22 juin 2017

Norvege :Oslo va ouvrir une mosquée «gay friendly» qui permettra aux femmes de prêcher

Classé dans : religion — dominique @ 15:14

musulman gayUne mosquée féministe et «gay friendly» ouvrira bientôt ses portes à Oslo. Un projet porté par une organisation norvégienne qui défend les droits des personnes LGBTQ issues des minorités ethniques.
Après celles de Berlin et de Paris, une nouvelle mosquée «libérale», autorisant les femmes, les homosexuels et les individus transgenres à prier côte à côte ainsi que les femmes à prêcher ouvrira ses portes à Oslo, en Norvège, dans l’année, selon Yezen al-Obaide, à l’origine du projet.
A travers l’organisation Skeiv Verden (Le Monde des queer), il a formé un réseau informel pour les gays musulmans en Norvège. Ensemble, ils ont une vision claire de la nouvelle mosquée.
«Cette mosquée devra être un endroit ouvert à tous ceux qui sentent qu’ils ne peuvent pas se rendre dans une mosquée ordinaire», a-t-il précisé avant d’ajouter que les hommes, les femmes et les LGBT seraient tous les bienvenus dans cet espace.
Appellé Masjid al-Nisa (la mosquée des femmes), le projet n’a pas pour objectif de se placer «en opposition aux autres mosquées, mais plutôt comme une initiative pouvant élargir une diversité qui est déjà présente», selon le site Internet de l’organisation Skeiv Verden , qui défend les droits des personnes LGBTQ (lesbiennes, gays, lesbiennes, bi, trans et queer) issues de minorités ethniques. Cette organisation aurait notamment travaillé à créer un réseau informel entre les musulmans homosexuels du pays.
«Je voudrais créer une mosquée féministe où les femmes ont autant d’espace que les hommes. Autant les hommes que les femmes sont autorisés à diriger la prière, et tous les sexes peuvent prier ensemble dans la même pièce, côte à côte», a déclaré Yezen al-Obaide, avant d’ajouter qu’il fallait «donner le micro aux femmes» pour qu’elles puissent «parler pour elles-mêmes.»
Un projet similaire avait déjà vu le jour à Paris en 2012 ce qui avait été la première expérience du genre. Plus récemment, Berlin a ouvert une mosquée gay friendly en juin 2017. 

19 juin 2017

USA : une jeune Mormon fait son coming out en plein office

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 6:22

mormon   

La vidéo du discours de Savannah , une jeune mormone de 12 ans, est devenue virale
Savannaha a fait son coming out devant les paroissiens d’une église de l’Etat américain de l’Utah. Mais alors qu’elle expliquait que « Dieu l’a créée de cette façon et qu’elle n’est pas une erreur », les officiels de l’église lui ont coupé son micro et l’ont obligée à aller s’asseoir.
Savannah, une jeune adolescente de douze ans, est montée le mois dernier sur l’estrade de son église mormone près de Salt Lake City, dans l’Utah, pour annoncer son homosexualité aux paroissiens.
« Je crois que je suis un enfant de parents divins. Je ne sais pas s’ils nous parlent, mais je sens dans mon coeur qu’ils m’ont créée et qu’ils m’aiment. »
« Ils ne m’ont pas ratée en me donnant des yeux bruns, ou quand je suis née chauve. Ils ne m’ont pas ratée lorsqu’ils m’ont donné des tâches de rousseur ou en me faisant homosexuelle. Dieu m’aime simplement comme ça car je crois qu’il aime toutes ses créations. »
Savannah a été brusquement coupée par les officiels de l’église, lesquels ne devaient certainement pas partager l’appel à l’ouverture et à la tolérance de l’adolescente. Son micro soudainement coupé, Savannah fut ensuite priée d’aller s’asseoir. Et la cérémonie continua comme si de rien n’était.
Chez les Mormons, être attiré par quelqu’un du même sexe n’est pas un pêché. Elle interdit néanmoins la sexualité homosexuelle
Heather, la maman de Savannah, qui accepte totalement son homosexualité, a expliqué au Daily Mail que sa fille était retournée en pleurs auprès d’elle. Elle l’a ensuite consolée en lui disant à quel point elle avait été belle et courageuse.

14 juin 2017

Ecosse :Ouverture du mariage religieux aux couples de même sexe

Classé dans : internationnal,mariage - union civile,religion — dominique @ 15:08

eglise decosseLes couples homosexuels pourront s’unir dès cet automne devant les clercs de l’Eglise d’Ecosse, l’une des plus importantes Eglises de la Communion anglicane. Réunis en synode à Edimbourg pendant quinze jours, les représentants de l’institution ont décidé, Jeudi 8 juin, par une majorité écrasante (80% des laïcs, des évêques et 67% du clergé), d’autoriser les couples de même sexe à se marier à l’église, trois ans après la légalisation du mariage civil pour tous.
 Seul le diocèse d’Aberdeen et d’Orkney, sur les sept que compte le territoire, s’était opposé à ce changement aux cours des discussions.
 Le clergé a amendé la loi canonique sur le mariage, en supprimant la mention «entre un homme et une femme», rapporte la presse britannique .
 Les Anglicans homosexuels pourront être unis devant dieu, mais à condition que le clerc chargé de l’office soit d’accord pour officier la cérémonie.
 Une «clause de conscience» qui existe aussi chez les épiscopaliens américains et canadiens, deux branches de la Communion anglicane qui ont adopté de telles avancées depuis 2015.  Une première cérémonie devrait avoir lieu cet automne selon les informations du Guardian.

9 juin 2017

USA : un pasteur évangéliste appelle au boy-cott de Mac DO

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 17:00

mc doJoshua Feuerstein est furieux : McDonalds produit des boîtes de frites arc-en-ciel à l’occasion du mois des fiertés
Joshua Feuerstein,  est un évangéliste chrétien qui avait appelé au boycott de Starbucks
quand le géant du café avait en 2015 dévoilé ses tasses de Noël: ses traditionnels gobelets blanc et vert étaient parés de rouge pour la période des Fêtes de Noel. Mais l’évangélistes’était plaint du manque de symbolisme religieux pour célébrer la naissance de Jésus.
Cette fois, il s’en prend à McDonalds car la chaîne de restauration rapide a annoncé qu’elle se servirait d’emballages avec l’arc-en-ciel pour ses frites.
L’emballage à thème LGBTI sera disponible dans seulement trois points de vente à Washington DC au cours du prochain week-end (9-11 juin) en soutient à la marche dans la capitale .
McDonalds sponsorise l’événement et aura également un char dans le défilé du 10 juin.
«Les boîtes de frites aux couleurs de l’arc-en-ciel sont une façon amusante de montrer notre soutien à la communauté LGBTQ en utilisant l’un des articles les plus connus et reconnaissables de McDonald’s», a déclaré Cathy Martin, coprésidente du réseau McDonald’s PRIDE et vice-présidente de McDonald’s Baltimore Washington Région.

8 juin 2017

Angleterre : un rabbin gay-friendly déclenche la controverse

Classé dans : religion — dominique @ 7:26

mariage juifLe rabbin anglais Joseph Dweck a été critiqué pour avoir salué le changement d’attitude envers les homosexuels et salué l’acceptation de l’homosexualité dans la société, lors d’une conférence le mois dernier.
Un rabbin orthodoxe de Londres a demandé à un tribunal rabbinique d’étudier la possibilité de démettre Dweck de ses fonctions, et une pétition d’un rabbin américain orthodoxe affirmant que Dweck est un « hérétique » a rassemblé quelque 480 signatures, a annoncé Jewish News.
Le grand rabbin séfarade d’Israël, Yitzhak Yossef, a lui aussi condamné Dweck dans une lettre.
« Je suis ébahi et irrité par ces paroles d’illogisme et d’hérésie qui ont été prononcées au sujet des fondations de notre foi, dans notre Torah », dit la lettre, qui a été publiée sur le site d’information israélien ultra-orthodoxe Kikar HaShabbat.
Dweck a été ordonné rabbin par le père de Yossef, le grand rabbin séfarade décédé d’Israël Ovadia Yossef.
Dweck, qui a grandi à Los Angeles et détient son poste actuel depuis 2013, a refusé de revenir sur ses propos, même s’il a reconnu que l’usage du mot « fantastique » était exagéré, a indiqué Jewish News.
« Je n’ai pas dit que les actes homosexuels étaient fantastiques. J’ai dit que le développement sociétal avait des bénéfices secondaires, de la même manière qu’en ont eu l’islam et le christianisme, comme l’a souligné le Rambam », a-t-il dit.
Dweck a poursuivi : « Ces effets secondaires sont, à mon avis, ce qui a aidé la société à être plus ouverte à l’expression de l’amour entre hommes. Je n’affirmais pas la loi, ni ne demandais une manière de penser particulière. Je présentais simplement une observation personnelle. »
Le rabbin a aussi ses partisans. Plus de 1 900 personnes ont signé une pétition soutenant Dweck.
« La situation actuelle, où la diffamation, le mensonge et l’absence de contexte ont constitué la majorité des réponses plutôt qu’une discussion honnête, ouverte et sensible est décourageante et reflète un climat bien malheureux dans notre communauté », peut-on lire dans la pétition.
L’enregistrement de la conférence du mois dernier avait été publié sur le site internet de la communauté séfarade S&P, mais a depuis été supprimé, selon The Jewish News.

2 juin 2017

USA : un prêtre gay friendly nommé à San Diégo

Classé dans : religion — dominique @ 16:00

DolanLe pape François a nommé le mois dernier le Père John P. Dolan, curé de l’église Saint Jean l’Évangéliste, nouvel évêque auxiliaire du diocèse de San Diego aux États-Unis, gouverné par monseigneur Robert McElroy.
Le Père Dolan est un défenseur de la cause LGBT.
Dans sa paroisse un responsable pastoral, Aaron Bianco, est homosexuel et favorable au mariage gay.
Sur sa page Facebook la paroisse est représentée avec l’image de la Croix surmontée du drapeau arc-en-ciel .
Le groupe américain LGBTi New Ways Ministry a applaudi à cette nouvelle nomination épiscopale. Mgr McElroy a quant à lui fait l’éloge de l’activité d’inclusion des personnes homosexuelles et transsexuelles promue dans l’église du curé Dolan.
Ll’évêque de San Diego , Mgr McElroy a par le passé, appelé ses prêtres à embrasser « les familles LGBT» et à autoriser les divorcés remariés civilement à recevoir la communion. 

31 mai 2017

L’Église presbytérienne d’Écosse présente ses excuses aux homosexuels

Classé dans : mariage - union civile,religion — dominique @ 1:35

eglise decosseL’Église d’Écosse encourage ses membres à s’excuser pour les discriminations envers les homosexuels et votera la possibilité de célébrer des unions entre personnes de même sexe.
Mardi 25 mai, l’Église d’Écosse s’est réunie pour son assemblée annuelle, comme le rapporte le Guardian. À l’ordre du jour : la place des personnes homosexuelles en son sein. Les représentants de l’Église présents y ont étudié un rapport commandé l’année précédente et réalisé par le forum théologique. Ce dernier explique qu’il n’existe pas de  » fondements théologiques suffisants pour nier aux ministres du culte et aux diacres l’autorité de célébrer des mariages entre personnes de même sexe ». Par conséquent, l’Église d’Écosse préconise aujourd’hui à ses représentants, selon un rapport traduit par Libération de :
« Faire son inventaire sur les discriminations passées envers les homos afin de présenter individuellement et corporativement leurs excuses et chercher à faire mieux. »
L’Église d’Écosse envisage également d’autoriser le mariage gay, tout comme l’Église épiscopale écossaise. Issue du protestantisme, l’Église d’Écosse est une Église presbytérienne, c’est-à-dire qu’elle rejette la hiérarchie du clergé catholique romain, est une Église nationale. On la différencie de l’Église épiscopale écossaise, qui est quant à elle une branche de l’Église anglicane d’Angleterre dirigée par des évêques. Cette dernière, diffuse dans le monde, est très divisée au sujet de l’homosexualité. Comme l’explique Le Figaro : la question « déchire depuis des années cette Église de quelque 85 millions de fidèles, opposant des branches plus libérales, aux États-Unis ou en Grande-Bretagne, aux conservateurs majoritaires au Kenya ou au Nigeria par exemple ». En juin 2017 devrait être adopté définitivement le retrait de la mention « union entre un homme et une femme » de la définition du mariage dans la doctrine de l’Église épiscopale écossaise.
Les représentants de l’Église d’Écosse ont quant à eux désormais quinze jours pour adopter une loi en interne afin de valider cette décision et autoriser les personnes homosexuelles à se marier entre elles. Cependant, The Guardian rappelle qu’entre législation et application, il y a plusieurs pas à franchir :
« Malgré un soutien important de la part du corps gouvernant de l’Église, il est probable que cela prenne plusieurs années avant que le premier mariage entre personnes de même sexe ne soit célébré par un pasteur de l’Église d’Écosse. »

24 mai 2017

Taïwan : La justice prend position en faveur du mariage gay

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,mariage - union civile,religion — dominique @ 15:17

union gayLa justice taïwanaise a rendu une décision historique sur le mariage gay, qui devrait permettre à l’île de devenir le premier territoire asiatique à légaliser les unions entre personnes du même sexe.
La Cour constitutionnelle a estimé que la disposition du code civil affirmant qu’un contrat de mariage ne pouvait être conclu qu’entre un homme et une femme « violait » les principes de la Constitution garantissant la liberté de mariage et l’égalité entre les citoyens.
La haute juridiction a donné deux ans au gouvernement pour rectifier la loi.
Si le Parlement ne vote pas dans ce délai les modifications nécessaires, les couples du même sexe pourront néanmoins conclure un mariage, par interprétation de cet arrêt, précise la Cour.
Au Parlement, un projet de loi amendant le code civil a franchi en 2016 un premier obstacle en étant voté en première lecture. Mais l’île compte également une frange très conservatrice qui, redoutant que le mariage pour tous ne détruise les valeurs de la famille, a organisé de grandes manifestations hostiles à toute évolution législative sur le sujet.
De son côté, la Cour a estimé que la légalisation du mariage gay contribuerait à davantage de stabilité sociale et à protéger la « dignité humaine ». Des centaines de défenseurs du mariage pour tous rassemblés à l’extérieur du Parlement ont hurlé de joie à l’annonce de la décision, certains éclatant en sanglots.
Certains redoutent des manoeuvres dilatoires des adversaires du mariage gay au Parlement. A l’extérieur de bâtiments du ministère de la Justice, des manifestants hostiles au mariage homosexuel se faisaient également entendre en criant « justice injuste », ou encore « pécheurs ».

19 mai 2017

Namibie : Le Conseil ecclésiastique reconnais homosexuels

Classé dans : religion — dominique @ 16:23

gay cathoLe conseil ecclésiastique (Council of Church) de Namibie a appelé à l’acceptation des gays et des lesbiennes tout en continuant à condamner le style de vie homosexuel.
Dans un communiqué publié jeudi, le conseil des églises a déclaré qu’il reconnait la Bible comme autorité ultime et que d’après celle-ci, le mariage concerne exclusivement l’union d’un homme et une femme.
« Le conseil des leaders de l’église appelle tous les Chrétiens et les personnes de bonne volonté à accepter comme enfants de Dieu nos frères et sœurs dans nos communautés qui sont de la même orientation sexuelle et à éviter les condamnations, la haine et l’intolérance et à rejeter toute forme d’infamies et de discrimination », lit-on dans le communiqué.
Cependant, le conseil a ajouté que la « réalité inexplicable de l’attraction entre individus du même sexe » exige la sensibilité et la compréhension de l’église afin que celle ci ne soit pas à l’origine d’un sentiment de rejet.
Le texte précise toutefois que vivre la vie des gays et des lesbiennes constitue un péché et que le conseil condamne tous les modes vie de débauche 

13 mai 2017

Suisse : un groupe de travail d’action pastorale à l’intention des chrétiens LGBT

Classé dans : religion — dominique @ 10:24

catho gayLe diocèse de Bâle a lancé, le 11 mai 2017, “Arc-en-ciel”, un groupe de travail d’action pastorale à l’intention des chrétiens gay, lesbiennes, bisexuels et trans . Le diocèse a édité un dépliant distribué au public. Son but: mieux connaître ce que vivent ces personnes au quotidien.
“Il y a des gens ayant une orientation sexuelle différente”, explique Barbara Kückelmann, en charge de la pastorale du diocèse de Bâle. “Le groupe de travail veut connaître la réalité de vie de ces personnes dans l’église et dans la société et l’aborder sérieusement. Il sont les bienvenus chez nous”, poursuit-elle, affirmant que nous sommes tous des êtres voulus et aimés par Dieu. Le diocèse souhaite améliorer son action pastorale pour ces personnes.
Le diocèse a favorisé la mise en place de ce groupe de travail pour les personnes avec cette orientation sexuelle bien que la doctrine officielle de l’Eglise catholique ne la tolère pas? “Là-dessus, le diocèse ne fait aucun commentaire”, répond Barbara Kückelmann. “Ce groupe de travail n’a pas vocation à réfléchir sur ce qui est permis ou ce qui ne l’est pas. Nous sommes préoccupés par l’offre pastorale destinées à ces personnes. L’homosexualité ainsi que d’autres orientations sexuelles font partie de la condition humaine. Il est important de souligner que nous n’excluons personne.”
Pour Barbara Kückelmann, accompagner les gens est une des activités principales de l’Eglise. “Il y a bien une pastorale pour accompagner les jeunes, les malades à l’hôpital, ou encore les migrants”, ajoute-t-elle.
Comment le groupe de travail pourra-t-il répondre à un couple gay qui demande la bénédiction de son union? “Les bénédictions de couples homosexuels ne sont pas possibles. Mais chacun peut demander la bénédiction de Dieu pour les gens qui vivent dans leur entourage et que nous trouvons sur notre chemin.”
Bruno Fluder, porte-parole de l’ADAMIN, l’association des pasteurs homosexuels, “se réjouit que le diocèse de Bâle prenne en considération ce groupe de personnes et réalise que ces personnes ont été systématiquement discriminées par l’Eglise catholique et le sont encore”, a-t-il déclaré à Kath.ch.
Le groupe de travail “Arc-en-ciel”, formé à l’initiative de Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, a été constitué à l’été 2016. Il faut mettre fin aux préjugés et aux discriminations, souligne l’évêché. (source : cath.ch/sys/bh)

12345...57

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS