté », « J’étais un homophobe obsédé par la bible. Désolé! », « Dieu vous aime, nous aussi », « Jesus ne repoussait personne et nous non plus »
Sur la plus grande pancarte était inscrit « Nous venons nous excusons de la manière dont les chrétiens ont fait du mal à la communauté LGBT. Je suis désolé: de m’être abrité derrière la religion alors qu’en fait j’avais juste peur, je vous ai méprisé au lieu d’honorer votre humanité ; de ne pas vous avoir écouté ; de vous avoir jugé ; je vous ai regardé comme un rapport sexuel au lieu d’un enfant de Dieu ; j’ai rejeté et blessé votre famille au nom des « valeurs familiales ».
Le pasteur de l’église, Val Paminiani, a déclaré à Buzzfeed: «Nous nous excusons pour la manière dont les chrétiens ont blessé la communauté LGBT, en particulier en utilisant la Bible pour les condamner et les juger.»
«Je croyais que Dieu condamnait les homosexuels, mais quand j’ai étudié les Ecritures, j’ai réalisé qu’il y avait beaucoup à apprendre, y compris la vérité que Dieu n’est contre personne. Dieu ne fait pas de discrimination à partir de l’orientation sexuelle. » at’il ajouté
Les photos publiées sur Twitter sont rapidement devenues virales…

3 juillet 2018

Nadine Morano poursuivie en justice pour un tweet jugé homophobe

Classé dans : infos — dominique @ 15:55

Nadine Morano poursuivie en justice pour un tweet jugé homophobe dans infos tumblr_inline_pbapeu7X6B1uj37u4_540La députée européenne Nadine Morano (Les Républicains) a publié un tweet contre le déploiement d’une banderole arc-en-ciel sur la façade de l’Assemblée nationale à l’occasion de la marche des fiertés.
NON, Je n’ai pas la même notion de la « fierté »qu’En Marche … pauvre France décadente. Respect pour L’Assemblée Nationale, Respect pour notre drapeau Français qui doit pavoiser nos institutions. Respect pour les citoyens qui n’ont pas à subir ces exhibitions !, a-t-elle écrit le 1er juillet en postant un photomontage montrant l’entrée pavoisée de l’Assemblée nationale, mais aussi deux manifestants dénudés.
Deux associations LGBT, Mousse et Stop Homophobie, ont annoncé mardi 3 juillet, qu’elles avaient déposé plainte contre Nadine Morano pour injure homophobe et transphobe en raison de ce tweet « qualifiant la gay pride de ‘pauvre France décadente’ ».
Les deux associations relèvent au passage que Nadine Morano a utilisé dans son tweet une image qui avait fait la couverture d’une numéro de l’hebdomadaire d’extrême droite Minute lors des débats sur le mariage pour tous pour lequel le magazine avait été condamné pour injure et incitation à la haine homophobe, le magazine ayant titré « Mariage homo : bientôt ils vont pouvoir s’enfiler… la bague au doigt ».

2 juillet 2018

Tom Daley annonce son premier enfant avec son mari

Classé dans : homoparentalité,people — dominique @ 16:04

Tom Daley annonce son premier enfant avec son mari dans homoparentalité tumblr_inline_pb8v55mh2i1uj37u4_540Tom Daley et son mari Dustin Lance Black ont annoncé samedi la naissance de leur bébé, Robbie Ray, né le 27 juin via une mère porteuse américaine
« Bienvenue dans ce monde à notre petit Robbie Ray Black-Daley », a écrit Tom Daley samedi « Et merci à ceux qui ont contribué à réaliser notre rêve d’avoir une famille dans cette merveilleuse réalité.’ at’il ajouté.
Le second papa a publié une photo du nouveau né sur Instragram .
La naissance de Robbie Ray a été annoncée par les deux pères sur les médias sociaux, dans des messages qui ont été accueillis positivement sur Instagram, la plupart des commentateurs partageant le bonheur du couple lors de leur arrivée.
Mais de nombreux messages homophobes sont également apparus évoquant les caractère « contre nature de cette naissance ou accusant le couple d’effacer la mère porteuse de leur fils.
Tom Daley a obtenu deux médailles de bronze olympiques, ainsi que quatre médailles d’or aux Championnats d’Europe et aux Jeux du Commonwealth.

30 juin 2018

Metz: L’exposition d’Olivier Ciappa à nouveau vandalisée

Classé dans : homophobie — dominique @ 13:23

Metz: L'exposition d'Olivier Ciappa à nouveau vandalisée dans homophobie ciappa-e1528122543262L’exposition de photographies « Les couples de la République » d’Olivier Ciappa, installée dans un square à Metz et recouverte de tags homophobes au début du mois de juin, a été à nouveau vandalisée.
Les dégradations, constatées jeudi matin, ont vraisemblablement été commises dans la nuit de jeudi à vendredi, a avancé la municipalité.
« Les bâches ont été enlevées de leur support, déchirées sur tout ou partie de leur surface et sont au sol », a décrit à l’AFP le service communication de la ville.
L’exposition, organisée en plein air par l’association LGBT « Couleurs Gaies » au square du Luxembourg dans le cadre d’un festival, montre des couples enlacés, LGBT anonymes, hétérosexuels et de stars. « C’est l’intégralité de l’exposition qui est très endommagée », a-t-on précisé.
La dizaine de clichés du photographe Olivier Ciappa avait été recouverte du mot « NON », inscrit à la peinture rouge, dans la nuit du 31 mai au 1er juin.
En 2015, cette même exposition avait déjà été vandalisée à Toulouse.
En accord avec l’artiste, la ville de Metz et l’association ont décidé de prolonger la durée de l’exposition pendant l’été et de « laisser les photos en l’état ».
Dans un communiqué, le maire socialiste, Dominique Gros, a exprimé sa « condamnation (…) d’autant plus ferme qu’il s’agit de la répétition d’un vandalisme qui constitue un acharnement homophobe ».
Pour le président de Metz Métropole, Jean-Luc Bohl, « cette nouvelle démonstration de bêtise, de haine et d’intolérance ne fait que renforcer notre détermination à lutter sans faille contre les discriminations », a-t-il écrit dans un communiqué.
« La ville de Metz a décidé de financer, avec la direction régionale des affaires culturelles, la réimpression des bâches » et « étudie actuellement les modalités pratiques d’une nouvelle installation de l’exposition » avec l’association « Couleurs Gaies », a précisé Dominique Gros.

28 juin 2018

Angola : Une association LGBT légalisée

Classé dans : infos — dominique @ 15:10

 Angola : Une association LGBT légalisée dans infos angola-association-in-imageL’Association Iris Angola ( Associação Íris Angola ) est devenue la première organisation de défense des droits civiques LGBT +  a être légalisé .
Créeen 2013, l’association fait partie du mécanisme de coordination national angolais pour lutter contre le paludisme, la tuberculose et le VIH / sida.
« Nous apportons une aide psychosociale à la communauté et promouvons la vision de l’autonomisation communautaire [avec] les organisations de la société civile travaillant avec le VIH / SIDA en Angola », a expliqué le directeur de l’association, Carlos Fernandez, dans une interview au site Mambaonline.
« C’est un moment historique » après cinq années d’existence, s’est réjoui Carlos Fernandes, qui a obtenu l’agrément des autorités.
En 2016, l’organisation avait reçu l’approbation du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, mais un certificat officiel d’inscription leur a été délivré ce 8 juin seulement, faute de soutien financier.
Fernandez a déclaré que l’enregistrement n’était pas seulement une réussite et une victoire pour la communauté LGBT + angolaise, mais pour la société civile au sens large, dans un contexte où il reste difficile d’enregistrer les organisations dans le pays.
« Bonne nouvelle », a réagi sur Twitter Iain Levine, l’un des directeurs de l’ONG Human Rights Watch (HRW), en publiant, photo à l’appui, la confirmation du ministère de la Justice.
Iris Angola est l’une des deux associations défendant la cause LGBT en Angola. La seconde n’a pas encore été légalisée.
Dans ce pays d’Afrique australe, la loi ne dit rien sur les homosexuels mais la communauté LGBT affirme faire l’objet de discriminations pour accéder à la santé et l’éducation.
L’Angola est dirigé depuis septembre par le président Joao Lourenço, qui a succédé à José Eduardo dos Santos après trente-huit ans au pouvoir.
Les deux hommes sont issus du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), au pouvoir depuis l’indépendance de l’Angola en 1975.
Mais Joao Lourenço s’est démarqué de son prédécesseur en congédiant de nombreux barons de l’ancien régime. Il a autorisé en mars une manifestation de l’opposition, qui avait été largement muselée pendant l’ère Dos Santos.

25 juin 2018

Nicola Sirkis qualifie ceux qui critiquent la photo du couple Macron pendant la fête de la musique de « vieille France à la fois raciste et homophobe »

Classé dans : infos — dominique @ 15:51

Kiddy Smile : Hier soir dans « 20h30 le dimanche » sur France 2, Laurent Delahousse recevait Nicola Sirkis. Le leader du groupe Indochine est revenu sur la polémique qui enfle depuis la mise en ligne d’une photo mettant en scène le couple Macron avec des danseurs de la communauté LGBT durant la fête de la musique.
Une polémique insoutenable pour le chanteur qui ne comprend pas toute cette haine. « Il a reçu des artistes noirs, immigrés et homosexuels » commence-t-il avant de poursuivre sur la France qui critique ce choix de groupe de musique, en ajoutant: « C’est une vieille France qui parle comme ça (…) c’est à la fois homophobe, raciste et c’est pas ce que nous avons envie d’entendre ».

23 juin 2018

Kiddy Smile : « Fils d’immigrés, noir et pédé »

Classé dans : infos — dominique @ 18:00

Kiddy Smile : Invité à L’Elysée pour la fête de la musique jeudi 21 ans, le DJ Kiddy Smile s’est produit avec un t-shirt noir portant les mots suivant: « Fils d’immigrés, noir et pédé, avec la loi Asile Immigration je n’existerai pas ».
Agé de 29 ans, le DJ parisien est une figure LGBTI engagée.
Le musicien a expliqué son geste dans un long message posté sur son compte Facebook:
« Je sais ce que représente l’Elysee en terme d’oppression et d’histoire pour QPOC / POC & la communauté LGBTQIA+ ainsi que la répression des migrants mais je crois fermement au high jacking du pouvoir en place de l’intérieur et a la création du discours la ou il n’y en a plus/pas : cette invitation à mixer dans la demeure temporaire de Macron se présente a moi comme une opportunité de pouvoir faire passer mes messages »
Son cachet de 1.500 euros doit être reversé à une association d’aide aux migrants.
Autre polémique : Une  photo du couple Macron pendant la Fête de la musique à l’Elysée devient en quelques heures le sujet le plus commenté sur les réseaux sociaux
Dans un fauteuil du palais l’Élysée, accompagné de Brigitte Macron, le président de la République pose avec des danseurs à l’occasion de la fête de la musique. La photo, postée sur le compte Instagram du chef de cabinet de Brigitte Macron, n’a pas manqué de faire réagir l’opposition.
Le président pose entouré des danseurs du DJ Kiddy Smile.
Kiddy Smile est une star du « voguing », une danse urbaine qui trouve son origine dans la communauté LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) noire américaine. Comme d’autres adeptes des musiques électroniques, l’artiste s’est produit dans la cour de l’Élysée pour la Fête de la musique, jeudi soir.
Les avis sont très divisés à la lectures des différents messages. Certains évoquent un couple « dans l’air du temps qui remet le Président et sa femme au coeur de la société d’aujourd’hui », d’autres tiennent des propos homophobes et certains évoquent la place du Président dont la fonction ne serait pas adaptée à ce type de fonction
La photo a été critiquée par plusieurs élus, principalement de droite. D’autant que le chanteur portait volontairement un T-shirt provocateur « Fils d’immigré, noir et pédé », pour protester contre la loi asile et immigration. De quoi agacer la députée Les Républicains (LR) Valérie Boyer qui a fait le rapprochement avec le « recadrage présidentiel » par Emmanuel Macron d’un jeune collégien lundi dernier.
          Le rapport, et vous le savez très bien, c’est que d’un côté @EmmanuelMacron appelle au respect de la fonction présidentielle et #EnMêmeTemps, il      l’abaisse en organisant une jet set à l’Elysée avec DJ Kiddy Smile portant un T-shirt où était écrit « Fils d’immigré, noir et pédé », https://t.co/UAY6JsEQf2
— Valérie Boyer (@valerieboyer13) June 22, 2018

20 juin 2018

Mexique : meurtre de trois militants LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 16:51

Mexique : meurtre de trois militants LGBT dans infos 112-e1529509806597

Trois activistes LGBT ont été abattus au Mexique.
Les corps de Ruben Estrada, Roberto Vega et Carlos Uriel Lopez ont été retrouvés par les autorités de Taxco, une ville de l’État mexicain de Guerrero.
Selon The Washington Blade , les hommes se trouvaient dans une boîte de nuit, dimanche 17 juin, lorsqu’un groupe d’hommes a essayé de leur extorquer de l’argent.
Quand ils ont refusé, le groupe d’hommes est revenu et a enlevé les trois activistes et les a mis dans une camionnette avant de partir.
Les photos des corps des trois hommes ont été publiés .Vraisemblablement  ils ont été mortellement blessés à la tête.
Certains rapports affirment que les hommes ont été torturés avant leur mort.
Les trois hommes étaient actifs dans la communauté LGBT + du Mexique et Estrada, 35 ans, a organisé la marche annuelle Pride ainsi qu’un concours de beauté gay. Lopez était son partenaire.
Gaby Soberanis du groupe LGBT Diversidad Guerrero a déclaré: « Nous sommes tristes, déprimés. Ils étaient jeunes. Ils avaient un avenir devant eux. Le mouvement des droits LGBTI de l’état entier est triste, et est en deuil. « 

12345...74

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS