27 mars 2018

Grèce: L’évêque relaxé pour homophobie va être rejugé

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 16:43

1Le parquet grec a fait appel de la relaxe controversée d’un dignitaire orthodoxe réputé pour son obscurantisme, qui sera rejugé pour incitation à violence homophobe et abus de ses fonctions, a indiqué mardi une source judiciaire.
Habitué des dérapages discriminatoires, ce prélat de 79 ans, Athanassios Lenis – Mgr Amvrosios – qui s’affiche volontiers avec les dirigeants du parti néonazi grec Aube Dorée avait été relaxé il y a dix jours par la cour pénale d’Aigion dans le Péloponnèse, où il siège.
La cour avait suivi le réquisitoire du procureur, le jugeant innocent des charges portées contre lui pour avoir qualifié en 2015 les homosexuels de « lie de la société » et avoir appelé à leur « cracher dessus » et à les « noircir (de coups) », dans une adresse écrite à ses fidèles.
Deux appels à minima contre cette décision ont finalement été interjetés, a précisé une source judiciaire. Le premier l’a été par le parquet d’Aigion, pour l’accusation d’incitation à la violence, le second par le parquet de Patras, chef lieu du Péloponnèse pour la charge d’abus de fonctions ecclésiastiques.
La relaxe, justifiée notamment par le tribunal au nom d’un droit à la libre expression des hommes d’Eglise, dans un pays où celle-ci, non-séparée de l’État jouit d’une forte influence, avait suscité une vague de critiques parmi les défenseurs des droits de l’homme, ainsi qu’au centre et à gauche du spectre politique.
Le ministre de la Justice, Stavros Kontonis, avait pour sa part exprimé sa « surprise », et demandé à examiner l’argumentaire de la cour. « Le simple fait qu’il se soit retrouvé sur le banc des accusés est une première victoire », avait toutefois estimé pour l’AFP Lio Kalovirnas, un des neuf militants homosexuels à l’origine du procès pour avoir porté plainte contre l’évêque.
Les défenseurs des droits de l’homme s’étaient pour leur part félicité de la comparution en justice du prélat comme d’une étape dans la lutte contre la rhétorique de haine, largement impunie en Grèce, qu’elle émane du clergé orthodoxe, des médias ou du monde politique.
source : http://reloaded.e-llico.com

22 mars 2018

Le député PS Luc Carvounas porte plainte pour «insultes homophobes sur Twitter»

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 19:07

luc carvounasLe député socialiste Luc Carvounas, qui avait été le premier parlementaire à se marier avec son compagnon en 2015, a annoncé ce jeudi 22 mars avoir déposé plainte pour « insultes homophobes sur Twitter », car changer les mentalités, « c’est d’abord ne rien laisser passer ».
« Menacé de mort avant mon mariage, insulté sur les réseaux sociaux, dans la rue, je sais qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour faire évoluer les mentalités, accepter le droit et vivre comme tout le monde simplement et librement », a affirmé dans un communiqué l’élu du Val-de-Marne, qui était l’un des quatre candidats au poste de premier secrétaire du PS.
« Mon mariage, il y a presque trois ans, a provoqué un déferlement de haine sur les réseaux sociaux à mon encontre et à celle de mon mari Stéphane », poursuit le député, indiquant qu’une personne les ayant alors menacés de mort « a été interpellée et condamnée » en avril 2017.
« Pourquoi donc l’homophobie devrait-elle être plus acceptable parce qu’il ne s’agirait que de commentaires sur Twitter ? », a interrogé l’élu. Il a affirmé avoir porté plainte jeudi car, depuis des mois, « un utilisateur identifié, signalé sur le réseau social », les insulte, son mari et lui, et « ajoute à ses propos homophobes des propos racistes ».

21 mars 2018

USA : Le livre du lapin gay de John Oliver en tête des ventes

Classé dans : homophobie,humour,infos,internationnal — dominique @ 15:58

1Dans le monde de la littérature pour enfants, une guerre des lapins s’est déclarée.
John Oliver, présentateur star de HBO, a décidé de s’attaquer au vice-président Mike Pence à travers l’histoire d’un numéro deux de l’exécutif américain vu par un lapin.
En effet, la famille Pence a publié un livre pour enfants sur Marlon Bundo, écrit par la fille de Pence et illustré par sa femme.
Intitulé Marlon Bundo’s A Day in the Life of the Vice President, le livre pour enfants raconte la vie et le rôle de Mike Pence à travers les yeux du lapin du couple Pence.
Mike Pence et sa femme Karen ont adopté un lapin nommé Marlon Bundo  après leur arrivée à la Number One Observatory Circle, la résidence vice-présidentielle.
Alors Oliver et son équipe créative ont créé leur propre livre pour enfants sur le lapin, le faisant tomber amoureux d’un autre lapin mâle.
Le vice président est connu pour ses propos assumés homophobes.
Dans A Day in the Life of Marlon Bundo, le lapin de Mike Pence se marie avec un congénère du même sexe malgré les menaces d’une punaise traditionaliste ressemblant étrangement beaucoup à Mike Pence.
Même si l’objectif premier est bien de se moquer du vice-président, le livre est réellement un livre pour enfants amusant et éducatif, assure John Oliver. Dimanche, le présentateur star a annoncé que tous les revenus générés par sa vente seraient reversés à des associations pro-LGBTQ, « The Trevor Project » et « AIDS United ».
Depuis sa publication lundi, le livre est en tête des ventes de livre pour enfants sur Amazon, largement devant celui de la fille de Mike Pence, seulement en sixième position.
En plus de la version physique, un livre audio est aussi disponible, avec notamment les voix de Jim Parsons, star de la série The Big Bang Theory ou encore celle de Jesse Tyler Ferguson, vedette de Modern Family.

20 mars 2018

Tunisie : un ancien arbitre perd tout pour avoir assumé son homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 18:53

nidhalAncien arbitre de la première division du championnat tunisien du football, Nidhal, 29 ans, a tout perdu après une condamnation pour homosexualité: il a ainsi purgé trois mois de prison mais pas seulement. À sa sortie de prison, il s’est retrouvé sans emploi, mais aussi sans famille.
Ayant témoigné à visage découvert dans le reportage du site français Konbini sur la situation des homosexuels en Tunisie, le jeune homme est désormais pourchassé par sa famille, a-t-il confié au HuffPost Tunisie.
Des membres de sa famille, guidés par son père, ont débarqué chez lui et l’ont violenté en l’accusant de souiller la réputation du clan. Ils ont ainsi promis de “laver l’honneur de la famille par le sang”, raconte Nidhal.
Le jeune homme a trouvé refuge auprès de l’association Shams, mais il n’a plus rien, même ses affaires ont été volées par sa famille.
Devenu persona non grata parmi ses proches, n’ayant plus d’emploi, menacé, Nidhal ne regrette pas pourtant d’avoir témoigné à visage découvert: “Jusqu’à quand doit-on se cacher? Nous ne sommes pas des criminels pour être sommés de vivre dans la clandestinité”, fustige-t-il.
Nidhal n’avait pas l’audace de s’afficher avant, préférant nier son homosexualité à sa famille ainsi qu’à son milieu professionnel qui soupçonnaient son orientation sexuelle, dit-il. Après avoir vécu en cachette, il a choisi de sortir de l’ombre, de tout assumer. Le prix est cher à payer: on refuse aussi de l’employer à cause de ses antécédents judiciaires.
Une campagne, organisée par Shams, a été lancée pour soutenir le jeune homme à travers un appel au don pour l’aider, entre autres, à quitter la Tunisie.
Le jeune homme entreprend à contre-coeur des démarches pour obtenir un droit d’asile dans un pays européen: “Je n’ai plus d’autres choix que de partir”, déplore-il.
“Je suis très attaché à mon pays, je n’ai jamais voulu le quitter malgré les opportunités que j’ai eues avant pour aller étudier ou travailler à l’étranger. J’ai toujours préférer rester auprès des miens. Je dois partir d’ici mais le coeur meurtri”, confie-t-il.
SOURCE huffpostmaghreb.com

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar défile avec son compagnon à la parade de la St-Patrick de New York

Classé dans : infos,internationnal — dominique @ 18:44

leo varadkarLe premier ministre irlandais Leo Varadkar a défilé avec son partenaire Matt au défilé de la Saint-Patrick de New York – qui, jusqu’à récemment, interdisait les groupes LGBT.
Ouvertement gay, il a soulevé la question des droits des LGBT avec Donald Trump et Mike Pence dont on connaît l’opposition à l’égalité. Mais il a aussi tenu à défiler aux côtés de son compagnon pour la célèbre Parade de la St-Patrick.
«J’ai réussi à leur parler en privé de l’égalité et de mon soutien à l’égalité des droits pour les femmes et la communauté LGBT ici en Amérique et aussi en Irlande», a indiqué à la presse Leo Varadkar faisant référence à ses rencontre avec le président et le vice-président américains. Il n’a pas fait état de leurs réactions.
Leo Varadkar tenait la main de son conjoint Matt Barrett, un médecin qui vit actuellement aux États-Unis.
Pendant ce temps, l’ennemi politique de M. Varadkar, l’ancien dirigeant du Sinn Féin (parti politique républicain actif en Irlande et en Irlande du Nord), Gerry Adams, était honoré lors du petit-déjeuner traditionnel de la Saint-Patrick du maire de la ville de New York.
«Sur un plan personnel, c’est un réel privilège de marcher avec mon compagnon, dans une ville si proche de l’Irlande de différentes manières. J’ai eu la chance de rencontrer le maire et l’ambassadeur ce matin et je vais pouvoir défiler avec mon partenaire, ce qui est un signe de changement et un signe de grande diversité, pas seulement en Irlande mais parmi la grande communauté, ici aussi
Il y a seulement quelques années, les gens ne pouvaient pas marcher sous la bannière arc-en-ciel, mais tout a changé. L’Irlande a embrassé la diversité et l’inclusion, et les Américains irlandais à New York ont fait de même», a commenté le Premier ministre.
En raison de la forte influence des groupes catholiques conservateurs, le défilé avait maintenu une interdiction durant plusieurs décennies pour les groupes LGBT. Cette interdiction a lentement été levée en 2016 et 2017, sous la pression des sponsors commerciaux.

Arabie Saoudite : Un adolescent se suicide après avoir fait un coming out familial

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:22

1Un adolescent gay de 15 ans, vivant à Riyad, se serait suicidé après avoir été menacé de mort par sa famille après qu’il ait révélé son homosexualité.
Roshan avait tenté de quitter le pays pour Dubaï. Cependant, son père a volé son passeport.
En janvier, Roshan a posté sur Reddit un message pour demander de l’aide; »Honnêtement, je ne sais pas pourquoi j’ai dit à mes parents que je suis gay alors que je vis dans l’un des pays les plus homophobes du monde », a écrit l’adolescent, relatant sa situation depuis son coming out familial.
« On m’a littéralement expulsé de la maison et ma famille a menacé de me tuer si jamais je rentrais à la maison. Maintenant, je suis chez un ami. Je lui ai dit, à lui et à sa famille, que mes parents étaient en vacances et que je devais loger chez eux pendant quelques jours.
Mais je ne peux pas rester chez mes amis pour toujours. Et honnêtement, je ne sais pas quoi faire. Je veux me tuer », aurait-il confié.
« Mon pays n’offre aucune perspective aux personnes LGBTQ . Je suis encore au lycée donc je ne suis pas autorisé à travailler. Honnêtement, je n’ai aucune idée sur ce qu’il faut faire. Je n’ai pas d’amis avec qui parler de ça », aurait encore raconté le jeune homme.
Un Américain, qui avait travaillé en Arabie Saoudite, lui a répondu en cherchant à le réconforter et à le dissuader d’attenter à sa vie, lui proposant même de quitter son pays pour les Etats-Unis.
Il a promis de le mettre en relation avec des gens qui pourraient le sortir d’Arabie Saoudite.
Huit jours plus tard, l’adolescent saoudien était en route pour Dubaï.
« Le dernier message que j’ai ereçu de lui disait que sa mère l’aidait à trouver son passeport. Son père était déjà venu le chercher et il était clair qu’ils avaient l’intention de le tuer.
Mais, deux semaine plus tard, l’oncle de Roshan annonçait sa mort.
« C’est avec une profonde tristesse que je dois vous informer que Roshan a décidé de se suicider », a-t-il écrit à son correspondant américain dont il avait trouvé l’adressa mail dans le téléphone de son neveu.
« Son père (le mari de ma soeur) a menacé de le tuer s’il tentait de retourner à la maison. Malheureusement, nous n’avons pas pu le sortir de Riyad à temps et il a été retrouvé sans vie dans la maison de son ami ».
« Je voudrais vous remercier pour votre soutien et votre attention. Vous étiez la seule personne à qui Roshan s’est ouvert et a parlé librement. Inshallah lui aussi vous regarde et vous remercie », conclut-il.
L’Arabie Saoudite est l’un des régimes les plus barbares au monde en ce qui concerne les droits des LGBT. L’homosexualité y est illégale et les homosexuels peuvent être confrontés à la flagellation publique, à la torture et même à l’exécution. 

Une actrice de «Sex and the City» candidate au poste de gouverneur de New York

Classé dans : infos,internationnal — dominique @ 10:21

 1Cynthia Nixon qui incarnait l’avocate Miranda Hobbes dans la série et les films « Sex and The City » se verrait bien gouverneure de l’Etat de New York.
« J’aime New York et aujourd’hui, j’annonce ma candidature au poste de gouverneure. Rejoignez-nous », annonce-t-elle dans une vidéo postée lundi sur son compte Twitter. Les primaires démocrates se tiendront le 13 septembre prochain.
L’actrice de 51 ans a annoncé sa candidature par le biais d’une vidéo de campagne de deux minutes postée sur son compte Twitter qui la montre chez elle avec sa femme et ses enfants, dans le métro, ou déposant son jeune fils à l’école.
Dans cette vidéo, elle retrace son parcours – de son enfance dans un deux pièces – à sa scolarité dans une école publique. L’actrice de 51 ans a un objectif en tête : réduire les inégalités. Un engagement qui ne date pas d’aujourd’hui : depuis l’élection de Donald Trump, elle a participé à plusieurs manifestations dénonçant sa politique sur l’immigration ou les droits LGBT.
Si Cynthia Nixon était élue, elle deviendrait ainsi la première femme gouverneure de l’Etat de New York.
Mariée depuis 2012 à une militante pour les droits homosexuels, Cynthia Nixon, mère de trois enfants – dont deux d’un précédent mariage avec un homme – espère bousculer le jeu politique et incarner une candidature plus proche du peuple face au sortant Andrew Cuomo, 60 ans, un vétéran de la politique en poste depuis 2011, candidat à un troisième mandat.

Grande Bretagne : guerre contre le Genre chez les catholique d’Angleterre

Classé dans : homophobie,internationnal,religion — dominique @ 7:40

foi chretiennele cardinal Nichols doit faire face à une levée de boucliers, après avoir clairement défendu aux chefs d’établissements scolaires catholiques de faire de quelque manière que ce soit l’apologie de la théorie du Genre.
Dans son édition numérique du 10 mars 2018, le Daily Mail rapporte les propos du cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster et primat catholique d’Angleterre. Ce dernier a déclaré, lors d’une réunion rassemblant les directeurs d’écoles libres catholiques, qu’au sein de leurs établissements, « il était hors de question de proposer la théorie du Genre comme une alternative possible. »
Le prélat a insisté : « les élèves doivent bien prendre conscience qu’ils sont les parties intégrantes d’une société fondée sur des références morales clairement identifiées. » Ces « références » ne sont pas négociables, « elles sont données à la naissance », a-t-il conclu.
La présidente de l’association LGBT « Transgender Peer Associates Ltd » qui milite pour « l’égalité des droits », Heather Ashton, s’est immédiatement élevée contre « des préjugés religieux » qui selon elle, « ne doivent en aucun cas interférer avec le bien de l’enfant transgenre.  »
Au mois d’avril 2018, la Conférence des évêques d’Angleterre, d’Ecosse, et du Pays de Galles doit définir et publier une position commune sur les questions liées à l’idéologie du Genre.
Source : The Daily Mail

12 mars 2018

Paris : un couple de lesbiennes agressé dans le bus

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:37

lbtg-lesbienne-rouen-300x157Hier après-midi, alors qu’elles s’embrassaient dans un bus de la ligne 56 , un homme et une femme ont pris violemment à partie Clémence et Zoé, un couple de femmes.
«C’est à cause de vous qu’on sort, il y a des hôtels pour ça», leur ont ils dit avant de leur cracher dessus, de leur tirer les cheveux et de prendre la poudre d’escampette.
Pour Zoé et Clémence,  le caractère lesbophobe de cette agression ne fait pas de doute dans le récit qu’elles en font sur Facebook.
«Ce n’est pas normal ce qu’il nous arrive, mais il faut que les gens se rendent compte que c’est encore la réalité de ce que l’on vit quand on est homo en 2018», confie ce matin Zoé, à Libération. Dimanche dans la soirée, pour ne pas laisser passer leur agression, le couple a par ailleurs déposé une main courante au commissariat du XIe arrondissement et envisage également de porter plainte.
Pour rappel, en 2016, SOS homophobie a constaté dans son rapport annuel une augmentation de 20% des insultes et violences à l’encontre des lesbiennes, des gays, des bis et des trans, données confirmées pour la première fois en 2017 par le ministère de l’Intérieur avec 1084 infractions pour injure à caractère homophobe et transphobe enregistrées par la police et la gendarmerie en 2016.
Les trans sont parmi les premières victimes (+ 76 % de témoignages), la biphobie a presque doublé, tandis que l’homophobie quotidienne subie dans la famille, l’entourage proche, les lieux publics, à l’école ou au travail demeure très importante. Internet demeure le principal canal de la LGBTphobie. 

11 mars 2018

Cameroun: Victime d’agression à cause d’un appel amoureux

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 18:46

afrique gaySurpris en flagrant délit de conversation téléphonique avec son copain, un jeune homosexuel est défiguré par deux bourreaux à l’aide de violents coups de poings et son appareil téléphone est arraché.
Par Steeves Winner
Kouak (pseudonyme) est un jeune homosexuel d’une vingtaine d’années de la ville de Douala. Plongé dans la vie active, il entretient depuis quelques temps une relation très amoureuse avec son copain dont il préfère taire l’identité.
Déjà victime d’acte de violence par le passé perpétrés par des personnes homophobes dans la société, Kouak vit depuis un certain moment dans un stress et une peur très poussés.
Le 11 février 2018 lors de la fête de la jeunesse au Cameroun, Kouak s’est rendu dans la place des fêtes afin de vivre en direct le traditionnel défilé.
Après ces grandes parades, il décide d’effectuer une marche à pied afin de profiter du beau temps et de l’effervescence de cette journée. Au cours de son trajet, il reçoit un coup de fil mais l’excès de bruit de la foule l’empêche de profiter d’une meilleure communication avec son interlocuteur qui n’est autre que son copain.
De ce fait, il décide de se retirer dans un coin plus calme, loin des bruits afin de mieux communiquer. Apercevant la devanture d’un immeuble, il s’en va donc s’installer. Sans tenir compte des personnes présentes sur les lieux et des oreilles indiscrètes, Kouak se laisse emporter par la profondeur de la conversation.
À travers certaines expressions et émotions exprimées par Kouak : « mon prince, mon beau mec, tu me manques mon étalon », ses voisins sur les lieux s’empressent d’interrompre sa conversation et très vite se mettent à le questionner afin de savoir son orientation sexuelle et qui est son interlocuteur.
Restés sans réponse, deux bourreaux se mettent à le brutaliser tout en le traitant d’homosexuel. Kouak reçoit des gifles et des violents coups de poings sur le visage d’où la présence des bosses.
Ensuite , son appareil téléphone est arraché par ses bourreaux.
Sous le coup des regards silencieux, Kouak ne bénéficie d’aucune intervention des passants. Réussissant à s’échapper, il va déposer une plainte à la gendarmerie de Ndog Mbong contre les deux bourreaux inconnus.
Jusqu’à présent, les deux bourreaux n’ont pas pu être identifiés dans cette affaire qui est d’ailleurs peu considérée par les autorités de force de maintien de l’ordre.
Steeve Winner, l’auteur de cet article, est un militant pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme.
via : https://76crimesfr.com

12345...269

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS