22 novembre 2017

Russie : Forte hausse des crimes contre la communauté LGBT

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 7:10

homophobie en russieLe nombre de crimes visant la communauté LGBT en Russie a doublé en cinq ans, dans la foulée d’une loi interdisant la « propagande homosexuelle », ont déclaré mardi des chercheurs russes.
Les meurtres représentent près de 200 crimes sur un total de 250 passés en revue, a indiqué le Centre indépendant de recherches sociales.
Il attribue cette recrudescence à l’interdiction, entrée en vigueur en 2013, de propager à l’intention des mineurs toute « propagande en faveur de relations sexuelles non traditionnelles ».
« (Les agresseurs) sont beaucoup plus offensifs et ont moins peur », explique Svetlana Zakharova, membre du conseil d’administration du Réseau russe LGBT, la plus connue des organisations de défense des droits homosexuels, qui a noté la même tendance à l’augmentation des crimes.
Dans le même temps, le nombre de condamnations pour des crimes visant la communauté LGBT est passé de 18 en 2010 à 65 en 2015, ont déclaré les chercheurs, basés à Saint-Pétersbourg.

21 novembre 2017

Nigeria : La police arrête le responsable d’un groupe réservé aux hommes sur un campus universitaire

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:47

1La police nigériane a arrêté Ralph Duro, le président d’un groupe réservé uniquement aux hommes, à l’université d’Ado Ekiti, qui fait face à des accusations d’homosexualité découlant d’une opération d’infiltration policière anti-gay.
Plus tôt dans l’opération de police anti-gay, en mai 2016 dans la zone Adebayo d’Ado Ekiti, la police a arrêté deux jeunes hommes [Salami O. et Olu Deji] soupçonnés d’être homosexuels. Ils ont été identifiés comme membres d’un groupe d’hommes exclusifs à l’Université d’Ado Ekiti.
Au début, ils ont nié les accusations d’homosexualité qui ont été portées contre eux, en disant que c’était une installation. Apparemment, ils ont tous deux été torturés par la police pour les forcer à avouer.
Ils ont également été confrontés à la preuve d’un agent d’infiltration (nom non publié) qui avait rejoint le groupe, prétendant être gay. À ce moment-là, les deux jeunes hommes ont cessé de nier les allégations.
Dans leurs confessions, ils ont admis avoir appartenu à un groupe « secret entièrement masculin » par lequel ils rencontraient des hommes qui leur donnaient de l’argent en échange de relations sexuelles.
Ils ont également nommé le parrain du groupe, Victor Osanyintuyi, qui est toujours en liberté, et au moins six membres du groupe, y compris Ralph Duro.
Il a été arrêté le 21 octobre chez lui, hors campus. Il aurait été contraint de fournir plus de détails sur les commanditaires, les activités et les membres du groupe, y compris sur Akin Olushola, Bashir Apkon, Victor Sunday, Femi Ola et le professeur Segun Benson.
La loi nigériane prévoit des peines d’emprisonnement allant jusqu’à 10 ans pour une «exposition publique de relations amoureuses entre personnes de même sexe» et pour appartenance à une «organisation homosexuelle».
Source : https://76crimes.com/ 

20 novembre 2017

Australie : dégradation d’une fresque de George Michael

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:03

georgeUne fresque peinte sur un mur dans la banlieue ouest de Sydney a été la cible, une nouvelle fois, de détériorations volontaires. Cette peinture mettait en scène le chanteur George Michael portant une écharpe arc-en-ciel autour de son cou.
Scott Marsh et le groupe stereogamous ont représenté George Michael dans une immense peinture murale en son honneur.
Ils ont créé cette fresque à Sydney au coin de Bray Street et Concord Street, sur la maison de Jonny Seymour, juste en bas de la route à l’entrée du Sydney Park.
Dans un post sur Facebook, stereogamous écrivait: « Voici Saint George, Saint Patron des Parcs la nuit. Se souvenir de cet amant et militant qui veille sur nous tous. »
Peinte quelques semaines seulement après la disparition du chanteur britannique le 25 décembre dernier, la fresque était devenue un lieu très visité par les fans de George Michael. « Certains laissaient même des fleurs, des cartes et des bougies au pied du mur « , explique l’auteur de la fresque Scott Marsh, au HuffPost Australie. Le jeune artiste avait baptisé son œuvre : « Saint George » pour que les homosexuels aient eux aussi un Saint auquel se vouer.
La fresque avait déjà été vandalisée en Octobre  quand des Vandales ont défiguré la fresque avec des œufs et tagué des insultes homophobes .
Une nouvelle fois l’oeuvre a été attaquée par un groupe d’anti-mariage gay qui, dans la nuit du 17 au 18 novembre, a littéralement saccagé ce « Saint George », le recouvrant de peinture noire sur plus de la moitié de sa surface.
L’homme à l’origine de cet acte de vandalisme a rapidement été interpellé par la police. Il est âgé de 23 ans et comparaîtra devant un tribunal local le 7 décembre prochain.
Suite à cette dégradation, de nombreux locaux se sont mobilisés dans la soirée du 18 novembre. Leur idée? Combler tout cet espace noir avec leurs messages d’amour, de paix et de tolérance. Un des habitants locaux venus admirer la « nouvelle » fresque expliquait ceci au HuffPost Australie: « C’est un acte qui divise, mais nous n’allons pas envenimer la chose. Nous allons rester forts et nous allons faire quelque chose autour de l’amour plutôt que de prôner la haine. »
Sur le mur, on peut lire entre autre: « L’amour vaincra », « Trop tard, on a gagné » ou encore « Non à la haine et à l’intolérance ».

19 novembre 2017

Turquie : tous les rassemblements culturels LGBT interdits par les autorités d’Ankara

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:46

turquieLes autorités turques ont annoncé ce dimanche l’interdiction « jusqu’à nouvel ordre » des rassemblements culturel LGBT dans les cinémas et lieux d’exposition de la province d’Ankara, estimant que de telles manifestations menaçaient l’ordre public.
« Depuis le 18 novembre et jusqu’à nouvel ordre, tous les événements cinématographiques, théâtraux, les projections, les panels, les colloques, les exposisitions, etc. organisés par les communautés LGBTT/LGBTI ( ont été interdits », a indiqué le gouvernorat d’Ankara sur son site.
Dans ce communiqué, le sigle LGBTI désigne les lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes, et le sigle LGBTT les lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et transsexuels.
Le gouvernorat estime que ces manifestations étaient susceptibles de « provoquer des réactions au sein de certains segments » de la société.
Cette semaine, les autorités de la capitale turque avaient déjà interdit un festival de cinéma LGBTI lors duquel devaient être projetés des films allemands, estimant que cette manifestation était susceptible d’ »inciter à la haine ».
Indignés, les organisateurs du festival avaient appelé les autorités turques à assurer la sécurité de leur événement au lieu de l’interdire, dénonçant une violation de leurs « droits constitutionnels ».
Les membres de la communauté LGBTI turque s’inquiètent de l’érosion de leur liberté d’expression sous le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan. Si l’homosexualité n’est pas réprimée sur le plan pénal en Turquie, l’homophobie y est répandue et se manifeste notamment par des agressions et des meurtres, selon des ONG.

17 novembre 2017

Grèce: un évêque jugé pour un prêche homophobe

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 17:09

catho gayUn évêque grec orthodoxe, connu pour ses dérapages racistes et homophobes, a été renvoyé devant un tribunal après la plainte de neuf homosexuels, une première en Grèce.
Dans une adresse à ses fidèles en 2015, Athanassios Lenis, ou Mgr Amvrosios dans ses fonctions, avait qualifié les homosexuels de « lie de la société ». « Crachez leur dessus! Huez les! Noircissez les de coups », avait-il prôné, réagissant au vote d’une loi étendant aux homosexuels le pacte d’union civile, jusque là explicitement réservé aux hétérosexuels.
« Nous avions déjà entendu des torrents d’horreur à l’époque, mais cet appel à la violence allait trop loin, surtout venant d’une figure d’autorité », a expliqué à l’AFP l’un des neuf plaignants, le militant homosexuel Lio Kalovirnas.
Le dignitaire de 79 ans, en charge de l’évêché de Kalavryta, dans le Péloponnèse, devra répondre d’ »incitation publique à la violence et abus de ses fonctions ecclésiastiques », a précisé à l’AFP l’avocate des plaignants, Kleio Papapantoleon. La date du procès a été fixée au 15 mars.

Australie : Un imam compare l’homosexualité à la pédophilie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:50

gay islamEn Australie, alors que le citoyens viennent de voter pour le mariage gay, un imam fondamentaliste a tenu des propos chocs sur l’homosexualité, l’assimilant à la pédophilie ou à l’inceste.
Le gouvernement s veut maintenant adopter une loi en faveur du mariage homosexuel avant la fin de l’année.
À Sydney, un prédicateur musulman fondamentaliste a tenu des propos polémiques au sujet de l’homosexualité la décrivant comme un pêché pire que l’adultère.
L’homme a poursuivi : « Si vous arrivez au point où vous acceptez l’homosexualité, qu’est-ce qu’il n’y a pas à accepter? », a-t-il déclaré avant d’assimiler l’homosexualité aux humains ayant des relations sexuelles avec des animaux « Si les hommes peuvent être ensemble, pourquoi ne pas aller avec un animal? » a t’il lancé
Il a également liée l’acceptation par la société de l’homosexualité à la pédophilie. « Si l’homosexuel dit : ‘C’est naturel parce que je suis né comme ça’ Le pédophile peut aussi dire ‘Je suis né comme ça, j’aime les jeunes enfants.’ » 

La Turquie interdit un festival du film LGBT allemand à Ankara

1Les autorités turques ont interdit un festival de cinéma LGBTI lors duquel des films allemands devaient être projetés à partir de jeudi à Ankara, estimant que cette manifestation était susceptible d’ « inciter à la haine ».
Les organisateurs du festival Pink Life Queerfest, le premier festival de cinéma gay de Turquie, avaient prévu de diffuser quatre films allemands sur deux jours dans la capitale turque, un événement sponsorisé par l’ambassade d’Allemagne.
Le gouvernorat d’Ankara a toutefois estimé que le contenu des films « pourrait inciter à la haine et à l’hostilité envers un segment de la société », dans un communiqué publié mercredi.
Estimant en outre que « cette projection cinématographique pourrait être provocatrice et, qu’en raison de sensibilités sociales, certains pans de la société pourraient réagir », le gouvernorat de la capitale a annoncé son interdiction.
Dans le même communiqué, les autorités turques évoquent par ailleurs la situation sécuritaire du pays qui a été frappé ces dernières années par plusieurs attentats perpétrés notamment par le groupe Etat islamique (EI).
Les organisateurs du Pink Life QueerFest ont dénoncé l’interdiction du festival qui, ont-ils estimé, les « prive de (leurs) droits constitutionnels ».
« Au lieu d’interdire ce type d’événements, le gouvernorat devrait faire en sorte qu’ils puissent se tenir en toute sécurité », ont-ils ajouté.
L’interdiction de ce festival survient alors que les relations entre la Turquie et l’Allemagne, deux pays alliés au sein de l’Otan, se sont fortement tendues au cours des derniers mois.
Berlin a notamment dénoncé avec force l’arrestation de plusieurs de ses ressortissants dans le cadre des purges tous azimuts lancées par Ankara dans la foulée de la tentative de coup d’Etat le 15 juillet 2016.

15 novembre 2017

Chine : Human Rights Watch demande la fin des thérapies de conversion en milieu médical

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:36

201711asia_china_main_1Le gouvernement chinois devrait prendre des mesures immédiates pour empêcher les hôpitaux publics et les cliniques privées d’offrir des thérapies de conversion, a déclaré Human Rights Watch dans un nouveau rapport publié aujourd’hui. Les « traitements » proposés par ces établissements, qui visent à changer l’orientation homosexuelle ou bisexuelle d’un individu en orientation hétérosexuelle, sont intrinsèquement discriminatoires et abusifs.
Le rapport de 52 pages, intitulé “« ‘Have You Considered Your Parents’ Happiness?’: Conversion Therapy Against LGBT People in China » (« Avez-vous pensé à ce que vos parents vont dire ? Les thérapies de conversion des personnes LGBT en Chine »), s’appuie sur des entretiens avec 17 personnes ayant vécu une thérapie de conversion. Il décrit comment des parents ont menacé, contraint et parfois forcé physiquement leurs enfants, qu’ils soient adultes ou adolescents, à se soumettre à une thérapie de conversion. Dans les établissements qui la proposent – dont certains sont des hôpitaux publics gérés et contrôlés par le gouvernement et des cliniques privées agréées et supervisées par la Commission nationale de la Santé et du Planning familial – les professionnels de santé les ont soumis à une « thérapie » entraînant dans certains cas des placements d’office en hôpital et l’administration forcée de médicaments et d’électrochocs, qui peuvent constituer des formes de torture.
La Société chinoise de Psychiatrie a officiellement retiré le terme d’« homosexualité » de la Classification chinoise des troubles mentaux en 2001. La loi chinoise de 2013 sur la santé mentale exige que le diagnostic et le traitement des troubles mentaux soient conformes aux normes de diagnostic. Puisque l’attirance pour une personne du même sexe n’est pas une pathologie, la loi rend la thérapie de conversion illégale. La loi exige en outre que le diagnostic et le traitement des troubles mentaux respectent les droits fondamentaux des individus et la dignité humaine.
Pourtant, les autorités chinoises n’ont pas pris de mesures proactives pour empêcher les établissements de santé ou les praticiens de proposer des traitements de conversion, comme la publication de lignes directrices claires interdisant ce type de traitements ou la surveillance des établissements pour déterminer si ces thérapies sont pratiquées, et le cas échéant, pour faire en sorte que ces établissements soient tenus responsables.
La Chine ne dispose pas de lois pour protéger les individus contre la discrimination fondée sur l’orientation ou l’identité sexuelle et cette lacune pourrait empêcher d’autres victimes de la thérapie de conversion de chercher à obtenir justice.
A lire sur /www.hrw.org/

Grande Bretagne : le foot s’engage contre l’homophobie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,Sportifs — dominique @ 17:27

eflLe football anglais s’est déjà engagé pour la cause LGBT
Cette fois ci, il va plus loin à travers une nouvelle action dans le cadre de la campagne Rainbow Laces, du nom des fameux lacets arc-en-ciel qu’ont arboré les joueurs de Premier League ces dernières années.
La ligue anglaise de football (EFL) a en effet annoncé que les poteaux de corner des matchs de la deuxième à la quatrième division nationale seraient équipés de drapeaux de la communauté LGBT du 25 novembre au 3 décembre.
Le patron de l’EFL, Shaun Harbey, s’en est réjoui.
« Nous sommes fiers de soutenir à nouveau la campagne Rainbow Laces de Stonewall pour cette saison. Assurer un environnement accueillant et sécurisé pour les supporters reste notre priorité, mais l’EFL veut également fournir une expérience positive à tous en dehors du terrain. »
Même si la Premier League ne se joint pas aux trois échelons inférieurs dans cette démarche, l’élite du foot anglais a signé un partenariat de trois ans avec Stonewall et déjà opté pour les brassards de capitaine et aux filets couleur arc-en-ciel.

Les Australiens ont dit oui au mariage gay

Classé dans : infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 16:22

1mariage_gay 1 1les-australiens-ont-vote-en-faveur-du-mariage-gay

Les Australiens ont résolument dit « oui » au mariage gay, selon les résultats d’un vote postal qui ont donné lieu mercredi à des manifestations de joie à travers le pays mais qui doivent encore être entérinés par la loi.
Dans toute l’Australie, des milliers de partisans du mariage entre personnes du même sexe sont descendus dans la rue pour danser et chanter sous des nuages de confettis. 

123456...256

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS