21 juin 2017

mercredi

Classé dans : photos — dominique @ 0:05

mec nu 12031607mec nu 150517021

20 juin 2017

une des plaintes de Cyril Hanouna dans l’affaire du Canular « homophobe » a été classée sans suite

Classé dans : infos — dominique @ 16:18

hanounaUne des trois plaintes déposées par Cyril Hanouna après son canular qualifié d’« homophobe » a été classée sans suite par le parquet de Paris, a indiqué hier l’AFP.
Le 30 mai, l’animateur de C 8 avait porté plainte contre X pour « diffusion de fausses nouvelles ». Ses deux autres plaintes – celle contre X pour « dénonciation calomnieuse » et celle en diffamation contre le président de l’association Le Refuge sont toujours en cours.
L’association d’aide aux victimes d’homophobie avait vivement dénoncé les conséquences du canular télévisé, indiquant avoir été contacté par une des victimes de l’émission chassée de chez elle par sa famille. Interloqué par les contradictions dans les témoignages des dirigeants de l’association, Cyril Hanouna avait décidé de saisir la Justice.

Haiti :L’ambassade des Etats Unis en Haïti envoit un message au peuple Haïtien pour le mois de la fierté LGBTI

Classé dans : infos — dominique @ 15:39

haitiL’ambassade des Etats Unis en Haïti à envoyer un message au peuple Haïtien
« L’Ambassade des États-Unis d’Amérique en Haïti exprime ses souhaits les meilleurs au peuple haïtien pour le mois de la fierté LGBTI, qui est célébré tout au cours du mois de juin 2017.
La démocratie est plus stable lorsque toutes les personnes vivent librement sans crainte de violence et de discrimination. Nous honorons cette vérité aujourd’hui, et sommes très fiers de nos différences, nos caractères uniques et du beau et merveilleux arc-en-ciel de l’expérience humaine. Toutefois, dans nos différences, il y a de la vulnérabilité, et des membres de nos communautés aux États-Unis et en Haïti subissent des abus en raison de leurs orientations. Rejetons ces abus. Ne tolérons pas ceux qui exercent la violence contre nos droits humains fondamentaux.
Selon que vous soyez lesbienne, gay, hétérosexuel, bisexuel, transsexuel ou intersexe, vous êtes d’abord et demeurez un être humain avec des droits inaliénables, dont le droit à la vie, à la liberté et celui de poursuivre vos rêves. Tout au long de ce mois, pendant que vous vous rendez au travail, allez faire du shopping, allez dans un club ou à l’église, rappelez-vous de l’arc-en-ciel qui nous unit dans sa luminosité.
Le mois de la fierté, est une occasion et un rappel pour réaffirmer notre respect et notre tolérance envers toutes les personnes et pour dire à haute voix et clairement, peu importe qui vous êtes et peu importe qui vous aimez, nous sommes avec vous ».

Espagne : La Gay Pride attaquée par des néonazis

Classé dans : infos — dominique @ 15:05

agresion-orgullo-murciaLa Marche des fiertés de Murcie, qui rassemblait plusieurs centaines de personnes samedi dernier, a été attaquée par le groupe de néonazis Lo Nuestro,.
Environ 500 personnes participait à cette marche qui avait comme slogan «personne ne doit vous dire comment vous devez être»
Une vingtaine de membres du groupe néo nazis Lo Nuestro ont investi le défilé et ce sont attaqués aux manifestants
Plusieurs personnes ont été frappées ce qui a déclenché un mouvement de panique.
Les autorités avaient autorisé un rassemblement simultané d’un groupe d’extrême droite.
Les associations LGBT de Murcie ont appelé à la démission du responsable de la Délégation du gouvernement après ces incidents.

des mecs

Classé dans : photos — dominique @ 6:52

20061702 mec nu 2061701 mec nuDiego Vivarelli by Ronaldo Gutierrez

Bac : un lycéen a préféré écrire une dissertation sur la répression des homosexuels en Tchétchénie

Classé dans : infos — dominique @ 6:44

tweetLe vendredi 16 juin dernier, lieu de composer sur un sujet qu’il ne connaissait pas en épreuve d’histoire géographie, ou de rendre copie blanche, un lycéen a préféré écrire une dissertation sur la répression des homosexuels en Tchétchénie.
En terminale L au lycée du douannier-Rousseau à Laval (Mayenne), Faustin, agé de 16 ans, peu inspirer par le «Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre mondiale à nos jours» ou «La Chine et le monde depuis 1949» a préféré écrire deux pages militantes et engagées, sur la situation des homosexuels en Tchétchénie.
Le jeune homme, homosexuel lui-même et particulièrement attaché à la cause des communautés LGBT, a jugé indispensable d’en parler. «C’est inhumain, raconte-t-il. Ca me touche énormément que les grands médias en parlent si peu.»
«Ne pouvant pas disserter sur les sujets proposés, je me perdais dans mes pensées après avoir fait mon croquis de géographie. Et mes pensées étaient en Tchétchénie» précise-t-il encore. Durant deux pages et demi, il ressasse l’histoire politico-médiatique de la tragédie tchétchène avant de conclure par «Aujourd’hui, des gens comme vous et moi meurent en Tchétchénie pour avoir choisi d’être ce qu’ils sont. Réagissons. #Urgencetchetchenie.»
«Je n’ai jamais fait ça pour le buzz, précise-t-il encore à ceux qui en douteraient. C’est une vraie alerte, et si cela peut permettre de sensibiliser les Français sur cette horreur, alors j’aurais tout gagné. Même mes parents ont plutôt bien réagi!
C’est mieux qu’une page blanche, non?» De toute façon, Faustin le sait: «J’aurai 0/12 en histoire mais au moins, j’aurai fait passer mon message.»
Ce lundi soir, plus d’une vingtaine d’artistes sont réunis au théâtre Le Palace, à Paris, pour un concert de solidarité au profit du mouvement Urgence Tchétchénie, qui collecte des fonds pour lutter contre les persécutions présumées contre les homosexuels tchétchènes, révélées par le journal d’opposition russe Novaïa Gazeta, qui évoquait en avril dernier des “prisons secrètes”.
Depuis les révélations début avril, les ONG investies dans la lutte contre l’homophobie , qui dénoncent “une volonté d’extermination des homosexuels”, ont examiné les recours légaux envisageables pour stopper ces persécutions – dont plusieurs témoignages semblent corroborer l’existence.
Les fonds collectés par la vente des places (entre 30€ et 50€) doivent servir à organiser des rapatriements. L’association Urgence Tchétchénie à l’initiative de ce spectacle a déjà réussi à mettre à l’abri en France deux homosexuels tchétchènes.

Europe : sur la loi russe qui interdit la « propagande gay »

Classé dans : infos — dominique @ 6:41

cedhLa Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) doit dire ce mardi matin si la loi russe, étendue en 2013 à l’ensemble du territoire russe interdisant « la propagande gay » est contraire à la liberté d’expression et à l’interdiction de la discrimination, dans un arrêt attendu vers 10h00.
Les requérants, trois activistes russes de la cause LGBTQI, lui reprochent d’appliquer « virtuellement une interdiction complète de toute mention publique de l’homosexualité ». Les trois hommes ont manifesté leur opposition à cette loi et se sont vu infliger des amendes, qu’ils ont contestées – en vain – devant la justice russe.
Tous leurs recours devant la Cour constitutionnelle russe se sont soldés par des échecs. Ils ont alors saisi la CEDH, arguant que la loi viole la liberté d’expression (article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme) et l’interdiction de la discrimination (article 14). Ils affirment notamment qu’ils ont été condamnés alors que les bannières qu’ils avaient déployées étaient inoffensives et banales. Ils ont également pointé l’impact général de la loi sur leur vie quotidienne, car ils sont obligés de taire leur orientation sexuelle chaque fois qu’un mineur est présent.
La Cour européenne des droits de l’homme, qui siège à Strasbourg, rend des arrêts sur des violations présumées des droits et libertés garantis par la Convention européenne de sauvegarde des droits et libertés fondamentaux. Son autorité s’étend sur les 47 pays membres du Conseil de l’Europe
mise à jour :
Les juges de Strasbourg ont déclaré que la Russie avait discriminé trois militants des droits LGBT qui s’opposaient à la loi.
Cette loi, adoptée en 2013, interdit la « promotion de l’homosexualité » auprès des personnes de moins de 18 ans.
La Cour avait été saisie par trois militants russes de la cause homosexuelle, condamnés à des amendes en vertu de cette loi, notamment pour avoir déployé devant un lycée une banderole proclament que l’homosexualité est « normale » et non « une perversion ».
Les requérants avaient perdu tous leurs recours en Russie contre cette condamnation, jusque devant la Cour constitutionnelle russe, qui avait estimé en substance que cette interdiction était justifiée par le risque « de créer une impression déformée d’équivalence sociale entre les relations maritales traditionnelles et non traditionnelles » et d’orienter les enfants sur la voie des relations sexuelles non traditionnelles.
Le tribunal de Strasbourg a déclaré que les amendes imposées à trois militants russes des droits des homosexuels ont violé l’article 10 (liberté d’expression) et l’article 14 (interdiction de la discrimination) de la Convention européenne des droits de l’homme.
Selon le tribunal, la législation visant à freiner la « promotion de l’homosexualité » n’était « pas clairement définie » et a été mise en œuvre de manière arbitraire. Elle « n’a pas servi l’intérêt public légitime », a déclaré le tribunal.
Les trois militants discriminés avaient été reconnus coupables pour protester contre la loi en 2009-2012 – devant ‘une école secondaire à Ryazan, une bibliothèque pour enfants à Archangel et un bâtiment administratif à Saint-Pétersbourg.
Le tribunal a rejeté l’allégation du gouvernement russe selon laquelle une telle loi était nécessaire pour protéger la moralité. Il a constaté que le gouvernement avait « échoué à démontrer que la liberté d’expression sur les problèmes LGBT dévaluerait ou nuirait aux ‘familles traditionnelles’ existantes ou compromettrait leur avenir ».
De telles lois, selon les juges, « incarnent un parti pris présupposé d’une majorité hétérosexuelle contre une minorité homosexuelle ».
Ils ont ordonné à la Russie de payer à chacun des activistes chacun des dommages allant de 8.000 à 20.000 euros.
Le ministère russe de la Justice s’est déclaré « pas d’accord » avec les conclusions de la Cour et a annoncé son intention de demander un nouvel examen de ce dossier – ce que la CEDH n’est toutefois pas tenue de lui accorder.

Le Touquet : Deux frères condamnés pour violences homophobes

Classé dans : infos — dominique @ 5:49

justiceDamien et Alexandre D., deux frères Sdf de 22 et 20 ans, viennent d’être condamnés à quatre et trois ans de prison ferme pour violences aggravées.
Ils ont agressé un jeune homme dans son appartement le 24 mai dernier, l’accusant après une soirée trop arrosée, de leur avoir fait des « propositions salaces ». Ils venaient de faire connaissance.Coups de poings et coups de pieds lui ont été assénés notamment au visage, le laissant quasiment pour mort. L’ITT a été fixée à 10 jours et la victime a dû être prise en charge en chirurgie à Amiens.
La victime, retrouvée dans un état critique au bas de son immeuble, réussira toutefois à les identifier.
Entendus, les deux frères ont expliqué que l’homme leur aurait fait des « propositions salaces ». « J’ai été trop loin mais je ne suis pas sa pute », a notamment affirmé l’un des frères. A la lecture des auditions et après leurs déclarations à la barre, les juges ont estimé que les violences avaient été données en raison de l’orientation sexuelle de la victime.
Ses agresseurs ont été condamnés à 5 ans d’emprisonnement, dont 2 avec sursis pour Damien, et 4 ans fermes, assortis toutefois d’une année de sursis pour son frère, avec dans les deux cas : mise à l’épreuve, obligation de soins et de travail. Les juges ont retenu l’homophobie.

mardi

Classé dans : photos — dominique @ 0:02

12061703 18061705 19061707

19 juin 2017

Allemagne : Inauguration d’une mosquée libérale ouverte aux femmes et aux homosexuels

Classé dans : infos — dominique @ 16:02

mosquée-Une mosquée libérale et progressiste accueillant hommes et femmes, sunnites, chiites ou alévis, homosexuels ou transsexuels a été inauguré à Berlin vendredi.
Le lieu de culte, installé dans un bâtiment de la communauté protestante, a été inauguré vendredi en présence d’une des rares femmes imams du monde, Ani Zonneveld (qui est Américano-Malaisienne).
Huit années de négociations ont été nécessaires pour arriver à cette inauguration.
Seyran Ates, co-fondatrice de la mosquée et avocate et militante des droits des femmes très connue en Allemagne, a déclaré : « nous voulons lancer un signal contre la terreur islamiste et le détournement de notre religion. C’est important d’être unis sous le toit de notre lieu de prières. ». Celle-ci avait été critiquée par les conservateurs pour avoir appelé l’islam à une révolution sexuelle.
Cependant, une règle a été adoptée : les personnes portant un niqab ou une burqa ne peuvent pas y entrer. En effet, pour Seyran Ates, se voiler le visage se rapporte plus à une attitude politique qu’à une croyance religieuse.
Ce lieu de culte musulman, qui s’ajoute aux quelques 80 mosquées de Berlin, n’est pour l’instant qu’une petite salle de 90 mètres carrés. Mais il n’est pas exclu qu’on l’agrandisse s’il recense beaucoup de fréquentation.
Dans ce contexte de tension et de terrorisme qui propagent l’islamophobie, la sécurité des musulmans souhaitant prier dans cette mosquée est prioritaire. Des policiers ont donc été placés à l’entrée du bâtiment, même si les fondateurs assurent n’avoir reçu aucune menace à ce jour. Ils savent cependant que leur vision de la religion et leur ouverture ne sera pas vue comme quelque chose de positif par tout le monde.
Seyran Ates vit aujourd’hui sous protection policière et a dû interrompre ses activités depuis qu’elle a défendu des victimes de crimes dits d’ »honneur ». Elle ne se décourage néanmoins pas puisqu’elle va bientôt entamer des études de théologie islamique pour devenir la première femme imam d’Allemagne (d’après Libération).

1...34567...2514

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS