13 novembre 2018

Une proposition de loi de députés LFI pour pousser le gouvernement à accélérer sur la PMA

Classé dans : homoparentalité,infos,politique — dominique @ 18:17

PMALa France insoumise entend rappeler au gouvernement ses engagements sur le calendrier du projet de loi sur la bioéthique…
La France insoumise veut mettre un coup d’accélérateur sur le projet de loi sur la bioéthique qui semble prendre du retard. Deux députés vont déposer, cette semaine, une proposition de loi sur l’extension de la PMA, la procréation médicalement assistée.
Cette proposition de loi, dévoilée ce mardi par Le Figaro, déjà signée par Bastien Lachaud et Danièle Obono, vise à « faire de l’assistance médicale à la procréation un droit universel ». Le texte de 12 articles,
une manière de rappeler à l’exécutif ses engagements, sera officiellement déposé cette semaine pour mettre la pression sur le gouvernement, selon La France insoumise.
La proposition de loi vise à ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA), « remboursée par la Sécurité sociale, à toute personne ayant un projet de parentalité et voulant en bénéficier », selon son exposé des motifs.
Les auteurs soulignent que le droit actuel instaure « une discrimination envers les femmes célibataires, les couples de femmes et les hommes trans qui pourraient bénéficier d’une assistance médicale à la procréation ».
La PMA est aujourd’hui autorisée pour les couples de sexes différents infertiles.
La majorité entend l’ouvrir aux couples de même sexe, ainsi qu’aux célibataires et aux hommes transgenres, conformément aux engagements de campagne du candidat Macron.

7 novembre 2018

USA: Premier gouverneur d’Etat homosexuel

Classé dans : infos,internationnal,politique — dominique @ 6:58

USA: Premier gouverneur d'Etat homosexuel dans infos tumblr_inline_pht788L0ZO1uj37u4_540L’Etat du Colorado a élu mardi un gouverneur ouvertement gay lors des élections de mi-mandat, le démocrate Jared Polis, une première aux Etats-Unis
Jared Polis, 43 ans, élu à la Chambre des représentants depuis 2008, a battu le Républicain Walker Stapleton.
Aucun des deux candidats n’avaient fait de l’orientation sexuelle de Jared Polis un sujet dans la campagne électorale, soulignent plusieurs médias locaux.
Premier gouverneur élu après avoir révélé son homosexualité
Jared Polis est, le premier gouverneur à avoir été élu après avoir révélé son homosexualité. Il succède au Démocrate John Hickenlooper, gouverneur depuis 2011. Millionnaire surdoué et entrepreneur audacieux ayant fait fortune dans les nouvelles technologies, Jared Polis avait été admis à la prestigieuse université de Princeton alors qu’il n’avait encore que 16 ans, et pas encore terminé le lycée.
« Ils m’ont pris parce qu’ils pensaient que j’étais prêt, et ils avaient raison », a-t-il déclaré à la presse, assurant qu’il aurait « perdu son temps » en restant un an de plus au lycée. M. Polis, de confession juive, est né Jared Schutz à Boulder (Colorado) mais a changé de nom de famille à l’âge de 25 ans pour prendre celui de Polis, en l’honneur de sa grand-mère, selon lui.
Il avait à l’époque soigneusement entretenu le suspense sur son nouveau nom et organisé une soirée de levée de fonds au cours de laquelle il devait révéler son choix, récoltant 40.000 dollars pour la recherche sur la leucémie.
En 2015, Kate Brown était devenue la première gouverneure bisexuelle élue dans l’Oregon, et un autre gouverneur, Jim McGreevey, du New Jersey, avait dévoilé son homosexualité avant de démissionner en 2004. 

30 octobre 2018

Christophe Castaner : La multiplication des actes homophobes est totalement anormale

Classé dans : infos,politique — dominique @ 8:55

Christophe Castaner : La multiplication des actes homophobes est totalement anormale dans infos tumblr_inline_phejcgi58e1uj37u4_540Romain, un homme de 34 ans, séquestré pendant 2h30, frappé à de très nombreuses reprises, et insulté parce qu’il est homosexuel.
Invité sur RTL ce mardi 30 octobre, Christophe Castaner a indiqué qu’il avait appelé la victime. « C’est un fait crapuleux puisqu’on l’a séquestré pour utiliser sa carte bleue, mais aggravé par le fait qu’on lui ait reproché son orientation sexuelle », a rappelé le ministre de l’Intérieur.
Christophe Castaner, qui juge « la multiplication des actes homophobes totalement anormale », affirme qu’il est prévu de « doubler la cellule d’alerte qui veille sur les réseaux sociaux » dans le budget 2019. « Elle repère les messages homophobes, racistes et antisémites », explique-t-il. « Il faut se donner les moyens », martèle-t-il, évoquant la mise en place de « dispositifs plus ciblés ». 

15 octobre 2018

Les enfants nés de GPA doivent être reconnus pour Bayrou

Classé dans : homoparentalité,politique — dominique @ 12:52

Les enfants nés de GPA doivent être reconnus pour Bayrou dans homoparentalitéLe président du Modem François Bayrou a défendu sur RTL le principe de reconnaître les enfants nés de GPA.
« Comment peut-on ne pas reconnaître un enfant? », a déclaré le leader du Modem interrogé dimanche dans le cadre du « Grand Jury RTL » sur ses positions relatives à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes et de la gestation pour autrui (GPA).
Concernant la PMA, le président du Modem a soutenu le principe de son extension à toutes les femmes. « Ça se pratique tous les jours en Belgique, tous les jours en Espagne. Je connais un grand nombre de personnes qui ont eu recours à cette technique, simplement parce que le désir d’enfant est irrépressible », a-t-il déclaré.
François Bayrou a par contre redit son opposition à la légalisation de la GPA en France, une « marchandisation des enfants » selon lui. »Ce débat viendra et je n’ai pas la répulsion que vous dites sur ce sujet », a encore affirmé François Bayrou .
Toutefois, l’ancien ministre de la Justice soutient la reconnaissance juridique des enfants nés de GPA à l’étranger.
Il a pris pour exemple le cas de l’animateur Marc-Olivier Fogiel. « Vous avez un enfant qui est là. Vous avez beau réprouver la manière dont il a été conçu ou porté, vous ne pouvez pas faire porter ça à l’enfant! », a-t-il dit.

8 octobre 2018

Roumanie : l’abstention fait échouer le référendum contre le mariage homosexuel

unionLe référendum organisé en Roumanie pour ancrer l’interdiction du mariage gay dans la Constitution a échoué à atteindre le quorum de participation fixé à 30% des électeurs, a indiqué dimanche le bureau électoral central.
Seuls 20,41% des électeurs ont voté lors de ce scrutin qui avait débuté samedi, selon le Bureau électoral central, alors qu’un seuil minimum de 30% était requis pour que cette consultation soit validée.
Les partisans de cette consultation controversée ont concédé leur défaite. « C’est un échec pour les Roumains et pour la Roumanie », a lancé le secrétaire-général des sociaux-démocrates (PSD) Codrin Stefanescu, dénonçant le « boycott d’une démarche civique ».
Le référendum avait été initié par des ONG proches de la puissante Eglise orthodoxe et réunies au sein d’une « Coalition pour la famille », qui ont assuré avoir recueilli trois millions de signatures d’opposants au mariage gay. Le scrutin a attiré 3,7 millions d’électeurs, sur un total de quelque 19 millions.
« Nous n’avons pas atteint notre but, nous le ferons la prochaine fois », a assuré le président de cette coalition, Mihai Gheorghiu. Bien au-delà de la communauté LGBT, de nombreuses organisations de la société civile avaient appelé à boycotter cette consultation.
L’association Accept, qui défend les droits des minorités sexuelles, s’est félicitée d’un résultat qui « démontre l’attachement de l’électorat envers le parcours européen de la Roumanie et envers les valeurs démocratiques ».

17 septembre 2018

Bruno Julliard, le premier adjoint à la maire de Paris, a démissionné

Classé dans : politique — dominique @ 15:48

Bruno Julliard, le premier adjoint à la maire de Paris, a démissionné dans politique tumblr_inline_pf7fs526E21uj37u4_540Bruno Julliard, le premier adjoint d’Anne Hidalgo,a annoncé sa démission et s’est confié dans un entretien au Monde.
Il critique notamment les choix et la méthode d’Anne Hidalgo. A la manière de Nicolas Hulot, Bruno Julliard espère que son départ sera un « sursaut ».
« C’est un choix douloureux, pris en conscience. Depuis plusieurs mois, de vifs désaccords d’orientation et de méthodes de gouvernance nous ont éloignés. Anne Hidalgo m’a proposé de prendre la direction de sa campagne dans la perspective des élections municipales de 2020. J’ai pris, cet été, le temps de la réflexion avant de lui annoncer ce matin que je déclinais sa proposition. Ma démission est la suite logique de cette décision. Au lieu de s’ouvrir et d’engager le dialogue avec les Parisiens pour surmonter les difficultés actuelles, c’est le repli sur l’Hôtel de ville et le déni de sa part qui l’ont trop souvent emporté.
Le redressement nécessiterait des inflexions que je ne peux parvenir à entraîner, pas même à suggérer. Notre complémentarité initiale est devenue une incompatibilité. Je n’y crois plus. Je ne veux pas faire semblant ».
Le premier adjoint à la maire de Paris, Bruno Julliard, a donc décidé de quitter ses fonctions. Il aurait mûri ce choix pendant tout l’été. Bruno Julliard a prévenu Anne Hidalgo ce lundi 17 septembre, dans la matinée.
Bruno Julliard avait été le porte-parole d’Anne Hidalgo aux municipales de 2014. Il a refusé la proposition de la maire de Paris de devenir son directeur de campagne pour les futures élections municipales de 2020.
Il a  tenu à préciser qu’il ne souhaitait pas se présenter lui-même pour cette future échéance électorale :
« Aujourd’hui, une page se tourne. Après dix années de responsabilité dans l’exécutif parisien, je vais désormais réfléchir à un autre avenir professionnel. Ma démission ne répond à aucune stratégie personnelle, aucun plan caché. Je n’imagine pas sacrifier la sincérité de mes convictions pour le confort d’un mandat. Je sais que mon départ suscitera de l’incompréhension et de la déception dans nos rangs. Mais j’espère qu’il permettra un sursaut, que ma décision apportera un éclairage et une prise de conscience utiles. Il est urgent de mettre un terme aux manifestations intempestives des seules ambitions individuelles. Ce qu’attendent les Parisiens, ce sont des propositions concrètes pour améliorer leur cadre de vie ».
Bruno Julliard a dénoncé une gestion inefficace et solitaire de la part d’Anne Hidalgo.

15 août 2018

USA : Christine Hallquist, première candidate transgenre à un poste de gouverneur

Classé dans : infos,internationnal,politique,Trans — dominique @ 16:27

USA : Christine Hallquist, première candidate transgenre à un poste de gouverneur dans infos tumblr_inline_pdidluXDru1uj37u4_540Christine Hallquist a remporté mardi soir la primaire démocrate au poste de gouverneur du Vermont selon des résultats partiels cités par des médias américains et deviendrait, en cas de victoire en novembre prochain, la première femme transgenre élue gouverneure aux Etats-Unis.
Mais sa victoire à l’élection de novembre n’est pas assurée: son adversaire républicain sera le gouverneur sortant Phil Scott. Il a largement remporté sa primaire selon des résultats partiels diffusés par des médias.
En 2015, « Christine a pris la décision, après des années à le garder en elle, de devenir elle-même, une femme transgenre, devenant le premier dirigeant dans le pays à entamer sa transition alors en poste », précise une courte biographie disponible sur le site internet de sa campagne. Christine Allquist était alors dirigeante d’une entreprise.
« Travailler pour s’assurer que le Vermont reste un endroit spécial, inclusif et progressiste », « est ce qui motive Christine pour avoir l’honneur et l’opportunité de servir les gens du Vermont en tant que prochaine gouverneure », conclut la biographie.
En novembre dernier, une autre femme transgenre avait remporté une victoire historique. Danica Roem était devenue la première personne ouvertement transgenre à intégrer le parlement d’un Etat américain, la Virginie.

13 août 2018

Tunisie : manifestation contre le projet de loi sur les libertés

Classé dans : infos,internationnal,politique,religion — dominique @ 14:22

Tunisie : manifestation contre le projet de loi sur les libertés  dans infos marche-egalite-successorale-tunisieA l’appel de la Coordination nationale pour défendre le Coran et la Constitution, des milliers de personnes ont manifesté ce samedi contre un projet de loi visant l’égalité successorale, la dépénalisation de l’homosexualité et d’autres réformes sociétales.
Prêt de 7.000 personnes ont manifesté à Tunis contre les projets du gouvernement visant à renforcer les droits des femmes et des minorités, notamment des homosexuels, samedi dernier, à l’appel de la Coordination nationale pour défendre le Coran et la Constitution, un rassemblement islamiste.
Des participants de tout le pays ont assisté à un rassemblement devant le parlement, dont de nombreux religieux.
Les manifestants ont brandi des pancartes telles que « Non pour changer les paroles divines » et « Les Tunisiens respectent les enseignements de l’Islam ».
D’autres orateurs ont affirmé que les projets gouvernementaux violaient la Constitution et qu’une famille composée d’un homme et d’une femme avec des enfants était le noyau de la société.
Le rassemblement voulait contester le projet de loi du président Béji Caïd Essebsi qui prévoit des réformes du droit des femmes et des homosexuels. Une « Commission sur les libertés individuelles et l’égalité », créée par le président Essebsi, a présenté en juin un rapport préconisant en particulier la dépénalisation des rapports entres hommes qui restent très réprimés en Tunisie, même depuis la révolution.
La Commission conseille l’abolition complète de l’article 230, qui sanctionne les relations homosexuelles d’une peine allant jusqu’à trois ans de prison.
Ce lundi, plusieurs associations ont appelé à des rassemblements à Tunis pour exprimer leur soutien aux réformes envisagées. 

23 juillet 2018

Affaire Benalla : Morano colporte un hoax totalement bidon et homophobe

Classé dans : homophobie,infos,politique — dominique @ 16:41

Affaire Benalla : Morano colporte un hoax totalement bidon et homophobe dans homophobie morano-benallaL’affaire Benalla, du nom de l’ancien chargé de mission de Macron accusé de violences, a permis au hommes politiques et aux commentateurs de partager des articles et des caricatures prêtant une romance homosexuelle aux deux hommes.
Nadine Morano se distingue à nouveau à l’occasion de l’affaire Benalla. Elle a tweeté une info totalement bidon et homophobe à propos des relations entre le cogneur du 1er mai et Macron . A l’occasion de la récente Marche des Fiertés, elle avait déjà diffusé un montage à visée homophobe qui lui vaut une plainte d’associations (voir ici http://info-antiraciste.blogspot.com/2015/10/morano-petites-sanctions-de-sarkozy.html …)
L’article partagé par Madame Morano n’a jamais existé. Le journaliste prétendument auteur de l’article cité par Morano, Cédric Pietralunga, a tenu a rectifié la vérité.
La députée européenne a depuis supprimé son tweet.
Mais on peut aussi s’indigner de la réaction du rédacteur en chef du service politique de Paris Match, Bruno Jeudy.
Interrogé sur l’affaire, vendredi au micro de RMC, il n’a pas hésité :
« Sauf à découvrir que M. Benalla était plus qu’un proche du Président de la République, mais ça on n’en sait rien ».
Réaction immédiate sur le plateau : « Plus qu’un proche c’est tendancieux comme expression ! », lui lance un invité. « J’ai dit : ‘on ne sait pas’, reprend Jeudy. On verra si c’est plus qu’un proche… On ne connait pas exactement les liens de M. Benalla avec… », continue-t-il 

30 juin 2018

Macron et le mariage gay

Classé dans : mariage - union civile,politique — dominique @ 13:30

union
source : https://www.huffingtonpost.fr/

12345...132

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS