13 décembre 2017

deux gènes responsables de l’homosexualité

Classé dans : infos — dominique @ 21:24

couples 01Des scientifiques auraient décelé deux gènes qui auraient une influence sur l’orientation sexuelle.
Jusqu’alors peu fructueuse, la recherche d’un marqueur génétique déterminant l’homosexualité –ou non– d’un individu pourrait bien connaître un tournant. Publiée la semaine dernière, une étude américaine évoque la découverte de deux gènes spécifiques qui pourraient potentiellement jouer un rôle dans le développement de l’orientation sexuelle.
Pour aboutir à cette conclusion, une équipe de chercheurs de la NorthShore University a comparé des extraits d’ADN de 1.231 hétérosexuels et de 1.077 homosexuels «d’origine européenne».
Les hommes observés ont été divisés en deux groupes distincts formés sur la base de leur identité sexuelle, mais également de leur score à l’Échelle de Kinsey. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une échelle inventée par Alfred Kinsey, pionnier de la sexologie scientifique connu pour ses travaux sur le comportement sexuel des femmes et des hommes. Graduée de zéro à six –zéro correspondant à une hétérosexualité «totale», et 6 à une homosexualité «totale», incluant une large palette de nuances au milieu–, l’échelle évalue l’orientation sexuelle supposée d’un sujet à partir d’expériences et de réactions psychologiques.
En analysant le génome de tous les participants, les scientifiques sont parvenus à repérer deux gènes qui semblent différer en fonction de l’orientation sexuelle, décrypte New Scientist. L’un sur le chromosome 13, l’autre sur le chromosome 14. Le premier pourrait être concluant, explique Vice, car s’exprimant au sein de l’hypothalamus, une structure profonde du cerveau qui varierait en taille selon l’orientation sexuelle d’un homme.
Le gène identifié sur le chromosome 14, quant à lui, s’exprime surtout au niveau de la thyroïde. Sa présence fait écho à une étude précédente, qui avait établi un possible lien entre dysfonctionnements thyroïdiens et homosexualité masculine.
Les auteurs de l’études eux-mêmes le reconnaissent: «Ces liens potentiels demeurent spéculatifs». Car l’échantillon n’est composé que d’hommes européens et sa taille est considérée comme relativement petite en matière d’analyses génétiques. Pour être réellement crédible, estime le journaliste Justin Lehmiller, les résultats devront être observés sur des échantillons plus variés et plus importants.
Surtout, la présence de gènes inclinant davantage vers l’homosexualité ne veut pas dire que la personne sera effectivement gay. D’autres facteurs viennent se mêler. Reste aujourd’hui à mesurer l’effet réel de cette découverte sur l’orientation sexuelle.
Transmission génétique (inné) ou sexualité construite et influencée par des éléments environnementaux (acquis)? Les experts, à l’image de l’opinion publique, demeurent divisés. En 2010, des chercheurs de l’université de Liège affirmaient qu’«on naît homosexuel», et qu’être gay ne relevait en rien d’un choix ou d’une «déviance psychologique». D’autres évoquent un savant mélange entre «naître» et «devenir» gay.
la suite à lire sur http://www.slate.fr

Suisse: un passager homophobe expulsé d’un tram à Genève

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 18:15

01Jordon Davis est journaliste à la télévision suisse, et est gay. Dans le tram de Genève, un passager qui disait ne pas aimer « les pédés » l’a reconnu et s’en prend à lui pour cette raison. Mais la victime n’entend pas le rester. Fort de reportages passés sur le sujet du harcèlement, Jordon Davis ne se laisse pas faire et met en pratique les réflexes qui font changer la honte de camp, et fini par l’expulser de la rame, avec l’aide des autres passagers.
 Davis sort alors son smartphone pour enregistrer la scène et récolter d’éventuelles preuves d’agression verbale et/ou physique.
 Ensuite, il répond à voix haute mais sans surenchérir dans la violence afin de prendre toute la rame en témoin et pour que personne ne puisse faire semblant de ne rien avoir vu ni entendu.
 « Monsieur, nous sommes en Suisse. Je suis homosexuel, je suis fier de l’être et je suis votre égal. Vous n’êtes pas mieux que moi parce que vous êtes hétérosexuels. Vous croyez que vous alliez me rabaisser, mais vous vous humiliez vous-mêmes », entend-on dire Jordan Davis. sur la vidéo.
 Les autres passagers se rangent du côté du journaliste et contre l’homophobe. Calmement mais avec détermination, ils le poussent vers la sortie à l’arrêt suivant.
 Suite à l’article et aux nombreux likes et commentaires, Jordan Davis. a fini par retirer son post facebook, afin de ne pas livrer l’identité de l’homme qui est visiblement connue des Genevois, apprend-on dans les commentaires de la vidéo « La personne qui y figure sur la vidéo est manifestement un déséquilibré notoire à Genève, et plusieurs personnes (femmes surtout) m’ont rapporté des cas de harcèlement commis par ce monsieur. Plusieurs personnes m’ont partagé de leur crainte que son image soit jetée en pâture et qu’il puisse à son tour être victime de justiciers, ce que je ne saurais en aucun cas cautionner. »
 La vidéo n’est plus visible.
 Dans les commentaires également, beaucoup accusent le journaliste de répondre à l’homophobie par le racisme.
 Ce n’est pas parce que son agresseur est noir et que l’auteur de la vidéo utilise comme argument «Nous sommes en Suisse» que ce dernier est à son tour coupable de xénophobie ou de racisme. En rappelant qu’ils sont en Suisse, Jordon Davis revendique ses droits et la loi qui le défendent de l’agression qu’il est occupé à filmer. Y voir une forme de condescendance aux relents racistes serait lui faire un procès d’intention ( lavenir.net).

USa : un acteur porno condamné à la prison à vie

Classé dans : infos — dominique @ 17:19

mario-romo-murderer-360x244La star du porno , David Enrique Meza, alias Mario Romo, 27 ans, a été condamné à la prison à perpétuité avec une peine de sureté de 20 ans à San Diego pour le meurtre en 2015 du millionnaire texan Jake Merendino, 52 ans.
L’acteur qui performait sous le nom de Mario Romo avait tué son amant au Mexique, en mai 2015 rapporte le San Diego Tribune. Il lui avait tout bonnement donné plus de 20 coups de couteaux et lui avait ouvert la gorge avant d’abandonner son corps dans un ravin près de Rosarito dans la région de la Basse Californie.
Les deux hommes avaient entamé une relation depuis 2013. Merendino, un riche texan homosexuel cherchait l’amour. Meza désirait hériter d’une fortune de trois millions de dollars et d’une maison sur le bord de la mer, d’une valeur de plus de 275 000$, une propriété achetée la veille du meurtre.
Meza, qui fait du culturisme, avait placé une annonce sur un site de rencontres. Merendino l’avait immédiatement contacté et était tombé amoureux de lui. Selon ce qui a été rapporté au procès, Merendino le couvrait de cadeaux.
David Enrique Meza était un «gay for pay», c’est à dire un homme hétéro qui a des relations sexuelles avec d’autres hommes en échange d’argent. Meza était d’ailleurs, en même temps, fiancé à Taylor Langston. Celle-ci a d’ailleurs été reconnue coupable en février dernier pour le motif d’obstruction à la justice en voulant cacher le meurtre commis par son amant.
Les procureurs ont révélé un testament manuscrit de Merendino laissant sa succession importante à Meza, qui a tenté de contester une décision qui l’a privé de tout héritage.
Langston a affirmé qu’elle n’avait aucune idée de ce que Meza avait fait ou de sa vie secrète en tant que star du porno gay dans laquelle il était connu sous le nom de Mario Romo.
« Il y avait des abus physiques, émotionnels et sexuels », a déclaré son avocat Don Levine à People . « Elle pensait que c’était l’amour de sa vie, son partenaire pour toujours. Elle n’avait aucune idée qu’il se prostituait ou qu’il jouait dans des films porno gay.  »
Langston devrait être libéré de prison le lendemain de Noël.

Lilian Thuram s’engage avec ferveur contre l’homophobie

Classé dans : homophobie,infos,religion,TELE — dominique @ 16:45

Lilian_Thuram   

Dans une interview accordée à Kevin Razy pour l’émission «Rendez-Vous», diffusée mardi soir dans le cadre de la Nuit Gay organisée par la chaîne Canal+ , Lilian Thuram a fait part de son engagement contre l’homophobie.
Déjà impliqué dans la lutte contre le racisme et le sexisme au travers de sa «Fondation Lilian Thuram – Education contre le racisme», le champion du monde a souhaité rappeler que «personne ne naît homophobe, qu’il s’agit d’un conditionnement culturel».
«Le conditionnement qui amène le plus à l’homophobie c’est la religion. Le fait que l’homosexualité soit considérée comme quelque chose de contre-nature vient de la religion.»
Lilian Thuram veut faire évoluer les mentalités par rapport à l’homosexualité: «Dans ma famille, personne ne va avoir d’avis négatif sur les gens de ma couleur de peau. Alors que si vous êtes homosexuel, vous pouvez malgré tout entendre des gens de votre famille tenir des discours super-homophobes. C’est d’une violence totale, voilà pourquoi il faut questionner la société et aider les gens à comprendre pourquoi ils deviennent homophobes.»
Lilian Thuram qui sera l’ambassadeur des Gay Games 2018 en août prochain à Paris a d’ailleurs confié avoir été persuadé dans sa jeunesse «qu’il n’y avait pas d’homosexuels noirs, qu’il n’y avait que des blancs homosexuels», du fait d’avoir «grandi dans une société très religieuse» aux Antilles.

Inde: Les publicités pour les préservatifs sont interdites

Classé dans : Sante — dominique @ 16:33

preservatif-utiliserL’Inde a interdit les publicités pour les préservatifs en journée à la télévision, citant des règles contre les contenus «vulgaires» et pour la protection des enfants.
Le ministère de l’information et de la diffusion a ordonné aux quelque 900 chaînes de télévision indiennes de ne pas passer de promotions commerciales pour ces contraceptifs entre 6h du matin et 22h, sous peine de sanctions.
«Il est par la présente conseillé à toutes les chaînes de télévision de ne pas télédiffuser des publicités pour les préservatifs qui sont pour une catégorie d’âge particulière et pourraient être indécentes vues par des enfants», indique l’injonction.
Les chaînes de télévision publiques et privées sont présentes dans 183 millions de foyers en Inde, selon des chiffres du Broadcast Audience Research Council. Le sexe est un sujet tabou en Inde, société profondément conservatrice et traditionnelle. Des publicités pour préservatifs ont plusieurs fois soulevé des polémiques.

Espagne : un bisou gay fait le buzz

Classé dans : TELE — dominique @ 16:31

   

Lors de la Star Academy espagnole , Operación Triunfo, deux apprentis chanteurs ont créés le buzz en s’embrassant à la fin de la chanson.
Ils interprétaient une chanson du chanteur gay Miguel Bose, Manos vacías
Raoul et Agoney, à la fin du titre, se sont embrassés. Une première à une heure de grande écoute sur la chaîne nationale, TVE.
Les réseaux sociaux se sont enflammés et ont délivrés de nombreux messages d’encouragement en faveur des LGBT
Tout avait été répété auparavant, il ne s’agit en rien d’un baiser spontané …

mercredi

Classé dans : photos — dominique @ 0:20

28101708 24101709 28101707

12 décembre 2017

Grande Bretagne : Un homme de 50 ans victime d’une agression homophobe à Londres

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 21:22

agression-300x156La police encourage tous les témoins à se présenter après qu’un homme de 50 ans ait été attaqué à l’extérieur de la gare de Charing Cross à Londres le mois dernier.
L’homme a été victime de violence homophobe à un arrêt d’autobus sur The Strand, avant d’être frappée à plusieurs reprises à la tête.
Scotland Yard a déclaré que les délinquants étaient deux hommes blanc dans la vingtaine portant des vestes sombres.
Après l’attaque, ils ont fui vers Trafalgar Square.
La victime n’a pas été transportée à l’hôpital mais a subi des blessures à la tête.
Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’arrestations et la police exhorte les témoins à fournir des informations pour faciliter leur enquête.
Stonewall, organisme de bienfaisance LGBTQ, a publié de nouvelles statistiques sur les incidents anti-LGBT au Royaume-Uni au début de l’année .
Une nouvelle étude a montré qu’il y a eu une augmentation inquiétante de 78% des crimes de haine contre les lesbiennes, gays et bisexuels au cours des quatre dernières années, passant de 9% en 2013 à 16% en 2017.
Dans un nouveau sondage YouGov portant sur plus de 5 000 personnes LGBTQ, 21% ont révélé avoir été victimes d’un crime motivé par la haine en raison de leur orientation sexuelle et / ou de leur identité de genre.
Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que 81% des personnes LGBTQ ont admis qu’après avoir été victimes d’un crime haineux, elles n’ont pas signalé l’incident à la police.

UK : le baiser gay de James Corden et Harry Styles

Classé dans : humour,people — dominique @ 21:12

1  

James Corden, l’animateur britannique fait le buzz sur YouTube avec le Carpool Karaoke diffusé dans le Late Late Show sur CBS.
Toute l’année, l’animateur a reçu les plus grandes stars dans son véhicule (d’Harry Styles à Sam Smith en passant par Miley Cyrus) et évidemment, il a profité de leur passage pour préparer une petite version de Santa Claus is Coming To Town.

USA : une juge contredit Donald Trump en autorisant le recrutement de militaires transgenres

Classé dans : infos — dominique @ 19:02

transLe Pentagone a confirmé que les personnes transgenres pourront rejoindre l’armée américaine à compter du 1er janvier 2018. Une nouvelle défaite pour Donald Trump, avait tenté de bloquer la décision de Barack Obama.
Mais la justice n’est pas d’accord avec le président américain.
Un juge a en effet rejeté le recours de la Maison-Blanche, qui espérait interdire le recrutement des personnes transgenres dans l’armée américaine.
Donald Trump avait déjà annoncé en juillet dernier qu’il souhaitait bloquer le recrutement de ces personnes, décidé par l’administration Obama et qui était prévu pour le 1er juillet 2017. Dans une série de tweets, il s’était justifié en avançant les « coûts médicaux énormes et les perturbations que les transgenres entraînent ». De quoi lancer une nouvelle polémique avec cette attaque contre la communauté LGBT.
Sauf qu’en octobre, un premier juge a fait annuler cette décision de Trump, basée selon lui sur « un désir de réprouver les transgenres en général » et pas vraiment sur « des inquiétudes légitimes concernant leurs compétences militaires ou leur poids sur le budget ». L’administration Trump a tenté d’imposer à nouveau ce décret, mais son recours a été un échec. Du coup, les personnes transgenres pourront s’engager dans l’armée américaine à compter du 1er janvier 2018, soit six mois après la date prévue à la base.
Elles viendront grossir les rangs du contingent actuel: selon le ministère américaine de la Défense, il y aurait entre 2.500 et 7.000 personnes transgenres sur les 1,3 million de militaires américains en activité, alors que l’ONG Human Rights Campaign estime le nombre à 15.000.

12345...2627

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS