13 janvier 2020

Benoît XVI a publiquement demandé à son successeur François d’abandonner l’idée d’ordonner prêtres des hommes mariés

Classé dans : religion — dominique @ 16:48

benoit16L’ancien pape Benoît XVI a publiquement demandé à son successeur François d’abandonner l’idée d’ordonner prêtres des hommes mariés. Dans les prochaines semaines, le pape François doit prendre une décision sur cette question sensible. Car, face au manque local de prêtres en Amazonie pouvant donner des sacrements, un synode a suggéré d’ordonner prêtres des hommes mariés d’âge mur, préférablement autochtones.
Une idée qui ne plaît pas du tout à l’ancien pape qui a quitté ses fonctions en 2013. Benoît XVI s’est exprimé dans un livre écrit avec le cardinal ultra-conservateur Robert Sarah, dont des extraits ont été publiés dimanche par Le Figaro. « Il est urgent, nécessaire, que tous, évêques, prêtres et laïcs retrouvent un regard de foi sur l’Église et sur le célibat sacerdotal qui protège son mystère », affirment-ils.
Les deux ecclésiastiques demandent à toute l’Église de ne pas se laisser « impressionner » par « les mauvais plaidoyers, les mises en scènes théâtrales, les mensonges diaboliques, les erreurs à la mode qui veulent dévaloriser le célibat sacerdotal ».
D’après eux, être marié est incompatible avec une fonction de prêtre.
« L’état conjugal concerne l’homme dans sa totalité, or le service du Seigneur exigeant également le don total de l’homme, il ne semble pas possible de réaliser simultanément les deux vocations », écrit Benoît XVI.

3 décembre 2019

Irlande : Un organiste gay remercié de sa paroisse après avoir épousé son compagnon

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 16:41

catho gayUn organiste gay a été privé de ses attributions dans son église paroissiale de Drumcliffe et une église sœur de Munninane, toutes deux situées à Co Sligo.
Il a affirmé qu’il avait été démis de ses fonctions par le recteur parce qu’il s’est marié avec son compagnon lors d’une cérémonie civile le 27 octobre dernier.
Le recteur aurait rendu visite à son domicile le 11 octobre avant son mariage afin de lui déclarer qu’il était « mal à l’aise » avec le fait de le garder après son mariage de même sexe.
Cette décision a donné lieu à une lettre de protestation d’une chrétienne qui a estimé qu’il avait été victime de discrimination « de la manière la plus cruelle et la plus inexplicable possible » contre « l’un des serviteurs fidèles les plus gentils et les plus généreux de l’église ». Elle a ajouté que la décision avait été prise « unilatéralement » et que la congrégation locale n’avait pas été consultée.
Une porte-parole du diocèse a précisé que « lors d’une réunion convoquée par l’évêque de Kilmore sur les difficultés pastorales actuelles dans le groupe de paroisses Drumcliffe de Sligo, l’évêque a proposé que les problèmes en question soient traités dans le cadre d’un processus de médiation extérieur à la paroisse ».
Les églises où il officiait utilisent maintenant de la musique préenregistrée.

20 novembre 2019

Un ex-séminariste accuse le cardinal Barbarin de harcèlement moral et sexuel

Classé dans : religion — dominique @ 17:20

barbarinHuit mois après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour « non-dénonciation d’agressions sur mineurs » dans l’affaire de pédophilie de l’église lyonnaise, le cardinal Barbarin fait face à de nouvelles accusations qui le mettent personnellement en cause cette fois-ci.
Se basant sur un mémoire envoyé par la victime présumée à la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), l’hebdomadaire L’Obs révèle que Benoît Quettier, un ancien séminariste, affirme avoir été harcelé moralement et sexuellement par le cardinal Barbarin entre 2006 et 2012 avant d’être licencié.
« Barbarin me convoquait régulièrement chez lui, pour des détails », explique l’homme âgé aujourd’hui de 44 ans. « Il alternait les effets de tendresse et les humiliations. J’étais assez innocent et je ne comprenais pas ce qu’il cherchait, s’il voulait me faire rentrer dans sa cour ou s’il me faisait la cour. »
Les choses se précisent quand le cardinal l’interroge sur des questions d’ordre sexuel. Ainsi, Barbarin aurait questionné le jeune séminariste sur ses fréquentations ou encore sur l’homosexualté de prêtres de sa connaissance.
« Au séminaire de Lyon, je vivais entouré d’homos. J’avais fait le choix du célibat et là, je ne comprenais plus ce qui m’arrivait. J’en arrivais à regretter de ne pas être comme eux ! Mais j’étais hétéro, c’était bien ça le problème. Et c’est pour ça que j’ai été viré », affirme-t-il à L’Obs.
La révélation de son hétérosexualité aurait précipité sa disgrâce selon Benoît Quettier. Mais le comble de l’histoire est que c’est sa prétendue homosexualité qui a été mise en avant pour justifier son renvoi.
Benoît Quettier affirme que le cardinal Barbarin aurait minutieusement mis en scène son licenciement en faisant circuler des rumeurs sur le jeune homme.
« J’ai toujours été choqué par ses méthodes, par ses allusions, par ses questions d’ordre sexuel. C’était très déstabilisant », confie-t-il.
Contacté par L’Obs, le cardinal Barbarin n’a pas souhaité répondre aux questions de l’hebdomadaire.

18 novembre 2019

L’Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine autorise la bénédiction des mariages homosexuels

Classé dans : infos,mariage - union civile,religion — dominique @ 17:25

uepalRéunie en assemblée samedi à Strasbourg, l’UEPAL a adopté par 36 voix pour et 13 voix contre un texte qui permet aux pasteurs, en accord avec les paroissiens, de bénir des couples homosexuels.
La question de la bénédiction des couples mariés de même sexe avait déjà été abordée en 2014 par l’UEPAL mais n’avait finalement pas été tranchée du fait d’avis trop divergents.
L’ »église soeur » de l’UEPAL dans le reste de la France, l’Eglise protestante unie de France (EPUdF), principale Eglise protestante en France, avait donné son feu vert dès 2015 à la possibilité de bénir des couples gays ou lesbiens, laissant également libres ses pasteurs de procéder ou non à ces bénédictions, ce qui était une quasi-première dans le paysage religieux français à l’époque et avait alors suscité des remous dans le protestantisme français.
L’UEPAL rappelle que, dans le protestantisme, le mariage n’est pas un sacrement, mais « un contrat humain et social » passé à la mairie, qui ensuite peut recevoir une bénédiction de « ce projet de vie » par un pasteur.
union« C’est une caractéristique du protestantisme d’être ouvert à des situations nouvelles et de se confronter aux questions que la société met en avant », a souligné Christian Albecker.
Annexés par l’Allemagne en 1870, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Moselle n’ont pas été concernés par la loi de séparation entre l’Eglise et l’Etat de 1905. Les pasteurs (des églises luthériennes et réformées), prêtres et rabbins dans ces trois départements sont encore actuellement rémunérés par l’Etat et la culture religieuse est enseignée dans les écoles. 

27 octobre 2019

Irlande du Nord: Le parti unioniste DUP veut une protection des églises contre le mariage gay

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,mariage - union civile,religion — dominique @ 16:38

union homosexuelleLe mariage et l’avortement entre personnes de même sexe sont devenus légaux en Irlande du Nord le 21 octobre à minuit, après que le gouvernement décentralisé du pays n’a pas été en mesure de procéder à une réforme à temps pour bloquer la législation.
L’opposition à l’égalité en matière de mariage a été menée par le DUP, parti unioniste dirigé par Arlene Foster.
« Ce n’est pas la fin de la question, en ce qui concerne ce parti », a déclaré la dirigeante de ce petit parti ultra-conservateur.
Elle a confirmé que le DUP s’opposait toujours à la « redéfinition du mariage » et chercherait à faire en sorte que les protections religieuses contre le mariage homosexuel soient légales.
Le parti présentera également un projet de loi émanant d’un député pour mettre un terme à ce qu’ils appellent la « libéralisation extrême de la législation sur l’avortement ».
A l’opposé, la vice-présidente du Sinn Fein, Michelle O’Neill, a déclaré que son parti se félicitait de la fin du « déni du droit de nos frères et sœurs LGBT d’épouser la personne qu’ils aiment ».
Trois des plus grandes églises d’Irlande du Nord – l’Église d’Irlande, l’Église méthodiste d’Irlande et l’Église presbytérienne d’Irlande – ont explicitement déclaré qu’elles n’effectueraient pas de cérémonies de mariage homosexuel.
Cependant, All Souls Church, une église presbytérienne basée dans le sud de Belfast (photo), a confirmé qu’elle offrira aux couples de même sexe la possibilité religieusement de faire célébrer leur mariage.
Le révérend Chris Hudson a chaleureusement accueilli la nouvelle législation sur les mariages entre personnes du même sexe et confirmé qu’il organisera personnellement les mariages.

14 octobre 2019

Le pape canonise le cardinal Newman et le sépare de la tombe de son ami

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 15:57

Le pape canonise le cardinal Newman et le sépare de la tombe de son ami dans homophobie newmanLe cardinal John Henry Newman a été déclaré saint par l’Église catholique dimanche 13 octobre lors d’une cérémonie au Vatican dirigée par le pape et auquel assistait le prince Charles.
Converti catholique décédé à Birmingham en 1890, le cardinal Newman – qui a été enterré, à sa demande, dans la même tombe que son « ami » Ambrose St John, avec qui il a vécu pendant 30 ans – était gay selon certains historiens.
« Le Vatican est coupable de révisionnisme historique. Cela a effacé du registre officiel toute reconnaissance de l’amour du cardinal Newman pour Ambrose St John et de son désir de rester enterré à ses côtés », a protesté le militant des droits LGBT Peter Tatchell dans un communiqué.
En 2008, le Vatican avait décidé de déterrer les restes de Newman et de les déplacer de la tombe qu’il partageait avec son « ami prêtre » en vue de sa canonisation.
« La profanation homophobe de la tombe de Newman et la négation de son homosexualité vont tout à fait dans le sens de la dissimulation de longue date par le Vatican de ses nombreux prêtres, évêques, cardinaux et papes gays, anciens et actuels », a-t-il ajouté.
Né le 21 février 1801 à Londres, mort le 11 août 1890 à Birmingham, ordonné prêtre anglican, John Henry Newman s’est converti au catholicisme en 1845 – Le 9 octobre 1845, Newman est reçu dans l’Église catholique romaine par le frère Dominique Barberi, théologien italien et membre de la congrégation des Passionistes. Il a été créé cardinal en 1879.

7 octobre 2019

Paris: Le défilé des opposants à la PMA pour toutes les femmes rassemble 74.500 personnes

ImageLe défilé des opposants à la PMA pour toutes les femmes a rassemblé 74.500 personnes dimanche à Paris, selon un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias. Une participation bien plus faible que celles des manifestations organisées lors du débat sur la mariage gay.
D’après la préfecture, 42.000 manifestants étaient présents ce dimanche. Un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias a dénombré 74.500 personnes à Paris. Des chiffres sans commune mesure avec les mobilisations de 2012-2013 contre la loi Taubira autorisant le mariage gay, qui avaient réuni jusqu’à 340.000 personnes selon la police, et 1,4 million selon les organisateurs.
« Cette manifestation, c’est un avertissement au gouvernement. Ouvrira-t-il le dialogue ou restera-t-il comme Hollande en 2012 dans le mépris? », a déclaré la présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, avant le départ du cortège.
Les organisateurs avaient battu le rappel des troupes, avec plus de trois millions de tracts, des murs tapissés d’affiches depuis des semaines, deux TGV spéciaux affrétés et plus d’une centaine de cars complets dans toute la France. Dans leur ligne de mire, l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, promesse de campagne d’Emmanuel Macron et mesure phare de la loi bioéthique adoptée en première lecture le 27 septembre par l’Assemblée nationale.
Beaucoup redoutent également que l’ouverture de la PMA entraîne la légalisation de la GPA, que le gouvernement a toujours qualifié d’ »interdit absolu » et a exclu du projet de loi. « On est en train de perdre tous les repères de la société. Bientôt on va pouvoir acheter un enfant au supermarché », ose une éducatrice Montessori de région parisienne, brandissant une pancarte « Leboncoin.fr: À louer utérus 9 mois, 50 000 euros ». « On sait qu’on est seuls, qu’on marche à contre-courant », concède Loïc, 29 ans, venu de Châteauroux (Indre). « Cette loi va passer mais je suis là pour pouvoir dire à mes enfants que je me suis battu », dit-il.
Le contexte est en effet moins favorable aux anti-PMA qu’au moment du débat sur le mariage homosexuel. Selon le dernier sondage de l’institut Ifop en septembre, une très large majorité de Français soutient l’ouverture de la PMA aux femmes seules (68%) et aux lesbiennes (65%), un « niveau record ».
Le contexte politique a aussi changé: « En 2013, descendre dans la rue, c’était aussi pour dire non à François Hollande et une politique jugée antifamille », rappelle Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’institut. Depuis, le clivage gauche-droite s’est « affadi » souligne le politologue et, contrairement à 2012, aucune personnalité de premier plan à droite ne figure dans le cortège.
Les associations LGBT craignent, elles, que cette mobilisation relance les actes homophobes, qui avaient bondi en France en 2013. Sur Twitter, plusieurs familles homoparentales ont publié des photos de leurs enfants, sous le hashtag #despaillettesdansnosvies.
source : http://reloaded.e-llico.com 

La manif pour tous annonce ses manifestions anti-PMA pour toutes

imageUn message publié par La manif pour tous au lendemain de sa manifestion anti-PMA pour toutes annonce plusieurs dates pour de prochaines mobilisations.
La Manif Pour Tous
« Nous vous invitons à réserver sur votre agenda les dimanches suivants: 1er décembre, 19 janvier, 8 mars, 17 mai et 14 juin », détaille un tweet.
Or ces dates choisies par les organisateurs correspondent à des rendez-vous bien connus des organisations LGBT ou féministes.
Le 1er décembre est la Journée mondiale contre le sida, le 8 Mars la Journée international des droits des femmes et le 17 Mai la Journée mondile contre l’homophobie.
Il ne peut s’agir d’un quelconque hasard comme l’ont relevé plusieurs élus, comme le député Matthieu Orphelin, ou différentes organisations LGBT qui dénoncent une forme de provocation.
« Ignorance, provocation ou mépris? », s’interroge Florence Thune, directrice générale du Sidaction. « Toujours plus haut toujours plus loin dans la honte absolue! », estime Act Up Sud-Ouest. Urgence Homophobie s’insurge contre « un choix délibérément crasse et indigne ».

17 septembre 2019

Le président de la Conférence des évêques appelle les citoyens à manifester contre la PMA pour toutes

Classé dans : homoparentalité,infos,religion — dominique @ 15:11

cathoLe président de la Conférence des évêques de France Eric de Moulins-Beaufort a estimé ce lundi que les citoyens, catholiques ou non, « inquiets » du projet de loi bioéthique, avaient « le devoir » de manifester le 6 octobre, journée de mobilisation contre ce texte.
« Personnellement, je ne vois pas comment nous pourrions empêcher des citoyens, catholiques ou non, inquiets de ce projet de loi, de manifester s’ils pensent que c’est un moyen utile pour se faire entendre », a-t-il déclaré à la presse, à l’issue d’une conférence sur le projet de loi organisée par la CEF au Collège des Bernardins à Paris.
« J’aurais tendance même à dire qu’ils ont le devoir de le faire », a-t-il ajouté. « J’approuve le fait que des citoyens français manifestent qu’ils sont inquiets de ce que le projet de loi prévoit », a-t-il encore dit, en précisant toutefois que « nous l’Eglise n’organisons pas la manifestation ». « Ce n’est pas notre manière d’agir », a ajouté l’archevêque de Reims qui ne sera pas à la manifestation le 6 octobre.
Une vingtaine d’associations dont La Manif pour Tous ont appelé à défiler contre le projet de loi qui prévoit notamment l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules. Adopté en commission, ce texte sera examiné dans l’hémicycle par les députés à partir du 24 septembre.

8 avril 2019

Vatican: Des militants LGBT reçus par le secrétaire du Vatican

Classé dans : religion — dominique @ 9:31

vaticanDes militants LGBT ont été reçus pendant plus d’une heure par le secrétaire du Vatican, le cardinal Pietro Parolin. Ils sont venus demander à l’Eglise catholique de prendre position pour condamner la criminalisation de l’homosexualité, encore en vigueur dans de nombreux pays.
Pendant la rencontre, une étude sur la criminalisation de l’homosexualité dans les pays des Caraïbes a été remise au secrétaire d’Etat du Saint-Siège, qui a manifesté son intérêt.
« Je pense qu’il serait très important qu’une position officielle, une déclaration du Vatican ou du pape lui-même soit faite, où l’Eglise dise clairement qu’elle condamne la criminalisation, quel que soit le sexe ou le genre des personnes. C’est ça qui est important », explique l’auteur du rapport, l’avocat argentin Leonardo Raznovich.
Selon celui-ci, le pape François aurait fait jouer de son influence pour que l’Eglise au Belize retire son appel après que la Cour suprême a jugé inconstitutionnel une loi pénalisant l’homosexualité.
Le cardinal Parolin a tenu à rappeler l’opposition de l’Eglise à toute violence contre les personnes et promis de faire remonter cette rencontre au pape François. Pour les militants LGBT, un dialogue s’est désormais ouvert. Sur 70 pays pénalisant encore l’homosexualité dans le monde, six prévoient toujours la peine de mort.

12345...69

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS