16 novembre 2018

bisous gays : Grey’s Anatomy

Classé dans : courts metrages,TELE — dominique @ 15:59

  

La saison 15 de Grey’s Anatomy est pleine de surprises : Nico et Levi ont enfin couché ensemble pour le plus grand plaisir des fans.
Nico ( Alex Landi) est attiré par l’interne Levi Schmidt (Jake Borelli)
Il s’agit de la première expérience avec un homme pour ce dernier…
Apeuré à l’idée de devoir revivre un coming-out, Nico  préfére mettre un terme à leur relation, avant même qu’elle ne débute vraiment.
Pourtant, dans l’épisode 8 de cette quinzième année, Nico est visiblement revenu sur ses positions car, après une déclaration de Levi, il s’est empressé de lui sauter dessus pour lui faire l’amour .
Sur les réseaux sociaux, leur couple est surnommé « Schmico« 

bisous gays : Grey's Anatomy dans courts metrages tumblr_pi8v954hJo1qljj29o3_540  tumblr_pi8v954hJo1qljj29o4_540 dans TELE

5 novembre 2018

USA: un acteur de Grey’s Anatomy fait son coming-out

Classé dans : coming out,TELE — dominique @ 9:02

USA:  un acteur de Grey's Anatomy fait son coming-out dans coming out tumblr_inline_phpnjsfpsg1uj37u4_540L’acteur de Grey’s Anatomy Jake Borelli a fait son coming-out homosexuel jeudi sur Instagram. Le comédien de 27 ans a publié un message après la diffusion de l’épisode 6 de la saison 15, dans lequel le personnage qu’il incarne, le docteur Levi Schmitt, a échangé son premier baiser avec un autre homme.
« En tant que mec gay moi-même, l’épisode de ce soir était si spécial pour moi. C’est exactement le genre d’histoire dont j’avais besoin lorsque j’étais gamin et que je grandissais dans l’Ohio », a-t-il écrit en légende d’une photo sur laquelle il arbore un bandana aux couleurs du drapeau arc-en-ciel.
« Je n’arrive pas à croire que j’ai la chance de donner vie au docteur Levi Schmitt tandis qu’il commence à découvrir sa sexualité dans cette saison de Grey’s Anatomy », a-t-il poursuivi. Et de s’adresser aux jeunes membres de la communauté LGBT:
« Sa vulnérabilité et son courage m’inspirent chaque jour, et j’espère qu’il arrive à faire de même pour vous. À vous tous, qui vous sentez comme de petits Levi, sachez que moi aussi, que vous êtes vus, et que nous sommes tous ensemble. Et à tous ceux qui m’ont soutenu au fil des années, je ne peux pas vous remercier assez, et je vous aime plus que tout au monde. »
L’acteur Alex Landi, avec qui il échange un baiser dans l’épisode, a été annoncé en septembre comme le premier chirurgien homme gay du programme.

5 octobre 2018

Léonard de Vinci, héros gay d’une série télé

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 16:17

Léonard de Vinci, héros gay d’une série télé  dans Series tumblr_inline_pg4t3uDnOy1uj37u4_540La Rai italienne a commandé une nouvelle série autour de la vie et de l’œuvre de Léonard de Vinci rapporte le site spécialisé Variety. La série devrait être l’un des premiers projets de l’Alliance, groupe de production formé par Rai, France Télévisions et l’allemand ZDF, à voir le jour. La diffusion est prévue en 2019, pour les 500 ans de la mort de l’artiste.
Selon la patronne de la fiction de la Rai, Eleonora Andreatta, « Leonard de Vinci était un réel outsider à l’époque de la Renaissance. Il était un enfant illégitime, homosexuel, végétarien et gaucher »
Dans la société italienne du XVIe siècle en clair, Léonard de Vinci détonnait et c’est cela que la Rai entend raconter.
Pour cela, elle a décidé de recruter le showrunner américain Frank Spotnitz et le scénariste britannique Steve Thompson.
Le premier est l’homme derrière la série ­The Man in the High Castle, adaptée du roman éponyme de Philip K. Dick. Le second est l’un des auteurs travaillant sur une autre série à succès, Sherlock, une version moderne des aventures du héros d’Arthur Conan Doyle.
Selon les déclarations d’Eleonora Andreatta dans les colonnes de Variety, la vie de Leonard de Vinci sera racontée à travers les yeux de « Caterina, une jeune fille qui fut l’un de ces modèles ». La série devrait comprendre huit épisodes, dont chacun tournera autour d’un chef-d’œuvre de l’inventeur. « Mais les aspects personnels de sa vie et son côté aventureux seront au premier plan. »

26 septembre 2018

Scènes de ménages n’accueillera pas de couple gay

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 6:01

scenes de menagesCette année, pour fêter la saison 10 de la mini-série de M6, les producteurs se sont entourés de nouvelles recrues qui interprètent le couple formé par Leslie et Léo (Claire Chust et Vinnie Dargaud), la fille du binôme Emma et Fabien a enfin été présentée et les téléspectateurs ont dû dire au revoir au duo emblématique, Marion et Cédric, joués par Audrey Lamy et Loup-Denis Elion. Autant de changements qui auraient pu déboussoler le public, pourtant le succès est toujours au rendez-vous avec pas moins de 4 millions de fidèles devant leur écran chaque soir.
Si le show réussit à se renouveler année après année, il y a pourtant un sujet qui n’est pas près d’être abordé, celui de l’homosexualité. Lors d’une interview pour Puremedias, Yann Goazempis (directeur de l’unité fiction et humour chez M6) a affirmé que l’arrivée d’un couple gay n’était pas dans les plans : « Notre recherche est systématiquement à travers un couple qui pourrait être le même à ses différentes étapes. Prendre un couple, deux hommes, deux femmes, est quelque chose qui est un peu hors sujet par rapport à la définition et au concept de Scènes de ménages qu’on a fondé depuis le début et qui fonctionne comme ça depuis le début. On ne raconte pas tout à fait la même chose. »
S’il n’exclut pas l’éventualité de « le faire un jour », Yann Goazempis reste catégorique : « Tant qu’on n’a pas bien circonscrit et campé toutes les différentes étapes de la vie de couple, on reste sur cette trajectoire-là, c’est-à-dire un homme et une femme. » 

13 septembre 2018

The Inn Crowd : Jim Parsons va produire une série sur un couple gay pour NBC

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 18:42

The Inn Crowd : Jim Parsons va produire une série sur un couple gay pour NBC dans Series jim-parsons-todd-spiewak-e1536860366391NBC va lancer un nouveau projet : The Inn Crowd !
La comédie s’inspirerait de l’article du même nom rédigé par Tony Horwitz publié dans le New Yorker le 29 Mars 1999.
Lauréat du prix Pulitzer, Tony Horwitz raconte dans son article comment Patrick O’Connell et Reinhardt Lynch ont déclenché une polémique avec leur auberge dans la petite ville de Little Washington, dans le comté de Rappahannock en Virginie: la population avait en effet le choix entre soutenir l’établissement qui aide les commerces locaux en attirant des stars ou s’opposer au projets d’expansion du couple.
A l’origine de ce beau projet : David Holden (Young & Hungry). Il en est le créateur, le scénariste et le producteur exécutif. A ses côtés, dans l’équipe de production, on retrouve Jim Parsons (Big Bang Theory) et son mari Todd Spiewak avec lequel il travaille déjà sur le spin-of de Big Bang Theory: Young Sheldon (ils en sont respectivement co-producteur et producteur exécutif). Erik Norshop, autre co-producteur de Young Sheldon, sera également de la partie

25 août 2018

Le producteur de « Queer As Folk » développe une série sur l’épidémie du sida dans les années 1980 en Angleterre

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 18:05

Le producteur de D’après le site de TETU, le producteur de «Queer As Folk» développe une série sur l’épidémie du sida dans les années 1980.
Intitulée « The Boys », Russell T. Davies a imaginé une série dramatique en cinq épisodes, sur la vie de jeunes hommes britanniques et homosexuels, confrontés à l’épidémie du sida dans les années 1980.
« Cela n’a presque pas été fait à la télévision. La première série britannique montrant un homme homosexuel porteur du VIH a été diffusée l’année dernière », explique le producteur au site d’information britannique RadioTimes. C’est la chaîne anglaise Channel 4 qui a acheté le projet.
Ritchie, Roscoe et Colin, vivent durant les années 1980, dans la capitale britannique. En 1981, tous les trois quittent leur maison à l’âge de 18 ans, pour aller vivre à Londres remplis d’espoir, d’ambition et de joie. Mais ils vont rapidement se trouver confrontés à un fléau que le monde ignore, le virus du Sida. La série montrera comment leurs vies vont changer, année après année.

6 août 2018

Belgique : Un romancier enquêteur et gay à la télé

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 15:27

Belgique : Un romancier enquêteur et gay à la télé dans Series tumblr_inline_pd1mtm6rQT1uj37u4_540Adaptation du roman « Murder Games », de James Patterson, la série « Instinct » présente des éléments déjà vus ailleurs, notamment dans « Castle » ou « Mentalist ». Dans son premier épisode, on fait la connaissance du Dr Dylan Reinhart, un ancien agent et espion de la CIA qui mène désormais une vie tranquille de professeur et écrivain à New York. Mais un jour, la police de la ville, et précisément la détective Liz Needham, lui demande de l’aider à coincer un tueur en série.
Vous le constatez, voilà une base plutôt classique, mais ce qui l’est moins, c’est le fait que Reinhart soit homosexuel. Il est le premier personnage central gay d’une série mise à l’antenne par une grande chaîne généraliste américaine (CBS) en « prime time », donc à l’heure où l’audience est maximale. En 2018, il ne faudrait ni souligner ni saluer ce « détail », qui devrait passer inaperçu, mais a convaincu le génial Alan Cumming d’interpréter Reinhart.
A l’écran, son personnage est marié à un homme, comme le comédien écossais de 53 ans, qui est ouvertement bisexuel. Pendant huit ans, il a eu une épouse, l’actrice Hillary Lyon, puis une petite amie, Saffron Burrowns, ensuite un compagnon, le directeur de théâtre Nick Philippou, et enfin, il a dit oui à l’illustrateur Grant Shaffer début 2012. La parfaite parité ! « Il m’a semblé particulièrement indiqué de jouer Reinhard au moment où les gays, aux Etats-Unis, sont à nouveau persécutés et voient leurs droits encore bafoués », nous a-t-il déclaré. « Par son silence, notre Président (Trump, qu’il ne nomme pas) laisse complètement faire les actes de violence perpétrés à l’encontre de la communauté LGBT (Lesbiennes-Gays-Bisexuels-Transgenres). Ça ne pouvait donc pas mieux tomber qu’une télé populaire arrive ainsi avec un personnage homo très sain, qui a réussi sa vie et son mariage. »
Et d’ajouter : « En général, dans les fictions qui mettent en scène des gays, tout tourne autour de leur identité sexuelle, laquelle, le plus souvent, pose un problème… Ici, je le répète, ce n’est pas le cas du tout. Et l’homosexualité de Reinhart est peut-être la quatrième ou cinquième chose intéressante à son sujet. » Ses vestons de sport ne sont pas mal non plus ! Dans le premier épisode, le dandy en change une bonne dizaine de fois. Il nous a confirmé qu’il s’était bien amusé avec le créateur Dan Lawson, qui lui avait déjà taillé des tonnes de costumes dans « The Good Wife », où il était le directeur de campagne trouble Eli Gold.
La belle Serbe Bojana Novakovic alias Liz a également commenté l’élément « gay » de son co-équipier de télé. « Comme il est clair dès le départ que rien ne se passera entre Liz et Dylan, on fait de la place pour autre chose, et c’est très excitant. Car les gens n’arrêtent pas de se demander, du coup, ce qui va leur arriver. Et puis, entre eux, les blagues et plaisanteries fusent ! » Et le cocktail fonctionne : même si l’audience a un peu baissé aux Etats-Unis entre le début et la fin de la première saison, une deuxième a été commandée par CBS. Accroche-toi, Dylan !
« Instinct », ce soir à 20h20 sur RTL-TVI.

27 juillet 2018

« Miguel » : Canal+ s’offre la série israélienne récompensée à Canneséries

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 15:35

Selon Variety, le groupe Canal+ s’est offert la série israélienne Miguel , primée à Canneseries – la chaîne cryptée était le partenaire – par le prix d’interprétation à l’ensemble du casting, où figurent Ran Danker (Tu n’aimeras point), Raul Mendez (Sense8, Narcos)…
Créée par Tom Salama et Daphna Levin, la série est tirée de l’histoire vraie de son créateur Tom Salama qui a adopté plusieurs enfants
Miguel raconte la rencontre difficile entre un jeune israélien Tom (Dan Ranker), homosexuel de 23 ans, et le petit garçon qu’il recueille au Guatemala. Le bambin Miguelito Sojuel est bluffant. L’équipe l’a trouvé en faisant une balade à bateau. Le bambin ne parlait ni anglais et ni espagnol mais à très vite appris à jouer. Vu dans Sense8 et Narcos, Raul Mendez, un des acteurs sud-américains qui participe à la série, confiait au Figaro «voir dans ces victoires israéliennes le signe de l’audace et la créativité» et espérait que «cela donnerait des idées à ses compatriotes producteurs mexicains».

22 juillet 2018

Netflix: un des personnages principaux de la série animée ‘Voltron’ est Gay

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 14:28

Netflix: un des personnages principaux de la série animée 'Voltron' est Gay  dans Series tumblr_inline_pc9ru5E3HR1uj37u4_540  

Netflix a étonné les fans du dessin animé « Voltron: Legendary Defender  » au San Diego Comic-Con en révélant que l’un des personnages principaux de la série animée à succès est un homme gay.
Lauren Montgomery a révélé que le personnage principal Shiro aura un « autre significatif » appelé Adam dans la prochaine saison sept.
Les membres de la distribution et Lauren Montgomery ont dévoilé un clip, « A Little Adventure », le premier épisode de la septième saison de la série. L’épisode présente un flashback montrant le chef d’équipe Shiro, qui pilote le Black Lion, avec son autre significatif, Adam.

19 juillet 2018

« C’est quoi cette question ? », le programme court contre les préjugés à voir sur TF1

Classé dans : TELE — dominique @ 15:42

Des personnes en fauteuil roulant ou atteintes de trisomie 21, des banlieusards et des homosexuels répondent sans tabous pour lutter contre les préjugés: C’est le principe de
« Les jeunes femmes sont-elles libres en banlieue ? Si vous aviez une baguette magique, deviendrez-vous hétéro ? Est-ce que vous comprenez tout ce qu’on vous dit ? Pouvez-vous faire l’amour et avoir des enfants ? »: C’est le genre de questions indiscrètes, politiquement incorrectes, naïves ou dérangeantes auxquelles des personnes acceptent de répondre en toute franchise, face caméra.
« C’est quoi cette question ? » est programmé les week-ends à 11H55 jusqu’au 19 août, à 20H30 du 4 au 26 août et en semaine à 13H30 du 6 au 24 août. Des horaires avoisinant ceux des JT, afin de garantir des audiences élevées. Les épisodes seront également diffusés dès le 21 juillet sur le site MyTF1.
Ce module court, inspiré de « You can’t ask that », lancé sur la chaîne australienne ABC en 2016, est produit par Capa pour TF1 Initiatives, programme lancé l’an dernier pour accélérer les efforts du groupe TF1 en faveur de la diversité.
En outre, il fait suite à la diffusion en 2017 et 2018 de fictions en prime time mettant en scène une jeune trisomique (« Mention particulière ») des enfants handicapés (« Les Bracelets rouges ») ou encore un personnage transgenre (« Louis(e) ».
« TF1 et toutes les chaînes ont un rôle à jouer dans la société pour montrer les différences, mais par le passé, on a été timides et on a eu tort, on ne l’a pas suffisamment affirmé », a expliqué à l’AFP Arnaud Bosom, directeur général adjoint du groupe chargé des relations humaines et de la responsabilité sociale et environnementale.
En lançant « C’est quoi cette question? », « on a voulu casser les préjugés et les clichés, et, pour être plus positifs, valoriser ce qui fait nos différences, y compris celles qui sont rarement mises en avant », avec « un côté poil à gratter », a-t-il déclaré, ajoutant que le programme pourrait s’élargir à l’avenir à d’autres thèmes.

12345...46

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS