14 novembre 2011

Le gouvernement de la Colombie-britannique s’excuse pour un dépliant

Classé dans : internationnal — dominique @ 8:12

 

Le ministre britanno-colombien du Tourisme, Pat Bell, s’est excusé pour un document gouvernemental demandant aux commerces de sa province de ne pas faire la promotion du tourisme homosexuel.
 Le dépliant de l’agence touristique provinciale avertissait les commerçants de ne pas faire la promotion du tourisme gai s’ils espéraient obtenir l’aide du gouvernement pour attirer des touristes chinois.
 M. Bell a annoncé que les éléments qui demandaient aux gens d’affaires de ne pas mettre de l’avant le tourisme homosexuel et les casinos ou les jeux de hasard ont été officiellement retirés du document intitulé: «Comment faire votre promotion en Chine».
 Le ministre a indiqué que cet élément a été inclus car il avait été erronément informé qu’il s’agissait d’une condition figurant dans une entente conclue entre Ottawa et Pékin. Pat Bell et la première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, sont en Chine pour une mission économique qui se continuera jusqu’au 16 novembre.

13 novembre 2011

La cour suprême Indienne retarde encore la dépénalisation définitive de l’homosexualité

Classé dans : internationnal — dominique @ 9:12

 

La Cour Suprême Indienne a recommencé à retarder, encore une fois, l’étude des recours à la décision de la Haute cour de New Dehli qui en 2009 avait déclaré inconstitutionnelle la prohibition des relations homosexuelles. Si la Cour Suprême ratifiait la loi, les relations homosexuelles resteraient certainement dépénalisées . Le 2 juillet 2009, la Cour Suprême de New Dehli a rendu un jugement historique en décriminalisant l’homosexualité. Le tribunal a jugé que le passage de la section 337 du code pénal Indien qui criminalise les rapports sexuels entre personnes consentantes du même sexe porte atteinte aux droits fondamentaux. Cette décision, qui intervient 149 ans après l’instauration du Code pénal par les Anglais, et la juridiction de cette cour ne concerne que la capitale indienne Mais son importante portée symbolique pouvait faire appliquer la jurisprudence à travers tout le pays. Dans le cas contraire, la question devait être tranchée par la Cour suprême.
 Cela devait être  la fin d’une bataille judiciaire pour la Naz Foundation, une ONG de défense des droits sexuels, dont la réclamation déposée en 2001 pour contester la validité constitutionnelle de l’article 377 avait d’abord été rejetée par la Haute cour de Delhi en 2004. Seulement rien n’a bougé . Déjà en avril la Cour Suprême Indienne avait décidé de remettre à plus tard sa décision et aurait reporter à février 2012 son jugement
 Les réactions les plus hostiles viennent des dignitaires religieux hindous, musulmans et chrétiens.

12 novembre 2011

Des gays français juifs, musulmans et chrétiens en visite pour la paix en Israël

Classé dans : internationnal — dominique @ 8:52

 

Trois associations homosexuelles françaises, regroupant des juifs, des chrétiens et des musulmans, ont appelé à la « paix entre les peuples » à l’occasion d’un voyage sans précédent en Israël et dans les Territoires palestiniens
« Notre initiative vise à promouvoir la paix entre les peuples et nous refusons d’être récupérés par une quelconque idéologie politique ou religieuse », a déclaré Ludovic Lotfi Mohamed Zahed, fondateur de HM2F, l’association homosexuelle musulmane lors d’une rencontre jeudi avec l’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot.
« Par ce voyage historique, nous voulons être à l’avant-garde d’un dialogue entre les spiritualités, dans un souci de réciprocité et de solidarité avec les associations locales », a expliqué pour sa part le porte-parole de la délégation, membre de Beit Haverim (Maison des amis), le groupe juif gay et lesbien de France.
« Le groupe a été surpris favorablement par l’ouverture d’esprit tant du côté palestinien qu’israélien », ajoute-t-il, estimant que « la situation en Israël, par certains aspects, est meilleure qu’en France, notamment sur la question de l’adoption ».
En revanche, Mohamed Zahed a estimé que la situation dans les Territoires palestiniens « n’est pas facile pour les homosexuels, qui sont obligés de se rencontrer clandestinement ».
 religion gay

11 novembre 2011

Etats Unis :vers une proposition de loi qui abrogerait la loi Doma

Classé dans : internationnal,mariage - union civile — dominique @ 17:02

 

La commission judiciaire du Sénat des Etats-Unis a approuvé hier par dix voix contre huit, une proposition de loi qui pourrait ouvrir la voie à un vote au Sénat légalisant le mariage homosexuel au niveau fédéral, un vote qualifié par les démocrates de « pas historique ».
 Les 18 membres de la commission judiciaire ont débattu et approuvé (dix voix pour, huit contre) une proposition de loi qui abrogerait la loi Doma, une fois présentée en séance plénière à une date indéterminée.
 La loi Doma dite « Défense du mariage » (« Defense of marriage act ») a été promulguée en 1996 par le président démocrate Bill Clinton. Elle stipule que l’Etat fédéral ne reconnaît le mariage que comme « une union légale entre un homme et une femme ».
01121.jpg
Le président de la commission, le démocrate du Vermont Patrick Leahy a salué le vote comme un « pas historique », lors d’une conférence de presse qui a suivi les travaux de la commission. « C’est un grand pas en avant », a insisté la démocrate de Californie Dianne Feinstein, à l’initiative de cette proposition de loi.
 Elle avait auparavant dénoncé auprès de ses collègues la nature « discriminatoire » de la loi Doma, en évoquant les 131.000 couples homosexuels déjà mariés et notant que quelque 1.100 allocations diverses, pensions, assurances-santé, etc, ne pouvaient être partagés par un couple de même sexe. « Doma se trompait quand elle a été votée en 1996, et elle se trompe maintenant », a-t-elle dit.
Le « gouvernement fédéral ne doit pas refuser la reconnaissance et la protection de milliers d’Américains qui sont légalement mariés dans leur Etat ». Six Etats (Connecticut, Iowa, Massachusetts, New Hampshire, Vermont, New York) reconnaissent jusqu’à présent le mariage homosexuel sur les 50 Etats américains, ainsi que la capitale Washington.
 Dianne Feinstein a également cité une lettre de 70 entreprises américaines, dont Xerox, CBS, TimeWarner, Google ou Nike, évoquant les « coûts élevés » que provoque pour eux la non-reconnaissance de couples mariés de même sexe, en matière de comptabilité et de charges sociales. Pour « moi, il ne s’agit pas de savoir si Doma va être abrogée, mais quand », a insisté le démocrate de New York Chuck Schumer

source E-llico.com

Équateur : pétition mondiale pour la fin des cliniques anti-lesbiennes

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 14:56

 

Plus de 80.000 personnes vivant dans 124 pays différents ont à ce jour rejoint la campagne du site Change.org pour appeler le ministre de la Santé équatorien à enquêter et à fermer plus de 200 cliniques « ex-homosexuels », censées notamment « réorienter » des lesbiennes. Ces établissements utiliseraient des méthodes s’apparentant à de la torture pour tenter d’arriver à leurs fins.

Plusieurs associations défendant les droits des femmes et /ou des LGBT, à commencer par la Fondation Causana, sont à l’origine de cette campagne sur Change.org. Elles sont intervenues après avoir rencontré des femmes qui ont échappé à ce qu’elles décrivent comme « des cliniques de la torture ».
 Selon le communiqué de Change.org, beaucoup de ces femmes évoquent « des abus psychologiques et physiques généralisés, incluant des menaces verbales, des jours passés enchaînés, sans eau ou nourriture, des abus sexuels et des tortures physiques ».
 « Le gouvernement équatorien doit se réveiller et arrêter de ne pas voir l’horrible réalité de ces cliniques qui torturent les lesbiennes », a affirmé Karen Barba, directrice de la Fondation Causana. La militante parle plus de 200 établissements médicalisés de type toujours en activité, « dont beaucoup se font passer pour des centres de réhabilitation pour toxicomanes ». Des centaines femmes (mais aussi des hommes) seraient ainsi torturés chaque jour en Équateur.
 Seule bonne nouvelle dans toute cette affaire : le succès de la Fondation Causana, qui est parvenue à obtenir l’attention de dizaines de milliers de personnes, vivant un peu partout dans le monde, sur un problème local, « avec peu de ressources et une seule connexion internet », souligne Emilia Gutierrez, une des dirigeantes de Changeorg.

30 ans de prison pour le meurtrier du militant homosexuel David Kato

Classé dans : internationnal — dominique @ 13:30

 

Un tribunal ougandais a condamné à trente ans de prison un homme reconnu coupable du meurtre de David Kato, un militant homosexuel dont l’assassinat en janvier dernier avait suscité une large condamnation internationale, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Enoch Nsubugua a reconnu avoir tué à coups de marteau David Kato au domicile de ce dernier, affirmant l’avoir fait après avoir été sollicité par lui pour avoir des relations sexuelles. Le meurtre de David Kato, militant de la cause gay en Ouganda où l’homosexualité est sévèrement réprimée, avait provoqué l’indignation des associations des droits de l’homme et de plusieurs gouvernements à travers le monde.

     David Kato

États-Unis : vers une loi contre l’homophobie scolaire ?

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 9:02

 

Le Sénat du Michigan discute actuellement une loi qui vise à prévenir le harcèlement scolaire. Problème : non seulement il n’est nulle part fait mention de l’intimidation homophobe, mais elle offre un blanc-seing aux bourreaux en n’interdisant pas le harcèlement exprimé selon des croyances religieuses ou des convictions morales. Pour ajouter l’outrage à l’hypocrisie, ce projet de loi, Matt’s Sage School Law, fait référence à Matt Epling, du nom d’un jeune michiganais qui s’est donné la mort après avoir subi le harcèlement anti-gai de ses camarades de classe.
 Un choix qui « écœure » la sénatrice démocrate Gretchen Whitmer, qui y voit « une autorisation au harcèlement ». « Cela ne protègera pas les enfants victimes d’intimidation, mais en plus cela les mettra encore plus en danger, en légitimant des excuses pour tourmenter des étudiants. C’est pire que de ne rien faire ». Une représentante d’Equality Michigan, Emily Dievendorf, a pourtant rappelé que « les recherches indiquent clairement que seuls les États listant les causes du harcèlement [dans leur législation] connaissent une diminution de l’intimidation ».

Québec : Un joueur de foot fait son coming out

Classé dans : coming out,internationnal — dominique @ 8:20

 

Le joueur de soccer (  foot )  David Testo, ancien membre de l’Impact Montréal, a  révélé publiquement son homosexualité jeudi, espérant inciter d’autres athlètes à sortir du placard et à cesser de vivre dans la peur.
David Testo a choisi de briser l’omerta qui règne dans le monde du sport.  Ce geste est courageux car il est rare de voir des sportifs faire ce genre d’annonce, encore plus dans le soccer où de telles sorties se comptent sur les doigts d’une main. Pour David Testo, c’est en tout cas une libération. Il a même expliqué regretter ne pas l’avoir fait plus tôt. À 30 ans, l’ancien joueur de l’Impact Montréal (qu’il a quitté en octobre dernier) se dit prêt à assumer son identité et à servir de modèle pour des milliers de jeunes homosexuels.
Mais si l’orientation sexuelle du joueur était un mystère pour le public, elle était parfaitement connue de ses coéquipiers et de ses adversaires. Testo a même plus d’une fois été la cible d’insultes homophobes alors qu’il évoluait dans l’uniforme montréalais, a révélé à La Presse l’un de ses anciens entraîneurs. Marc Dos Santos a été témoin à au moins deux reprises d’épisodes où le milieu de terrain américain s’est fait traiter de «fucking faggot» – «sale tapette» en français – par des joueurs d’équipes adverses. Pour Dos Santos, il ne fait aucun doute: ceux qui ont insulté Testo savaient très bien qu’il était gay.
 Québec : Un joueur de foot fait son coming out dans coming out 220px-David-testo-2009-10-10
C’est en 2009 qu’il a été confronté aux difficultés d’une vie de placard. Alors qu’il obtient le titre de joueur le plus utile de l’équipe, il est déchiré de ne pouvoir, dans son discours, remercier son amoureux du moment : « Je me souviens qu’à ce moment-là, la personne que je voulais remercier le plus, je ne pouvais pas la remercier. Parce que je sentais que je ne pouvais pas le faire. Je ne me sentais pas assez à l’aise pour le faire à l’époque. »
Aujourd’hui, Testo se dit en paix avec lui-même et croit fermement que cette décision de rendre publique son homosexualité pourra encourager d’autres athlètes à le faire, afin de faire tomber, peu à peu, les préjugés qui courent encore dans la société.
 La réaction officielle de l’Impact, dans un communiqué publié par son président Joey Saputo : la sortie du placard de Testo concerne sa vie personnelle. Le joueur est quand même salué pour son professionnalisme.
« La déclaration de David Testo concerne sa vie personnelle, a déclaré le président de l’Impact de Montréal Joey Saputo. Nous connaissions l’orientation de David avant qu’il joigne notre club en provenance de Vancouver en 2007. Pendant sa carrière à Montréal, il a toujours été un joueur professionnel et dévoué pour le club, tant sur le terrain qu’à l’extérieur. Cette sortie publique a dû être difficile et nous la respectons. »

10 novembre 2011

Ukraine : Elton John veut aider à lutter contre le sida

Classé dans : internationnal,people — dominique @ 7:42

 

Le chanteur britannique Elton John a annoncé mercredi à Kiev qu’il comptait promouvoir, via sa fondation de lutte contre le sida, des programmes d’aide aux jeunes femmes sans domicile en Ukraine pour l’accès aux tests VIH et aux soins.
 L’EJAF (Elton John AIDS Foundation) apportera une assistance technique au projet, alors que la fondation AntiAids d’Olena Pintchouk, l’épouse du milliardaire ukrainien Viktor Pintchouk, apportera un financement à hauteur de 450.000 dollars (330.000 euros).
 « Il est crucial de protéger les jeunes filles et les femmes qui vivent dans la rue et sont très vulnérables à l’égard du VIH, et l’objectif de notre projet est de trouver de nouvelles manières de les aider« , a déclaré Elton John aux journalistes.
 Entre 20.000 et 100.000 enfants et jeunes gens, selon différentes estimations, vivent dans les rues des grandes villes en Ukraine, a indiqué AntiAids.
 Avec une prévalence du VIH parmi les adultes de 1,11% en 2009, l’Ukraine est l’un des pays d’Europe les plus touchés par ce fléau.

9 novembre 2011

La Belgique verse 21 millions d’euros au Fonds mondial pour la lutte contre le sida

Classé dans : internationnal — dominique @ 18:55

 

La Belgique versera bien sa contribution de 21 millions d’euros au Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria pour 2011, a assuré dimanche le ministre de la Coopération au développement, Olivier Chastel.
 “La Belgique reste résolument engagée sur ce terrain, en témoigne l’augmentation des moyens alloués au Fonds: 12 millions en 2008, 16 millions en 2009 et 21 millions en 2010, sur un budget total du Fonds de deux milliards d’euros”, a souligné M. Chastel (MR) dans un communiqué.
 Début 2011, un panel d’experts avait mené un audit après la publication d’un rapport sur les malversations dans certains pays élaboré par l’inspecteur général du Fonds mondial (OIG). Parallèlement, la Commission européenne avait lancé des enquêtes dans différents pays concernés par les malversations
Ayant pris connaissance des résultats des audits et enquêtes, la Belgique a décidé de confirmer son partenariat avec le Fonds et de procéder au versement de sa contribution, a expliqué le ministre.
 “La Belgique veillera toutefois à ce que les recommandations énoncées dans le rapport du comité d’audit soient mises en ouvre, dans les meilleurs délais afin que de tels problèmes ne se reproduisent plus”, a-t-il ajouté.
 “Contrairement à ce que certains avaient prétendu en juin dernier à propos d’un éventuel gel belge pour le Fonds mondial, la lutte contre ces maladies reste un élément important de la coopération belge au développement, par le biais de ce genre de contributions aux organisations internationales ou de programmes de coopération bilatérale dans lesquels, notamment la santé est un secteur prioritaire”, a conclu M. Chastel.

source : Rtbf.be

1...254255256257258...277

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS