4 octobre 2017

ONU :les Etats-Unis votent contre une résolution pour l’abolition de la peine de mort pour homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:28

usaL’administration Trump est sous le feu des critiques des militants LGBT et des défenseurs des droits de l’homme lors d’un vote mardi contre une résolution condamnant l’utilisation de la peine de mort.
Comme le rapporte BuzzFeed, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a adopté par 27 voix pour et 13 contre une résolution contre l’usage injustifié de la peine de mort à l’encontre des femmes, des handicapés, sur des critères ethniques ou pour homosexualité. Le caractère inédit de cette résolution tient d’ailleurs au fait que pour la première fois, il est explicitement fait mention des relations entre personnes de même sexe.
Le vote du mardi au Conseil des droits de l’homme de l’ONU était une mesure qui encouragerait les États membres à appliquer un moratoire à l’utilisation de la peine de mort, notant dans son préambule la manière dont elle peut être injustement appliquée aux femmes, aux personnes handicapées, le long de les divisions raciales et les personnes impliquées dans des « relations consensuelles entre personnes de même sexe ». Cette résolution a été adoptée par un vote de 27 voix contre, 13 contre et 7 abstentions.
Parmi les 13 voix, on trouve les Etats-Unis qui ont voté contre cette résolution aux côtés du Bangladesh, de l’Egypte, de la Chine, du Burundi, de l’Inde, du Japon, du Qatar, de l’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis, de l’Irak et de l’Ethiopie.
Nikki Haley, l’ambassadrice américaine à l’ONU, a répondu à ses détracteurs en justifiant que cette résolution condamnait la peine de mort dans toutes ses dimensions (et plaidait pour l’abolition).
« L’ambassadeur Haley a échoué à la communauté LGBTQ en ne s’opposant pas à l’utilisation barbare de la peine de mort pour punir les personnes dans des relations homosexuelles », a déclaré Ty Cobb, directeur de Human Rights Campaign Global, dans une déclaration envoyée par courrier électronique peu de temps après le vote . « Alors que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a pris cette étape cruciale, l’administration Trump / Pence a échoué à montrer son leadership sur la scène mondiale en ne défendant pas cette mesure critique. Le mépris flagrant de cette administration pour les droits de l’homme et LGBTQ dans le monde est au-delà de la honte. « 

Egypte Les médias et les religieux soutiennent la chasse à l’homme policière contre les gays

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:36

egypteDepuis le concert du groupe libanais Mashrou’ Leila le 22 septembre au Caire, et le drapeau LGBT brandi,  les arrestations d’homosexuels supposés se multiplient.
Quelque 31 personnes ont été interpellées, dont 10 en lien direct avec ce concert, et cinq autres sont recherchées par la police, selon des sources judiciaires et sécuritaires.
De son côté, l’ONG égyptienne Initiative égyptienne pour les droits personnels (EIPR), estime que le nombre de personnes arrêtées s’élève à 57 entre le 19 septembre et le 2 octobre. Et parmi elles, huit ont été condamnées à des peines d’un à six ans d’emprisonnement.
Lundi encore, le procureur de la Sécurité d’Etat a ordonné l’arrestation de deux jeunes accusés d’avoir brandi le drapeau LGBT durant le concert de Mashrou’ Leila. Le parquet a décidé de les maintenir en détention durant au moins 15 jours afin de mener une enquête pour « participation à un rassemblement illégal et incitation à la débauche ».
Dans la plupart des cas, les incriminations de « débauche » et « incitation à la débauche » sont utilisées par la justice pour contourner l’absence de pénalisation explicite de l’homosexualité en Egypte.
Si la polémique a permis un débat marginal via les réseaux sociaux sur les libertés individuelles, elle a aussi été l’occasion pour les médias locaux de lancer des anathèmes contre la communauté gay.
« Les médias jouent un rôle très important en promouvant un discours haineux et en appelant la police à arrêter les homosexuels », regrette Dalia Abd el-Hameed, chargée de suivre ces dossiers à l’EIPR. Résultat: les autorités « arrêtent de manière aléatoire des personnes qui n’ont rien à voir avec le concert dans le but de les punir pour un acte pacifique tel que brandir un drapeau arc-en-ciel », a-t-elle ajouté.
Un imam à la mosquée d’Al-Azhar, liée à la grande institution de l’islam sunnite, a évoqué la question lors de son prêche du vendredi: « De même qu’Al-Azhar agit contre les groupes extrémistes, elle combattra avec force la dégénérescence et la déviance sexuelles », a-t-il déclaré.
Par ailleurs, l’église copte a également manifesté son rejet de l’homosexualité.

3 octobre 2017

Egypte : Mashrou Leila dénonce une « chasse aux sorcières » en Egypte

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:47

1lgbtLe groupe libanais de rock alternatif Mashrou’ Leila, très engagé dans la défense des droits LGBT, a dénoncé la « tyrannie » des autorités égyptiennes et une « chasse aux sorcières », après l’arrestation de personnes ayant brandi le drapeau arc-en-ciel durant un de ses concerts au Caire.
Le groupe, mené par le chanteur libanais Hamed Sinno, qui est ouvertement gay, a affirmé dans un communiqué lundi soir avoir eu « le coeur brisé de voir que le travail du groupe a été utilisé comme une excuse pour une nouvelle vague de répression de la part du gouvernement » égyptien.
Enjoignant la société civile à sortir de son « silence », Mashrou’ Leila a appelé à « un mouvement de solidarité international pour faire pression sur le régime égyptien afin qu’il arrête immédiatement cette chasse aux sorcières et libère les prisonniers ».
Dénonçant la « frénésie homophobe dans les médias », Mashrou’ Leila a estimé qu’il était « répugnant de penser que toute cette hystérie est due au fait que quelques gamins aient brandi un tissu représentant l’amour ».
D’après le groupe, « le gouvernement est en train d’arrêter des gamins et de violer leur corps », en référence à des informations soutenant que les personnes arrêtées ont été soumises à des « examens anaux » pour « prouver » leur homosexualité.
Selon Amnesty International, 33 personnes ont été arrêtées en Egypte après avoir brandi ce drapeau, symbole mondial de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre au concert de Mashrou’ Leila le 22 septembre.
mnesty a indiqué dans un communiqué qu’au moins cinq des détenus avaient été soumis à ces examens, les assimilant à de la « torture ».
Les arrestations montrent « à quel point l’homophobie est dangereusement enracinée » en Egypte, souligne Amnesty appelant les autorités à cesser leur « répression brutale ».
Les personnes arrêtées sont accusées « d’indécence publique » et « d’incitation des jeunes à l’immoralité », et ont comparu à huis clos dimanche au Caire.
Leur détention a suscité un vif débat en Egypte entre conservateurs et défenseurs des libertés individuelles.
L’affaire a suscité une vive polémique dans les médias et sur les réseaux sociaux, dans un pays où les homosexuels sont parfois arrêtés pour « incitation à la débauche » ou encore « mépris de la religion », même si l’homosexualité n’est pas officiellement interdite en Egypte.

Rob James-Collier pense qu’avoir joué un majordome gay à ruiné ses chances d’une carrière à Hollywood

Classé dans : infos,internationnal,people — dominique @ 15:01

Rob James-CollierL’acteur anglais Rob James-Collier, pense qu’avoir joué le majordome gay Thomas Barrow dans Downton Abbey à ruiné ses chances d’une carrière  à Hollywood
L’acteur de 41 ans a admis qu’il aspirait à avoir le même succès  en Amérique que ses pairs de Downton, Lily James et Dan Stevens, mais que son personnage l’a cantonné dans des rôles de gays.
Depuis la fin de Downton Abbey en décembre 2015, les acteurs de la série britannique ont connu des trajectoires diverses. Michelle Dockery a complètement changé de rôle en devenant l’héroïne de la série américaine Good Behavior, Hugh Bonneville a joué dans la série Galavant et continué au cinéma dans Paddington ou Le Dernier Vice-roi des Indes, Lily James est devenue la nouvelle Cendrillon.
L’acteur n’a pas travaillé pendant 15 mois après la fin de la série historique d’ITV.
Depuis, Rob James-Collier est désormais cantonné à un certain type de rôles. « Je pense que le public américain peut s’identifier facilement avec le gentleman ou la dame qui représentent la quintessence de l’Angleterre, alors qu’un personnage gay, sombre et névrosé comme Thomas est plus dur à vendre sur le marché américain, a déclaré l’acteur au Daily Mirror. On peut en arriver à être catalogué. »
Selon lui, le rôle de Thomas dans Downton Abbey ne lui aurait donc pas ouvert les portes du cinéma comme il aurait pu en rêver. « Parce que Thomas est gay et qu’il joue le méchant pendant la plus grande partie de la série, donc beaucoup de gens dans le milieu ne vous voient que comme ça, a ajouté Rob James-Collier. Ils ne vont pas avoir hâte de vous voir en tant qu’amant hétéro. Ca prend du temps. »

2 octobre 2017

Royaume-Uni :Un parti homophobe plagie plagie le logo de la Premier League

Classé dans : homophobie,internationnal,politique — dominique @ 17:28

ukip

Le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, ou UKIP vient de changer à nouveau le design de son logo en reprenant plus ou moins les spécificités du logo de la Premier League.
Ce logo a été adopté par les militants au terme d’un vote organisé lors du congrès annuel de Torquay (Royaume-Uni). Mais certains pointent déjà la similitude entre le logo du parti (à gauche) et celui de la Premier League (à droite), l’élite du football anglais.
Ce n’est pas vraiment à ce type d’image qu’aime être associé la Premier League.
Ce n’est pas vraiment une nouveauté pour le parti qui avait déjà bien plagié le symbole de la livre sterling dans son logo précédent comme pour montrer son refus de l’Europe. Cette fois, le parti europhobe et anti-immigration a choisi le lion comme symbole même s’il n’est pas accompagné d’une couronne comme sur le logo de la Premier et la couleur mauve.
Une bien mauvaise pub pour la Premier League qui ne cesse de vouloir s’exporter dans le monde et qui prône le respect d’autrui en n’hésitant pas à se lancer dans des actions contre l’homophobie par exemple.
Selon les informations de The Sun, les dirigeants du championnat anglais auraient déjà pris contacts avec des avocats afin d’attaquer l’UKIP en justice.
Nous nous sentons parfaitement à l’aise avec ce logo », a déclaré le président de Ukip sur la BBC, Paul Oakden, anticipant sans doute la polémique à venir. Si [la Premier League] pense avoir le droit d’engager une action juridique, je suis persuadé qu’ils prendront contact avec nos avocats. »

1 octobre 2017

Macklemore a chanté «Same Love» devant 80 000 fans dans le stade de Sydney

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,mariage - union civile,musique — dominique @ 16:19

1Les responsables de la NRL ont résisté aux pressions la semaine dernière qui tentaient d’annuler la performance de Macklemore par une pétition qui a rassemblé plus de 18 000 signatures. Le rappeur a annoncé qu’il reverserait les recettes de la chanson à la campagne pour la légalisation du mariage homosexuel.
Originaire de Seattle, Macklemore est la troisième personnalité américaine à s’impliquer dans le débat. «La musique a le pouvoir d’aider les gens à parler de cette question» affirme-t-il. Les résultats de ce vote par courrier seront rendu publics le 15 novembre prochain.
Le pays saura alors s’il deviendra ou non la 25e nation à autoriser le mariage homosexuel.
Le rappeur américain Macklemore a chanté «Same Love» devant 80 000 fans d’un sport traditionnellement associé à quelques valeurs machistes. Le public a allumé des bougies électriques aux couleurs de l’arc en ciel pendant sa performance. 

 

Allemagne : Bodo Mende et Karl Kreile, le premier couple de même sexe à se marier

Classé dans : infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 12:30

Bodo-Mende-and-Karl-Kreile Bode-Mende-Karl-Kreile-1er-octobre-2017

Bodo Mende et Karl Kreile sont devenus dimanche les premiers homosexuels à se marier à Berlin, se réjouissant que les couples gays et lesbiens ne soient dorénavant plus des « unions de seconde classe ».
« Cela ne change pas grand chose pour nous car nous n’adopterons pas d’enfant mais c’est hautement symbolique: nous sommes à présent un couple comme un autre », explique tout sourire et une coupe de champagne à la main Karl Kreile, 59 ans à la mairie du quartier de Schöneberg.
« C’est un beau pas en avant mais l’Etat doit à présent poursuivre la lutte contre l’homophobie et la transphobie mais également sur le plan international oeuvrer à la fin de la pénalisation de l’homosexualité », abonde son compagnon Bodo Mende, après avoir gouté une part de gâteau « arc-en-ciel ».
Le couple était déjà l’un des premiers à souscrire à une union civile en 2002.
L’instauration du mariage pour tous et l’ouverture de l’adoption aux homosexuels se seront effectués en Allemagne sans grand remous, la société et la classe politique y étant largement favorables.

30 septembre 2017

Grande Bretagne : le couple gay insulté sur les réseaux sociaux

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,PUB — dominique @ 19:35

PROD-1a  

Un couple gay, Lee et Mat Samuels-Camozzi,  n’apparaitra plus dans le nouveau clip publicitaire pour McCain après les messages haineux et homophobes qu’ils ont reçu .Ils ont été insulté et traité de pervers, de «malades» et de pédophiles.
Ils avaient participé à la campagne publicitaire avec leur fils de 20 mois, Carter.
Dans le court passage , la famille dîne alors que Lee embrasse Mat sur la joue, tout en tenant le bébé.

28 septembre 2017

Australie : Le rappeur américain Macklemore déterminé à chanter sa chanson sur le mariage gay

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,mariage - union civile,musique — dominique @ 14:43

Macklemore doit chanter son ode au mariage gay « Same Love », écrit avec Ryan Lewis, dimanche à Sydney lors du match qui mettra aux prises Melbourne Storm et les North Queensland Cowboys.
Initiative qui ne plait pas aux conservateurs alors que les Australiens sont invités à se prononcer par vote postal sur la légalisation du mariage entre personnes du même sexe.
« Je reçois beaucoup de tweets de vieux blancs en colère en Australie », a déclaré le rappeur dans l’émission de radio américaine The Cruz Show. « Je crois qu’il y a une pétition pour m’interdire de jouer ». Cela ne fait que le rendre « plus déterminé », a-t-il poursuivi.
De nombreuses organisations sportives se sont prononcées en faveur du « oui », y compris la Ligue nationale de rugby.
L’ancien Premier ministre conservateur Tony Abbott, fervent défenseur du « non », soutient une pétition qui demande à la Ligue de cesser de militer pour le mariage gay. « Les fans ne doivent pas être soumis à une finale politisée. Le sport c’est le sport », a-t-il lancé sur Twitter.
Cette pétition a été lancée par Tony Wall, ancien joueur de la Ligue, et explique qu’il sera difficile de regarder un match « avec un hymne LGBTIQ  en clou du spectacle ». Pour le moment, elle a recueilli 10.000 signatures.
Le ministre de la Justice George Brandis a apporté son grain de sel et jugé « étrange » que Tony Abbott s’en prenne à Macklemore. « Cette chanson est l’une des quatre qu’il va chanter je crois. C’est l’une de ses chansons les plus populaires et que pense que dire qu’il faut l’interdire est étrange », a-t-il déclaré.

Macklemore       

27 septembre 2017

« Mashrou’ Leila » interdit en Egypte

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,musique,politique,religion — dominique @ 15:45

Mashrou’ Leila, le groupe arabophone le plus connu au monde, ne sera pas autorisé à se produire de nouveau en Egypte, a annoncé le syndicat des musiciens égyptien.
Cette décision a été prise après un concert dans une banlieue chic du Caire vendredi dernier lors duquel des personnes ont brandi un drapeau arc-en-ciel LGBT de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre.
Au moins six personnes ont été arrêtées lundi et doivent répondre des chefs d’accusation suivants: « indécence publique, incitation des jeunes à l’immoralité » pour avoir brandi le drapeau. Hamed Sino, leader du groupe libanais et ouvertement gay, est connu pour son engagement en faveur de la communauté LGBT.
En juin, la Jordanie avait également interdit à Mashrou’ Leila de donner leur concert qui était prévu dans la capitale Amman à la suite de protestations de parlementaires conservateurs, mais avait finalement autorisé le groupe à se produire sur scène.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

12345...249

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS