9 février 2018

Eddy de Pretto ce soir aux Victoires

Classé dans : musique — dominique @ 17:15

eddy-de-pretto-kid-clip  

Eddy de Pretto sera aux Victoires de la musique, qui se tiennent ce soir à la nouvelle Seine musicale de Boulogne-Billancourt.
Le jeune (25 ans) chanteur de Créteil s’est imposé il y a quelques mois à peine sur la scène française, grâce à son singulier mélange de rap et de chanson à texte
Il concourt, dans la catégorie Révélation Scène, contre le rappeur Gaël Faye, également connu comme romancier (Petit Pays), et Fishbach,
La percée récente d’Eddy de Pretto, qui vient notamment d’être choisi comme l’une des trois voix francophones sur lesquelles Deezer veut mettre le paquet en 2018: « C’est vrai que tout est allé très vite, mais j’adore cette fulgurance. J’ai envie de cette démesure, ça me plaît d’occuper le terrain de manière brutale et frontale », sourit celui que certains comparent, de manière réductrice, à un « Stromae gay ». Une réussite remarquable pour Initial, l’incubateur d’Universal, qu’il a inauguré.
Comme il l’évoque dans quelques-unes de ses chansons, Eddy de Pretto ne cache pas son homosexualité : « Je ne suis pas militant. Je n’ai pas envie d’être un porte-drapeau. J’ai juste envie de raconter ma vie, ma réalité », ajoute-il dans un interview10. Il se définit alors comme un artiste « non-genre ». Dans l’émission Taratata diffusée le 15 décembre 2017, il explique qu’il cherche à interroger la masculinité et l’hyper-virilité qui ont constitué une part de son éducation. Lorsque Nagui lui demande s’il parle d’homosexualité dans ses chansons, il répond que ce n’était aucunement son but.
À ce sujet, le rappeur déclare aux Inrockuptibles : « J’essaie de parler de mon histoire personnelle et de la normaliser le plus possible. Et pas la mettre en avant pour dire que je suis le premier pédé qui lie le rap et la chanson française » (source divers et wikipedia)

 1   

3 février 2018

Fischerspooner – TopBrazil

Classé dans : infos,musique — dominique @ 16:09
Image de prévisualisation YouTube

Fisherspooner c’est l’alliance de Warren Fischer et de Casey Spooner. Une alliance bien connue des amateurs d’EDM depuis maintenant vingt ans. Le succès arrive dans les années 2000 quand le binôme offre gratuitement les premières productions de Fisherspooner avant de se faire embarquer par Capitol qui signe avec le tandem.
Fisherspooner fera son retour dans les bacs le 16 février avec SIR, un nouvel opus qui annonce du lourd. Il suffit dans un premier temps de se pencher sur les crédits pour savoir à quoi s’attendre… On retrouve à la réalisation Michael Stipe, leader de R.E.M. et BOOTS (Beyoncé, Run The Jewels). Pour le mixage c’est la signature de Stuart White qui s’impose (c’est lui qui a mixé Lemonade de Beyoncé).
La chanson Top Brazil, produite par Michael Stipes (R.E.M) et mixée par Stuart Price, bénéficie d’un vidéoclip très beau et pour le moins torride, qu’a réalisé par Tom C. J Brown. On y voit le chanteur Casey Spooner chantant au sein d’une jungle de mâles hyper chauds, avec certaines scènes très dénudées…
Juste avant de dévoiler cet opus riche de 13 pistes, et après avoir mis en images « Togetherness » et « Have Fun Tonight », Fisherspooner frappe très fort avec « TopBrazil » qui, s’il est très efficace musicalement parlant, devrait faire encore plus sensation avec son clip très hot 

31 janvier 2018

Musique : MV Holland, premier chanteur sud Coréen ouvertement gay

Classé dans : musique — dominique @ 7:02

Holland  
La première idole ouvertement gay de K-pop (un genre musical originaire de Corée du Sud, caractérisé par une large variété d’éléments audiovisuels) a finalement fait ses débuts. Le chanteur sud-coréen Holland, relativement inconnu, vient de poster sa vidéo ‘Neverland’ et a déjà enregistré plus de 1,6 million de vues en un peu plus d’une journée.
Les paroles décrivent l’image d’un homme qui lutte contre l’homophobie de la société.
Selon Billboard , les fans de K-Pop ont désespérément besoin de diversité et d’inclusion LGBTQ et se sont rapidement accrochés à l’artiste indépendant quand il a commencé à titrer la vidéo de Neverland la semaine dernière, en créant même un #HollandDebutDay sur Twitter.
Alors que l’idole K-pop MRSHLL a fait son coming out l’année dernière, Holland est le premier artiste à aborder ouvertement sa sexualité à ses débuts. L’homosexualité est encore relativement tabou en Corée du Sud, et peu de célébrités de l’industrie du divertissement parlent de leur sexualité. 

13 janvier 2018

Slimane – Solune

Classé dans : musique — dominique @ 15:13

slimande  

Un an et demi après sa victoire dans « The Voice » saison 5 et du succès de son premier album « A bout de rêves », certifié double disque de platine pour plus de 200.000 ventes (avec streaming), l’artiste de 28 ans est de retour avec « Solune », à découvrir le 26 janvier. « Il était une fois des mots, des mélodies mais surtout des histoires… Notre histoire qui continue… Merci vous en êtes les plus beaux personnages » a confié le chanteur en dévoilant la tracklist de l’album, qui contiendra quatre duos dont un avec Boostee.
Deux extraits sont déjà connus du public : la complainte amoureuse « J’en suis là » et titre « Viens on s’aime », construit comme un vibrant hymne à la tolérance. Une façon pour Slimane de prouver qu’il est un artiste de valeurs et de convictions, alors qu’il n’a pas hésité à raconter avoir été victime d’homophobie et de discrimination raciste au cours de ces derniers mois.
Slimane dévoile son nouveau titre : « Solune ». L’occasion pour lui de retracer son parcours jusqu’ici, de son audition à l’aveugle sur « A fleur de toi » de Vitaa à son sacre sur TF1, de balayer d’un revers de la main les polémiques et d’évoquer les bouleversement provoqués par la célébrité dans sa vie. « Peut-être que je n’étais pas fait pour briller, et que le succès aurait pu me briser. Peut-être que c’était trop d’un seul coup » affirme-t-il sur une production dépouillée, sublimée par des violons, en regrettant d’avoir été éloigné des siens car pris dans un tourbillon médiatique. « A tous, je vous promets de faire attention / De ne pas devenir l’outil d’une putain d’ambition »

6 janvier 2018

“Mystery of Love” par Sufjan Stevens BO du film the Call Me By Your Name

Classé dans : musique — dominique @ 16:00

1   

4 janvier 2018

Les Funambules de retour à l’Alhambra de Paris les 11 et 12 juin prochains

Classé dans : musique — dominique @ 18:36

Les-Funambules-image-à-la-une-900x444Le collectif d’artistes Les Funambules rsera en juin 2018 pour deux représentations exceptionnelles sur la scène de l’Alhambra à Paris.
Deux concerts placés sous le signe de l’amour, de l’humanité et de la tolérance qui réuniront pas moins de 50 artistes, et dont les bénéfices seront toujours reversés à SOS Homophobie.
Cinq ans déjà que les Funambules, le collectif d’artistes créé sous l’impulsion de Stéphane Corbin, luttent contre l’homophobie en chansons. Une démarche à l’origine largement motivée par le débat sur le mariage pour tous en 2013, et qui avait donné lieu à un double album de 35 titres réalisé sous la houlette du compositeur Stéphane Corbin et de Gaétan Borg (31) auquel quelques 200 artistes issus de l’univers du spectacle musical français avaient participé. Naturellement, ces chansons justes et subtiles traitant de l’homosexualité, tantôt émouvantes, drôles ou percutantes, ont fini par prendre vie sur scène en 2016. Depuis, une quarantaine de concerts caritatifs ont été donnés au Studio Hébertot, au Sunside et à l’Alhambra à Paris ; tous les bénéfices de ces spectacles ont été remis à l’association SOS Homophobie.
Avec comme marraines Virginie Lemoine et Eva Darlan et plusieurs récompenses à leur actif, à l’instar du Prix Européen de la Tolérance 2017 à Varsovie ou encore du Trophée d’honneur remis par les Trophées de la comédie musicale en juin dernier, les Funambules ont rapidement séduit le milieu artistique et touché les spectateurs. Et leur succès ne s’arrête pas là : les 11 et 12 juin 2018, les Funambules reviendront à l’Alhambra pour deux concerts exceptionnels. Sur scène, 50 artistes diffuseront encore une fois leur message d’amour et de tolérance sublimé par les chansons signées Stéphane Corbin et Gaétan Borg et par la mise en scène de Quentin Defalt. 

21 décembre 2017

Avicii – You Be Love feat. Billy Raffoul

Classé dans : musique — dominique @ 17:43

1  

Le nouveau clip d’Avicii «You Be Love», en collaboration avec Billy Raffoul, est sorti. De manière simple et romantique, le DJ nous montre que l’amour est plus fort que tout.
On peut y voir deux femmes faites en statues 3D, courir l’une vers l’autres tandis qu’une foule aux visages aigris tente de les en empêcher. Mais coûte que coûte les deux amoureuses se rejoignent au détriment de la horde qui se désintègre lors du baiser final.
Si Avicii met en scène deux femmes éperdument amoureuse l’une de l’autre, c’est que le DJ à l’habitude de soutenir la communauté LGBT depuis de nombreuses années. Dans son clip «Silhouettes» sorti en 2012, le Suédois avait déjà mis un scène un couple d’hommes homosexuels.
En 2015, l’artiste avait également soutenu un couple homosexuel en postant le message «Restez fort #admiration #LGBT» sur Twitter. Mais Avicii collabore également avec des artistes ouvertement engagés pour la même cause, comme Rita Ora avec qui il a sorti le titre «Lonely Together».

17 décembre 2017

USA: Joyeux Noel

Classé dans : musique — dominique @ 14:31

Le comédien-chanteur-danseur de comédie musicale américain, Nick Adams, a créée le buzz cette semaine en interprétant une chanson de Noel originale aux côtés du groupe musical The Skivvies.
Le groupe new-yorkais est célèbre pour  joué en sous-vêtements.
Nick Adams est devenu un habitué du groupe et cette fois ci, il a interprété une chanson originale, Lonely Christmas Elf, avec juste une chaussette couvrant son sexe ..

1  

d’autres video du groupe

  

12 décembre 2017

Virgin Suicide: « Evil Eyes »

Classé dans : musique — dominique @ 7:18

1  

Après la sortie de leur deuxième album, Forever Trouble , le groupe basé à Copenhague, Virgin Suicide vient de partager une toute nouvelle vidéo pour leur dernier morceau, Evil Eyes « .
Le clip, réalisé par Teys Schucany , est un court métrage qui veut explorer la question sensible de la sexualité et plus largement la crise de la masculinité.
 » Le film explore l’adolescence fragile et stupéfiante où les émotions et les hormones créent un état constant d’hyperréactivité émotionnelle. L’histoire est racontée à travers les yeux d’un jeune garçon sous la pression de l’intégration avec d’autres garçons et sa propre sexualité croissante « explique Schucany.

28 novembre 2017

Tell Me Why – Benjamin Koll Feat. Jeremy Morse

Classé dans : musique — dominique @ 20:29

01  

12345...58

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS