11 décembre 2017

hommes nus

Classé dans : photos — dominique @ 17:06

04121701

le tribunal de grande instance d’Evry rejette des demandes d’adoption d’enfant né par GPA

Classé dans : homoparentalité — dominique @ 17:04

couple-de-lesbiennes-avec-enfant-adoptePar deux fois, le 4 septembre et le 2 octobre, le tribunal de grande instance d’Evry a rejeté des demandes d’adoption d’enfant né d’une gestation pour autrui, présentées par le conjoint du père de l’enfant. Les enfants, âgés de 18 mois et 3 ans, sont nés par GPA aux Etats-Unis ; leurs actes de naissance « indiquent le père biologique comme père, aucune filiation maternelle n’étant établie ».
Pour le tribunal d’Evry, « l’état du droit français contient toujours l’interdiction de la gestation pour autrui en France » et « il est contraire au principe de l’indisponibilité de l’état des personnes, principe essentiel du droit français, de faire produire effet au regard de la filiation, à une convention portant sur la gestation pour autrui ». En effet « si l’enfant est sur le papier adoptable puisqu’il n’a pas de filiation maternelle établie, c’est parce que la mère a été délibérément écartée et la filiation maternelle rendue vacante par le contrat de GPA », explique Aude Mirkovic. Il s’agit d’un « détournement de l’institution de l’adoption ». Le tribunal rappelle par ailleurs que « l’enfant a une filiation paternelle établie à l’égard de son père biologique (…) qui l’élève depuis sa naissance », et que le conjoint du père, « reconnu comme un second père par l’entourage », peut bénéficier de différents statuts vis-à-vis de l’enfant : délégation d’autorité parentale, tuteur testamentaire, enfant légataire successoral… Ces différents moyens juridiques confirme que « l’absence de lien juridique de filiation entre le demandeur et l’enfant n’est aucunement préjudiciable à l’enfant ».

Les Bermudes : le mariage homosexuel de nouveau interdit

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,justice,mariage - union civile — dominique @ 15:25

unionSix mois seulement après la légalisation du mariage homosexuel, les Bermudes, l’archipel d’Amérique du Nord membre associé de la communauté caribéenne et un territoire britannique d’outre-mer ont décidé de l’abolir.
Le député Wayne Furbert avait présenté un projet de loi visant à interdire à nouveau le mariage entre conjoints de même sexe. La chambre basse a voté une loi en ce sens vendredi dernier.
« Notre position est que les couples de même sexe devraient avoir tous les droits légaux des couples hétérosexuels, sauf pour le mariage », a déclaré le ministre des Affaires intérieures Walton Brown à la Royal Gazette .
Lors d’un référendum sur la question, 69% des personnes ont voté contre l’égalité du mariage, et seulement 31% ont voté en sa faveur, mais seulement 46,89% des électeurs inscrits se sont rendus aux urnes, ce qui est inférieur aux 50% requis
Un projet de loi visant à instaurer des partenariats domestiques a été approuvé le week-end dernier. Il remplace le mariage entre conjoints de même sexe par des partenariats.
Il a été approuvé par 24 voix pour et 10 contre .
Le Domestic Partnership Act n’annulera toutefois pas les mariages homosexuels qui ont déjà eu lieu depuis que le mariage homosexuel est devenu légal il y a six mois à la suite d’une décision de la Cour suprême.
À la fin novembre, six couples de même sexe s’étaient mariés. Leurs mariages devraient être préservés.
Le Parti progressiste travailliste (PLP) a soutenu que le projet de loi accordait « à la communauté LGBTQ les avantages qu’elle demandait », mais maintenait « la définition traditionnelle du mariage ».
Cependant, la ministre de l’Intérieur, Patricia Gordon-Pamplin, s’est opposée au projet de loi, considérant qu’on ne devrait pas pouvoir accorder des droits et aussitôt les enlever.
Le débat a duré cinq heures avant l’adoption du projet de loi.
Le mariage entre conjoints de même sexe a été légalisé aux Bermudes en mai dernier, après que le bermudien Winston Godwin et son fiancé canadien Greg DeRoche eurent porté leur cas devant la Cour suprême.
La Commission des droits de l’homme et l’Alliance arc-en-ciel des Bermudes ont critiqué le projet de loi, le qualifiant de « suppression des droits » pour les couples homosexuels.
Rod Attride-Stirling, un avocat qui a travaillé sur la légalisation du mariage homosexuel, s’est prononcé contre la Loi sur le partenariat domestique. « Le fait qu’aucun pays au monde n’ait jamais fait cela devrait nous faire réfléchir. Nous aurons l’air idiot et oppressif ».

Canada : privé de communion à cause de son homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,religion — dominique @ 6:59

matt-schaefermatt-schaefermatt-schaefermatt-schaeferPendant plus de 20 ans, Matt Schaefer a été un membre de la congrégation de l’Église évangélique luthérienne de St. John dans la ville de Warman, dans la province de la Saskatchewan à l’Ouest du Canada.
Il affirme que pendant la communion, le révérend l’a ignoré à cause de son orientation sexuelle.
Tout a changé en mai, lorsque, affirme-t-il, il a vécu « la pire journée de [sa] vie ». Matt Schaefer qui vit actuellement à Edmonton s’est rendu dans la ville de Warman pour un mariage et un baptême. Tous les deux se sont déroulés en grande partie dans l’église que fréquente sa famille, l’Église évangélique luthérienne de St. John.
Lorsque les personnes présentes se sont levées pour faire la file lors de la communion, le pasteur ne lui a pas donné l’hostie et est passé à la personne derrière lui.
« Je trouvais que c’était bizarre, mais c’est lorsqu’on m’a également ignoré pour le vin que j’ai pensé que quelque chose n’allait pas », affirme-t-il.
L’incident est survenu devant tous ses amis, sa famille et des personnes de la communauté qu’il connaît depuis qu’il est jeune. « Les personnes [présentes] me connaissent depuis toujours », dit Matt Schaefer. Perplexe, il s’est rapidement rassis.
« C’était vraiment embarrassant. Je ne savais pas comment réagir. Je voulais simplement partir et ne pas pleurer », ajoute-t-il.
Sa famille a cherché à le rassurer en lui disant que ce n’était qu’un malentendu et qu’il y avait plus de personnes que d’habitude qui faisaient la file. Matt Schaefer n’était pas convaincu, rappelant que le révérend Randy Heide le connaît depuis qu’il a 12 ans.
Après être retourné à Edmonton, Matt Schaefer a attendu jusqu’en octobre avant de communiquer avec l’Église. Comme l’incident lui était resté dans la tête, il a décidé d’envoyer un courriel au révérend.
Le Saskatchewanais affirme que le révérend Heide l’a fini par appeler pour lui demander s’il se « souvenait de la classe de confirmation et de la section sur l’homosexualité ». Après l’appel, il a compris qu’il avait été ignoré en raison de son orientation sexuelle.
« Je suis avec mon conjoint depuis quatre ans. Donc, je ne comprends pas pourquoi c’est un problème maintenant », souligne Matt Schaefer.
La réponse de l’Église
Selon une déclaration écrite du révérend Randy Heide et du conseil de l’Église évangélique luthérienne de St. John, leur congrégation « est membre de l’Église luthérienne du Canada, qui se conforme à une compréhension historique de l’autorité des Écritures saintes en matière de foi et de mode de vie ».
« Je me soucie sincèrement du jeune homme et je prie pour lui, puisque je le connais depuis l’école secondaire. Je l’ai encouragé afin qu’il puisse trouver une église dans sa communauté qui pourra répondre de manière régulière à ses besoins spirituels », soutient le révérend Heide.
Matt Schaefer précise qu’il ne souhaite pas changer le mode de pensée de son église, mais que la situation aurait pu être gérée plus discrètement et d’une manière plus sensible.
« Je ne mérite pas ce qui m’est arrivé », conclut-il.
Source : Ici Radio Canada

lundi

Classé dans : photos — dominique @ 6:47

28111702 28111703 28111704

10 décembre 2017

JoeyS­tarr répond aux accu­sa­tions d’homo­pho­bie

Classé dans : homophobie,infos,people — dominique @ 17:16

1À l’occasion d’un entretien avec Téléloisirs, Joeystarr est revenu sur la polémique autour de ses propos jugés homophobes dans « On n’est pas couché ». Loin de regretter ses propos, le rappeur a choisi de camper sur ses positions de façon plutôt tranchée.
Pour parler d’André Manoukian, qui allait se coucher plus tôt que les autres jurés de Nouvelle Star lors des soirées, JoeyStarr n’avait pas hésité à le traiter de « grosse tarlouze ». L’association L’Amicale des Jeunes du refuge, qui défend les droits des homosexuels, avait indiqué sur les réseaux sociaux qu’elle avait saisi le CSA après ces propos polémiques.
Au lieu d’apaiser les choses, il a décidé d’en remettre une couche : « J’en ai rien à cogner, sérieux. À un moment donné, il faut que ces gens sortent de chez eux. […] Ce n’est pas parce que je passe à la télé que je vais soigner mon langage ». Si le CSA ne sera pas forcément du même avis que lui, JoeyStarr a ajouté qu’il n’hésiterait pas à recommencer : « Si je dois traiter quelqu’un de fils de p…, je le fais! »

Le Rwanda désigné pour accueillir la 20è Conférence internationale sur le Sida en 201

Classé dans : Sante — dominique @ 17:05

1Le Rwanda a été désigné pour accueillir la 20è édition de la Conférence internationale sur le Sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA en Anglais), a annoncé samedi à Abidjan, le Président de l’ICASA, Dr Ihab Ahmed par ailleurs Président de la Société africaine anti-Sida (SAA), à la clôture de la 19è édition de cette conférence présidée par le Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.
Se félicitant du choix de son pays, la ministre Rwandaise de la santé, Dr Diane Gashumba a promis une ‘’garantie pour le succès dans l’organisation de cette conférence’’. ‘’Nous avons beaucoup appris ici (à Abidjan). Nous vous garantissons un succès dans l’organisation de cette conférence’’, a-t-elle rassuré. Le Rwanda est l’un des rares pays africains qui consacre 17% de son budget à la santé.
Après avoir égrené les efforts enregistrés dans la lutte contre le Vih/Sida le Vice-Président ivoirien Daniel Kablan Duncan a souligné les défis qui restent à relever. Il s’agit selon lui notamment de la promotion de la prévention, la lutte contre la stigmatisation et la prise en charge communautaire des personnes vivant avec le Vih/Sida.
Poursuivant, il a invité les décideurs, la société civile, les chercheurs et le secteur privé à jouer chacun sa partition. ‘’Le rendez-vous d’Abidjan marque un nouveau départ dans la lutte contre le Vih/Sida’’, a conclu M. Duncan.
Auparavant, dans le même élan, la ministre ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie a noté qu’’’Abidjan vient d’amplifier la lutte contre le Vih/Sida’’.
Plus de 6000 personnes venues des quatre coins du monde ont participé du 4 au 9 décembre à cette 19è conférence autour du thème, ‘’l’Afrique : une approche différente vers la fin du Sida’’.

Christophe Willem évoque sa bisexualité

Classé dans : people — dominique @ 14:42

Christophe-WillemInvité dans « Salut les Terriens » ce samedi 9 décembre, Christophe Willem est venu faire la promotion de son tout dernier album « Rio ».

Après avoir révélé sa bisexualité en 2013 dans le magazine « Têtu », Christophe Willem répond aux questions de Thierry Ardisson
« C’est l’éternelle question en fait. Depuis que je suis sorti de « Nouvelle Star », il y a toujours le truc de : “est-ce que vous êtes gay ou vous n’êtes pas gays ». J’ai toujours dit que pour moi, l’amour était une question de personnes. Que la sexualité est quelque chose d’annexe dans l’histoire entre deux individus. Après on m’a demandé d’expliquer clairement : on va dire que bisexuel c’est quelque chose qui est plus clair”, lâche le chanteur, agacé par ce besoin d’étiqueter sans cesse les individus. « J’ai toujours été fasciné par le besoin systématique de savoir avec qui les gens couchent. C’est tellement un non-sujet ! Pourquoi je n’ai jamais voulu défendre une sexualité plutôt qu’une autre, parce que ça voudrait dire que tu défends une sexualité par rapport à une normalité. Et pour moi tout est normal ! », explique Christophe Willem.

Australie : des couples homosexuels déposent leurs demandes en mariage

Classé dans : homoparentalité,infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 11:06

mariage australieLa Chambre des représentants a adopté la loi ouvrant le mariage aux couple de même sexe jeudi à une majorité écrasante.
Seuls quatre de ses 150 élus se sont opposés au texte qui avait déjà été voté la semaine dernière au Sénat par 43 voix contre 12.
La réforme autorisant le mariage homosexuel a reçu vendredi le feu vert de la Couronne britannique quand le gouverneur général Peter Cosgrove, le représentant en Australie de la reine Élisabeth II, a apposé son paraphe sur le texte, étape ultime d’un processus entamé en septembre avec un vote postal.
Des couples homosexuels australiens se sont empressés samedi de déclarer leur intention de se marier, alors que la nouvelle loi australienne entre en vigueur à peine 24 heures après son adoption au Parlement.
Pour marquer ce moment historique, les bureaux d’état civil de certaines régions du pays ont exceptionnellement accepté les nouvelles demandes de mariage samedi, alors qu’ils ne sont normalement ouverts que pour les mariages.
Les couples pouvaient déposer un avis de mariage dès samedi mais ils devront attendre un mois avant de pouvoir se dire « oui », les premiers mariages étant attendus le 9 janvier.
Les couples du même sexe qui se sont déjà mariés à l’étranger verront leurs unions officiellement reconnues dès samedi en Australie.
Daniel Barnett et Daniel Gray-Barnett ont été les premiers à s’inscrire. « Nous nous sommes juste levés et nous sommes venus ici pour signer les papiers et oui, c’est une bonne journée », a dit Daniel Barnett.

Suisse :le coming out d’un arbitre

Classé dans : coming out,Sportifs — dominique @ 8:56

pascal_erlachnerPascal Erlachner, actuel arbitre de Super League et en charge de matchs de Challenge League depuis 2010, a fait son coming-out dans une interview fleuve donnée au Blick de dimanche. «Je l’ai fait parce que l’homosexualité reste un énorme tabou dans le football, indique celui qui vit chez ses grands-parents à Wangen avec son ami. J’espère que cela stimulera la discussion. Si vous ne parlez pas d’un sujet, on est dans une impasse. Et la stagnation, c’est la régression.»
L’arbitre de 37 ans ne craint pas les réactions qui ne manqueront pas de se produire quand il retrouvera les stades dès le week-end prochain. «Pour moi et mes proches, mon homosexualité est juste normale. Je suis solide, comme ma relation, et ma famille est géniale, a-t-il dit. Je me sens très à l’aise au milieu des arbitres et j’ai d’excellents collègues. Ceux qui m’aiment, m’apprécient, le font pour ce que je suis. Je peux être là et dire ‘Oui, je suis gay, et alors?’»
Pascal Erlachner est aussi curieux de la réaction que sa sortie va provoquer dans le milieu. «Je ne peux pas plaire à tout le monde et je n’en ai pas envie. Il y a encore beaucoup de gens qui souffrent que l’homosexualité soit ainsi étouffée. Surtout dans le football. Si seulement un seul joueur de foot ou un arbitre pouvait être aidé par mon expérience… Mon engagement public aura alors porté ses fruits.»
«Je n’espère pas être traité différemment, a souhaité celui qui a attendu ses 30 ans pour franchir le pas auprès de sa famille. Je n’aimerais pas qu’on se dise, ‘Ah voilà Erlachner, voilà l’arbitre gay’… Je me réjouis des prochains matchs et j’essaierai d’y faire respecter les règles comme elles sont écrites.»
Les règles, justement, risquent potentiellement de changer quelque peu pour lui. Comment réagira-t-il si un joueur le prend à parti pour son orientation sexuelle? «Je ne pense pas que ‘gay’ soit un gros mot, a-t-il indiqué dans le journal zurichois. Mais si on me dit ‘Schwule Sau’ ou ‘Schwuchte’ alors ce sera carton rouge. Mais je ne crois pas que les joueurs en arriveront là. Bien sûr, certaines fois, il y a des joutes verbales… Mais le plus important, c’est de se serrer la main après le match et le respect mutuel. J’ai aussi fait des erreurs dans le passé.»
Quand le Blick lui demande s’il connait des joueurs homosexuels, il répond «Bien sûr, mais ce n’est pas à moi de rendre cela public. Chacun décide de la manière dont il veut gérer sa vie. Mais quand quelqu’un me demande conseil, je raconte volontiers mon histoire. J’ai réalisé qu’en faisant ça je pouvais potentiellement aider les autres.» 

123456...2627

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS