20 mai 2017

Cyril Hanouna revient sur les accusations d’homophobie dans TPMP

Classé dans : homophobie,humour,infos,TELE — dominique @ 7:24

    

Jeudi soir, Cyril Hanouna s’est fait passer pour un bisexuel - »Jean-José, très sportif et super bien monté,  J’aime quand on m’insulte ! »- dans une petite annonce, puis a répondu en direct aux hommes qui le contactaient, suscitant l’hilarité du public.
La séquence a suscité de nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux et poussé plus de 6500 personnes à saisir le CSA.
Les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste » ont soutenu Cyril Hanouna vendredi 19 mai après les accusations d’homophobie qui ont suivi la diffusion d’un canular du présentateur jeudi soir.
La chroniqueuse Emilie Lopez, elle-même homosexuelle, a notamment pris la parole en plateau défendre l’animateur vedette: « Je sais ce que c’est que l’homophobie, je sais ce que c’est que les insultes, je sais ce que c’est que de se faire frapper parce qu’on est gay, ça m’est arrivé », a-t-elle confié, très émue.
« Ça me blesse qu’on puisse penser qu’une personne comme vous véhicule ce genre de choses », a-t-elle continué devant Cyril Hanouna .
Contactée par Le HuffPost, SOS Homophobie a notamment jugé cet extrait « scandaleux ». « Ce sont des propos homophobes. Pour nous c’est une récidive de Hanouna, cela fait plusieurs fois qu’il est pris en flagrant délit d’homophobie », a souligné Joël Deumier, président de l’association.
Invité à réagir en direct par téléphone vendredi soir, Joël Deumier a regretté les « attitudes féminines et maniérées » d’Hanouna pendant son canular, et le fait qu’il ait « parlé de sexualité pendant 5 minutes ». « Ces stéréotypes-là sont des causes de l’homophobie aujourd’hui en France. Vous avez une responsabilité particulière (…) et vous donnez une image stéréotypée de la vérité », a-t-il dit. « Ce sketch était profondément homophobe et il faudrait que vous en preniez conscience », a-t-il continué. « Ça me faisait rire de camper un personnage », a répondu Cyril Hanouna, qui s’est dit « blessé » par ces accusations. « C’est tout ce que je combats depuis des années. C’est à l’opposé de ce qu’est TPMP », a-t-il assuré.

 

19 mai 2017

TPMP : Yohann Roszéwitch dénonce l’homophobie d’un sketch de Cyril Hanouna

Classé dans : homophobie,infos,TELE — dominique @ 15:15

5685705_hanouna-combalUn nouveau dérapage de Cyril Hanouna, Jeudi soir, a choqué de nombreux internautes qui interpellent le CSA sur les réseaux sociaux.
L’animateur de Touche pas à mon poste est accusé d’homophobie après un sketch où on le voit prendre une voix efféminée pour piéger un homosexuel au téléphone sur un site de rencontre.
Yohann Roszéwitch, conseiller à la lutte contre la haine anti-LGBT au sein de la DILCRA (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT), dénonce un comportement « déplorable » : « Cette séquence, je peux la qualifier: c’est un canular d’une homophobie crasse. C’est quelque chose d’absolument inadmissible qui est malheureusement une récidive de la part de Cyril Hanouna et de cette émission TPMP. C’est une émission regardée par un public jeune, qui peut être influencée par l’animateur, par les chroniqueurs, qui cautionnent également. C’est condamnable et j’espère que le CSA s’en saisira… On est en pleine semaine de lutte contre l’homophobie. Le 17 mai, c’était la journée mondiale, il y a eu un magnifique téléfilm diffusé sur France 2 sur l’homophobie chez les jeunes. Voir cette séquence deux jours après, c’est absolument déplorable. Il y avait eu une enquête de l’association des journalistes LGBT qui avaient regardé pendant un mois cette émission et avaient relevé énormément de dérapages homophobes et transphobes. Il est temps que le CSA réagisse et que la chaîne demande des explications à son animateur et arrête de cautionner ce genre de sketch. Je rappelle que l’homophobie tue.
C’est peut-être de l’humour, mais comme il y a de l’humour raciste, ou de l’humour antisémite, il y a également un humour homophobe. Et en l’occurrence, ça fait peut-être rire les homophobes, mais ça ne fait pas rire les homosexuels. Ça ne fait pas rire les jeunes qui se découvrent homosexuels: il y a un taux de suicide très important chez les jeunes LGBT. L’humour homophobe peut avoir des conséquences ravageuses chez ces personnes.
« Il se ‘rachète’ en appelant à soutenir des associations, mais on ne peut pas tolérer qu’il récidive »
Il fait ce sketch en arborant le ruban bleu du Refuge. Donc il y a un moment où il doit s’expliquer, où il doit s’excuser. Mais il doit surtout cesser de diffuser ce type de cliché. Parce que ce sketch est fait de manière efféminée, avec une représentation de l’homosexuel qui rabaisse. »
Ça fait plus d’un an qu’on dénonce cette situation. Il est toujours à l’antenne, il continue ses canulars homophobes. Il se ‘rachète’ en appelant à soutenir des associations. Mais on ne peut pas tolérer qu’il récidive et que personne ne réagisse au niveau des instances qui pourraient faire cesser cette émission, ou au moins les propos qui y sont tenus. Il faut que ses patrons lui demandent des explications. Que les autorités audiovisuelles sanctionnent. Il y a déjà eu des dérapages racistes, sexistes. Il n’y a pas que de l’homophobie et de la transphobie dans son émission. Ce n’est pas étonnant parce que ça va souvent ensemble ». 

14 mai 2017

Télé : Numéro 23 se mobilise à l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie

Classé dans : TELE — dominique @ 7:56

LED_HomophobieA l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la chaîne Numéro 23 lance la collection « Ils font la France », présentée par Laura Flessel.
 Le lundi 15 mai prochain, à 22h50, un numéro spécial intitulé « Homophobie : de victimes à combattants » sera diffusé.
 Parmi les différents portraits, les téléspectateurs suivront notamment Florent, jeune lorrain de 20 ans qui a été harcelé au lycée à cause de son homosexualité, il a décidé de fuir sa région et d’intégrer l’association “Le refuge”.
 Mais également Hammidah, 46 ans, originaire d’Ouganda, l’un des pays les plus répressifs envers l’homosexualité qui a réussi à fuir et obtenir l’asile politique en France, elle se reconstruit grâce à l’association “Les dégommeuses”.
 Avec la comédienne Virginie Lemoine, nous découvrirons les coulisses du spectacle “Les funambules” où plus de 200 artistes se mobilisent bénévolement contre l’homophobie.
 Enfin, ils suivront les préparatifs de la « Black pride » aux côtés de la journaliste et marraine Audrey Pulvar et Louis-Georges Tin, parrain et créateur de la journée mondiale contre l’homophobie.

Le Portugal remporte le concours Eurovision

Classé dans : infos,internationnal,musique,TELE — dominique @ 7:21

 portugal        

Le Portugal a remporté le 62e concours de l’Eurovision dans la nuit de samedi 13 à dimanche 14 mai à Kiev, en devançant la Bulgarie et la Moldavie.
Salvador Sobral, jeune chanteur de 27 ans en attente d’une greffe de cœur en raison d’une sévère insuffisance cardiaque, a ému les millions de téléspectateurs avec « Amar Pelos Dois » (« Aimer pour deux »).
« C’est une victoire pour la musique, pour les gens qui font de la musique, qui veut vraiment dire quelque chose », a réagi le jeune artiste aux longs cheveux noirs et à la barbe parsemée. « La musique, ce n’est pas un feu d’artifices, ce sont des sentiments, essayons de changer cela et de revenir à la musique car c’est ce qui compte. »
Le Portugal n’avait jamais dépassé la sixième place. « Quand nous sommes très bons, nous sommes les meilleurs parmi les meilleurs. Félicitations à Salvador Sobral », a écrit le président Marcelo Rebelo de Sousa, dans un message adressé au vocaliste de 27 ans.
Le pays succède à l’Ukraine, arrivée première en 2016 à l’issue d’un duel très politique avec la Russie, grâce à la chanteuse Jamala et sa ballade, évoquant les persécutions subies à l’époque soviétique par les Tatars de Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014.
Lire aussi : Le concours de l’Eurovision marqué par le conflit entre Kiev et Moscou
Sans ternir les paillettes de ce monument dédié depuis plus de 60 ans au glamour et au kitsch, la mort de quatre civils près de la ligne de front a contraint le président ukrainien à annuler sa venue à la fête. Petro Porochenko a malgré tout rappelé que le concours représentait un « événement très important », qui devait offrir au monde un autre visage de son pays meurtri par trois ans d’une guerre qui a fait plus de 10 000 morts.

8 mai 2017

USA : MTV Movie Awards 2017, moonlight reçoit le prix du Meilleur baiser

Classé dans : Cinema-DVD gay et lesbien,TELE — dominique @ 11:56

moonlightHier,à Los Angeles se déroulait la 26ème édition des MTV Movie Awards, la cérémonie américaine qui récompense les meilleurs films, acteurs et actrices de l’année.
L’événement a également célébré pour la première fois les séries télés, de Stranger Things sur Netflix à The Walking Dead sur AMC. L’acteur Adam DeVine (Pitch Perfect 1 et 2) présentait la soirée.
La fiction Stranger Things, grande favorite de la compétition, a reçu le prix de la Série de l’année, tandis que Millie Bobby Brown, qui incarne Eleven dans le show, a été nommée Meilleur acteur dans une série (et non pas « actrice », car la cérémonie a décidé de remettre des récompenses non-genrées). Côté cinéma, La Belle et la Bête de Bill Condon, avec Emma Watson dans le rôle de Belle, a décroché le prix du Meilleur film de l’année.
Moonlight, qui a reçu l’Oscar du Meilleur Film il y a quelques mois, s’est une nouvelle fois imposé. Le long-métrage de Barry Jenkins, qui raconte l’histoire d’un jeune garçon homosexuel jusqu’à l’âge adulte a reçu le prix du Meilleur baiser avec Ashton Sanders (Chiron adolescent) et Jhar­rel Jerome (Kevin adolescent). Enfin, l’un des moments les plus forts de la soirée restera le discours de Vin Diesel, en hommage à Paul Walker, l’acteur de la saga Fast & Furious disparu brutalement dans un accident en 2013. 

22 avril 2017

Ricky Martin chante en boxer comme Tom Cruise dans Risky Busi­ness

Classé dans : people,TELE — dominique @ 15:52

1  

Ricky Martin était invité de l’émission Lip Sync Battles, et il a imité Tom Cruise en chantant en boxer.
Le principe de l’émission est simple : des célébrités s’affrontent en chantant en playback sur des tubes. Dans un extrait, dévoilé par le programme, le chanteur reprend la chanson de Bob Seger, Old Time Rock & Roll. Un titre rendu célèbre par Tom Cruise dans le film Risky Business.
Comme dans le long-métrage, Ricky Martin est arrivé sur le plateau de l’émis­sion vêtu d’une chemise, d’un boxer et d’une paire de chaussettes. Totalement déchaîné, l’artiste a entamé sa performance en se déhanchant sur le tube et en utilisant un chandelier en guise de micro.

21 avril 2017

Documentaire “I am not your negro” sur ARTE

Classé dans : TELE — dominique @ 20:39

-i-am-not-your-negro-raoul-peck  

Le 25 avril, Arte diffusera en avant-première française « I am not your Negro »(Je ne suis pas votre nègre). Dans ce documentaire, le réalisateur haïtien Raoul Peck reprend les mots de l’écrivain James Baldwin pour interpeller l’Amérique d’aujourd’hui sur son racisme anti-Noirs.
Construit sur le modèle d’une correspondance entre l’écrivain James Baldwin et son agent littéraire, ce film documentaire est le fruit d’un travail qui a duré dix ans. Il doit sortir le 10 mai sur les écrans français.
​James Baldwin est né en 1924, à Harlem, le quartier africain-américain de New York. Noir et gay, il est rejeté par sa famille. À l’âge de 10 ans, deux officiers de police abusent de lui. Toute sa vie, l’écrivain n’aura de cesse de dénoncer la violence et l’oppression à l’égard des minorités.
Le documentaire de Raoul Peck s’appuie sur les 30 premières pages d’un ouvrage que l’auteur de La Conversion a laissé inachevé à sa mort, en 1987. Dans Remember this House, James Baldwin avait pour ambition de retracer l’histoire de l’Amérique dominée par les Blancs, à travers le combat de trois grandes figures des droits civiques : Medgar Evers, Martin Luther King Jr. et Malcolm X, tous plus jeunes que lui et assassinés avant leurs 40 ans.
Le film mêle des images d’archives des années de combats pour les droits civiques, des extraits des interventions de James Baldwin à la télévision et à l’université avec des images plus récentes du mouvement antiraciste Black Lives Matter (Les vies des Noirs comptent). À travers les écrits de Baldwin, le film décrypte le racisme anti-Noirs – notamment véhiculé par le cinéma hollywoodien des années 1930 et 1940 – et ses effets pervers.
Et le journal américain de poursuivre : “Il vous sera même difficile de trouver un film plus en phase avec l’instant présent, avec autant de force et de lucidité, qui met le doigt sur des vérités qui dérangent en tirant les sévères leçons des ombres du passé.”
En voix off, les écrits de Baldwin sont lus par Samuel L. Jackson – par Joey Starr dans la version française. I am not your Negro a été à de nombreuses reprises récompensé. À Toronto et à Berlin, il a reçu le Prix du public (ainsi que la mention spéciale du jury œcuménique). Il a aussi été finaliste aux Oscars 2017 dans la catégorie du meilleur documentaire.

17 avril 2017

USA: le participant de survivor qui a révèlé la transsexualité d’un participant perd son emploi

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,people,TELE — dominique @ 7:07

jeffLors du conseil de l’émission à succès de CBS Survivor, l’équivalent de Koh Lanta, un candidat, Jeff Warmer, a révélé que l’un de ses coéquipiers, Zeke Smith, était transgenre, alors que le jeune homme avait souhaité conserver cette information pour lui.
Il entendait ainsi démontrer aux autres aventuriers qu’il était capable de leur mentir. Cette stratégie plus que douteuse a provoqué la consternation et la tristesse de ses camarades de jeu.
Jeff Warmer a essayé de se défendre en signalant qu’il était gay, et qu’il se battait même au quotidien dans son Etat pour les droits des personnes transgenres. Malgré ces arguments, il a été exclu immédiatement de l’émission. Cette décision a été prise à l’unanimité des participants sans avoir à être validée par le vote à bulletins secrets. Une première !
Les ennuis ne faisaient en fait que commencer pour Jeff Warmer. Les regrets qu’il a exprimés devant la caméra, après son exclusion du jeu, n’ont apparemment pas convaincu. Plusieurs médias américains rapportent en effet que le candidat de Survivor a perdu son travail d’agent immobilier, après la diffusion de l’épisode, le 12 avril. Ce licenciement serait directement lié à cette affaire. Son employeur n’aurait pas du tout apprécié de se retrouver mêlé à une telle polémique. 

13 avril 2017

La première série gay de France Télévisions : les engagés

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 16:46

les engagésLa première série gay de France Télévisions vient de terminer son tournage .
Série de 10 épisodes de 10 min. destinée à la plateforme Web de France Télévisions (ainsi qu’à une diffusion sur TV5), LES ENGAGÉS a pour cadre un centre LGBT lyonnais, nommé « Le Point G ». Hicham (Mehdi Meskar), venu de Saint-Etienne, y rejoint Thibaut (Eric Pucheu).
Synopsis : Hicham Alaoui, 22 ans,  part retrouver Thibaut Giaccherini, 28 ans, militant d’une association gay à Lyon.
La quête d’identité intime, politique et sexuelle d’Hicham trouve en Thibaut un référent. Hicham admire ses combats. Il est fasciné par son univers bouillonnant et engagé. Il envie la force et l’affirmation de soi que Thibaut dégage. Mais, à mesure qu’il apprend à mieux le connaître, Hicham en devine de plus en plus les failles et les contradictions. Cette force est un masque. Pour trouver qui il est, Hicham va devoir tracer sa propre route…
Hicham va découvrir les combats, les luttes de pouvoir, les chefs qui partent avec la caisse et le politicien « dans le placard », directement inspiré par Renaud Donnedieu de Vabres qui, en 1999, avait défilé dans une manifestation anti-Pacs sur l’air de « les pédés au bûcher ».
« Je ne pensais pas que cela pouvait revenir sur le devant de la scène », confie à VSD Sullivan Le Postec, scénariste et créateur de la série. Ancien militant, il porte le projet depuis plus de sept ans, après avoir été à la tête du Village, un site de référence sur les séries. Et de préciser que « Hicham s’investit dans la lutte homosexuelle car elle n’est pas communautariste mais communautaire ».
Obstacle en sus : Hicham est arabe. Mehdi Meskar l’incarne avec « cette envie de débloquer quelque chose en lui pour se découvrir une identité sexuelle et politique ». Éric Pucheu fait de Thibaut un être contradictoire qui ne s’assume qu’en façade : « Il revendique des choses, mais c’est un peu “fais ce que je dis, mais pas ce que je fais”.» Les réalisateurs, Maxime Potherat et Jules Thenier, sont motivés par l’universalité du propos, et peu importe si les deux personnages sont homos.

Production : Astharté & Compagnie (Sophie Deloche)
Scénario : Sullivan Le Postec
Réalisation : Maxime Potherat et Jules Thénier
Dix épisodes bientôt diffusés sur studio 4 et tv5 monde. Sa diffusion est prévue sur Youtube à l’occasion des Marches des Fiertés. 

1 avril 2017

Doctor Who : la prochaine compagne du Docteur est lesbienne

Classé dans : Series,TELE — dominique @ 17:42

doctor-whoBill, la nouvelle acolyte du Docteur dans Doctor Who, la série télévisée britannique de science-fiction créée par Sydney Newman et Donald Wilsons, sera le premier compagnon ouvertement homosexuel de la série.
Alors qu’elle n’a même pas encore fait ses premiers pas dans la série, Bill Potts, la nouvelle de Doctor Who, entre dans l’Histoire de la série. En effet, il a été révélé que le nouveau compagnon du Docteur est lesbienne et ne s’en cache pas. Dès la première apparition du personnage, le public découvrira que Bill est homosexuelle.
“Bill est gay. On ne devrait pas en faire toute une histoire au 21ème siècle. Il est temps n’est-ce pas ?” déclare son interprète Pearl Mackie durant une interview à la BBC. Elle ajoute : “Cette représentation est importante, en particulier dans une série grand public. Il est important de dire que les gens sont gay, les gens sont noirs. Il y a aussi des aliens dans le monde, donc faites attention à eux.”
L’actrice tient à souligner que “être homosexuelle n’est pas la chose principale chez elle, ça ne définit pas sa personnalité, ça fait juste partie d’elle et elle est très confortable avec ça.”
Il faut noter que Bill n’est pas le premier personnage LGBT/queer dans l’univers de Doctor Who puisque le Captain Jack Harkness (John Barrowman) était “omnisexuel” et River Song, la femme du Docteur, était bisexuelle. Cependant, ils n’ont jamais été officiellement des “compagnons” à plein temps.
Cette saison 10 sera la dernière pour Peter Capaldi dans le rôle principal et ce sera aussi la dernière pour le showrunner Steven Moffat qui sera remplacé par Chris Chibnall (Broadchurch). En ce qui concerne le prochain Docteur, il n’a pas encore été annoncé pas les paris sont lancés.
Doctor Who revient le 15 avril sur la BBC.

12345...41

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS