22 juin 2017

USA :Un ancien joueur homosexuel de la NFL fait son coming out

Classé dans : coming out — dominique @ 14:39

ryan-o-callaghanRyan O’Callaghan, ancien lineman (joueur de ligne offensive) des Chiefs de Kansas City, a dévoilé son homosexualité lors d’une entrevue publiée sur Outsports ce mardi.
 Ryan O’Callaghan,  33 ans, qui a disputé six saisons dans la NFL (ligue nationale de football américain) avant que les blessures ne mettent un terme à sa carrière,  y explique comment il a dissimulé son orientation sexuelle à sa famille et à ses coéquipiers et confie qu’il a songé à mettre fin à ses jours.
 La lettre d’adieu était même écrite. Un désir de mort qui s’est d’abord manifesté par l’abus de pilules anti-douleurs.
 « Personne ne va penser qu’un footballeur costaud est gay. C’est pour ça qu’une équipe de football américain est un bon endroit pour se cacher. »
  »Je réfléchissais toujours à la manière dont les gens allaient réagir. Ça prend beaucoup plus de force, pour être honnête, envers toi-même que pour mentir aux gens qui t’entourent. Ça m’a pris du temps avant d’être prêt à lui révéler mon secret.
 Il faut bâtir une relation de confiance, mais une fois que ce fut fait, un énorme poids est parti de mes épaules », explique Ryan O’Callaghan dans son interview de coming out.
 Grâce à un soutien psychologique important, du médecin et d’une psychologue qui travaillait avec les Chiefs, il a réussi à s’en sortir.
 Scott Pioli, le GM de l’époque, a aussi considérablement aidé, notamment au moment où O’Callaghan est venu lui annoncer son homosexualité.
 « Et donc, quel est le problème dont tu voulais me parler ? » a répondu Pioli face à la mine grave de son joueur juste après la saison 2011, la dernière d’O’callaghan sur les terrains.
 À la fin de la discussion, Pioli se lève et tend ses bras pour un hug, comme cela a souvent été le cas. O’Callaghan tend la main.
 « – Pourquoi une poignée de main ? lance Pioli.
 – Je viens de te dire que je suis gay.
 – Mec, ça va… Essaye juste de ne pas me pincer les fesses. »
 Les amis et la famille ont ensuite accepté la nouvelle. Il a aussi parlé avec plusieurs joueurs, dont Aaron Rodgers, son ancien coéquipier à la fac de California. De quoi permettre à O’Callaghan d’entamer sa vie loin des terrains.
 « Tant que des gens se suicideront en raison de leur sexualité, il y a des raisons pour que les gens comme moi partagent leur histoire et essayent d’aider » explique-t-il à Outsport.
 « Être gay n’était pas qu’un petit détail dans ma vie. Ça me consumait. Je ne pensais qu’à ça. Mais maintenant que j’ai fait mon coming out, ça me traverse rarement l’esprit. »

14 juin 2017

L’association des journalistes LGBT dévoile les nommés des premiers Out d’or

Classé dans : infos — dominique @ 15:15

outC’est le 29 juin prochain que les Out d’or seront remis, au cours d’une cérémonie présentée par Marie Labory d’Arte et l’humoriste Shirley Souagnon. Dans son communiqué, l’AJL annonce aussi la présence de Lilian Thuram, Roselyne Bachelot, Bambi, Rokhaya Diallo, Marc-Olivier Fogiel, Christophe Beaugrand, Claire Chazal et d’autres nombreuses personnalités des sphères médiatique, politique, culturelle et militante.
Parmi ces neuf prix, quatre récompensent les médias et quatre les démarches et engagements positifs. Enfin, un dernier prix sera décerné par le public, appelé à voter pour la personnalité de l’année via le site outdor.fr dès le 15 juin.
Les nommés aux premiers Out d’or
OUT d’or du documentaire
Devenir il ou elle – de Lorène Debaisieux et Lise Barnéoud
Entre deux sexes – de Régine Abadia
Paris is Voguing – de Gabrielle Culand
Enfants du terril : vivre malgré la misère – de Frédéric Brunnquell
Nos désirs font désordre – de Charlotte Bienaimé
De l’autre côté – de Réjane Varrod
OUT d’or de l’enquête-reportage
Rose Marine. Enquête sur le FN et l’homosexualité – de Marie-Pierre Bourgeois
Les séropositifs, pestiférés en Chine – d’Alix Normand
Mirage gay à Tel Aviv – de Jean Stern
La « double peine » des migrants homosexuels – de Blaise Gauquelin
Adoption : les couples homosexuels sont-ils discriminés ? – de Youen Tanguy
Tchétchénie : des homosexuels persécutés se confient – d’Eléna Volochine
OUT d’or de la rédaction engagée
Buzzfeed News France
- pour sa couverture de manière quasi quotidienne des thématiques LGBTQI, en embauchant des journalistes spécialisé-e-s.
L’Union-L’Ardennais
- pour la publication, le 23 novembre 2016 dans son édition de Châlons-en-Champagne, de son « mur de la honte » affichant les commentaires homophobes reçus sur son site après un article consacré à une campagne d’affichage contre le VIH mettant en scène des couples d’hommes. Le lendemain, la rédaction a réalisé un « mur de l’espoir » avec les commentaires des lecteurs soutenant la campagne et les droits LGBTI.
Le Gros Journal – Canal +
- pour son traitement multipliant les reportages et interviews sur la culture et contre-culture LGBTQI.
Slate France
- pour ses multiples prises de positions en faveurs des LGBTI, notamment via les éditoriaux de Claude Askolovitch et Nadia Daam.
Sud-Ouest
- pour avoir été le premier quotidien français à qualifier la tuerie d’Orlando, qui a fait 49 morts dans un club gay de la ville, de  » massacre homophobe  » sur sa Une du 13 juin 2016.
OUT d’or de la presse étrangère
Anderson Cooper – Journaliste CNN, USA
- pour son traitement empreint de professionnalisme et d’émotion lors de la couverture de la tuerie d’Orlando sur CNN.
Telquel – Magazine, Maroc
- pour sa décision de traiter, dans un contexte difficile, les thématiques LGBT, de manière régulière et engagée
National Geographic – Magazine, USA
- pour son numéro de janvier 2017, dédié à la « Gender Revolution », avec en Une, une photo d’Avery Jackson, fillette transgenre.
Çiçek Tahaoğlu – Journaliste, Turquie
- pour son enquête dans les colonnes de Bianet, sur les agressions dont sont victimes les victimes LGBT en Turquie.
Dylan Marron – Journaliste, USA
- pour ses vidéos vues des millions de fois sur le net, dans lesquels le journaliste combat avec humour les LGBT-phobies, le racisme, le sexisme, l’islamophobie.
Novaïa Gazeta – Journal, Russie
- pour avoir révélé en avril 2017 la terrible persécution dont sont victimes les homosexuels en Tchétchénie.
OUT d’or du coup de gueule
Mikky Blanco face à Henri Guaino / Salut les Terriens, C8 – 24 septembre 2016
Caroline Mécary face à Ludovine de la Rochère / Week-End Direct, BFMTV – 16 octobre 2016
Nicolas Martin s’insurgeant contre le traitement médiatique de la tuerie d’Orlando / La revue de presse, France Culture – 13 juin 2016
Amélie Mauresmo dénonçant l’interdiction de PMA pour les lesbiennes – On n’est pas couché, France 2 – 23 avril 2016
Leïla Slimani condamnant la pénalisation de l’homosexualité au Maroc / C à vous, France 5 – 3 novembre 2016.
Sophia Aram ridiculisant l’homophobie des mouvements anti-égalité / 7-9, France Inter – 15 Mai 2017
OUT d’or de l’entreprise
DELL
- pour sa Journée de la Diversité en avril 2017, pour sensibiliser à la lutte contre les LGBT-phobies au sein de son site de Montpellier.
BCG
- pour son étude sur la vie des jeunes LGBT en entreprise
L’ensemble des annonceurs pendant Touche Pas à Mon Poste (C8)
- pour le retrait de leur spot publicitaire pendant l’émission, condamnant ainsi le canular homophobe du 18 mai 2017.
Système U
- pour sa campagne de publicité contre les stéréotypes sexistes des catalogues de jouets.
Meetic
- pour sa campagne de publicité mettant pour la première fois en scène un couple de femmes.
OUT d’or de la personnalité politique
Nathalie Kosciusko-Morizet
- pour avoir dénoncé, dans son ouvrage Nous avons changé de monde – ed. Albin Michel, et sur le plateau d’On N’est Pas Couché – France 2,  » l’hypocrisie  » et la double vie de certains élus ayant défilé dans les rangs de la Manif pour tous.
Marik Fetouh
- pour avoir dénoncé sur Facebook l’agression dont a été victime son compagnon, fin avril 2017.
Chaynesse Khirouni
- pour son engagement dans les débats pour l’amélioration de la loi consacrée au changement d’état cilvil des personnes trans.
Ian Brossat
- pour sa plainte déposée contre les tweets homophobes dont il a été l’objet au printemps 2015, et pour laquelle les agresseurs ont été condamnés en février 2017.
Jean-Luc Mélenchon
- pour son post Facebook rappelant, alors que de nombreux médias hésitaient à qualifier la fusillade d’Orlando d’homophobe, que ce sont les victimes qui qualifient le crime.
OUT d’or de la création artistique
Celui qui est digne d’être aimé – Roman d’Abdellah Taia
120 battements par minutes – Film de Robin Campillo
Ouvrir la voix – Film d’Amandine Gay
Mauvais genre – Exposition de Sébastien Lifshitz
Désorientale – Roman de Negar Djavadi
Let A B!tch Know – Album de Kiddy Smile
Madame Arthur – Cabaret de Madame Arthur
Monstres d’amour – Spectacle de Rebecca Chaillon
OUT d’or de la personnalité de l’année – Prix du public
Muriel Robin
- pour avoir incarné sur scène un couple lesbien avec Michèle Laroque dans « Elles s’aiment ». Elle a également pris position contre les séquences homophobes dans Touche pas à mon poste (C8), et abordé l’homoparentalité lors de son passage sur Le Divan (France 3).
Louis-Georges Tin
- pour son parrainage, en juillet 2016, de la première Paris Black Pride.
Thomas Beatie
- pour la visibilité qu’il porte des personnes trans dans la dixième saison du programme de télé-réalité Secret Story (NT1).
Vincent Dedienne
- pour l’évocation de son homosexualité dans son spectacle S’il se passe quelque chose, et son humour très queer dans ses chroniques de l’émission Quotidien (TMC). Il a également accepté de parrainer le collectif « Urgence Tchétchénie ».
Adrian de la Vega
- pour ses vidéos informatives et casser les clichés sur la transidentité.
Oceanerosemarie
- pour son spectacle « Chatons violents » et ses chroniques sur Arrêt sur images, luttant avec humour contre les LGBTphobies et toutes les discriminations. Sa comédie romantique lesbienne « Embrasse-moi » à l’affiche cet été contribue également une fois de plus à la visibilité des lesbiennes.
Virginie Despentes
- pour la sortie fin mai 2017 du troisième volume de son roman Vernon Subutex, et ses nombreuses interventions dans les médias grand public pour mettre à jour les mécanismes et effets toxiques de l’hétéronormativité et du sexisme.

24 mai 2017

Cyril Hanouna suite et fin

Classé dans : infos — dominique @ 15:36

hanounaL’animateur vedette de C8 Cyril Hanouna, visé par des milliers de plaintes de téléspectateurs après la diffusion d’un canular jugé homophobe, a fait son mea culpa dans une lettre publiée sur le site de Libération. Dans ce canular diffusé jeudi soir, l’animateur, qui s’est fait passer pour un bisexuel dans une petite annonce, répond de façon caricaturale et en direct aux hommes qui le contactent, suscitant l’hilarité du public.
« Si ce canular n’a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l’homophobie alors, c’est qu’au final, ce sketch n’avait pas lieu d’être », écrit- il, en présentant « encore une fois toutes (ses) excuses et en premier lieu, à toutes celles et ceux qui ont été blessés, peinés ou choqués », dans cette lettre mise en ligne mardi soir.
« Aujourd’hui, en France, des homosexuels souffrent encore trop du rejet. Ce sketch est allé trop loin. Je n’ai jamais voulu les stigmatiser d’aucune manière », poursuit l’animateur de « Touche pas à mon poste », qui a décidé de se « rapprocher des associations, pour que ces derniers jours nous servent à toutes et tous pour avancer ».
Mardi soir dans Touche pas à mon poste, l’animateur n’a fait aucune mention à l’affaire, choisissant manifestement la stratégie du black out. De même, les plages de publicités ont été supprimées, sans aucune d’explication. A l’évidence, l’animateur semble chercher à faire oublier la controverse sans précédent dont il est l’objet.

Elie Semoun était invité de Quotidien hier soir sur TMC.
L’humoriste a défendu Cyril Hanouna après la polémique qui fait rage depuis plusieurs jours.
Il a affirmé:
« Je pense que c’est un mauvais sketch, c’est un petit accident humoristique.
Je ne pense pas que cela mérite autant de mauvais buzz.
Je crois qu’il a beaucoup d’ennemis et que les gens en profitent pour se jeter sur lui.
Je ne suis pas plus choqué que ça ».
Des propos qui ont provoqué de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Certains reprochent à l’humoriste de défendre son ami Cyril Hanouna, d’autres le félicitent d’oser dire ce qu’ils pensent en cassant le politquement correct du moment qui consiste à flinguer Cyril Hanouna.

Le CSA a annoncé mardi l’ouverture d’une procédure de sanction contre C8, une chaîne du groupe Canal+, après avoir reçu plus de 25.000 plaintes de téléspectateurs au sujet de ce canular jugé homophobe.
« Constatant que cette chaîne a déjà fait l’objet de deux mises en demeure pour méconnaissance du respect de la dignité humaine et encouragement à un comportement discriminatoire, le directeur général du CSA a transmis ce jour ces informations au rapporteur indépendant », ce qui lance la procédure, a indiqué le régulateur.
Face à l’ampleur des réactions, le CSA a accéléré et suggère une évolution du cadre juridique pour que la procédure soit « plus efficace ».

Sur une liste de près de 70 annonceurs, plus de 50 avaient annoncé mardi soir leur intention de ne plus diffuser de publicité pendant le créneau horaire de l’émission de Cyril Hanouna. Parmi eux: PSA, Flunch, Décathlon, Orange, Petit Navire, Thomson, Bouygues Immobilier, Guerlain, Pringles, SFR, Groupama, Chanel, Engie, Nestlé, RedBull, PMU, Cofidis ou encore Pulco ou la Maaf…

1 mai 2017

Marianne James met en garde contre la « chasse aux pédés » pendant l’Eurovison

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,people — dominique @ 14:51

marianne-jamesInvitée sur le plateau de « On refait la télé » sur RTL samedi 29 avril, Marianne James a été interrogée à propos de l’Eurovision.
La compétition musicale européenne aura lieu cette année à Kiev, en Ukraine, les 9, 11 et 13 mai prochains. Un pays connu pour ses positions contre les homosexuels et plus largement de la communauté LGBT.
« On va pas se mentir, la position de Poutine sur les homoseuxels est tellement redoutable. Il a dit a Sotchi ‘Les homosexuels peuvent revenir à Sotchi, ils seront bien accueillis; mais attention à ne pas toucher aux enfants.’ (…) Alors je vais rappeler à ce grand président que pédophile et pédé ce n’est pas la même chose. »
Marianne James poursuit : « En Ukraine on a aussi ce climat-là, car on casse beaucoup du pédé. L’Eurovision c’est très ‘gay friendly’. Moi j’ai dit aux copains qui y vont ‘restez ensemble, restez soudés quand vous n’êtes pas dans le circuit de l’Eurovision’. » Elle ajoute avec franchise avoir peur « des 4×4 avec des mecs avec des battes de baseball et que ce soit la chasse aux pédés ». « Il y a de la xénophobie dans ces pays-là et oui on y va », a-t-elle conclu.

27 avril 2017

jeudi

Classé dans : photos — dominique @ 3:53

bear 05021602 beau mec a poil 05031601 beau mec a poil 050216040 mec nu 30071605

27 février 2017

Emmanuel Macron dans TETU

Classé dans : politique — dominique @ 7:07

tetu...Après ses propos polémiques sur « l’humiliation » subie selon lui par les opposants au mariage pour tous, le candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron, livre un long entretien dans le magazine homosexuel TÊTU, à paraître mardi 28 février. Il y évoque notamment sa position sur la GPA et il revient sur les rumeurs sur sa supposée liaison avec le président de Radio France, Mathieu Gallet.
« Cette polémique était folle et deux choses sont odieuses derrière le sous-entendu: dire qu’il n’est pas possible qu’un homme vivant avec une femme plus âgée soit autre chose qu’homosexuel ou un gigolo caché, c’est misogyne », dénonce M. Macron. « Et c’est aussi de l’homophobie. Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais », assure-t-il, dans le magazine de référence de la communauté homosexuelle française. Créé en 1995 par des militants anti-sida avec le soutien du mécène Pierre Bergé, TÊTU, revient en kiosque mardi après une éclipse de dix-neuf mois et l’arrivée de nouveaux dirigeants.
Par ailleurs, le candidat à l’élection présidentielle, se dit favorable à la reconnaissance des enfants nés d’une gestation pour autrui (GPA) à l’étranger. »Je ne suis pas favorable à autoriser la GPA en France », explique le fondateur d’En Marche. Selon lui, « ce sujet soulève un débat philosophique sur la capacité à disposer de son corps et à le marchandiser ». « A mes yeux, c’est un débat impossible à trancher », admet l’ancien ministre.
« En revanche, il faut permettre la reconnaissance des enfants nés par GPA à l’étranger », préconise M. Macron. « On ne peut pas les laisser sans existence juridique ». « Ces enfants participent d’un projet d’amour. Il faut arrêter l’hypocrisie, et je porterai ce projet pour compléter la circulaire Taubira » qui permet à des enfants nés d’une GPA d’avoir la nationalité française, promet M. Macron. Il se redit en outre favorable à la PMA (procréation médicalement assistée) pour les couples de femmes.
Emmmanuel Macron s’est aussi adonné à un exercice d’introspection, confiant que « pour être honnête, je ne m’aime pas beaucoup. C’est peut-être pour cette raison que je fais tout cela ». « J’aime casser les murets qui peuvent se dresser entre deux personnes et qui empêchent la communication », dit-il aussi. « J’ai besoin de toucher, de passer du temps, de regarder en face », explique M. Macron, interrogé par le magazine sur le fait que sa « personnalité séduise » ses interlocuteurs. « Je ne cherche pas à séduire pour obtenir quelque chose, car séduire, ce n’est pas aimer les gens, c’est s’aimer soi-même », estime M. Macron.

21 février 2017

USA : L’ancien boxeur Yusaf Mack s’en prend à un homme qui faisait des commentaires homophobes sur tweeter

Classé dans : infos — dominique @ 16:19
L’ancien boxeur professionnel Yusaf ‘Mack Attack’ s’en est pris à une personne qui postait des tweets homophobes contre lui  .
Une video de cette agression montre le sportif s’en prendre à un homme qui se fait laver les cheveux.
L’homme, Hector Echevarria, est couché sur le sol. Alors qu’il essaie de se relever, Mack lui donne un puissant coup de poing
A la fin de la bagarre, qui ne dure que quelques secondes, Mack saisit une palete complète d’outils de coiffure et la fracasse sur la tête du mec.
L’ancien boxeur lui reproche ses tweets homophobes et moralisateurs .
 

Yusaf Mack a été au cœur d’un incroyable imbroglio « pornographique » après avoir tourné un film avec deux stars du X afros gays, Bamm Bamm et Young Buck.
Dans un premier temps il avait refusé de reconnaître qu’il avait tourné dans porno gay mais a admis avoir accepté de tourner un film un porno hétéro en échange de 4 500 dollars.01 Mack admettait qu’il avait décidé de faire un porno en raison de ses difficultés financières  et après qu’il ai été contacté par dawgpoundusa.com sur Facebook il n’avait pas d’autre choix que d’accepter. Il s’était rendu à New York, une nuit pour faire une vidéo en croyant qu’elle serait hétérosexuelle.
Il raconte qu’il a demandé à boire et qu’on lui a donné un verre de vodka et une pilule d’ecstasy, après il ne se souvient plus de rien.
Finalement il avait avoué avoir menti sur le fait d’avoir été forcé à tourner dans un film porno gay ( voir le film)
Alors qu’il prétendait ne pas être attiré par les hommes il avait fini par reconnaitre être bisexuel.
«Je n’ai pas participé au film à l’époque seulement car j’avais besoin d’argent, mais aussi parce que je suis un homme bisexuel » avait-il finalement admis.
«Ma vie a été complètement détruite une fois qu’on avait su que j’avais participer à un film gay. J’ai égoïstement essayé de couvrir la vérité et de rester dans le déni plutôt que d’accepter le fait que je menais une double vie secrète. Après avoir réfléchi sur le gâchis que j’avais provoqué, j’ai compris que j’avais blessé beaucoup de mes proches . Je veux dire que je suis désolé pour mes enfants et mes ex fiancées»

15 février 2017

Une molécule contre le sida découverte à Montpellier

Classé dans : Sante — dominique @ 7:32

sidaLe laboratoire montpelliérain Abivax a annoncé fonder de grands espoirs sur une molécule qui pourrait révolutionner le traitement contre l’infection au VIH.
Cette société de biotechnologie, qui collabore avec le CNRS et l’université de Montpellier à la recherche de nouveaux traitements effectue des recherches sur ABX464. Cette molécule administrée au patient provoquerait un mécanisme de baisse de la charge virale, ce qui faciliterait la prise en charge du traitement, qui, actuellement avec les trithérapies, reste relativement contraignant.
Une expérience menée sur des souris porteuses du virus auxquelles on a administré la molécule ABX464, le “rebond” du VIH est beaucoup, beaucoup moins important une fois la trithérapie arrêtée. “Cela ne signifie pas que l’on élimine le virus dans l’organisme, mais on arrive à le contrôler”, selon Didier Scherrer
Ce nouveau traitement permettrait de simplifier le quotidien des personnes touchées par le virus du sida : “la fréquence d’administration et la durée du traitement avec cette nouvelle molécule pourraient être bien inférieures à celles des traitements actuels contre le VIH”.
Une étude sur 28 personnes porteuses du VIH, qui respectent leur trithérapie, et qui reçoivent en même temps la molécule ABX464 vient d’être menée et les résultats seront connus à la fin du moins d’avril.
Si les résultats des études s’avèrent concluants, Abivax espère une mise sur le marché d’ici 2020.

6 février 2017

lundi

Classé dans : photos — dominique @ 0:13

beau mec nu 28081601 - mec nu 21081601 - mec nu 21081602

19 janvier 2017

USA: une jeune femme enceinte homosexuelle se fait lyncher sur les réseaux sociaux

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:12

crissy wilson dominiqueDomonique et Crissy Wilson, un couple de jeunes femmes, stars sur YouTube où elles partagent leur quotidien, recoivent des commentaires haineux depuis que Domonique affiche sa grossesse . En effet, même si elle sera bientôt  maman, Domonique n’en a pas pour autant oublié son style. Elle assume son look masculin à 100 %, malgré les nombreuses remarques négatives des internautes.
Considérée comme la plus masculine des deux, le fait que cette dernière soit enceinte a suscité les interrogations des internautes. Beaucoup d’entre eux pensaient que ça n’aurait pas dû être elle pour porter le bébé. Puis, c’est au sujet de ses vêtements que les propos agressifs ont continués à fuser. Interviewée par Buzzfeed, la future maman a confié : « Je suppose que certaines personnes ont pensé que c’était mal que je m’habille comme un mec « , elle ajoute , « Je m’habille juste confortablement ».
Pour faire taire les propos haineux, le couple a décidé de publier un message incitant à ne plus se fier aux stéréotypes de genre. « Je suis une femme. Je suis une femme qui a toujours voulu un enfant. Je suis une femme qui aime s’habiller comme elle veut et ne veux pas donner raison à ces satanés stéréotypes de genre » . Elle termine le post en expliquant qu’elle a l’intention d’apprendre à son fils à être toujours fidèle à lui-même. Sa publication a depuis été aimée plus de 140 000 fois sur Instagram. « Les gens ont besoin de voir la grossesse différemment de ce qu’ils ont l’habitude de voir », a-t-elle déclaré à BuzzFeed. Domonique a également enregistré une vidéo dans laquelle elle partage certains commentaires dans le but de dénoncer les comportements qui incitent à la haine. En seulement quelques jours, cette vidéo a été vue plus de 730 000 fois.

123456...88

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS