27 janvier 2019

Japon: une loi impose aux personnes transgenres de se faire stériliser avant de pouvoir changer de sexe

Classé dans : Trans — dominique @ 18:10

drapeau-transgenre-450x275Au Japon, une loi, dite loi 111, oblige toute personne souhaitant être reconnue comme transgenre à subir une opération lourde de conséquences. Toutefois, cette loi devrait bientôt évoluer, notamment car de nombreux juges l’estiment obsolète.
Adoptée à l’unanimité le 24 janvier dernier, la loi 111 impose aux personnes transgenres de se faire stériliser avant de pouvoir changer de sexe d’un point de vue légal. Le texte stipule que toute personne souhaitent être reconnue légalement comme transgenre « ne possède pas de glandes reproductrices ou des glandes reproductrices qui ont perdu définitivement leur fonction ».
Cette loi fait écho à une autre loi japonaise adoptée en 2003 sur les personnes transgenres expliquant que ces derniers doivent posséder » un corps dont les parties semblent ressembler aux organes génitaux de ceux du sexe opposé « .
La loi 111 force les transgenres à subir ce type d’opération pour être acceptés aux yeux de la loi. De nombreux militants ont essayé aux cotés de Takakito Usui de faire valoir leurs droits mais la justice japonaise souhaite avant tout empêcher des problèmes futurs.
Ceux-ci sont d’ailleurs sensibles au combat des transgenres et ils ont clairement montré leur intention de régulièrement modifier cette loi en fonction de l’évolution de la société. Mamoru Miura, juge-résident de la Cour Suprême ainsi qu’un second juge se sont également exprimé au sujet de cette loi et plus généralement de la souffrance que ressentent ceux qui ont une identité sexuelle différente.
Conscient de ce phénomène, le Japon réfléchit de plus en plus à la question des transgenres. Le gouvernement a d’ailleurs pris la décision en 2017 d’aider toutes les personnes désireuses de changer de sexe en subventionnant une grande partie leur opération. Les personnes en question ne doivent toutefois pas suivre de traitement hormonal pour prétendre à ce financement.
Au final, une personne transgenre participe au maximum à 30 % des frais médicaux. Néanmoins, malgré ce coup de pouce de l’état, il est encore difficile pour les transgenres d’avoir accès à cette opération car ils doivent impérativement être stériles, célibataires, sans enfant de moins de 20 ans et subir une évaluation psychiatrique avant d’être opérés. Des progrès sont encore à faire mais le pays multiplie les efforts envers la cause LGBT.

15 janvier 2019

Allemagne :un élu régional devient la première responsable politique transgenre

Classé dans : Trans — dominique @ 10:12

Allemagne :un élu régional devient la première responsable politique transgenre dans Trans tumblr_inline_pld87rijhB1uj37u4_540Réélu il y a peu député Verts du parlement régional de Bavière, Markus Ganserer veut désormais assumer son mandat en tant que Tessa Ganserer, femme transgenre, une première dans le monde politique allemand.
«Il est grand temps de remplacer la loi sur les transgenre, qui a plus de 30 ans, par une loi reconnaissant l’identité de genre autodéterminée», a déclaré lundi la parlementaire de Bavière à la presse .
«Il devrait être possible à l’avenir que le sexe spécifié à la naissance à la demande d’une personne du bureau de l’enregistrement soit modifié», a-t-elle affirmé.
À compter de la prochaine réunion du parlement régional de Bavière, le 22 janvier prochain, Tessa Ganserer, qui a siégé au Parlement en 2013 et 2017 sous le prénom masculin de Markus, siègera en tant que femme.
Désormais, ses collègues devront l’appeler « Madame la députée » et elle sera enregistrée sous ce nom après avoir reçu un soutien ferme de la présidente de l’institution, Ilse Aigner. Cette dernière a jugé la démarche « courageuse et éminemment personnelle ».
C’est la première fois qu’une femme transgenre siègera dans une institution politique allemande, qui plus est en ayant fait le choix de changer d’identité durant son mandat, selon les médias.
Cependant, pour que son prénom et son sexe soient officiellement modifiés, Tessa Ganserer doit soumettre deux rapports psychologiques.
Cette procédure est « discriminatoire et constitue une ingérence dans sa personnalité », a déclaré la responsable politique du Parti vert. « Je ne plaisante pas – je n’ai pas choisi d’être une femme ».
Tessa Ganserer a exigé que sa région protège enfin les homosexuels, les bisexuels et les transgenres, spécifiquement contre la discrimination et la violence: « La Bavière est le seul État fédéral à ne pas avoir mis en place un tel plan d’action », a déclaré Ganserer.

10 décembre 2018

USA : Patricio Manuel, premier boxeur transgenre professionnel

Classé dans : Sportifs,Trans — dominique @ 9:57

USA : Patricio Manuel, premier boxeur transgenre professionnel dans Sportifs tumblr_pjijj2A47i1w9dakwo1_540L’Américain Patricio Manuel est devenu, samedi 8 décembre, le premier boxeur transgenre à disputer un combat professionnel aux Etats-Unis. Il ne s’est d’ailleurs pas contenté de monter sur le ring : il a aussi remporté son duel face au Mexicain Hugo Aguilar aux points à l’issue de quatre reprises, dans la catégorie des super-plumes. « Je ne changerais pour rien au monde tout ce que j’ai dû faire pour en arriver là, cela valait le coup, car je suis maintenant un boxeur professionnel », a déclaré l’athlète à la sortie du ring d’Indio, en Californie.
Patricio Manuel avait tenté de décrocher sa qualification pour le tournoi de boxe féminine des Jeux olympiques de Londres en 2012. Mais une blessure à une épaule l’en avait empêché. Il avait ensuite débuté le processus de transition avec traitement hormonal et chirurgie de réattribution sexuelle, mais il lui a fallu attendre 2016 pour obtenir une licence de boxeur professionnel.
Hugo Aguilar a découvert deux jours avant leur combat le parcours de son adversaire. « J’ai beaucoup de respect pour ce qu’il a fait, cela ne change rien pour moi, quand on est sur un ring, on veut tous les deux la même chose, la victoire », a-t-il déclaré.

20 novembre 2018

Lille: Une manifestation pour lutter contre la transphobie mardi 20 novembre

Classé dans : Trans — dominique @ 12:19

drapeau-transgenre-450x275A l’occasion de la journée internationale du souvenir Trans (TDOR), en mémoire des victimes de transphobie, le collectif TDOR Lille organise un rassemblement Place de la République à Lille (Nord) mardi 20 octobre 2018 à 19 h.
La communauté transgenre, LGBT et toutes les personnes sensibles à cette causes, sont invitées à se retrouver pour assister à cette manifestation au cours de laquelle des associations trans prendront la parole. Une minute de silence à la mémoire des victimes de transphobie sera également observée.
Nous rappellerons les luttes qu’il reste à mener pour mettre fin à la transphobie institutionnelle, médicale et sociale, en France et ici dans la métropole lilloise », expliquent les organisateurs dans un communiqué.
Rappeler « qu’il ne fait toujours pas bon être trans en France »
Créé récemment, le collectif TDOR Lille espère « faire de ce rassemblement un mouvement de force et d’inspiration » pour les communautés transgenre et gay.
«Nous rappellerons qu’il ne fait toujours pas bon être trans en France et que nous subissons et combattons les conséquence de la transphobie organisée ou normalisée tous les jours», poursuivent les militants.
Selon le dernier rapport de SOS Homophobie, publié en mai 2018, les actes homophobes et transphobes ont augmenté de 4,8 % en 2017.
Pour participer et/ou obtenir de plus amples informations, rendez-vous sur la page Facebook dédiée à cet événement.

20 octobre 2018

Suede : Un garçon transgenre de 9 ans obligé de jouer dans l’équipe de foot féminine

Classé dans : Trans — dominique @ 14:23

Résultat de recherche d'images pour "foot enfant"Julle, née Julia,  9 ans, s’entraîne dans le club de football pour garçons de Veberöds AIF, dans un village du sud de la Suède. Jusqu’au  jour ou , Petra, sa mère, reçoit la liste des enfants du club inscrits pour disputer une coupe.
Le nom de Julle n’y figure pas. « J’ai pensé que c’était une erreur. Quand j’ai contacté le club, on m’a fait savoir que la direction avait décidé que Julle s’entraînerait désormais avec les filles », raconte Petra au magazine du journal Le Monde.
Depuis tout petit, Julle se revendique comme un petit garçon. « Il a toujours refusé qu’on l’appelle Julia. À 4-5 ans, il m’a dit qu’il voulait être un papa et m’a demandé si on pourrait lui couper les seins », explique sa mère.
Le club de football, manifestement au courant de la situation, n’avait jusqu’ici jamais émis d’objection. D’autant que la confédération nationale du sport de Suède stipule bien que les filles et les garçons peuvent s’entraîner ensemble jusqu’à la puberté.
Petra a essayé de s’entretenir avec le club où joue son fils dans l’espoir de le faire revenir sur sa décision… en vain. La Fédération suédoise de football a quant à elle refusé de s’en mêler, arguant que le club est libre de ses mouvements.
À court de solution, la mère de Julle s’est rapprochée de Malmö mot Diskriminering, une ONG suédoise qui lutte contre les discriminations. Lundi 15 octobre, l’ONG a porté plainte contre le club.
En attendant la décision de justice, Julle pourra continuer de s’entraîner. Un autre club d’une commune voisine lui a proposé de l’accueillir dans son équipe de garçons.
La Suède, pays modèle en défense des droits LBGT
Considéré comme l’un des pays les plus progressistes du monde en matière de défense des droits des personnes LGBT, la Suède autorise depuis 2009 « le mariage sexuellement neutre », qui donne le droit aux homosexuels de se marier à la mairie, mais aussi à l’église.
source : http://www.terrafemina.com

13 septembre 2018

Chili : le parlement autorise le changement de sexe dès 14 ans

Classé dans : Trans — dominique @ 19:57

transLes députés chiliens ont adopté mercredi une loi autorisant le changement de nom et de sexe dès 14 ans avec une autorisation parentale, à l’issue d’un intense débat dans ce pays conservateur. Le texte, qui a recueilli 95 voix pour et 46 contre, avait déjà reçu le feu vert des sénateurs début septembre.
Il prévoit que les majeurs puissent changer de nom et de sexe à l’état civil, tandis que les adolescents de 14 à 18 ans devront être accompagnés d’un représentant légal pour effectuer cette démarche. En l’absence de représentant légal, ils pourront néanmoins faire appel à un juge. La loi doit encore être promulguée par le président de droite Sebastian Piñera, et des parlementaires conservateurs n’écartent pas de saisir le Tribunal constitutionnel.
Le texte de loi, déposé sous le premier mandat de M. Piñera (2010-2014), avait été porté par le succès d’«Une femme fantastique», un film interprété par l’actrice transgenre Daniela Vega et qui avait remporté en mars l’Oscar du meilleur film étranger.
Son personnage de Marina, amoureuse née dans un corps d’homme et devant se battre contre tous après le décès de son compagnon, lui a offert un rôle bouleversant qui a fait sensation dans les festivals du monde entier avant de conquérir Hollywood. Le film a aussi permis «que les gens connaissent notre réalité et aient une certaine empathie», a déclaré à l’AFP Alessia Injoque, informaticienne et activiste transgenre de 35 ans.
Cette nouvelle mesure s’inscrit dans une série de réformes progressistes impulsées par l’ex-présidente socialiste Michelle Bachelet, dont la dépénalisation de l’avortement. Pour l’instant, seule une forme d’union civile homosexuelle est reconnue au Chili, mais un projet de loi autorisant le mariage et l’adoption des couples du même sexe a été déposé fin août 2017 au Parlement

21 août 2018

J.J. Totah fait son coming out trans

Classé dans : people,Trans — dominique @ 18:06

J.J.  Totah fait son coming out trans dans people tumblr_inline_pdtm4lt8t61uj37u4_540J.J. Totah, acteur gay de 17 ans connu pour son rôle dans la série Champions, a décidé d’assumer pleinement son identité transgenre. Dorénavant, J.J. Totah répondra au nom de Josie Totah.
Dans son article publié dans le Time, J.J. Totah a tenu à s’expliquer sur son choix. Bien conscient que sa décision pourrait influencer sa carrière, l’acteur ne supportait plus de devoir jouer le rôle de l’acteur gay, dans la réalité comme à l’écran.
« Je suis reconnaissant des rôles que j’ai pu jouer, comme dans Champions, et je sais que j’ai la chance de faire ce que j’aime, a-t-il écrit. Mais je sens aussi que je me suis laissé enfermer dans le personnage de ‘J.J. Totah, acteur gay’. Les gens pensaient juste que j’étais un mec, ils choisissaient mon identité. Cacher qui l’on est n’est pas sain. Je sais, maintenant plus que jamais, que je suis finalement prêt à faire ce pas pour devenir qui je suis. Je suis prêt à être libre ».
Mindy Kaling a commenté le courage de l’actrice :
« Je t’aime Josie, je suis si heureuse que tu puisses clamer ta vérité et vivre ta véritable identité », a déclaré Mindy Kalin dans un poste Twitter relayé par Hollywood.com. « Tu es si douée. J’ai hâte d’écrire à nouveau pour toi. »

15 août 2018

USA : Christine Hallquist, première candidate transgenre à un poste de gouverneur

Classé dans : infos,internationnal,politique,Trans — dominique @ 16:27

USA : Christine Hallquist, première candidate transgenre à un poste de gouverneur dans infos tumblr_inline_pdidluXDru1uj37u4_540Christine Hallquist a remporté mardi soir la primaire démocrate au poste de gouverneur du Vermont selon des résultats partiels cités par des médias américains et deviendrait, en cas de victoire en novembre prochain, la première femme transgenre élue gouverneure aux Etats-Unis.
Mais sa victoire à l’élection de novembre n’est pas assurée: son adversaire républicain sera le gouverneur sortant Phil Scott. Il a largement remporté sa primaire selon des résultats partiels diffusés par des médias.
En 2015, « Christine a pris la décision, après des années à le garder en elle, de devenir elle-même, une femme transgenre, devenant le premier dirigeant dans le pays à entamer sa transition alors en poste », précise une courte biographie disponible sur le site internet de sa campagne. Christine Allquist était alors dirigeante d’une entreprise.
« Travailler pour s’assurer que le Vermont reste un endroit spécial, inclusif et progressiste », « est ce qui motive Christine pour avoir l’honneur et l’opportunité de servir les gens du Vermont en tant que prochaine gouverneure », conclut la biographie.
En novembre dernier, une autre femme transgenre avait remporté une victoire historique. Danica Roem était devenue la première personne ouvertement transgenre à intégrer le parlement d’un Etat américain, la Virginie.

15 juillet 2018

Portugal :Le parlement portugais autorise le changement de genre sans diagnostic médical, dès 16 ans

Classé dans : infos,internationnal,Trans — dominique @ 17:23

drapeau-transgenre-450x275Les Portugais pourront changer de genre à l’état civil sans faire l’objet d’un diagnostic médical de perturbation de l’identité, et ce à partir de l’âge de 16 ans, selon une loi approuvée jeudi par la majorité de gauche au Parlement.
Le changement de genre et de nom restera totalement indépendant d’une éventuelle opération de changement de sexe.
La loi en vigueur depuis 2011 exigeait des personnes transgenres un diagnostic médical établissant une dysphorie du genre (quand le genre ressenti ne correspond pas au sexe biologique).
La nouvelle loi doit maintenant être promulguée par le président de la république, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa, qui avait mis son véto à une première version du texte adoptée par le Parlement à la mi-avril.
Le chef de l’Etat avait alors souhaité que l’exigence d’un rapport médical soit maintenue pour les cas concernant des mineurs âgés de 16 à 18 ans, afin d’obtenir des garanties sur la fermeté de leur décision.
Marcelo Rebelo de Sousa s’était néanmoins montré favorable au principe de ne plus considérer l’identité trans-genre comme « une pathologie ou une situation mentale anormale ».
La partie de la loi concernant les mineurs a donc été amendée et prévoit la nécessité d’un rapport médical « qui atteste exclusivement de la capacité de décision et d’une volonté informée, sans référence à un diagnostic d’identité de genre ».
Par ailleurs, la loi adoptée jeudi interdit les interventions chirurgicales sur les bébés inter-sexes, qui naissent avec des organes reproducteurs masculins et féminins, afin que ces personnes puissent elles-mêmes choisir leur genre en grandissant. 

10 juillet 2018

Grande-Bretagne : La London Pride perturbée par un groupe de lesbiennes anti-trans

Classé dans : homophobie,Trans — dominique @ 16:32

Grande-Bretagne : La London Pride perturbée par un groupe de lesbiennes anti-trans dans homophobie londres-prideUn groupe de féministes a manifesté contre l’autorisation pour les femmes transgenres de se baigner dans un étang réservé aux femmes. A Londres, le parc d’Hampstead Heath qui propose à ses visiteurs trois bassins : un mixte, un réservé aux hommes, et un troisième réservé aux femmes
Mais la présence de femmes transgenres dans le futur, dans l’étang réservé à la gente féminine fait bondir les activistes londoniennes. Les militantes affirment vouloir défendre les conquêtes féministes. Les militants LGBT dénoncent une « hostilité » d’après Le Monde.
« Leur présence change l’atmosphère. L’étang des femmes est un endroit où les femmes viennent nager avec leurs filles dans un environnement sans hommes, explique Amy Desir, à la tête du mouvement de protestation. Elles doivent pouvoir se baigner seins nus sans se trouver aux prises avec une personne dotée d’un pénis. »
Le samedi 7 juillet, le défilé dla gay pride de Londres a été perturbé par une contre-manifestation organisée pa des militantes lesbiennes qui n’acceptent pas les transgenres
Le groupe lesbien a bloqué quelques instants la gay pride. Les militantes lesbiennes avaient déployé des banderoles sur lesquelles ont pouvait lire que le “transactivisme efface les lesbiennes ” ou encore que la lesbienne est une « femelle homosexuelle « . Parmi ce qui était scandé, on pouvait entendre “un homme qui dit être une lesbienne est un violeur ” et “seules des femmes peuvent être des lesbiennes ”.
Il s’agissait de militantes du mouvement Trans-Exclusionary Radical Feminist (TERFS, Feministes radicales excluant les trans), décrit comme très actif au Royaume-Uni ces dernières années.
Ce mouvement milite pour que les transgenres ne soient pas assimilés à de vraies femmes.
Ces militantes lesbiennes avaient aussi réclamé l’exclusion des transgenres sur des listes politiques qui se voulaient à 100 % féminines.

12345...9

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS