19 février 2019

photos

Classé dans : photos — dominique @ 10:17

photos dans photos tumblr_pmzd9xpsn81uobr6no1_540 tumblr_pn3vmuRSdd1uobr6no1_540 dans photos tumblr_pmevquvv2v1uobr6no1_540

Source : 

Cleeveland Roumillac : « J’ai toujours su que j’étais homosexuel »

Classé dans : infos — dominique @ 10:10

  

A lire sur https://www.franceguyane.fr/  l’interview de Cleeveland Roumillac, qui grâce à ses vidéos hilarantes sur les réseaux sociaux dans le rôle de Tania connait un énorme succés
extrait:

« L’an dernier, vous annonciez ouvertement votre homosexualité à travers une vidéo sur YouTube, était-ce un besoin ou avez-vous cédé au flux des questions de vos fans et détracteurs ?
Il faut savoir que j’ai fait mon coming-out quand j’avais dix-sept ans. Depuis que je suis devenu un personnage public, je voulais m’assumer. J’ai posté sur YouTube car ça reste. Auparavant j’avais fait une story, mais ça ne dure que 24 heures tout le monde n’a pas pu avoir l’information. Je sais que la question se posait, donc j’ai profité pour éclaircir la situation. »

« Grâce à Dieu » autorisé par la justice à sortir en salles mercredi

Classé dans : infos — dominique @ 9:27

Le film de François Ozon «Grâce à Dieu» sur la pédophilie dans l’Eglise, retraçant l’histoire de victimes dans l’affaire Barbarin, a été autorisé par la justice à sortir en salles comme prévu mercredi, ont annoncé lundi les avocats du père Preynat et du producteur du film.
La défense du père Preynat, prêtre lyonnais mis en examen pour agressions sexuelles et non jugé encore, avait assigné en référé François Ozon pour obtenir un report de la sortie de son film, primé samedi soir du Grand prix du jury à la Berlinale.
«Le juge a rejeté la demande de report du film», a confirmé Me Emmanuel Mercinier, avocat du père Preynat. «Il considère que le fait d’insérer un carton à la dernière seconde du film indiquant que le père Preynat bénéficie de la présomption d’innocence répond aux exigences de la loi, la culpabilité de ce denier n’étant dès lors pas présentée comme acquise», a-t-il ajouté.
Il a dit également «regretter amèrement cette décision, non seulement dans l’intérêt du père Preynat, mais plus largement dans l’intérêt général». «Présenter durant deux heures comme coupable un homme qui n’a pas encore été jugé comme tel constitue une atteinte à la présomption d’innocence que ne saurait évidemment pas faire disparaître le fait d’écrire ensuite le contraire durant deux secondes», a-t-il dit.

Martina Navratilova dénonce la possibilité pour les femmes transgenres de pouvoir concourir chez les femmes

Classé dans : infos — dominique @ 7:46

Martina NavratilovaDans tribune publiée dans le Times, Martina Navratilova, légende du tennis, dénonce la possibilité pour les femmes transgenres de pouvoir concourir chez les femmes.
La légende du tennis aux 169 titres dont 3 Open d’Australie, 2 Roland-Garros, 9 Wimbledon et 4 US Open, s’oppose fermement à la possibilité pour les transgenres de participer à des compétitions féminines. Elle l’explique dans une tribune publiée dans le Times intitulé « Les règles sur les athlètes trans’ récompensent les tricheuses et punit les innocentes ». Elle développe : « Dès son enfance, un homme se construit du muscle et de la densité osseuse, ainsi qu’un plus grand nombre de globules rouges portant de l’oxygène, détaille-t-elle. Si un homme venait à changer de genre en éliminant les avantages accumulés, il devrait commencer un traitement hormonal avant la puberté. Pour moi, c’est impensable. »
Martina Navratilova a fait son coming out en 1981 « C’est vraiment injuste pour les femmes qui doivent faire concurrence à des personnes qui, biologiquement, ce sont toujours des hommes. Je suis heureux de parler à une femme transgenre sous toutes les formes qu’elle souhaite, mais je ne serais pas heureux de lui faire concurrence. » Selon Martina Navratilova, il n’est pas possible de voir des personnes doté d’un sexe masculin participer à des compétitions féminines. « Tu ne peux pas simplement te déclarer femme et concourir comme une femme, pense-t-elle. Il doit y avoir des standards. Avoir un pénis et participer une compétition en tant que femme ne rentre pas dans ces standards. »

mardi

Classé dans : photos — dominique @ 7:43

mardi dans photos tumblr_p8rrgnEEcj1sbydeco1_540 tumblr_pn24bwNpxj1ugmtx7o1_500 dans photos tumblr_pn57wtOZWp1qj0cpm_540

18 février 2019

Matt Smith, la star de Doctor Who, défend son nouveau rôle en tant que photographe gay BDSM

Classé dans : infos — dominique @ 17:23

Matt Smith,le onzième Docteur dans la célèbre série télévisée britannique Doctor Who, jouera le rôle principal dans le biopic « Mapplethorpe », d’Ondi Timoner
Il y interprète ce célèbre photographe, surtout connu pour son travail sur le BDSM gay dans les années 1970 à New York .
Un choix pointé du doigt à de nombreuses reprises, beaucoup estimant que ces rôles devraient être joués par des personnes LGBT.
L’acteur s’en est longuement défendu lors d’une conversation avec Eliza Dushku, le 14 février, organisée dans le cadre d’un évènement autour du long-métrage.
Selon Vulture, il a déclaré:
« Je pense que votre orientation sexuelle, ou votre sexe et vos choix en dehors du travail, ne devraient pas influencer – ni positivement, ni négativement – ce qu’il vous arrive. Pour moi, cela importe peu d’être gay ou hétéro. Cela ne doit pas rentrer en compte quand on étudie votre profil pour un rôle », a-t-il commencé par déclarer, avant de comparer cela à quelque chose de bien plus obscure. « Où est-ce que cela s’arrête ? Parce que si on applique cette logique, on peut dire : “Ok, j’ai ce rôle, où le personnage est accro à l’héroïne.” Est-ce que cela voudrait dire que l’on auditionnerait seulement héroïnomanes ? »
Matt Smith a également expliqué comment cela l’avait éclairé sur ce qu’était la vie gay dans les années 1970.
«Le simple fait d’enquêter sur ce moment-là m’a certainement amené à penser ce qu’était être homosexuel à New York dans les années 70 et à la manière dont ils ont été traités pour une maladie complètement mal comprise», a-t-il déclaré à Entertainment Weekly.
«C’était vraiment effroyable ce qui est arrivé aux hommes homosexuels à l’époque, ainsi que la façon dont ils ont été traités et ce qu’ils dus traverser».

Final Fantasy XIV s’offre une première au sein de la communauté LGBTQI+

Classé dans : infos — dominique @ 13:21

Final Fantasy XIV s’offre une première au sein de la communauté LGBTQI+ dans infos tumblr_inline_pn4fmeeM1o1uj37u4_540Final Fantasy XIV aura son char au défilé du Sydney’s Gay & Lesbian Mardi Gras.
 S’il y a bien une chose qui marque les joueurs qui s’essayent à Final Fantasy XIV, c’est sans nul doute la bienveillance de l’immense communauté du jeu. Cette dernière avait d’ailleurs su donner de la voix lors de la présence de Final Fantasy XIV à la PAX Australie, ce qui a contribué au rapprochement entre l’équipe de développement du jeu et Sydney Gaymers. Ceux-ci se revendiquent comme un groupe souhaitant que tous ceux partageant des passions communes issues de la culture “geek”, puissent se rencontrer et échanger peut importe leur genre ou leur orientation sexuelle.
 Et ce rapprochement a fini par aboutir à une grande première, une collaboration pour la création d’un char qui défilera le 2 mars prochain lors du Sydney’s Gay & Lesbian Mardi Gras. Autant dire que recevoir le soutien d’un acteur majeur du jeu vidéo représente énormément pour la communauté Sydney Gaymers, comme le dit l’organisateur Peak Distapan avec beaucoup de sincérité :
 Sydney Gaymers est heureux de collaborer avec Final Fantasy XIV Online sur son projet de char pour 2019, appelé Realms United. Cela veut dire beaucoup pour nous d’avoir soutien, approbation et reconnaissance de la part d’un acteur majeur de l’industrie, en plus du soutien d’un jeu où notre communauté et ses valeurs sont si présentes. La communauté Final Fantasy XIV Online ne pratique pas la discrimination et respecte les valeurs et les libertés individuelles de tous. Ces communautés en ligne permettent à bien des personnes LGBTQI+ de trouver un endroit où explorer leur identité. Elles nous permettent de créer des liens, de nous amuser et renforce le sentiment de ne pas être seul. Sydney Gaymers n’aurait pas pu trouver meilleur sponsor pour l’aider à créer le char le plus ambitieux que nous ayons jamais tenté de créer.
 Pour cette 41ème édition du Sydney’s Gay & Lesbian Mardi Gras, c’est donc une opération gagnant-gagnant qui aura émergé de cette collaboration, permettant une nouvelle fois de montrer la considération de l’équipe derrière Final Fantasy XIV pour sa communauté, tout en donnant une plus grande visibilité aux joueurs LGBTQI+.
source : https://lightningamer.com

Parents 1 et 2: vers une évolution du texte sur l’école à l’Assemblée

Classé dans : infos — dominique @ 11:44

Parents 1 et 2: vers une évolution du texte sur l'école à l'Assemblée dans infos couple-lesbienContre l’avis du gouvernement et de la co-rapporteure, qui estimaient qu’une telle mesure ne relevait pas de la loi, l’Assemblée nationale a adopté mardi un amendement d’une députée LREM consacrant l’homoparentalité dans les formulaires scolaires. Ceux-ci devraient ainsi porter les mentions « parent 1 et parent 2″ et non plus « père et mère ».
Ce vote en première lecture a suscité de vives protestations à droite et à l’extrême droite, ainsi que parmi les mouvements conservateurs, comme la Manif pour tous qui juge le texte « absolument déshumanisant ».
Si la FCPE, première fédération de parents d’élèves, s’est félicitée en revanche du vote, l’Association des familles homoparentales (AFDH) a dit craindre « une hiérarchie parentale ».
Lors du retour du texte à l’Assemblée en nouvelle lecture, dans quelques semaines, Chistine Lang compte déposer un amendement pour une formulation qui « ne blesse personne », a indiqué à l’AFP la députée de Paris, qui doit encore en discuter avec ses collègues de la majorité. Il s’agirait d’entourer la bonne formule parmi « père, père, mère, mère ».

Suède : un jeune gay risque l’expulsion et la mort s’il est renvoyé en Iran

Classé dans : infos — dominique @ 11:38

Suède : un jeune gay risque l'expulsion et la mort s’il est renvoyé en Iran dans infos tumblr_inline_pn4asyxr2W1uj37u4_540Mehdi Shokr Khoda est un garçon iranien de 19 ans. Il est gay et chrétien . C’est pourquoi, il y a deux ans, il est parti avec un billet aller simple pour la Suède. Là, il a demandé l’asile politique sans succès et risque maintenant de devoir retourner chez lui ou il risque la peine de mort .
Mehdi a suivi sa soeur transgenre, partie en Suède il y a deux ans et qui, elle, avait obtenu le droit d’asile. Mais pour l’adolescent, tout ne s’est pas passé pas comme prévu. En décembre dernier, l’office national des migrations a rejeté sa demande au motif qu’il n’avait pas suffisamment « expliqué les différentes étapes de son coming-out » et qu’il n’avait pas su démontrer qu’il était chrétien.
Mehdi a rencontré un Suédois, Carlo Rapisarda, en mars 2018. Les deux hommes vivent ensemble depuis. Mais pour cela, le réfugié iranien doit obtenir une carte de résident, qui ne peut lui être donnée que part le gouvernement suédois.
Mehdi Shokr Khoda et Carlo Rapisarda
 » Je suis arrivé ici le 20 janvier, il y a deux ans  » explique le jeune homme »Je l’ai fait pour deux raisons. D’abord parce que je suis gay et ensuite parce que je suis chrétien: ils peuvent vous tuer s’ils comprennent que vous êtes gay ou que vous êtes chrétien . Ma vie était en danger et je devais quitter ce pays et aller dans un autre .  »
Il a choisi la Suède car ses sœurs vivent ici. L’un a épousé un homme européen, l’autre, la plus jeune, est une fille trans. Avec cette derniere, il a une très bonne relation .  » Je peux lui parler de tout: elle sait que je suis gay, j’aime les garçons et je parle de garçons « . Une relation qu’il n’a pas avec le reste de sa famille.  » Avec mon autre sœur, je n’ai pas envie de parler de ces choses, admet Mehdi. Avec elle, je n’ai pas fait mon coming out ni même avec mes parents toujours en Iran. Je ne sais même pas ce qui se passerait si je le faisais: je ne sais pas si je suis assez ouvert pour le dire. Peut-être qu’un jour je le lui dirai mais j’ai trop peur de le faire maintenant .  »
Le bureau des migrations suédois doit se prononcer d’ici à deux semaines sur son cas.
Ne pouvant pas se permettre de rentrer en Iran, il a demandé l’asile en septembre 2017, mais la route est difficile.  » Nous avons reçu deux réponses négatives « , a déclaré Mehdi. « Lors du premier entretien, j’ai dit être chrétien mais pas gay . Par peur, explique-t-il, que l’avocat qui lui a comis par le bureau de l’immigration en parle à sa sœur aînée. »
Dans le deuxième entretien avec l’immigration, Mehdi a finalement parlé ouvertement de son orientation sexuelle. Une expérience vraiment désagréable, dénonce l’Iranien, qui s’est trouvé dans l’obligation de répondre à des questions embarrassantes telles que  » Avez-vous eu des relations sexuelles avec des hommes? « ».  Pourtant, même cela ne suffisait pas et, en décembre 2018, la demande a été rejetée .
Medhi a fait appel à la fin du mois de janvier 2019 et s’est rendu avec son compagnon au tribunal. Carlo a témoigné et attesté de leur relation. « Ils veulent des preuves », a-t-il expliqué auprès de nos confrères de Gay Star News. Et de poursuivre : « Nous habitons ensemble, nous nous aimons, nous nous connaissons depuis longtemps. Ce ne sont pas des preuves suffisantes ? »
Les deux hommes ont lancé une campagne de crowdfunding pour financer leur défense devant les tribunaux. « Si nous perdons cette dernière chance, il pourrait être renvoyé en Iran, où sa vie est en danger! », écrit Carlo, son compagnon. L’administration suédoise devrait rendre sa décision d’ici à deux semaines.
Mais ce ne sera pas facile .  » Ce nouvel avocat nous a dit que dans le cas où nous perdrions le dernier appel, ce qui est très probable, nous pourrions essayer de mettre fin à l’expulsion par une procédure consistant à obtenir de nouvelles preuves ou en tout cas à démontrer que de nouvelles choses sont apparues pour que l’affaire soit reconsidérée « . Par exemple, si l’affaire devenait publique et que les médias s’intéressaient à l’affaire, les risques pour Mehdi augmenteraient mais, dans le même temps, cela pourrait pousser les autorités suédoises à réexaminer l’affaire à la lumière de ces nouveaux éléments.
Pour cette raison, Mehdi lance un appel : « Ce serait bien si les gens partageaient notre histoire partout . Cela nous aiderait à traiter ma demande d’asile ou, sinon, pourrait me donner la possibilité de ne pas être renvoyé. 

lundi

Classé dans : photos — dominique @ 0:31

lundi dans photos tumblr_pfm9whb6301verbijo1_540 tumblr_ph05o6G7J31verbijo1_540 dans photos tumblr_phw5ierxp41verbijo1_540

source: lustrousnudes.tumblr.com

12345...2835

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS