11 mars 2018

Cameroun: Victime d’agression à cause d’un appel amoureux

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 18:46

afrique gaySurpris en flagrant délit de conversation téléphonique avec son copain, un jeune homosexuel est défiguré par deux bourreaux à l’aide de violents coups de poings et son appareil téléphone est arraché.
Par Steeves Winner
Kouak (pseudonyme) est un jeune homosexuel d’une vingtaine d’années de la ville de Douala. Plongé dans la vie active, il entretient depuis quelques temps une relation très amoureuse avec son copain dont il préfère taire l’identité.
Déjà victime d’acte de violence par le passé perpétrés par des personnes homophobes dans la société, Kouak vit depuis un certain moment dans un stress et une peur très poussés.
Le 11 février 2018 lors de la fête de la jeunesse au Cameroun, Kouak s’est rendu dans la place des fêtes afin de vivre en direct le traditionnel défilé.
Après ces grandes parades, il décide d’effectuer une marche à pied afin de profiter du beau temps et de l’effervescence de cette journée. Au cours de son trajet, il reçoit un coup de fil mais l’excès de bruit de la foule l’empêche de profiter d’une meilleure communication avec son interlocuteur qui n’est autre que son copain.
De ce fait, il décide de se retirer dans un coin plus calme, loin des bruits afin de mieux communiquer. Apercevant la devanture d’un immeuble, il s’en va donc s’installer. Sans tenir compte des personnes présentes sur les lieux et des oreilles indiscrètes, Kouak se laisse emporter par la profondeur de la conversation.
À travers certaines expressions et émotions exprimées par Kouak : « mon prince, mon beau mec, tu me manques mon étalon », ses voisins sur les lieux s’empressent d’interrompre sa conversation et très vite se mettent à le questionner afin de savoir son orientation sexuelle et qui est son interlocuteur.
Restés sans réponse, deux bourreaux se mettent à le brutaliser tout en le traitant d’homosexuel. Kouak reçoit des gifles et des violents coups de poings sur le visage d’où la présence des bosses.
Ensuite , son appareil téléphone est arraché par ses bourreaux.
Sous le coup des regards silencieux, Kouak ne bénéficie d’aucune intervention des passants. Réussissant à s’échapper, il va déposer une plainte à la gendarmerie de Ndog Mbong contre les deux bourreaux inconnus.
Jusqu’à présent, les deux bourreaux n’ont pas pu être identifiés dans cette affaire qui est d’ailleurs peu considérée par les autorités de force de maintien de l’ordre.
Steeve Winner, l’auteur de cet article, est un militant pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme.
via : https://76crimesfr.com

7 janvier 2018

Arabie Saoudite : arrestations après la diffusion d’une video d’un supposé mariage gay

Classé dans : infos — dominique @ 21:49

arabie  

Les autorités d’Arabie Saoudite auraient arrêté plusieurs personnes après la diffusion d’une vidéo supposée montrée un mariage de même sexe.
La vidéo, qui met en scène deux hommes lors d’une cérémonie de mariage est devenu viral dans le pays cette semaine générant beaucoup indignation et de messages homophobes.
Cette vidéo montre deux jeunes hommes, vêtus de vêtements traditionnels saoudiens, marchant dans une allée pour écouter de la musique et être aspergés de confettis par des spectateurs masculins.
Selon le site d’information saoudien al-Marsd, le mariage a eu lieu la semaine dernière dans le gouvernorat d’Aradiyat près de La Mecque, le site le plus sacré de l’Islam.
Alors que certaines sources pensent que les vidéos sont un canular, le site rapporte que les personnes impliquées dans la cérémonie ont été arrêtées suite à des raids.
Ali bin Youssef al-Sharif, un responsable d’Aradiyat, a déclaré que les détenus faisaient actuellement l’objet d’une enquête en vue de leur renvoi devant un procureur. Il avertit également les Saoudiens qu’ils doivent adhérer aux «valeurs morales et vertueuses de ce pays béni».
Après que les prétendues vidéos du mariage =soient devenues virales la semaine dernière, de nombreux Saoudiens ont exprimé leur indignation sur YouTube et les réseaux sociaux.
Un message a accusé les étrangers d’avoir répandu la « corruption », tandis que d’autres ont fustigé le nouveau dirigeant du pays, le prince héritier Mohammad Bin Salman.
« Dans l’endroit le plus pur de la terre », ecrit un utilisateur de Twitter. « Deux homosexuels se marient en Arabie Saoudite ».

29 octobre 2017

Italie : le passé d’un ancien acteur porno devenu prof refait surface

Classé dans : Cinema-DVD gay et lesbien,people — dominique @ 13:49

masiRuggero Freddi est sous les feux des médias italiens, cette semaine.
Son passé d’acteur porno au sein des studios Colt a été révélé par la presse.
Sous le nom de Carlo Masi, il a tourné de nombreux films avec les studios Colt de 2004 à 2013.( les photos sont là)
«Honnêtement ce n’était pas vraiment un secret», a répliqué l’ex acteur de bientôt 42 ans. Il a expliqué qu’il était parti aux Etats-Unis démoralisé par les faibles salaires offerts dans son pays. «Et on m’a proposé de faire un film (« Big N Plenty»). Et je me suis dit pourquoi pas.»
Le pseudo-scoop a été relayé dans plusieurs journaux, dont «La Verità», qui a illustré sa Une d’une photo de Masi en pleine action, entre deux autres étalons. «Nouveaux enseignants en chaire à La Sapienza: celui d’ingénierie est au milieu», a titré le quotidien de droite.
Ruggero Freddi dit n’avoir eu aucune retombée négative au sein de l’université… et n’avoir aucun regret quant à son passé. «J’étais content d’être un beau mec reconnu dans le monde entier. Je suis content que le monde reconnaisse que je suis aussi un mec intelligent!» s’amuse le chercheur, interrogé par le site britannique GayStarNews.
Apprécié pour sa virilité et son corps musclé, il est un promoteur de sexualité sans risque et a toujours été proche du monde italien GLBT
En Octobre 2009 , après avoir temporairement abandonné le cinéma porno , il a fait ses débuts au théâtre avec Senzaparole , d’après Samuel Beckett , avec le réalisateur Andrea Adriatico et mis en scène à Bologne avec la société du Teatro Testoni .
En 2013 , après avoir terminé un diplôme en trois ans en mathématiques à La Sapienza , il annonce officiellement la fin de sa carrière pornographique .
En 2016, il obtient une maîtrise en mathématiques à l’Université La Sapienza  . Après l’obtention de son diplôme, il obtient un doctorat et s’est occupé d’un cycle de cours d’analyse I au département de sciences de base et d’ingénierie appliqué

plus de photos ci dessous (more…)

13 octobre 2017

Royaume Uni : le magazine gay Attitude honore Lady Di

Classé dans : infos — dominique @ 20:50

 

Royaume Uni : le magazine gay Attitude honore Lady Di dans infos le-prince-harry-a-recu-le-prix-attitude-950x0-2-e1507924086141

Jeudi 12 octobre, le magazine gay Attitude organisait ainsi une cérémonie de récompense, profitant de cet événement pour honorer la princesse des coeurs à titre posthume. Venu récupérer le prix Attitude Legacy Award au nom de sa mère, le prince Harry, porte-parole de la cause engagé, est apparu sur scène pour prononcer un discours émouvant.
« En avril 1987, ma mère était seulement âgée de 25 ans. (…) Elle ressentait déjà une grande responsabilité d’utiliser sa notoriété pour mettre en lumière les gens et les problèmes qui étaient souvent ignorés. Elle savait que le sida était l’une des choses que beaucoup voulaient ignorer et cela semblait être un défi sans espoir. Elle savait que l’incompréhension de cette nouvelle maladie était en train de créer une situation dangereuse lorsqu’elle était mélangée à l’homophobie. (…) Quand elle a serré la main d’homme de 32 ans atteint du VIH, devant les caméras, elle savait exactement ce qu’elle faisait. Elle utilisait sa position de princesse de Galles, la femme la plus célèbre du monde, pour inciter tout le monde à s’éduquer, à faire preuve de compassion et à tendre la main à ceux qui ont besoin d’aide au lieu d’être repoussés », a-t-il notamment déclaré.
En 1987 à Londres, la princesse Diana avait serré la main d’un homme séropositif lors de l’inauguration du tout premier centre médical dédié aux malades du sida.
Totalement inédit à l’époque, ce geste allait changer pour toujours le regard porté sur cette maladie méconnue et stigmatisante que certains pensaient transmissible par voie respiratoire ou par simple contact.

6 octobre 2017

Roumanie : un référendum pour interdire le mariage homosexuel

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 17:27

unionLa Roumanie se prépare à tenir un référendum en vue de modifier la constitution pour interdire le mariage homosexuel
Le pays rejoindra,ainsi, la Hongrie et de la Pologne.
Le code civil de la Roumanie interdit le mariage homosexuel et les partenariats civils – qu’il s’agisse de partenaires hétérosexuels ou homosexuels – ne sont pas légaux.
Mais la formulation neutre du point de vue de la constitution sur le mariage, qui la définit comme une union entre les conjoints, a laissé la porte législative ouverte à la légalisation du mariage homosexuel.
« C’est une question de profondeur immense », a déclaré Liviu Dragnea, chef du parti social-démocrate (PSD) et le politicien le plus puissant de Roumanie, aux journalistes le mois dernier, en promettant de modifier rapidement la constitution. « Même si certains de mes collègues de Bruxelles sont mécontents de ce qui se passe en Roumanie, nous allons le faire ».
Le vote prévu – qui pourrait avoir lieu dès novembre – est le résultat d’une campagne de «Coalition for Family», qui regroupe plus de 40 groupes, dont beaucoup sont religieux ou se décrivent comme «pro-life» avec le soutien de l’influente Église orthodoxe .
L’organisation a recueilli 3 millions de signatures (la population roumaine est de 20 millions) en quelques mois en 2015, assez pour étudier l’initiative au Parlement.
« Nous avons le droit constitutionnel et l’obligation morale de défendre la famille de ces tendances de la société moderne qui diminuent son importance et accélèrent sa dégradation », explique le site Web de la Coalition pour la famille .

3 octobre 2017

Rob James-Collier pense qu’avoir joué un majordome gay à ruiné ses chances d’une carrière à Hollywood

Classé dans : infos,internationnal,people — dominique @ 15:01

Rob James-CollierL’acteur anglais Rob James-Collier, pense qu’avoir joué le majordome gay Thomas Barrow dans Downton Abbey à ruiné ses chances d’une carrière  à Hollywood
L’acteur de 41 ans a admis qu’il aspirait à avoir le même succès  en Amérique que ses pairs de Downton, Lily James et Dan Stevens, mais que son personnage l’a cantonné dans des rôles de gays.
Depuis la fin de Downton Abbey en décembre 2015, les acteurs de la série britannique ont connu des trajectoires diverses. Michelle Dockery a complètement changé de rôle en devenant l’héroïne de la série américaine Good Behavior, Hugh Bonneville a joué dans la série Galavant et continué au cinéma dans Paddington ou Le Dernier Vice-roi des Indes, Lily James est devenue la nouvelle Cendrillon.
L’acteur n’a pas travaillé pendant 15 mois après la fin de la série historique d’ITV.
Depuis, Rob James-Collier est désormais cantonné à un certain type de rôles. « Je pense que le public américain peut s’identifier facilement avec le gentleman ou la dame qui représentent la quintessence de l’Angleterre, alors qu’un personnage gay, sombre et névrosé comme Thomas est plus dur à vendre sur le marché américain, a déclaré l’acteur au Daily Mirror. On peut en arriver à être catalogué. »
Selon lui, le rôle de Thomas dans Downton Abbey ne lui aurait donc pas ouvert les portes du cinéma comme il aurait pu en rêver. « Parce que Thomas est gay et qu’il joue le méchant pendant la plus grande partie de la série, donc beaucoup de gens dans le milieu ne vous voient que comme ça, a ajouté Rob James-Collier. Ils ne vont pas avoir hâte de vous voir en tant qu’amant hétéro. Ca prend du temps. »

30 septembre 2017

USA : 20% des jeunes s’identifiraient comme LGBTQ

Classé dans : infos — dominique @ 15:26

jeune mec la main dans son slipUne étude menée par GLAAD a révélé qu’une personne sur cinq entre 18 et 34 ans s’identifie comme LGBTQ, contre 12% de la population totale des États-Unis, alors que seulement 5% des personnes âgées de plus de 72 ans se disent LGBTQ.
Il y a un écart de génération évident dans les résultats, avec les Millenniaux qui sont deux à 4 fois fois plus susceptibles d’être identifiées comme LGBTQ que leurs aînés des générations X, Y ou des Boomers. D’ailleurs 12% des Millenniaux s’identifient comme non conformes au genre, contre seulement 3% des Boomers. Le sondage a également révélé que les jeunes sont plus susceptibles de se décrire eux-mêmes comme « Alliés » de la communauté LGBTQ, avec 63% des personnes âgées de 18 à 34 ans, comparativement à seulement 39% de ces personnes de plus de 72 ans. GLAAD attribue le grand nombre de jeunes qui s’identifient comme LGBTQ à une acceptation accrue globale: « Cela pourrait être attribué à des environnements de plus en plus accueillants, dans lesquels, pour beaucoup de personnes, le rejet familial est moins fréquent, la sécurité d’emploi est moins menacée et la sécurité globale est moins une préoccupation lors du coming out.
En outre, la visibilité accrue des médias a, pour la plupart, conduit à une meilleure compréhension des personnes LGBTQ, ce qui a diminué les stéréotypes et la stigmatisation qui alimentent la discrimination, rendant généralement moins difficile pour de nombreux jeunes de s’identifier ouvertement comme LGBTQ ». 

10 septembre 2017

Patrick Dupond confie que son ho­mo­sexua­lité « a été une erreur »

Classé dans : infos — dominique @ 16:25

dupond1Dans les colonnes de Paris Match, Patrick Dupond raconte son bonheur et son amour pour sa compagne Leïla.
L’ancien danseur étoile de l’Opéra de Paris aimait les hommes avant de rencontrer Leïla, avec qui il partage sa vie depuis 2004.
Sa renaissance, il la doit à Leïla Da Rocha, ancienne basketteuse professionnelle reconvertie dans la danse sacrée orientale. « Elle dirigeait une école de danse, à Soissons, pour laquelle elle souhaitait me rencontrer. Parce qu’elle a su trouver les mots, j’ai accepté un rendez-vous. L’entrevue devait durer trente minutes. À 3 heures du matin, nous n’arrivions pas à nous quitter. Elle m’a confié m’avoir vu danser pour la première fois à l’âge de 9 ans. C’était à Sisteron, dans « La Belle au bois dormant » », confie Patrick Dupond à Paris Match.
Revenant sur son accident de voiture de 2000 qui l’a beaucoup touché, il raconte: « Des années après mon accident, je me suis demandé: ‘Au fond, ce mec que tu étais avant, l’aimes-tu?’ La réponse était non. » Le journaliste de Paris Match lui demande alors ce qu’il reproche à ce Patrick Dupond d’avant.
« De vivre dans un mensonge », répond-il alors. « Une parodie de l’amour. Ça m’arrangeait de me mentir à moi-même. En ce qui me concerne, l’homosexualité a été une erreur. »
Il ajoute ensuite: « L’orientation sexuelle d’un individu n’est pas forcément figée, elle peut évoluer au fil des ans, des rencontres… Mais dire ‘l’homosexualité a été une erreur’ peut être dévastateur pour un ou une homo qui a du mal à s’assumer ou, plus généralement pour toute personne qui s’interroge sur sa sexualité, ses sentiments, ses désirs. Dire ‘l’homosexualité a été une erreur’, c’est un reniement d’une partie de soi, pour ne pas dire une haine de soi », poursuit-il.

20 août 2017

USA: Un ingénieur de google compare le fait d’être conservateur au « gay dans les années 50″

Classé dans : infos — dominique @ 15:19

damoreQuelques semaines après avoir été licencié de Google pour des propos jugés sexistes, James Damore s’est expliqué dans les colonnes de Business Insider..
Il regrette notamment que « les conservateurs soient obligés de rester dans le placard » à Google, comparant ça au fait d’être « gay dans les années 50″.
Des déclarations qui n’ont pas manqué de provoquer de nombreuses réactions sur la Toile.
Dans une note interne de 3000 mots, cet ingénieur affirmait que « les choix et les capacités des hommes et des femmes divergent, en grande partie en raison de causes biologiques et donc ces différences peuvent expliquer pourquoi on n’a pas une représentation égale des femmes dans la tech et dans les fonctions de leadership ».
Interrogé sur la polémique, James Damore a affirmé que « personne ne devrait se sentir attaqué par ses propos », ajoutant avoir voulu « aider beaucoup de gens qui sont couramment marginalisés à Google ».
Et d’ajouter : « Les conservateurs – à Google – doivent rester dans le placard et masquer qui ils sont vraiment. Vraiment, c’est comme être gay dans les années 50″.
James Damore a été licencié par Google à cause des propos isolés jugés sexistes qu’il aurait tenus. Il a publié un mémo controversé sur la diversité des genres dans lequel il a exprimé son point de vue selon lequel les disparités entre hommes et femmes que nous voyons dans le monde ne sont pas toutes le résultat d’un traitement discriminatoire. L’auteur du mémo controversé sur la diversité des genres s’est expliqué plus tard sur les raisons qui ont conduit à son licenciement.
Au moment de sa publication et de sa diffusion pendant le mois de juillet 2017, il n’y a eu aucune protestation ou accusation de misogynie en rapport avec le mémo. Mais tout a basculé lorsque le document a commencé à faire l’objet de vives critiques chez Google et dans le monde technologique plus large. Des personnes mécontentes et en colère ont envoyé des emails au service des ressources humaines de Google ainsi qu’aux supérieurs hiérarchiques de l’ancien ingénieur de l’entreprise technologique américaine pour exiger une censure, des représailles et des réparations. Pour couper court à la polémique, la firme a préféré renvoyer l’ingénieur incriminé.

28 juillet 2017

des mecs nus

Classé dans : photos — dominique @ 6:12

28071702 mec u 27071712 mec nu 28071701 mec nu

source : http://www.beautifulmag.com

12345...88

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS