13 novembre 2018

Cambodge : Quinze personnes inculpées du délit de gestation pour autrui

Classé dans : homoparentalité,internationnal — dominique @ 17:00

pmaQuinze personnes, dont onze mères porteuses, ont été inculpées mardi au Cambodge qui tente d’enrayer la gestation pour autrui, pratique en pleine essor notamment à destination des couples chinois mais illégale depuis 2016.
Arrêtées lors d’une opération de police à Phnom Penh, elles ont été inculpées du délit de gestation pour autrui.
L’assouplissement par les autorités chinoises de la règle de l’enfant unique a provoqué en Chine une recrudescence de la demande dans les cliniques de procréation assistée.
On estime à 90 millions le nombre de femmes maintenant autorisées à avoir un deuxième enfant, mais souvent trop âgées pour le faire naturellement. Et comme le recours aux mères porteuses est illégal en Chine, les Chinois aisés n’hésitent pas à se tourner vers les pays étrangers.
L’Asie du sud-est est depuis longtemps une destination favorite pour la gestation pour autrui, avec des coûts médicaux bon marché, une grande quantité de jeunes femmes pauvres et une absence de loi excluant les couples gays ou les parents célibataires.
Mais ces dernières années, les pays de la région ont commencé à proscrire cette pratique après une série de scandales et de critiques dénonçant l’exploitation de ces femmes.
Après son interdiction en Thaïlande en 2015, le Cambodge a vu arriver un nombre de plus en plus important de parents demandeurs et a fini par déclarer à son tour en 2016 cette pratique illégale.

9 novembre 2018

Liban: une campagne pour combattre les préjugés liés à l’homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:20

Liban: une campagne pour combattre les préjugés liés à l’homosexualité dans homophobie homosexuality-is-not-a-disease-1024x577-550x300La LebMASH ( Lebanese Medical Association for Sexual Health ou Société médicale libanaise pour la santé sexuelle) lance « Hinad » (Homosexuality is not a disease ou l’homosexualité n’est pas une maladie) pour combattre les préjugés et autres idées préconçues, qui continuent d’entourer fortement l’homosexualité au Liban
Cette campagne, organisée avec le soutien du Fonds Agnes Varis Trust, vise à lutter contre les stéréotypes qui entourent l’homosexualité et à sensibiliser aux conditions relatives à la santé sexuelle des homosexuels.
Elle a été lancée hier lors d’une conférence de presse avec la participation de l’Association libanaise de psychiatrie (ALP), la Société libanaise de psychologie (SLP) et Seeds for Legal Initiatives.
Selon une étude menée en 2015 au Liban, « près de 72 % des Libanais estiment que l’homosexualité est une maladie mentale » et « 79 % d’entre eux pensent que les homosexuels doivent suivre un traitement psychologique ou hormonal » .
Pour le Dr Chadi Ibrahim, psychiatre, sexologue et président de LebMASH « même dans le milieu médical, certains médecins croient fermement que l’homosexualité est une maladie »,
« Or elle ne l’est pas, affirme-t-il. Par conséquent, les tentatives de changer l’orientation sexuelle des homosexuels sont inutiles, voire nocives. Les études effectuées à ce sujet ont montré que les homosexuels qui subissent de tels traitements ont huit fois plus de risques de tenter de se suicider. Ils ont aussi de plus grands risques de sombrer dans une dépression ou de recourir aux drogues. Aujourd’hui, nous cherchons à dénoncer ces pratiques qui ne reposent sur aucune preuve scientifique. »
La campagne aurait dû comporter en plus des conférences, des articles de presse et des interviews dans les médias, « une campagne publicitaire notamment sur les panneaux, mais elle a fait l’objet d’une censure », déplore le Dr Ibrahim.
Au Liban, l’article 534 du code pénal stipule que toute relation sexuelle contre nature doit être sanctionnée, mais lors de cinq jugements rendus entre 2009 et 2017 , des personnes homosexuelles ont été acquittées.

8 novembre 2018

Tanzanie :10 hommes soupçonnés d’être gay arrêtés sur l’Île de Zanzibar

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 9:48

afrique gayDix hommes auraient été arrêtés en Tanzanie après que la police eut été informée d’une cérémonie de mariage de même sexe.
L’intervention policière a eu lieu sur l’île tanzanienne de Zanzibar samedi soir (3 novembre), selon Amnesty International. Six autres personnes ont pris la fuite.
Selon Amnesty International, deux hommes auraient notamment été arrêtés pour s’être « mariés »
« Nous craignons maintenant que ces hommes soient soumis à un examen anal forcé, la méthode du gouvernement pour ‘prouver’ l’activité sexuelle de même sexe chez les hommes, a déclaré l’organisation. Cela ne doit pas être permis – ces hommes doivent être libérés immédiatement ».
Human Rights Watch a également sonné l’alarme quant à l’utilisation par la Tanzanie de « examens anaux forcés » sur des hommes soupçonnés d’être homosexuels.
Il n’a pas encore été clairement établi si ces arrestations étaient directement liées à la récente campagne de dénonciation des homosexuels menée par le gouverneur de Dar es Salaam.
Suite à cette campagne, Michelle Bachelet, Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, a averti dans une déclaration: « Cela pourrait se transformer en une chasse aux sorcières et pourrait être interprété comme une autorisation de perpétrer des actes de violence, d’intimidation, de brimades, de harcèlement et de discrimination à l’encontre de personnes considérées LGBT ».
Les personnes LGBT peuvent être punie d’emprisonnement à vie en Tanzanie si elles sont reconnues coupables de relations homosexuelles, la loi tanzanienne contre la homosexualité est l’une des plus sévères au monde. 

7 novembre 2018

USA: Premier gouverneur d’Etat homosexuel

Classé dans : infos,internationnal,politique — dominique @ 6:58

USA: Premier gouverneur d'Etat homosexuel dans infos tumblr_inline_pht788L0ZO1uj37u4_540L’Etat du Colorado a élu mardi un gouverneur ouvertement gay lors des élections de mi-mandat, le démocrate Jared Polis, une première aux Etats-Unis
Jared Polis, 43 ans, élu à la Chambre des représentants depuis 2008, a battu le Républicain Walker Stapleton.
Aucun des deux candidats n’avaient fait de l’orientation sexuelle de Jared Polis un sujet dans la campagne électorale, soulignent plusieurs médias locaux.
Premier gouverneur élu après avoir révélé son homosexualité
Jared Polis est, le premier gouverneur à avoir été élu après avoir révélé son homosexualité. Il succède au Démocrate John Hickenlooper, gouverneur depuis 2011. Millionnaire surdoué et entrepreneur audacieux ayant fait fortune dans les nouvelles technologies, Jared Polis avait été admis à la prestigieuse université de Princeton alors qu’il n’avait encore que 16 ans, et pas encore terminé le lycée.
« Ils m’ont pris parce qu’ils pensaient que j’étais prêt, et ils avaient raison », a-t-il déclaré à la presse, assurant qu’il aurait « perdu son temps » en restant un an de plus au lycée. M. Polis, de confession juive, est né Jared Schutz à Boulder (Colorado) mais a changé de nom de famille à l’âge de 25 ans pour prendre celui de Polis, en l’honneur de sa grand-mère, selon lui.
Il avait à l’époque soigneusement entretenu le suspense sur son nouveau nom et organisé une soirée de levée de fonds au cours de laquelle il devait révéler son choix, récoltant 40.000 dollars pour la recherche sur la leucémie.
En 2015, Kate Brown était devenue la première gouverneure bisexuelle élue dans l’Oregon, et un autre gouverneur, Jim McGreevey, du New Jersey, avait dévoilé son homosexualité avant de démissionner en 2004. 

6 novembre 2018

Thailande : le partenariat civil pour les couples de même sexe sur le point d’être adopté

Classé dans : infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 17:14

unionLe projet de loi sur le partenariat civil pour les couples de même sexe, qui avait été débuté en Thaïlande 2013, pourrait bien être adopté avant la fin de cette année, selon le Bangkok Post
Une consultation publique à propos du projet de loi de partenariat civil pour les couples homosexuels va être organisée entre du 12 au 16 novembre dans les villes de Bangkok, Chiang Mai, Ayutthaya et Songkhla, a indiqué le Département et de la Protection des Droits et Libertés selon lequel le texte devrait être complété ce mois-ci et pourrait donc être adopté dans les toutes prochaines semaines.
Le Bangkok Post souligne que nombre de spécialistes de la question estiment que ce partenariat civil devrait donner aux couples homosexuels 90% des mêmes droits que les couples mariés hétérosexuels.
Le partenariat civil pour les couples de même sexe prévoit des avantages tels que le droit de succession, l’assurance, la retraite, les réductions d’impôt, le droit à l’adoption. En revanche il ne donne pas le droit d’utiliser le nom de son conjoint.
source : https://lepetitjournal.com/

30 octobre 2018

Chine : des militants LGBT réclament la légalisation du mariage homosexuel

Classé dans : infos,internationnal,mariage - union civile — dominique @ 17:55

 Chine : des militants LGBT réclament la légalisation du mariage homosexuel dans infos tumblr_inline_phf7rhGQQU1uj37u4_540L’Assemblée populaire de Chine (ANP) organise des consultations publiques sur les modifications du Code civil jusqu’au 3 novembre.
 L’activiste Sun Wenlin a encouragé les gens à proposer de reconnaître les unions de même sexe sur le site Web de l’ANP.
 Son message sur les médias sociaux populaires, We Chat, a déjà été visionné plus de 100 000 fois ce mardi (3 octobre) . Il explique en détail comment soumettre les révisions suggérées.
 Sun Wenlin a également encouragé les internautes à proposer une législation anti-discrimination pour protéger les personnes LGBTI.
 La Chine a décriminalisé l’homosexualité en 1997 et l’a retiré de la liste des maladies mentales en 2001. Mais, dans une société conservatrice et axée sur la famille, de nombreux Chinois LGBT vivent encore caché .
 En 2015, Sun Wenlin a notamment poursuivi le gouvernement en justice parce qu’il n’avait pas le droit d’épouser son petit ami.
 Un tribunal a jugé l’affaire en 2016, déclarant que seul « un seul homme et une seule femme » pouvait se marier.

27 octobre 2018

Taïwan: une Gay Pride en faveur du mariage pour tous

Classé dans : internationnal,mariage - union civile — dominique @ 14:52

lgbt1Des milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à Taipei pour soutenir le mariage homosexuel à l’occasion de la plus grande Gay Pride d’Asie, avant des référendums prévus le mois prochain sur le mariage gay et les droits des personnes LGBT dans l’île.
La Cour constitutionnelle de Taïwan a rendu en mai 2017 un arrêt favorable au mariage entre personnes du même sexe et donné deux ans au gouvernement pour le mettre en oeuvre, ce qui ferait de l’île le premier endroit d’Asie à légaliser le mariage gay.
Mais il n’y a guère eu d’avancées. La présidente Tsai Ing-wen, arrivée au pouvoir en mai 2016 et qui a ouvertement défendu le mariage pour tous, estime que la société reste divisée.
Deux référendums opposés sont prévus en novembre, l’un à l’initiative des opposants au mariage gay pour empêcher la réforme du code civil et l’autre organisé par les militants LGBT pour soutenir cette réforme.
Parallèlement, deux autres référendums sont prévus, pour et contre une politique éducative à l’école destinée à prévenir les discriminations envers les homosexuels.
L’arrêt de la Cour constitutionnelle n’a pas stipulé de quelle manière il devait être mis en oeuvre. Une victoire du oui au référendum pro-mariage gay, organisé par la « Coalition pour le bonheur de la génération à venir », pourrait déboucher sur une loi distincte pour les unions civiles entre personnes de même sexe mais une telle éventualité est jugée discriminatoire par les militants qui redoutent de se voir offrir des droits limités.
Les propositions de référendums à Taïwan sont soumises au vote des électeurs dès qu’elles obtiennent le soutien de 1,5 % de l’électorat soit un peu plus de 280.000 signatures.

22 octobre 2018

la judokate Amandine Buchard raconte son coming out

Classé dans : infos,internationnal,Sportifs — dominique @ 15:51

la judokate Amandine Buchard raconte son coming out dans infos tumblr_inline_ph09e9JrHZ1uj37u4_540Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
La jeune sportive martiniquaise de 23 ans est mariée depuis le 3 août dernier à la judokate allemande Nieke Nordmeyer
Championne d’Europe en 2017 et médaillée de bronze aux Mondiaux en septembre, Amandine Buchard explique les raisons de son coming out dans ces termes: « C’est fatigant de le cacher. On n’est pas soi-même, on vit dans le mensonge et je déteste ça. Les gens parlent beaucoup quand ils sont dans le questionnement, surtout dans le monde du judo qui se nourrit de potins. Ils ne sont plus des parasites à partir du moment où ils savent. Après, on m’accepte comme je suis ou pas ».
« Tout le monde s’en doutait alors… Cela a étonné certaines personnes, mais on ne m’a jamais traitée de sale homo. C’est plus difficile à accepter pour ma famille. D’ailleurs, on ne se parle plus avec ma mère. Vous savez, on est beaucoup chez les femmes à avoir cette orientation sexuelle dans le judo. Il y a aussi beaucoup d’homos dans le sport de haut niveau qui se cachent. »

21 octobre 2018

Indonésie : Un couple gay arrêté pour avoir ouvert une page Facebook pro-LGBTI

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 13:49

Indonésie : Un couple gay arrêté pour avoir ouvert une page Facebook pro-LGBTI dans homophobie gay-bandungLa police indonésienne a arrêté deux homosexuels qui avait créé et animait une page Facebook sur le thème LGBTI. Ils sont accusé d’avoir «diffusé l’immoralité» en animant la page communautaire Gay Bandung.
La police indonésienne a perquisitionné jeudi une maison de Bandung,  ville de l’île de Java, et y a arrêté un homme et son compagnon.
C’est la premiere fois que des discussions homosexuelles sur les médias sociaux sont criminalisées en Indonésie, rapporte le Straits Times.
Le raid visait les animateurs d’une page Facebook intitulée Gay Bandung. Créée en 2015, elle était suivie par plus de 4000 internautes. «Ils mettaient en relation des gens qui veulent faire des amitiés de même sexe», a expliqué le commandant en chef Hari Brata, directeur adjoint des crimes spéciaux de la police..
La police a également confisqué un certain nombre d’objets personnels des hommes, dont cinq téléphones portables et «25 préservatifs» .
Il y a deux semaines, une page Facebook spécialement conçue pour les LGBTI a suscité la colère dans la ville de Garut, également dans l’ouest de Java. Le tollé suscité par la population locale a amené les responsable d’école à interdire les élèves LGBTI dans leurs établissements
Mercredi 17 octobre, l’administration de Cianjur, une ville de la province de Java occidental, a donné des instructions aux mosquées de la région pour leur demander de prêcher sur les dangers de la communauté LGBTI et du VIH lors des prières de vendredi.
L’homosexualité est théoriquement légale en Indonésie (sauf dans la province d’Aceh), mais la liberté des LGBT y est de plus en plus menacée par des projets de loi et la répression policières. Ainsi en 2017, plus de 140 hommes avaient été arrêtés après un raid dans un sauna de Jakarta.
Les arrestations de Bandung seraient les premières en lien avec les réseaux sociaux LGBT. Les deux suspects sont inculpés de «diffuser l’immoralité» en utilisant des réseaux électroniques, un crime passible de 6 ans de prison.

19 octobre 2018

Israël : Un étudiant gay poursuit une pizzeria qui a refusé de le servir

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:31

Israël : une pizzeria condamnée pour discriminations  dans homophobie tumblr_inline_pdgfbau3m41uj37u4_540Un étudiant américain qui fait actuellement ses études en Israël, a porté plainte contre une pizzeria de Jérusalem qui a refusé de le servir en raison de son orientation sexuelle.
En entrant à la « Ben Yehuda Pizza » avec un groupe d’amis le 3 août dernier, Sammy Kanter, âgé de 31 ans, portait un T-shirt de la Fierté et un employé lui a demandé s’il était gay. Après avoir affirmé qu’il l’était, l’employé a rapidement demandé à Kanter et à ses amis de quitter le restaurant.
Kanter, un étudiant rabbinique originaire de Cincinnati, a déclaré qu’il avait été choqué par cette discrimination.
Le tee-shirt blanc portait les lettres couleurs arc-en-ciel formant le mot « Cincy », sa ville natale de Cincinnati, dans l’Ohio.
Kanter a décrit l’incident dans un post sur Facebook : « Aujourd’hui, pour la première fois, on a refusé de me servir dans une pizzeria pour ce que je suis (à Jérusalem). Je suis entré avec le tee-shirt ci-dessous, et le type derrière le comptoir, m’a demandé ‘Atah Homo (Etes-vous gay) ?’ J’ai répondu que oui. Il m’a dit ‘dehors’ en me montrant la porte. J’en suis resté bouche bée et il m’a dit, à moi et à mes camarades, de partir ».
En réponse à l’incident, Kanter a contacté le Centre d’action religieuse israélien (IRAC) pour obtenir de l’aide et a intenté une action en justice en vue d’obtenir 50 000 shekels de dommages..
Le propriétaire de la pizzeria avait indiqué aux médias israéliens que si l’incident s’était déroulé comme l’avait décrit Kanter, son employé serait renvoyé. Il est revenu ultérieurement sur ses propos, évoquant un malentendu alors que le serveur tentait de fermer le restaurant et de le nettoyer avant le début du Shabbat.
Sattath a précisé que le propriétaire de l’établissement avait refusé de négocier en-dehors du tribunal après avoir été informé de la loi.
“Sammy n’est pas intéressé par de l’argent. Il s’intéresse au précédent », a dit le rabbin Noa Sattath, directrice de l’IRAC. Il a d’ailleurs suggéré que toute indemnisation reçue soit versée à des organisations de Jérusalem qui soutiennent les droits LGBT.
L’affaire devrait être entendue au tribunal d’instance de Jérusalem, le 31 janvier prochain. Kanter se représentera lui-même. Il devrait rester en Israël jusqu’à la fin de l’année scolaire.

12345...277

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS