13 décembre 2011

Interdiction levée pour un gay américain qui voulait adopter deux enfants Colombiens

Classé dans : internationnal,mariage - union civile — dominique @ 17:10

 

 Il y a quelques jours les autorités colombiennes refusaient que le journaliste américain Chandler Burr ramène aux Etats-Unis les deux petits colombiens qu’il avait légalement adopté en Mars 2011. Ce lundi n juge aux affaires familiales de Bogota a ordonné la remise de deux enfants .
  »Je suis incroyablement heureux. J’espère pouvoir voyager aux Etats-Unis avec mes fils pour retrouver ma famille et y passer le nouvel an avec eux, à New York », a déclaré Chandler Burr à des journalistes à l’issue de l’audience. Chandler Burr avait légalement adopté les deux garçons, âgés de 13 et 10 ans, en mars 2011, après deux ans de démarches administratives.
 Au mois d’avril, l’Institut colombien de bien-être familial (ICBF), organisme d’Etat supervisant les adoptions, avait cependant interdit leur départ aux Etats-Unis avec Chandler Burr en raison de son orientation sexuelle. Burr avait alors saisi un juge aux affaires familiales qui lui a donné raison lundi, une mesure restant toutefois provisoire. Interviewé le 1er Décembre sur CNN, le nouveau directeur de l’ICBF Diego Molano avait défendu la décision de l’institut en expliquant que celui-ci partait du principe qu’un enfant avait le droit de savoir qui était son père, et qu’en l’occurence Burr leur avait caché une part importante de sa personnalié.
 Cette affaire « est unique, spéciale et provisoire », a expliqué son avocat Rodrigo Uprimny à la presse, avant de préciser que la Cour constitutionnelle colombienne serait sans doute amenée à examiner l’affaire. L’ICBF a par ailleurs précisé qu’elle suivrait cette affaire pendant deux ans afin de s’assurer du bon traitement des enfants, soulignant que chaque cas d’adoption est unique et donc pas forcément susceptible de faire école.
 Si elle était enterinée, cette adoption serait la première adoption légale par un homosexuel en Colombie.
 Dans ce pays, les couples du même sexe bénéficient de certains droits, notamment en matière de prestations sociales et d’héritage, comme les concubins. Ils ne peuvent en revanche ni se marier ni adopter.

Les viols de soldats en augementation dans l’armée Américaine

Classé dans : internationnal — dominique @ 16:36

 

Dans un article mis en ligne le 12 décembre,La question du viol au sein de l’armée américaine est évoquée par le site Internet Slate.fr .

Selon Slate.fr, 37% des agressions sexuelles dans l’armée sont commises sur des soldats et le sont dans la plupart des cas par des hétérosexuels qui commettent ces agressions, « non par pulsion sexuelle, mais pour remettre les gens à leur place ».   En 2007, le département de la Défense avait signalé 2.200 cas de viols dans l’armée; le nombre a augmenté à 3.158 en 2010.

En février, 17 membres militaires et vétérans ont porté plainte contre le Pentagone (via une class action) pour protester contre le «fléau» des violences sexuelles pratiquées dans l’armée américaine et ont particulièrement visé les anciens secrétaires d’Etat Robert Gates et Donald Rumsfeld pour avoir toléré, ignoré voire encouragé implicitement la poursuite de telles pratiques.

Honduras – Une transgenre poignardé à mort

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 7:48

 

Une transgenre a été retrouvé morte , tuée de plusieurs coups de couteau dans la poitrine . Il a été decouvert dans une rue de la capitale.
 Less autorités ont conclues que le motif de ce meurtre était le vol, mais la victime était en possession de tous ses biens, y compris son portefeuille .
 Des associations de défense des LGBT ont rapporté que beaucoup de transgenre sont tuées par des homophobes. Selon les sources officielles , plus de 50 personnes homosexuelles  ont été assassinées depuis 2008 dans des circonstances non élucidées
01126.jpg

12 décembre 2011

Un pavillon LGBT aux Jeux Olympiques

Classé dans : internationnal — dominique @ 19:26

 

Les organisations LGBT londonnienes ont présenté vendredi leur Pride House, un pavillon où sera célébrée la diversité lors des Jeux Olympiques de juillet 2012.
 La Pride House des JO de Londres -présentée vendredi soir dernier à l’Hotel de ville de la capitale – se veut le lieu de rencontre des athlètes, des officiels mais aussi des touristes LGBT qui participeront ou fréquenteront ces jeux.
 L’objectif affiché du projet et la lutte contre l’homophobie et la promotion de la diversité dans le sport.
 La Pride House accueillera des expositions, des débats et des évènements sportifs et culturels LGBT.
 Côté visibilité, un badge combinant les couleurs de l’arc-en-ciel au logo des JO a été conçu. Il sera proposé aux athlètes et aux visiteurs.
 Pour important et novateur qu’il soit, il est à noter que le projet, pourtant soutenu par la Mairie de Londres, ne fait pas partie du dispositif olympique officiel.
D’ailleurs, la localisation du pavillon LGBT sera assez éloignée du village olympique où résideront les sportifs et organisateurs, puisqu’il s’installera dans le sud de Londres à Clapham Commons.
 L’ancien basketteur John Amaechi ou le mari d’Elton John, David Furnish, Pter Tatchell et l’acteur Stephen Fry font partie des « ambassadeurs » (photo) de cette Pride House qui attend 250.000 visiteurs.
  »Je suis très fier et heureux d’être un ambassadeur de la Pride House de Londres. Tous les yeux seront rivés sur Londres pour les Jeux de 2012 et ce pavillon est une idée qui rassemble tous les éléments qui font de Londres une des plus grandes villes du monde et un modèle de tolérance, de diversité et de fierté. La Pride House est un symbole de la façon dont Londres reste l’une des villes les plus cosmopolite et ouverte dans le monde », a déclaré Stephen Fry lors de la conférence de presse.
 Le Pride Hous de Londres est la seconde de l’histoire des Jeux Olympiques. La première avait été à organisée à Vancouver lors des Jeux d’hiver de 2010.

source E-llico.com

Les sociaux-démocrates allemands veulent ouvrir le mariage et l’adoption aux gays et aux lesbiennes

Classé dans : internationnal,mariage - union civile — dominique @ 16:51

 

Les sociaux-démocrates allemands réunis en congrès du 4 au 6 décembre à Berlin ont donné des lignes directrices qui pourraient s’avérer décisives pour les gays et les lesbiennes de ce pays, en cas de changement de majorité.
 Les délégués se sont déclarés unanimement opposés à la loi actuellement en vigueur qui interdit le mariage aux couples du même sexe. Le SPD se prononce pour l’ouverture de l’institution du mariage aux couples de même sexe. Le mariage est défini comme une institution sociale qui règle l’organisation de la vie en commun, et qui doit englober tous les couples, hétérosexuels comme homosexuels.
Ces mêmes délégués se sont aussi prononcés à l’unanimité pour l’ouverture du droit à l’adoption. Il s’agit de mettre fin aux inégalités de traitement du droit à l’adoption. Il faut qu’en cette matière aussi les couples homosexuels disposent des mêmes droits que les couples hétérosexuels. Le groupe parlementaire des sociaux-démocrates introduira un projet de loi égalitaire au Bundestag* (Parlement allemand). De leur côté, les états fédéraux gouvernés par le SPD sont invités à introduire un projet de loi en ce sens au Bundesrat* (Sénat allemand).
 Schwusos, le groupe LGBT du parti des sociaux-démocrates, s’est vivement réjoui de l’adoption de ces lignes directrices qui doivent donner aux gays et aux lesbiennes une égalité complète des droits.

11 décembre 2011

États-Unis :Rick Perry attaquent les LGBT

Classé dans : internationnal — dominique @ 4:35

ça c’est passé cette semaine ….

 Le gouverneur du Texas, Rick Perry , a diffusé mercredi dans l’Iowa un clip de campagne où il accuse le Président américain de mener une « guerre contre la religion ». Les conservateurs semblent vouloir utiliser les questions LGBT pour cliver l’opinion publique américaine.
 Dans un clip controversé, qui a généré près de 169000 « dislikes » contre 3600 « likes » sur le site de vidéos en ligne Youtube, Rick Perry apparaît dans la nature, au bord d’une rivière. « Je n’ai pas honte de reconnaître que je suis chrétien, déclare-t-il. Mais il n’est pas besoin d’être tous les dimanche sur les bancs de l’Église pour savoir que quelque chose ne tourne pas rond dans ce pays, lorsque des gais peuvent servir ouvertement dans l’armée mais que les enfants ne peuvent pas fêter ouvertement Noël ou prier dans les écoles ».
     Image de prévisualisation YouTube

Lady Gaga reçue à la Maison Blanche pour évoquer le harcèlement homophobe

Classé dans : internationnal,people — dominique @ 3:48

10 décembre 2011

Le Montenegro a ouvert son premier  »Centre de soutien LGBT »

Classé dans : internationnal — dominique @ 15:29

 

Le premier centre d’accueil monténégrin pour les LGBT vient d’ouvrir ses portes à Podgorica. Financé grâce à l’Ambassade des Pays-Bas, il permettra d’assurer l’hébergement des personnes en difficulté ainsi qu’un soutien psychologique. Les fondateurs espère obtenir le soutien du gouvernement en 2012.

Le 2 Décembre dernier, Podgorica (capitale du Montenegro) ouvrait son premier établissement d’accueil aux jeunes LGBT en conflit avec leur famille en raison de leur orientation sexuelle.
 Dans l’esprit des « True Colors Residences », projet d’hébergement et de soutien aux sans-abris LGBT lancé par Cyndi Lauper à New-York, cet établissement soutenu et financé par l’Ambassade des Pays-Bas, propose une aide morale et psychologique aux personnes en état de souffrance, d’insécurité et de précarité et un hébergement lorsque la victime a été mise à la porte de son domicile familial.
 La première locataire du Centre est une jeune fille de 19 ans, qui après un traitement psychiatrique imposé par les parents, s’est retrouvée à la rue du jour au lendemain.

« LGBT Forum Progres », l’organisation LGBT locale du Montenegro, applaudit bien entendu l’initiative, et espère que le refuge pourra obtenir l’an prochain le soutien du Ministère des droits de l’homme et des minorités, concrétisant une promesse que le gouvernement leur avait faite en Avril 2011.
 Bien qu’au Montenegro l’homosexualité soit décriminalisée depuis 1977, le sujet reste tabou et entraîne discriminations, violences et harcellements

Le Malawi envisage de dépénaliser l’homosexualité

Classé dans : internationnal — dominique @ 12:01

 

Pressé par les pays donateurs, le gouvernement du Malawi a annoncé jeudi qu’il envisageait une dépénalisation de l’homosexualité.
  »Compte tenu des sentiments du public et en réponse à l’opinion publique au sujet de certaines lois, le gouvernement souhaite annoncer à la nation du Malawi qu’il soumet les lois concernées à la Commission des lois pour examen », a déclaré dans un communiqué le ministre de la Justice et des Affaires constitutionnelles, Ephraim Chiume, qui faisait notamment référence aux lois sur l’homosexualité.
 Parmi les autres lois qui seront réexaminées, le ministre a aussi cité les lois restreignant la liberté de la presse, la disposition autorisant la police à des perquisitions sans mandat et celle qui interdit aux citoyens de poursuivre l’Etat.
 Le code pénal malawite interdit l’homosexualité sous la rubrique « pratiques indécentes et actes contre nature », et la sodomie est passible d’une peine de 14 ans de prison.
014.bmp
Cette annonce vient deux jours après que le président Barack Obama a appelé à mettre la discrimination contre les homosexuels au coeur de la diplomatie américaine, sans aller toutefois jusqu’à menacer de couper l’aide internationale aux pays qui s’en rendraient coupables, comme l’a faite la Grande-Bretagne.
 L’Union européenne, l’un des principaux bailleurs de fonds du très pauvre Malawi, a parallèlement exprimé des inquiétudes sur la répression de l’homosexualité dans le pays et appelé à des réformes, notamment sur la liberté de la presse, la liberté d’expression, la liberté de réunion et le respect des droits des minorités
 Le Malawi a connu des mouvements de protestation en juillet contre la pénurie notamment de carburant, qui ont dégénéré en émeutes sanglantes faisant 19 morts

source : E-llico.com

Thorbjørn Jagland, Secrétaire général du Conseil de l’Europe: «Les droits de l’Homme valent pour tous ou pour personne»

Classé dans : internationnal — dominique @ 3:43

 

«L’homosexualité a été dépénalisée dans toute l’Europe, mais les préjugés et l’hypocrisie à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) ont toujours cours en Europe, a déclaré dans un communiqué  Récemment, des lois discriminatoires ont été proposées et même adoptées dans des pays comme la Lituanie et l’Ukraine ou encore dans certaines régions de la Fédération de Russie. C’est une violation des droits de l’Homme fondamentaux et un coup dur pour les progrès réalisés dans la protection et la défense de la dignité humaine.»«Les gouvernements européens, ainsi que les leaders politiques et moraux, savent que la Convention européenne des droits de l’Homme bannit toute persécution fondée sur l’identité sexuelle, rappelle-t-il. Il ne faut jamais l’oublier; c’est le message que je souhaite délivrer cette année à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme: les droits de l’Homme valent pour tous ou pour personne.» 0197.jpg

source yagg.com

1...233234235236237...261

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS