16 mai 2017

USA : Caitlyn Jenner vise l’élection présidentielle en 2020

Classé dans : internationnal,people — dominique @ 21:12

caitlyn_jennerCaitlyn Jenner se présentera t’elle à l’élection présidentielle en 2020? « On m’a posé la question pas mal de fois, et pour être honnête, je m’y pencherai sérieusement l’année prochaine », a déclaré, évasive, la belle-mère de Kim Kardashian dans une interview à la BBC.
Caitlyn Jenner a expliqué « faire plein de choses dans le milieu politique », mais plus particulièrement « dans les coulisses ». Quant à ses convictions politiques, celle qui a voté pour l’actuel président des Etats-Unis en novembre dernier a expliqué avoir « toujours été du côté des Républicains ».
« J’ai une façon de penser assez conservatrice. Trump était notre candidat, donc j’ai évidemment voté dans ce sens. Mais je ne suis pas une grande supportrice du Parti républicain, je ne suis pas une grande supportrice de Donald Trump. Je suis une grande supportrice de notre communauté », a-t-elle ajouté.
Caitlyn Jenner, ancien champion olympique connu sous le nom de Bruce Jenner, a confié être « très déçue » des mesures de Donald Trump à l’encontre des transgenres. « Je pensais qu’il allait être plus compétent sur les problèmes que rencontre la communauté LGBT », a-t-elle expliqué en référence à l’abandon d’une mesure anti-discrimination en février dernier.
« Je veux voir comment je peux aider au mieux ma communauté, en réunissant le Parti républicain quand il s’agit d’aborder les questions LGBT », a-t-elle assuré.

Trois associations LGBT portent plainte pour génocide devant la CPI

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,justice — dominique @ 16:06

mousseA la veille de la journée mondiale de lutte cotre l’homophobie et la transphobie, l’association Mousse, connue pour avoir porté en justice des auteurs de propos homophobes comme Christine Boutin, ainsi que Stop homophobie et le Comité Idahot annoncent avoir porté plainte pour génocide devant la Cour pénale internationale (CPI) contre le président tchétchène Ramzan Kadirov.
Cette plainte fait suite aux révélations par le journal russe Novaïa Gazeta d’une purge d’Etat anti-gay dans la région de Grozny. «C’est la première fois que la Cour pénale internationale aura à connaître d’un génocide commis contre des homosexuels, observe Me Etienne Deshoulières, à la tête de l’association.
La Cour est compétente pour se saisir de ce dossier. Il est de son devoir d’engager une enquête.»
Ramzan Kadyrov est « le logisticien » du « génocide », « l’organisateur de camps de tortures avec une volonté d’extermination des homosexuels », a déclaré Me Etienne Deshoulières, qui représente les associations Stop homophobie, Mousse et Comité Idaho France.
« Ces actes ne sont pas le fait de groupes isolés, mais sont l’oeuvre des autorités tchétchènes, sous la direction de leur président, Ramzan Kadyrov », peut-on lire dans la plainte.
Convoqué par le président russe Vladimir Poutine, Ramzan Kadyrov a démenti toute exaction envers les homosexuels en Tchétchénie, qualifiant les articles de « provocateurs ». Son porte-parole assure, lui, que les gays « n’existent pas » dans la république.
La Russie a notifié en novembre 2016 son retrait de la CPI, qui, d’après le statut de Rome, sera effectif un an plus tard, soit en novembre 2017.
La Cour ne se saisit d’affaires que si les auteurs des infractions ne peuvent pas être poursuivis par les autorités nationales, soit que l’Etat concerné n’en a pas la volonté, soit qu’il n’en a pas la capacité.
Dans le cas russe, une enquête a été ouverte par le parquet général, mais les enquêteurs disent n’avoir reçu « aucune plainte officielle » de victime.
La déléguée des droits de l’Homme auprès du Kremlin Tatiana Moskalkova, chargée de l’enquête sur les violences dénoncées en Tchétchénie, s’est en outre « déjà ouvertement prononcée contre ‘le développement des relations homosexuelles’ » et « a qualifié de ‘rumeur’ les exactions commises », note la plainte.
« On a quotidiennement de nouvelles informations alarmantes sur la Tchétchénie », a déploré Alexandre Marcel, le président du comité Idaho France, pour qui la plainte devant la CPI était « le seul moyen de poursuivre » au niveau international « des comportements nazis ».

15 mai 2017

Liban : pas de festivités pour célébrer la Journée internationale contre l’homophobie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 5:58

liban gayLa communauté homosexuelle du Liban avait prévu une semaine de festivités pour célébrer la Journée internationale contre l’homophobie, le 17 mai courant. Un séminaire devait avoir lieu par l’association Proud Lebanon à l’hôtel Monroe pour la sortie la publication d’un rapport sur la torture et les abus à l’égard de la communauté homosexuelle du Liban, accompagnée de la diffusion d’un documentaire et d’une pièce de théâtre.
Victime de pressions, d’intimidations, voire de menaces proférées par un nombre d’instances musulmanes du pays, l’association s’est vu signifier par le service de sécurité de l’hôtel qu’elle n’était pas la bien venue
La Ligue des ulémas des musulmans au Liban (Hay’at oulama’ al-mouslimin fi loubnan), une instance sunnite dissidente de Dar el-Fatwa, dirigée par le cheikh Abou Bakr el-Zahabi et composée en grande partie de sunnites salafistes, a publié une série de posts sur Facebook. Des posts qui non seulement dénoncent l’événement et réclament son interdiction par les autorités, mais se lancent dans une diatribe enflammée contre l’homosexualité, qu’ils qualifient d’« obscène » et de « déviance sexuelle ».
« Les réseaux sociaux nous ont informés de l’organisation d’un festival pour les déviants sexuels, sous le titre de Journée mondiale contre l’homophobie, où l’opinion publique serait encouragée à la déviance », lance une première fois sur son site Facebook l’instance islamique, la veille de l’événement. Elle invite aussi nommément le ministre de l’Intérieur et le directeur général de la Sûreté générale à prendre expressément les mesures nécessaires pour annuler l’événement, le parquet à poursuivre en justice les responsables et les instances religieuses et parlementaires à assumer leur devoir pour protéger la Constitution. Publié samedi soir à 18 heures, le second post est carrément plus menaçant. Il fait part des « multiples tentatives de stopper le crime contre la vertu qui sera commis à Beyrouth à travers cette rencontre effrontée organisée par les déviants au Liban ». Il met surtout en garde les autorités, menaçant d’« un recours à la force de la part de toutes les parties pour empêcher le déroulement de cet événement qui porte atteinte à la chasteté et l’honneur, si jamais celles-ci ne prennent pas leurs responsabilités ».

14 mai 2017

Croatie : le participant à l’Eurovision accusé d’homophobie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:45

Jacques_Houdek_promoLe candidat croate à l’Eurovision 2017, Jacques Houdek, qui présentait un étonnant duo avec lui même , a été accusé à plusieurs reprises d’homophobie, rapporte The Independent dimanche.
Très connu en Croatie pour avoir sorti treize albums à succès, Jacques Houdek a également tenté plusieurs fois de participer à l’Eurovision depuis 2002. Il est par ailleurs juré dans l’édition croate de l’émission The Voice depuis 2011. Une omniprésence dans le domaine musical qui ne l’empêche pas d’avoir une réputation d’homophobe.
En 2005, le chanteur avait affirmé au magazine Tena que « les populations gay et lesbiennes ne peuvent pas être égales aux autres citoyens parce que cela signifierait un retour à Sodome et Gomorrhe ». Le site Internet Gay Star News lui avait octroyé le titre de « Homophobe de l’année » en 2006, après que le chanteur ait appelé les unions entre personnes du même sexe « malades ».
Cinq ans plus tard, l’Association Internationale lesbienne, gay, bisexuelle, trans et intersexuelle l’a inscrit sur sa liste des « personnalités publiques qui ont fait des déclarations homophobes ». Quant à la Zagreb Pride, elle lui a décerné le titre d’ »Homophobe de la décennie ». En réponse à ces accusations, Jacques Houdek avait publié une lettre d’excuses sur sa page Facebook dans laquelle il affirmait avoir des amis gays et ne pas être homophobe. « Je suis dans la musique pour l’amour », avait-il écrit. 

Tunisie : nouvelle agression homophobe

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 7:49

Raoued-agression-homphobeUn jeune homosexuel a été piégé et agressé, dans la nuit du vendredi à samedi 13 mai 2017, à Raoued, une ville tunisienne située dans la banlieue nord de Tunis.
L’agresseur, Mohamed, a avait contacté Nidhal (22 ans) sur Facebook, et, ils avaient échangé plusieurs messages avant de se donner rendez-vous à Raoued.
Nidhal a été surpris de voir Mohamed débarquer en compagnie de 2 autres individus, à bord d’une voiture. Ils sont descendus, munis d’armes blanches, et l’ont violemment tabassé, avant de lui voler son smartphone, son argent et ses vêtements, le laissant presque nu.
Le jeune homme s’en est sorti avec 7 points de sutures, des contusions et un traumatisme crânien.
Nidhal a perdu connaissance et ne s’est réveillé que vers 3h30. Il a arrêté un taxi, qui l’a pris en charge, lui a donné des vêtements et l’a accompagné chez Me Mounir Baatour, en qualité d’avocat et de président de l’association Shams, défendant les homosexuels.
Une plainte a été déposée et Nidhal, a fourni la photo de son agresseur à la police.
Shams dénonce fermement cette agression homophobe et appelle à ce que justice soit faite.

Le Portugal remporte le concours Eurovision

Classé dans : infos,internationnal,musique,TELE — dominique @ 7:21

 portugal        

Le Portugal a remporté le 62e concours de l’Eurovision dans la nuit de samedi 13 à dimanche 14 mai à Kiev, en devançant la Bulgarie et la Moldavie.
Salvador Sobral, jeune chanteur de 27 ans en attente d’une greffe de cœur en raison d’une sévère insuffisance cardiaque, a ému les millions de téléspectateurs avec « Amar Pelos Dois » (« Aimer pour deux »).
« C’est une victoire pour la musique, pour les gens qui font de la musique, qui veut vraiment dire quelque chose », a réagi le jeune artiste aux longs cheveux noirs et à la barbe parsemée. « La musique, ce n’est pas un feu d’artifices, ce sont des sentiments, essayons de changer cela et de revenir à la musique car c’est ce qui compte. »
Le Portugal n’avait jamais dépassé la sixième place. « Quand nous sommes très bons, nous sommes les meilleurs parmi les meilleurs. Félicitations à Salvador Sobral », a écrit le président Marcelo Rebelo de Sousa, dans un message adressé au vocaliste de 27 ans.
Le pays succède à l’Ukraine, arrivée première en 2016 à l’issue d’un duel très politique avec la Russie, grâce à la chanteuse Jamala et sa ballade, évoquant les persécutions subies à l’époque soviétique par les Tatars de Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014.
Lire aussi : Le concours de l’Eurovision marqué par le conflit entre Kiev et Moscou
Sans ternir les paillettes de ce monument dédié depuis plus de 60 ans au glamour et au kitsch, la mort de quatre civils près de la ligne de front a contraint le président ukrainien à annuler sa venue à la fête. Petro Porochenko a malgré tout rappelé que le concours représentait un « événement très important », qui devait offrir au monde un autre visage de son pays meurtri par trois ans d’une guerre qui a fait plus de 10 000 morts.

13 mai 2017

Grande Bretagne :Cait­lyn Jenner violem­ment agres­sée en sortant des British LGBT Awards

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,people — dominique @ 20:36

caitlyn_jennerCaitlyn Jenner a violemment été agressée en sortant de la cérémonie des British LGBT Awards à Covent Garden, à Londres. Une enquête est actuellement en cours.
Cela aurait pu être une belle soirée du début à la fin. Cela n’a pas été le cas. Ce vendredi, Caitlyn Jenner était invitée à la cérémonie des British LGBT Awards au Grand Connaught Rooms à Londres.
Cette cérémonie importante avait pour but de récompenser celles et ceux qui œuvrent pour les droits de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre…
Caitlyn Jenner est repartie avec un prix.
En quittant les lieux, elle a violemment été agressée. « Caitlyn a passé une soirée fabuleuse et lorsqu’elle a gagné son award, elle a même été acclamée par la foule. Elle a vraiment passé un moment merveilleux mais c’est en partant que l’ambiance a littéralement changé. Quelqu’un lui a crié : Eh Bruce! Enlève ta b**e de là! Puis une autre personne lui a carrément jeté quelque chose sur elle. C’était horrible », a raconté un témoin au site The Sun.
Un autre témoin a également confié que Caitlyn Jenner était tellement sous le choc suite à cette agression qu’elle avait dû être mise à l’abri dans un véhicule par le service de sécurité. La police a immédiatement été appelée et une enquête est en cours afin de retrouver les agresseurs. 

USA : 5 militants LGBT arrêtés

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 7:17

tchechenie_russie_lgbtCinq militants pour les droits de la communauté LGBT, dont un Italien, ont été arrêtés jeudi à Moscou alors qu’ils se rendaient au parquet général pour dénoncer le sort des homosexuels en Tchétchénie.
Un militant italien de l’ONG de défense LGBT All Out, Yuri Guaiana, se trouvait aussi parmi les personnes interpellées. Libéré vers 13H00 GMT, il a aussitôt été emmené par une voiture de l’ambassade d’Italie vers un aéroport de Moscou afin de quitter dès jeudi soir la Russie, où sa « sécurité ne peut plus être assurée ».
Interpellés à une trentaine de mètres du parquet général, les militants souhaitaient transmettre à la justice les signatures de deux millions de personnes demandant qu’une enquête soit menée sur les persécutions présumées contre des homosexuels en Tchétchénie.
Les militants portaient avec eux dix cartons « symbolisant ces signatures », a expliqué Nikita Safronov. « Si on avait imprimé ces deux millions de signatures, cela aurait fait 100 kilos de papier ».
Une clé USB avec des signatures collectées devait être remise au parquet, a précisé à l’AFP une autre militante, Alexandra Alexeïeva, 22 ans. « Nous les enverrons par mail au parquet. Nous voulons que les autorités sachent que 2 millions de personnes demandent justice pour les homosexuels en Tchétchénie », a assuré Yuri Guaiana.
Les militants ont été libérés mais doivent comparaître devant la justice le 29 mai, selon Alexandra Alexeïeva. « Nous risquons jusqu’à 10 jours de détention, et de 30.000 à 40.000 roubles d’amende », a-t-elle précisé.
Arcigay, la principale organisation de défense des gays en Italie, a condamné ces arrestations, dénonçant une « hostilité intolérable de la part des institutions russes envers les personnes LGBT ». « C’est insultant et très inquiétant », a réagi pour sa part All Out.

11 mai 2017

Indonésie : Des homosexuels soumis à des tests de dépistage du VIH

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 8:56

indonésieLe 30 avril 2017, à Surabaya, la deuxième plus grande ville indonésienne, un raid policier a visé des homosexuels lors d’une soirée privée, selon l’association Human Rights Watch. La police a forcé ces 14 personnes à subir des tests de dépistage du VIH non volontaires, avant d’en rendre les résultats publiques.
Pour lancer ce raid, la police s’est appuyée sur des informations fournies par des voisins de l’hôtel ciblé.
Selon les activistes et les médias locaux, la police a confisqué des préservatifs, les téléphones mobiles des participants et des vidéos pornographiques. Huit de ces hommes ont été arrêté sous le prétexte d’avoir violé la loi anti-pornographie du pays. Deux d’entre eux risquent jusqu’à 15 ans de prison pour avoir organiser l’événement et « fourni » le matériel pornographique.
Le 1er mai, la police a communiqué auprès des médias locaux les résultats des tests d’infection sexuellement transmissibles des prévenus, y compris ceux des tests rapides pour le VIH . Cinq hommes ont été découverts séropositifs. Rappelons que, selon l’Organisation mondiale de la santé pour 2015, «un test obligatoire obligatoire ou coercitif du VIH n’est jamais approprié» et est contraire à l’éthique et aux droits de la personne humaine.
Ces arrestations s’inscrivent dans une campagne anti-minorités sexuelles sans précédent depuis 2016, qui a conduit au harcèlement et à des actes de violence contre les membres de la communauté LGBT locale.
Parallèlement, le gouvernement a mis en place, à travers la Commission nationale de la radiodiffusion et la Commission nationale pour la protection de l’enfance, la censure de l’information et des émissions présentant des personnes LGBT comme «normales», ainsi que la soi-disant «propagande» sur les modes de vie LGBT.

10 mai 2017

court métrage « Unchechen » pour sensibiliser le monde sur la persécution des homosexuels en Tchétchénie

Classé dans : courts metrages,homophobie,infos,internationnal — dominique @ 19:54

1  

Unchechen from digitalSTAGE on Vimeo.

Un court métrage a été réalisé dans le but de sensibiliser le monde sur les persécutions des homosexuels dans la région russe de la Tchétchénie.
« Unchechen », un court-métrage de trois minutes, qui montre les interrogatoires et la torture que subit Khamzat, un fonctionnaire travaillant pour le recensement.
Le film, qui comporte seulement deux personnages, est basé sur le témoignage de personnes qui ont pu fuir la Tchétchénie
Il y a une semaine, on apprenait par un député britannique que la Tchétchénie voudrait « éliminer » tous les homosexuels du pays d’ici la fin mai.
Une révélation qui faisait suite aux affirmations du journal d’opposition russe Novaïa Gazeta puis aux témoignages de plusieurs personnes homosexuelles tchétchènes, qui ont raconté aux médias les tortures et les violences faites aux gays, traqués et emprisonnés.
Pour les aider, l’ONG russe LGBT Network a ouvert une ligne d’appel d’urgence et déclaré publiquement que les personnes qui se sentaient menacées ou à qui il était arrivé quelque chose en Tchétchénie pouvaient téléphoner pour obtenir de l’aide.

123456...235

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS