1 décembre 2017

Canada : L’Université Trinity Western devant la Cour suprême du Canada

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 7:09

Canada : le barreau de la Colombie-Britannique rejette l'accréditation d'une université au règlement homophobe dans infos 140926_kk1iv_trinity-western-university_8Des représentants de l’Université chrétienne Trinity Western, de la Colombie-Britannique, présentent leurs arguments en Cour suprême du Canada jeudi et vendredi pour faire reconnaître leur faculté de droit dans d’autres provinces et, ainsi, permettre à ses diplômés d’y exercer. Cette bataille qui se retrouve maintenant devant la plus haute instance juridique remonte à 2014, lorsque les sociétés de droit de trois provinces canadiennes ont refusé de reconnaître le diplôme des finissants du programme de droit de l’Université Trinity Western. Le litige porte sur le «code de conduite» de l’Université Trinity Western, une institution évangéliste Dans ce code, l’université demande notamment à tous ses étudiants et employés de s’abstenir d’avoir des rapports sexuels qui « violent le caractère sacré du mariage entre l’homme et la femme. » Elle interdit également le vol, le mensonge et le fait d’être ivre. Les opposants affirment que le code empêche quiconque se trouvant en relation homosexuelle de fréquenter l’établissement chrétien et qu’il est un frein au devoir des futurs avocats de défendre les droits et libertés de tous les Canadiens. Les deux parties se disent victimes de discrimination. L’Université Trinity Western maintient que ses employés et ses étudiants ont le droit de pratiquer leur religion librement. Le Barreau soutient que le code de conduite de l’Université va à l’encontre des droits des homosexuels. Cet argument a été entendu en cour provinciale de la Colombie-Britannique, de la Nouvelle-Écosse et de l’Ontario. En Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse, la cour a statué en faveur de l’université chrétienne « qui a le droit d’établir des règlements alignés sur ses valeurs pourvu qu’il n’y ait aucune évidence que cela peut nuire à qui que ce soit ». En Ontario, la cour d’appel a conclu que « l’Université Trinity Western discriminait profondément la communauté LGBTQ ». La Cour suprême devra se pencher sur les deux conclusions opposées des cours inférieures et déterminer laquelle sera juste à la fin. Fondée en 1962, l’Université Trinity Western offre des programmes en arts, en sciences, en affaires, en soins infirmiers, en éducation, en kinésie, en média et en culture.
plus : http://gays.unblog.fr/search/Trinity%20Western

30 novembre 2017

Turquie Plainte en justice après l’interdiction de rassemblements LGBT

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:21

Kaos GL et Pink Life, deux des principales associations LGBTI en Turquie, ont annoncé dans un communiqué conjoint avoir porté plainte auprès du tribunal administratif de la capitale pour annuler la décision prise il y a dix jours par le gouvernorat d’Ankara.
« Il faut au plus vite mettre un terme à cette claire atteinte aux droits et annuler cette décision », a déclaré Emrah Sahin, avocat de Pink Life, cité dans le communiqué. Qualifiant cette décision de « politique », Me Sahin dit « vouloir croire » qu’elle relève « d’erreurs individuelles plutôt que de la politique du gouvernement ».
Le gouvernorat d’Ankara avait annoncé le 19 novembre l’interdiction « jusqu’à nouvel ordre » de tous les événements culturels organisés par la communauté LGBTI. Il a justifié cette interdiction par le maintien de l’ordre public et le risque que ces manifestations ne « provoquent des réactions au sein de certains segments » de la société.
« Interdire toutes les activités d’une association revient à interdire cette association, ce qui supprime le droit d’association reconnu par la Constitution », ajoute Kerem Dikmen, avocat de Kaos GL, dans le communiqué.
Les membres de la communauté LGBTI turque s’inquiètent de l’érosion de leur liberté d’expression sous le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan.
La décision des autorités d’Ankara était survenue quelques jours après l’interdiction d’un festival de cinéma LGBTI dans la capitale. Le week-end dernier, un concours de court-métrages sur le thème des LGBTI avait lui aussi été interdit à Istanbul.
Ces décisions ont officiellement été prises pour des raisons de sécurité publique, tout comme celle d’interdire la Marche des fiertés à Istanbul depuis trois ans.
source : E-llico.com

29 novembre 2017

Justin Trudeau fond en larmes à l’évocation des discriminations LGBTQ

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:49

1   

Justin Trudeau s’est exprimé mardi 28 novembre au Parlement en livrant des excuses aux communautés LGBTQ du Canada.
Affecté par les pratiques déplorables de son propre pays, Justin Trudeau a versé quelques larmes, témoignant de son sentiment de responsabilité.
« Alors arrivés sur ce territoire, ceux qui l’ont colonisé, ont amené avec eux, des normes étrangères quant au bien et au mal, aux comportements acceptables et inacceptables. » « Aujourd’hui, nous reconnaissons une partie de notre histoire souvent négligée. »
Le Premier ministre canadien a pris la décision avec son gouvernement d’indemniser 3000 victimes de discrimination de 100 millions de dollars canadiens (66 millions d’euros). « Nous parlons enfin du rôle du Canada dans l’oppression, la criminalisation et la violence systémique à l’endroit de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre, queer et bispirituelle ».
La ville d’Ottawa accueillera un mémorial en souvenir des victimes aux carrières brisées en raison de leur sexualité à l’époque.
« J’ai espoir qu’en promettant que ces injustices ne se reproduiront plus jamais, nous pourrons commencer à guérir ensemble ». 

Les homosexuels mis en garde par un réseau anti-discrimination, s’ils veulent se rendre à la coupe du monde en Russie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:40

FIFA_World_Cup_2018_LogoLe réseau anti-discrimination Fare, basé à Londres,  a conseillé aux supporters homosexuels ou issus de minorités ethniques « de faire attention » s’ils se rendent en Russie pour la Coupe du monde 2018.
Fare a annoncé la sortie prochaine d’un guide pour les supporters LGBT  dans lequel il sera conseillé d’être prudent « dans les endroits où il n’est pas certains qu’ils soient accueillants pour la communauté LGBT ».
« Le message vaut aussi pour les supporters noirs ou issus de minorités ethniques », a ajouté le directeur de Fare, Piara Powar.
« Ce n’est pas un crime d’être homosexuel » en Russie, a-t-il rappelé, regrettant toutefois que « les problèmes de la communauté LGBT sont absents du discours public » et que « la place des homosexuels est cachée ».
La Russie a adopté en 2013 une loi punissant d’amendes et de peines de prison tout acte de « propagande » homosexuelle auprès des mineurs. Les Gay Prides y sont généralement interdites par les autorités ou cibles de violences.
Un porte-parole de la Fédération internationale de football (Fifa) n’a pas souhaité commenter, rappelant toutefois que l’institution n’avait « aucune tolérance envers les discriminations ».
Fare, fondée en 1999, a aussi demandé à la Fifa si les supporters pouvaient agiter des drapeaux arc-en-ciel durant les matches du Mondial. Le groupement a également rappelé sa demande d’inclure dans les règlement de l’instance mondiale un délit d’homophobie, comme cela existe pour le racisme.

Australie : Le Sénat adopte la loi sur le mariage gay

Classé dans : infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 7:05

mariage australieLe Sénat australien a adopté mercredi la loi sur le mariage gay, étape clé de la légalisation, malgré les protestations des conservateurs.
La loi devrait être approuvée sans difficultés par la Chambre basse du Parlement dans quelques semaines, une majorité de députés s’étant engagés à respecter « la volonté des Australiens », après une consultation publique sur le sujet.
Penny Wong, élue qui s’est fait la porte-voix de la cause, a salué un vote qui acte « l’acceptance de nos frères et soeurs LGBT » par la société.
La loi a été approuvée par 43 voix pour, 12 étant contre.
Le résultat du vote consultatif publié par les autorités deux semaines plus tôt (avec plus de 62% d’opinions favorables) avait suscité des scènes de liesse à travers le pays.
Le Premier ministre Malcolm Turnbull avait souhaité que la loi soit modifiée rapidement. Le chef du gouvernement, personnellement favorable au mariage gay, avait organisé cette consultation pour faire pression sur les parlementaires hostiles à la réforme, pour la plupart issus de son propre camp conservateur.
Le Sénat a rejeté les demandes de concessions des tenants de la ligne dure du camp conservateur qui voulaient autoriser les organisateurs privés de mariages à refuser des couples homosexuels.

28 novembre 2017

Canada : Ottawa donnera 100 millions aux employés fédéraux LGBT qui ont subi des préjudices

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:23

canada gay 01Le gouvernement Trudeau versera plus de 100 millions de dollars pour dédommager les militaires et les employés d’autres agences fédérales dont la carrière a été perturbée ou a pris fin en raison de leur orientation sexuelle.
L’argent sera versé dans le cadre du règlement à l’amiable d’une action collective intentée par des employés fédéraux qui ont fait l’objet d’enquêtes, qui ont été sanctionnés ou même congédiés au cours de cette « purge ».
Une entente de principe est intervenue vendredi, quelques jours seulement avant que le gouvernement ne présente ses excuses pour la discrimination subie pendant des dizaines d’années par les personnes s’identifiant à des minorités sexuelles.
Les détails de l’entente doivent toujours être peaufinés par les différentes parties, et celle-ci devra être approuvée par la Cour fédérale, mais il semble que des milliers de personnes seront admissibles à cette compensation financière.
Le gouvernement fédéral entend également investir 250 000 $ dans des projets de la communauté LGBT+ qui viseront à combattre l’homophobie et à fournir du soutien aux gens en crise.
Ottawa prévoit aussi souligner en 2019 le 50e anniversaire de la décriminalisation des actes homosexuels dans le Code criminel du Canada.

27 novembre 2017

Belgique : deux papas obligés de rendre leur enfant à la mère biologique

Classé dans : homoparentalité,infos,internationnal — dominique @ 17:12

adoptionIl y a 19 mois, deux belges sont devenus papas d’un petit garçon. Mais la mère biologique a changé d’avis en cours de procédure d’adoption et la justice a tranché : ils vont devoir se séparer du bébé.
En avril 2016, Manish et Michaël avait pu être père grâce  à l’agence d’adoption Adoptie Huis, basée à Anvers
La maman du Bébé ne s’opposai pas au fait qu’il soit adopté par un couple homosexuel, rapporte la RTBF. C’est ainsi que quelques jours après, les jeunes papas ramènaient le petit Manaël chez eux, à Schaerbeek.
Trois mois plus tard, la mère biologique a remplit devant un notaire les papiers officiels pour consentir à l’adoption et donné à Adoptie Huis l’autorisation pour continuer la procédure sans elle.
Le fait que Manish et Michaël adoptent Manaël doit encore être confirmée par le tribunal de la famille, mais les deux hommes se considèrent déjà comme les papas du petit garçon avec qui ils vivent déjà.
Seulement, en Belgique, la maman biologique a un délai de six mois pour se rétracter entre le dépôt du dossier et la confirmation de la décision pour le tribunal. Pour le couple, la mauvaise nouvelle tombe en février 2017, alors que Manaël vient d’avoir 10 mois. La mère retire son consentement et la justice a validé en appel le fait que les papas doivent lui rendre le bébé, une décision très difficile pour eux. « Le juge estime que l’intérêt de l’enfant est de retourner dans sa famille biologique et il ne prend pas en compte le temps qu’il a déjà passé avec nous, ni le fait que la maman a changé d’avis aussi tard dans la procédure. Aucune enquête sociale n’a été demandée », commente Michaël.
Officiellement, les deux Belges sont ainsi devenus la « famille d’accueil » du petit garçon, maintenant âgé de 19 mois. Pour que les retrouvailles avec la maman se passent bien, ils sont actuellement en transition et elle voit Manaël tous les mercredis avant de pouvoir le récupérer d’ici quelques temps.
Pour les papas, cette épreuve est un vrai déchirement. Manish se confie à la RTBF : « On n’arrive pas à se mettre dans la tête qu’il n’est plus notre fils, ni qu’un jour, il ne vivra plus avec nous. » Cependant, pour le bien-être du petit garçon, ils ont décidé d’accepter cette situation   »
Les deux hommes ont décidé de rendre leur histoire publique pour avertir d’autres candidats adoptant : « Tant que l’adoption n’est pas officielle, les parents adoptifs n’ont que très peu de droits. »

Egypte: 14 personnes condamnées pour homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 6:45

lgbt-egypte-e1506432461195Un tribunal du Caire a condamné dimanche 14 hommes supposés homosexuels à trois ans d’emprisonnement pour pratique de relations sexuelles « anormales »
Le tribunal a autorisé leur libération contre le paiement d’une caution (environ 230 euros) en attendant le procès en appel, a toutefois précisé l’avocat, Ishaq Wadie.
Trois autres accusés n’ont pas été jugés pour des raisons de procédure. Leur procès a été reporté à une date non déterminée.
Les forces de sécurité ont procédé en octobre à plusieurs arrestations dans la capitale égyptienne. Le parquet a accusé ces personnes de pratiquer des relations sexuelles « anormales »(homosexuelles) et d’inciter à la débauche.
Les autorités égyptiennes ont lancé une campagne de répression contre la communauté LGBT – lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres – après un concert du groupe libanais Mashrou’ Leila au Caire fin septembre, où une partie du public avait brandi des drapeaux arc-en-ciel, symbole de cette communauté.
Les forces de sécurité ont escorté les prévenus « sous haute surveillance » jusqu’au box d’où ils ont entendu le prononcé du jugement, ont indiqué des sources judiciaires et sécuritaires.
Une source de sécurité a par ailleurs déclaré qu’ils seraient libérés quelques heures après le paiement de la caution.
Au début du mois, Amnesty International avait condamné une proposition de loi criminalisant l’homosexualité comme étant « profondément discriminatoire », la qualifiant de « revers pour les droits de l’Homme ».
Plusieurs députés avaient proposé en octobre un texte prévoyant des peines d’un à cinq ans (en cas de récidive) d’emprisonnement contre les personnes de même sexe ayant eu des relations sexuelles, dans les lieux publics comme privés.

24 novembre 2017

VIDÉO: témoignages d’homosexuels torturés en Tchétchénie

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 17:58

tchetchenie   

Depuis plusieurs mois, les homosexuels sont persécutés en Tchétchénie, aux confins de la Russie. Menacés de mort, certains ont fui en France. Le magazine « Envoyé spécial » en a rencontré plusieurs. Ils ont raconté leur calvaire dans un sujet diffusé ce jeudi 23 novembre, sur France 2. Des récits poignants.

23 novembre 2017

USA : La Cour suprême des Etats-Unis va juger une affaire de discrimination d’un couple homosexuel par un pâtissier

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,justice — dominique @ 16:31

cour supremeLa Cour suprême des Etats-Unis va juger le 5 décembre prochain l’affaire de discrimination d’un couple homosexuel par un pâtissier, qui avait refuser de leur préparer un gâteau de mariage au nom de ses convictions chrétiennes. Le couple revendique l’égalité sexuelle et la non-discrimination. Les avocats du pâtissier défendent quant à eux sa liberté religieuse mais également sa liberté d’expression en tant qu’artiste créateur.
Le 19 juillet 2012, Dave Mullins et Charlie Craig se rendent dans une pâtisserie de la banlieue de Denver pour commander un gâteau de mariage. Après avoir expliqué brièvement quel genre de gâteau ils voulaient, ils se heurtent au refus du commerçant. Jack Phillips, le pâtissier, leur explique poliment qu’il ne fera pas de gâteau pour un mariage homosexuel. Il invoque sa foi chrétienne pour se justifier et ajoute qu’accepter de faire ce gâteau « déplairait à Dieu ».
Les neuf sages de la juridiction suprême se sont emparés de l’affaire en juin dernier. Les avocats Jack Phillips, ont d’abord fait valoir la liberté confessionnelle de leur client. La Cour devait initialement trancher entre deux principes simples, les convictions chrétiennes du pâtissier ou l’égalité sexuelle.
Mais les avocats du pâtissier ont finalement modifié leur défense. Ce n’est plus désormais seulement la liberté religieuse qu’ils défendent, mais la liberté de création. Selon leurs arguments, le gâteau de mariage relève de l’expression artistique et la liberté d’expression est garantie par le premier amendement de la Constitution.
Depuis quelques jours, les Etats-Unis sont donc scindés en deux camps, les partisans de Jack Phillips, les groupes de pressions conservateurs et religieux contre les défenseurs de Dave Mullins et Charlie Craig.
De grandes entreprises se sont rangées du coté du couple , Elles ont signé un document juridique pour influer devant la Cour suprême pour que la discrimination contre les personnes LGBT soit illégale
Le gouvernement Trump a récemment apporté son soutien au patissier, tout comme une vingtaine d’Etats et de nombreux élus républicains. Le ministère de la Justice a même fourni un argumentaire d’une trentaine de pages pour étoffer la défense du pâtissier. Ce memorandum explique, en substance, que Jack Phillips ne peut être forcé à mettre à profit ses compétences artistiques pour une « œuvre » qui bafoue ses croyances religieuses.
Une campagne de lobbying particulièrement vindicative est menée des deux côtés. Pour le sénateur républicain Kevin Lundberg, il s’agit même de « l’affaire traitant de liberté de conscience la plus importante de sa vie ».
L’audience devant la Cour suprême se déroulera à Washington le 5 décembre prochain. Cette affaire pourrait, selon les experts, avoir une résonnance jusque dans les droits civiques fondamentaux. Pour le Center for American Progress, l’issue de cette affaire pourrait « provoquer un recul dans le temps de 50 ans ».

12345...256

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS