17 janvier 2019

Le footballeur Ruben Loftus-Cheek dément les rumeurs selon lesquelles il est sur le point de devenir le premier footballeur ouvertement gay de Premier League

Classé dans : infos — dominique @ 17:14

Le footballeur Ruben Loftus-Cheek dément les rumeurs selon lesquelles il est sur le point de devenir le premier footballeur ouvertement gay de Premier League dans infos tumblr_inline_plhh45chFa1uj37u4_540le milieu de terrain de Chelsea, Ruben Loftus-Cheek, a publié un tweet qui a été retweeté près de 12 000 fois et liké à 55 000 reprises où il réfute les rumeurs selon lesquelles il serait gay .
Il l’a fait dans un message des plus respectueux dans lequel il a déclaré: «J’apporterais mon soutien à n’importe quel joueur qui révélerait son homosexualité et je lui dirais respect. Mais la rumeur me concernant est fausse»
Certains internautes s’étaient mis à spéculer sur la vie privée du joueur de 22 ans, annonçant qu’il allait effectuer son coming-out .
Il serait devenu le premier footballeur de Premier League à révéler publiquement son homosexualité.
L’homosexualité reste un sujet sensible dans le monde du football. En fait, l’ancien international Thomas Hitzlsperger a été l’un des rares à «sortir». Il l’a annoncé il y a cinq ans dans une publication: «Ce n’est que ces dernières années que j’ai clairement compris que je préférerais vivre avec un homme», avait-il déclaré.
L’Américain Robbie Rogers avait effectué son coming-out après son départ de Leeds: Le 27 mai 2013, Robbie Rogers était devenu le premier athlète ouvertement gay à avoir joué au sein d’une ligue professionnelle majeure aux USA

USA : La femme de Mike Pence enseigne dans une école anti-LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 13:36

USA : La femme de Mike Pence enseigne dans une école anti-LGBT dans infos karen-penceKaren Pence, l’épouse du vice-président américain Mike Pence, a rejoint ce 14 janvier en tant qu’enseignante d’arts plastiques une école chrétienne de Springfield en Virginie, dans laquelle les élèves « participant à des activités homosexuelles, ou les cautionnant », ne sont pas acceptés, ont révélé mardi 15 janvier les journalistes du HuffPost américain.
Dans une « convention » conclue en accord avec les parents d’élèves, et disponible en ligne, la « Immanuel Christian School » indique qu’elle se réserve le droit de « refuser ou interrompre l’inscription d’un candidat si (…) ses activités sont en désaccord avec le mode de vie biblique qu’enseigne l’école. Cela inclut (…) une conduite rebelle, clivante, et la participation, le soutien ou le cautionnement de l’immoralité sexuelle, l’activité homosexuelle ou bisexuelle, la promotion de telles pratiques, ou l’incapacité à soutenir les principes moraux de l’école ».
Le formulaire d’inscription pour les professeurs, datant de 2018, impose également aux candidats de s’engager à ne pas avoir d’activité homosexuelle ou violer les « rôles uniques de l’homme et de la femme ».
L’école, qui accueille des élèves de la maternelle à la quatrième, interdit par ailleurs aux employés de se livrer à des « activités hétérosexuelles hors mariage (par exemple le sexe avant le mariage, la cohabitation ou le sexe extraconjugal), des activités sexuelles homosexuelles ou lesbiennes, des actes polygames, à appartenir à l’identité transgenre, et de se livrer à toutes les autres violations de l’unique rôle de l’homme et de la femme, le harcèlement sexuel, l’utilisation ou la consultation de documents ou sites pornographiques ».
Selon le formulaire d’inscription pour les professeurs, l’école croit que « le mariage unit un homme et une femme » et qu’une « épouse a pour devoir de se soumettre à son époux comme l’Église se soumet au Christ ».

16 janvier 2019

la mission parlementaire favorable à l’ouverture de la PMA

Classé dans : homoparentalité — dominique @ 10:00

pmaDans son rapport publié ce 15 janvier, la mission parlementaire sur la loi de bioéthique préconise d’ouvrir la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes seules. Il propose aussi des avancées sur l’autoconservation des ovocytes, ou encore l’anonymat des donneurs de sperme.
« Notre mission recommande l’ouverture de la PMA à toutes les femmes », déclare à France Inter Jean-Louis Touraine, rapporteur de la mission d’information sur la révision de la loi relative à la bioéthique. « Qu’elles soient en couple homosexuel ou seules, explique le député du Rhône, toutes ces femmes ont aujourd’hui le droit d’adopter des enfants. Il serait donc déraisonnable de leur interdire de développer par elles-mêmes une famille ». C’est pourquoi, « dans un principe d’égalité avec les autres femmes qui sont en couple hétérosexuel », la mission parlementaire recommande d’accorder à toutes les femmes la possibilité de pouvoir bénéficier de la Procréation Médicalement Assistée.
La mission se déclare également favorable à un remboursement de toutes les variétés de PMA par la sécurité sociale. Que ce soit pour les couples hétérosexuels, avec ou sans infertilité médicalement prouvée, pour les couples homosexuels, ou les femmes seules. L’ouverture de la PMA aux femmes seules imposerait d’ailleurs d’autoriser également la PMA post-mortem.
Au-delà de l’ouverture de la PMA, la mission parlementaire sur la loi de bioéthique se prononce en faveur de l’autoconservation des ovocytes. « L’horloge biologique des femmes est plus sévère que celle des hommes », justifie Jean-Louis Touraine. Selon lui, « il y a une inégalité de la nature puisque les femmes voient leur fertilité diminuer après la trentaine ». Le député du Rhône a également conscience que de nos jours, les femmes n’ont pas toujours envie d’avoir un enfant avant 30 ans.
Il est légitime de considérer que ces femmes qui, grâce à la contraception n’ont pas d’enfant imprévu, puissent conserver leurs ovocytes afin qu’elles aient une chance de procréer le moment venu.
La mission propose d’assortir cette avancée d’une amélioration de la pédagogie sur la fertilité des jeunes femmes et des jeunes hommes.
En outre, la mission préconise une mesure réclamée depuis plusieurs années par des associations : les enfants conçus par PMA pourraient connaître l’identité du donneur sur simple demande, dès leurs 18 ans, pour tous les dons effectués après l’entrée en vigueur de la loi. Pour les dons précédant la loi, l’accord du donneur serait obligatoire.
Enfin, la mission considère qu’il faut maintenir l’interdiction de la GPA (gestation pour autrui, c’est-à-dire le recours à une mère porteuse), tout en reconnaissant à l’état civil les enfants conçus grâce à une GPA pratiquée à l’étranger.

Grande Bretagne : un acteur porno et son petit-ami plaide coupable pour attentat à la pudeur

Classé dans : infos — dominique @ 9:12

Grande Bretagne : un acteur porno et son petit-ami plaide coupable pour attentat à la pudeur  dans infos tumblr_inline_plf01zn17v1uj37u4_540George Mason, plus connu sous le nom de HungYoungBit, a reconnu s’être adonné à un plan à trois dans le métro de la capitale britannique.les faits qui lui étaient reprochés
Avec son petit-ami Nicholas Mullan, 24 ans, la star du porno gay de 35 ans était jugée pour attentat à la pudeur vendredi 11 devant le tribunal de Westminster à Londres..
En février 2018, les trois hommes (le troisième n’a pas été identifié) l’avaient fait devant tous les passagers et avaient filmé leurs ébats pour ensuite partager la vidéo sur Internet.
« La vidéo montre des scènes de sexe oral et de masturbation en présence des voyageurs », a fait savoir la procureure lors du procès.
« Cela a été rapporté à la police par un homme, également homosexuel, qui a vu la vidéo en ligne et a pensé qu’elle était moralement inacceptable », a-t-elle poursuivi.
George Mason a donc plaidé coupable, tout comme son compagnon. L’attentat à la pudeur peut être lourdement puni au Royaume-Uni.
L’amende encourue peut atteindre un montant « illimité », tout comme la peine de prison. Tout dépend de la nature des actes perpétrés. Le verdict de ce procès devrait être rendu le 1er février prochain.

14 janvier 2019

Mounir Mahjoubi revient sur son coming out

Classé dans : infos — dominique @ 13:24

Mounir Mahjoubi revient sur son coming out dans infos 4374557-mounir-mahjoubi-secretaire-d-etat-aupre-950x0-2-e1542444553716Invité ce samedi 12 janvier, dans l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché sur France 2, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique a été interrogé sur son coming out et les photos de lui et son compagnon parues dans le magazine Paris Match.
Le 18 mai 2018, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique a révélé son homosexualité sur Twitter. Deux mois plus tard, il posait dans Paris Match, avec son compagnon depuis treize ans, Mickaël Jozefowicz.
Sur le plateau de l’émission On n’est pas couché présentée par Laurent Ruquier, le secrétaire d’État est revenu sur ces clichés parus dans l’hebdomadaire. « On nous a proposé de faire ces photos, ensemble. Au début on n’était pas forcément pour. On a accepté. Vous savez ce qui s’est passé derrière ? J’ai reçu des centaines de messages (…) Ce sont des gens qui m’ont dit ‘ça fait du bien de vous voir’. Y’a eu des mamans qui m’ont dit ‘on a pu en parler en famille’… », a-t-il raconté.
Pourtant, si son annonce a aidé des familles, cela n’a pas été simple pour lui. « Moi, ça n’a pas été facile dans la mienne puisque Paris Match est lu partout en France, partout au Maroc. Il y avait une partie de ma famille qui ne savait pas. Ça a été un peu dur. Sauf que maintenant c’est fait » a confié Mounir Mahjoubi.
L’homme politique a ajouté que « quand vous grandissez pauvre, que le reste de la société vous regarde comme un pauvre, et qu’en plus vous êtes homosexuel, ce qui est considéré comme une tare dans votre famille, ça on ne le perd jamais dans sa vie », même en changeant de situation sociale, « même quand on devient ministre, heureux, amoureux et qu’on fait la cuisine deux soirs par semaines à son chéri ».
C’est un sentiment aussi lié à son engagement politique, « ce qui est sincère en moi là-dedans, c’est ce sentiment permanent de vouloir être entendu et puis que surtout on me laisse tranquille d’être comme je suis ».

12 janvier 2019

Allemagne : une exposition retrace l’histoire LGBT dans les jeux vidéo

Classé dans : infos — dominique @ 17:29

Allemagne : une exposition retrace l’histoire LGBT dans les jeux vidéo dans infos tumblr_inline_pl88gdPGZh1uj37u4_540Une exploration de l’histoire des jeux vidéo LGBT se tient au Schwules Museum à Berlin. Adrienne Shaw, Jan Schnorrenberg et la journaliste de jeux vidéo allemande Sarah Rudolph, sont les trois personnes responsables de la création de cette exposition.
Ainsi, en 1988, le personnage De Birdo dans Nintendo est un homme qui aime se prendre pour une femme. Il s’agit là d’un exemple typique de la présence LGBT dans les jeux vidéo, néanmoins, ces références sont peu connues et ne font finalement pas parties de la culture globale LGBTQ.
L’exposition se déroule au fil d’un arc-en-ciel, chaque couleur est un nouvel espace qui propose des références artistiques aux jeux vidéo queer.
Tout au long de l’exposition, les visiteurs découvrent et peuvent même jouer à certains jeux vidéo. La présence d’histoires queer existe même dans des jeux tels que GTA ou Final Fantasy. Un artiste a même reprit des captures d’écrans de commentaires d’homoérotisme fait par les joueurs de Metal Gear Solid.
Malheureusement, la présence de contenu queer dans les jeux vidéo provoque aussi des réactions virulentes. Une zone de l’exposition a été organisée pour dénoncer cette discrimination.
La position LGBT rencontre donc encore quelques difficultés d’intégration, en 2006, World of Warcraft avait refusé à un joueur de créer première guilde LGBT. Heureusement WOW a finalement changé d’avis. L’exposition est un véritable message d’amour pour les jeux vidéo comme l’explique si bien le fondateur et diffuse avant tout un message positif

le youtubeur Logan Paul veut « devenir gay » pendant un mois

Classé dans : infos — dominique @ 17:21

 le youtubeur Logan Paul veut Le youtubeur américain Logan Paul a déclenché la colère de la communauté homosexuelle en déclarant dans une émission mise en ligne mercredi 9 son intention de « devenir gay » pendant un mois, par défi.
Sur le plateau d’Impaulsive podcast Logan Paul et trois acolytes échangent. Puis, le jeune youtubeur annonce par plaisanterie que comme « le mois de mars est réservé aux hommes, nous allons essayer de devenir gay pendant un mois seulement » provoquant le rire de ses comparses.
Les réseaux sociaux se sont alors emballés dénonçant cette plaisanterie douteuse, laissant entendre que l’homosexualité était un choix ou être l’objet d’un défi amusant (dans l’esprit de l’intéressé). Logan Paul a donc fini vendredi 11 par s’excuser sur son compte Twitter assumant un « très mauvais choix de mots » et en profitant au passage pour proposer de mettre le sujet à l’ordre du jour de son prochain podcast…
Logan Paul avait déclenché une indignation massive lorsqu’il avait mis en ligne le 1er janvier 2018 une vidéo tournée au Japon montrant un homme s’étant pendu dans une forêt connue dans le pays pour être un lieu où de nombreuses personnes désespérées se donnent la mort.
Si Logan Paul s’était excusé, il avait rapidement récidivié dans le mauvais goût en février dans une vidéo où il s’amusait à tirer au Taser sur des rats morts.
La chaîne YouTube de Logan Paul, 23 ans, frôle les 19 millions d’abonnés.

Lituanie : la Cour constitutionnelle ordonne la reconnaissance du droit de séjour du conjoint étranger dans un couple homosexuel

Classé dans : infos — dominique @ 10:11

lgbtVendredi, la  Cour constitutionnelle lituanienne, plus haute cour du pays balte a décidé que la Lituanie devait accorder des permis de séjour aux conjoints étrangers de citoyens homosexuels, même si les unions de même sexe ne sont pas reconnues par la loi. Dans une décision historique concernant les droits des homosexuels dans ce pays, la Cour a statué que le refus systématique d’accorder des permis de séjour aux conjoints de citoyens homosexuels était discriminatoire et constituait une atteinte à la dignité humaine. «Le refus de délivrer des permis ne peut être fondé uniquement sur l’identité de genre ou l’orientation sexuelle», a déclaré le Cour dans son jugement.
Vladimir Simonko, président de la Ligue gay lituanienne, a salué cette décision, estimant qu’il s’agissait d’une étape importante pour mettre fin à la discrimination à l’égard des familles homosexuelles. Le département des migrations a déclaré qu’il changerait ses pratiques et commencerait à délivrer des permis aux conjoints de même sexe même si la Constitution de la Lituanie définit le mariage comme une union entre un homme et une femme. Ce pays majoritairement catholique de 2,8 millions d’habitants refuse la reconnaissance légale des mariages entre personnes de même sexe.

5 janvier 2019

Iran : le mystère d’un troisième genre

Classé dans : infos — dominique @ 11:27

baiser-hasanlu-lovers-iran-800-av-JC.jpg Hansalou est un site archéologique antique situé dans la province de l’Azerbaïdjan occidental, en Iran
Megan Cifarelli, historienne de l’art au Manhattanville College à New York, a mené une étude qui a permis de déterminer quels objets se trouvaient avec les restes dans chaque tombe. Ce qu’elle a trouvé réinvente le rôle du genre dans la région.
Megan Cifarelli a découvert des objets typiquement associés aux femmes: bijoux, aiguilles et épingles à vêtements enfouis avec des squelettes identifiés comme étant des femmes. De même, des restes de squelette identifiés comme étant des hommes ont été découverts avec des armures, des armes et d’autres objets traditionnellement associés aux hommes.
Mais la chercheuse a aussi remarqué qu’environ 20% des tombes étudiées avaient des objets associés aux deux sexes.
Dans une tombe, elle a trouvé une arme à lame et un gobelet en métal, ce qui est prévu dans les sites associés aux squelettes masculins mais également une épingle à vêtements et une aiguille, indiquant une robe féminine. Le sexe des restes dans cette tombe reste indéterminé, les restes étaient trop endommagés pour être examinés.
Dans une autre tombe, une pointe de flèche et une épingle de vêtement ont été découvertes, franchissant également les frontières entre les sexes, comme le montre la culture ensevelie à Hasanlu.
Bien que rien d’autre vienne étayer cette hypothèse , Cifarelli pense que cela indique l’existence d’un troisième genre reconnu.
Les sépultures sur le site sont hautement ritualisées et il est peu probable qu’un parent du défunt ait choisi de laisser un de leurs objets par hasard.
«Les catégories sociales qui apparaissent dans les sépultures sont plus formelles, moins individualisées et généralement conservatrices», a déclaré Cifarelli à Haaretz . « C’est un moment pour la famille d’affirmer l’identité sociale de cette personne. »
Le travail de Cifarelli n’indique pas non plus si les personnes avec des objets de genre croisés l’ont fait dans le cadre de leur rôle de genre préféré, ou s’il s’agissait d’une catégorie attribuée aux personnes ayant une présentation physique autre que masculine ou féminine, telles que les personnes intersexuées.
Il existe d’autres élémnts de preuve qui incitent à conclure que la culture chez Hasanlu comportait un troisième sexe: un bol en or découvert sur le site représente un personnage vêtu d’une tenue féminine et assis par terre – une position couramment montrée pour les personnages féminins dans l’iconographie de la culture. Cette femme, cependant, a aussi une barbe.
En 1972, sur le site archéologique de Hasanlu fut découverte une tombe dans laquelle deux squelettes échangeaient un baiser.

4 janvier 2019

Hollande :Trois hommes condamnés à une amende pour avoir distribué un tract anti-gay

Classé dans : infos — dominique @ 17:00

Hollande :Trois hommes condamnés à une amende pour avoir distribué un tract anti-gay  dans infos tumblr_inline_pktdp9is2i1uj37u4_540

Trois hommes qui avaient distribué des centaines de tracts anti-gays à l’ouest d’Amsterdam en octobre 2016 ont chacun été condamnés à une amende de 500 € par des juges de la capitale néerlandaise.
Salahattim Y (31 ans) et Cengis E (31 ans)  et Erdal A (41 ans) ont tous été reconnus coupables d’insultes et d’incitation à la discrimination.
Le ministère public avait réclamé des peines de 40 heures de travaux d’intérêt général.
Le tract, distribué dans l’ouest de la ville, déclarait que l’homosexualité est interdite dans l’islam, le christianisme et le judaïsme, et énumérait ensuite un certain nombre de «faits» sur les homosexuels. 

12345...459

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS