23 juin 2017

Allemagne : réhabilitation des homosexuels condamnés après guerre

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,justice — dominique @ 15:51

allemagneLes députés du Bundestag ont adopté à l’unanimité un projet de loi qui réhabilite et indemnise environ 50.000 hommes condamnés pour homosexualité sur la base d’un texte nazi resté en vigueur longtemps après la Deuxième guerre mondiale.
Ce texte porté depuis plus d’un an par le ministre social-démocrate de la Justice Heiko Maas, qui avait dû faire face à l’aile la plus conservatrice du parti de la chancelière Angela Merkel.
Ce texte prévoit 3.000 euros d’indemnisation forfaitaire par condamnation ainsi que 1.500 euros par année de détention.
En outre, le gouvernement va financer à hauteur de 500.000 euros par an une fondation spécialisée dans le travail de mémoire sur le sujet.
Pendant 122 ans, de 1872 à son abrogation en 1994, l’article 175 du Code pénal allemand a puni de prison « les actes sexuels contre nature , que ce soit entre personnes de sexe masculin ou entre hommes et animaux ».
Sa sévérité avait été accrue en 1935 par un amendement nazi prévoyant jusqu’à dix ans de travaux forcés. Plus de 42.000 hommes ont été condamnés à ce titre sous le IIIe Reich, envoyés en prison et pour certains en camp de concentration.
Mais l’article 175 a été maintenu après guerre, restant pendant des décennies la seule survivance légale des persécutions nazies, et conduisant à 50.000 nouvelles condamnations dans la jeune démocratie ouest-allemande.
L’initiative intervient quelques mois après l’annonce d’une loi comparable pour les homosexuels condamnés en Angleterre et au Pays de Galles, à la différence que le texte ne s’applique qu’aux défunts.
Seule l’Ecosse a annoncé vouloir aussi réhabiliter les vivants.

19 juin 2017

Chine :la scène « gay » d’Alien Covenant retirée du film en Chine

Classé dans : Cinema-DVD gay et lesbien,homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:06

covenantfassbenderLa Chine s’en ai pris à Alien : Covenant, dernier film en date du réalisateur Ridley Scott, en coupant la scène gay du film qui a été coupée à l’occasion de sa sortie en Chine, retirant un passage de six minutes montrant Michael Fassbender dans un dialogue avec lui-même.
Les deux robots que l’acteur incarne, David et Walter, échangent sur leurs capacités respectives et finissent leur conversation par un étrange baiser, qui sonne comme un au-revoir entre ces deux frères ennemis. Les cinéphiles et expatriés ont relevé l’absence de cette scène ainsi que d’autres passages du film lors de la projection
Ce n’est pas la première fois que la Chine fait preuve d’intolérance concernant la représentation de relations amoureuses et/ou sexuelles entre deux personnages homosexuels. Le Secret De Brokeback Mountain, chef-d’oeuvre d’Ang Lee s’était ainsi vu interdire de projection sur le territoire, tandis que le dernier live-action Disney La Belle Et La Bête avait suscité bien des remous dans le pays, même si c’est bien la version originale du film qui avait été projetée en salles. 

USA : une jeune Mormon fait son coming out en plein office

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,religion — dominique @ 6:22

mormon   

La vidéo du discours de Savannah , une jeune mormone de 12 ans, est devenue virale
Savannaha a fait son coming out devant les paroissiens d’une église de l’Etat américain de l’Utah. Mais alors qu’elle expliquait que « Dieu l’a créée de cette façon et qu’elle n’est pas une erreur », les officiels de l’église lui ont coupé son micro et l’ont obligée à aller s’asseoir.
Savannah, une jeune adolescente de douze ans, est montée le mois dernier sur l’estrade de son église mormone près de Salt Lake City, dans l’Utah, pour annoncer son homosexualité aux paroissiens.
« Je crois que je suis un enfant de parents divins. Je ne sais pas s’ils nous parlent, mais je sens dans mon coeur qu’ils m’ont créée et qu’ils m’aiment. »
« Ils ne m’ont pas ratée en me donnant des yeux bruns, ou quand je suis née chauve. Ils ne m’ont pas ratée lorsqu’ils m’ont donné des tâches de rousseur ou en me faisant homosexuelle. Dieu m’aime simplement comme ça car je crois qu’il aime toutes ses créations. »
Savannah a été brusquement coupée par les officiels de l’église, lesquels ne devaient certainement pas partager l’appel à l’ouverture et à la tolérance de l’adolescente. Son micro soudainement coupé, Savannah fut ensuite priée d’aller s’asseoir. Et la cérémonie continua comme si de rien n’était.
Chez les Mormons, être attiré par quelqu’un du même sexe n’est pas un pêché. Elle interdit néanmoins la sexualité homosexuelle
Heather, la maman de Savannah, qui accepte totalement son homosexualité, a expliqué au Daily Mail que sa fille était retournée en pleurs auprès d’elle. Elle l’a ensuite consolée en lui disant à quel point elle avait été belle et courageuse.

17 juin 2017

Canada : L’Alberta pourrait interdire les thérapies de convertion

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,Sante — dominique @ 17:52

therapie de convertionL’Alberta pourrait devenir la troisième province canadienne à bannir les thérapies visant à convertir de jeunes homosexuels et transgenres.
Un groupe de l’Université de Lethbridge, dans le sud de la province, a lancé une campagne dimanche dernier pour demander au gouvernement d’interdire ces thérapies comme l’ont déjà fait le Manitoba et l’Ontario.
Jenn Takahashi, du groupe de recherche en intérêt public de l’Université de Lethbridge (LPIRG) déplorent que les thérapies de conversion soient très répandues dans le sud de la province, où la religion est omniprésente.
Son groupe a lancé une campagne dimanche dernier pour demander au gouvernement albertain d’interdire ces pseudo-thérapies qui ne reposent sur aucune base scientifique.
Selon elle, certains thérapeutes pratiquent ces thérapies sur des enfants d’à peine 5 ans et les abus physiques et mentaux sont la norme plutôt que l’exception. « Le plus troublant, c’est que ces thérapeutes font partie d’un ordre professionnel et que certains de leurs services sont remboursés par la province », explique-t-elle.
« Peu de gens le savent, mais les médecins avaient encore le droit d’offrir des thérapies de conversion au Québec jusqu’à tout récemment », déclare le psychothérapeute et professeur en travail social de l’Université McGill Bill Ryan.
Selon lui, bien que certaines provinces ont des valeurs plus conservatrices, c’est un phénomène qu’il qualifie de dangereux et que l’on observe partout au pays.
Les séquelles peuvent être graves, allant de la dépression au suicide.
Ces thérapies sont d’ailleurs condamnées par l’Association américaine de psychiatrie, qui a déjà établi par le passé que l’homosexualité n’est pas une maladie.
Le groupe de l’Université de Lethbridge a pour sa part indiqué que plusieurs députés leur avaient signifié qu’ils souhaitaient présenter leur requête à l’Assemblée législative l’automne prochain, lors de la reprise des activités.

Suisse : le débat sur le mariage homosexuel repoussé

Classé dans : internationnal,mariage - union civile — dominique @ 13:19

union gayVendredi, le Parlement suisse s’est donné deux ans de plus pour examiner la réforme proposée en 2013 par une initiative des Vert’libéraux et reprise par un reprise dans un rapport du Conseil fédéral. L’UDC demandait à classer un texte «au mieux inutile, et potentiellement dangereux», selon Yves Nidegger. Invoquant la défense d’une certaine civilisation occidentale, le Genevois a répété à cette occasion son credo: le mariage «est une institution qui sert pour la femme à transmettre la vie. Evidemment, appliquer ce mot à des unions qui par définition ne transmettent pas la vie est une absurdité.» Les milliers de familles homoparentales suisses apprécieront.

Finalement, la demande de classement a été rejetée par 118 voix (gauche, libéraux-radicaux et PBD) contre 71 (quasi totalité des UDC et une petite moitié de démocrates-chrétiens) et deux abstentions. Pour les législateurs, le mariage pour tous helvétique nécessitera d’importantes adaptation du droit suisse dans divers domaines, il verra en outre l’ouverture parallèle d’unions «light» inspirées du pacs français.
source 360.ch

15 juin 2017

Nigéria : Deux hommes condamnés à 14 ans de prison pour homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,internationnal,justice — dominique @ 21:30

justiceDeux hommes ont été condamné à 14 ans de prison pour avoir eu des relations homosexuelles au Nigeria
Agés de 24 ans et de 29 ans les deux hommes ont comparu devant une Cour de magistrats à Lagos, la plus grande ville du Nigeria et du continent africain, où ils ont plaidé non coupable.
Le procureur de police Anthonia Osayande a déclaré que les hommes ont commis « l’infraction » au City Center Hotel de Surulere (zone de gouvernement local de l’État de Lagos) à 15 heures le 1er juin.
Il s’agirait d’une histoire de prostitution, les deux hommes se battaient parce que l’un avait refusé de payer l’autre après des rapports sexuels
«Il avait promis de l’argent si l’autre acceptait, mais l’accusé a refusé de payer après s’être amusé», a déclaré M. Osayande.
Le magistrat en chef a fixé la caution à 100 000 Naira chacun (285 €).
L’affaire a été ajournée au 3 août.
En avril, la police a attaqué un motel et a arrêté 53  jeunes étudiants masculins homosexuels.
La police a arrêté le groupe, les accusant de pratiquer un «mariage homosexuel», puis a accusé les hommes de «conspiration, d’assemblée illégale et appartenance à une bande de société illégale».
L’homosexualité est punie au Nigeria par des peines allant jusqu’à 14 ans de prison. La mort peut être requise dans les États appliquant la charia.

Indonésie: Le Parlement européen s’inquiète de l’intolérance homophobe en Indonésie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:11

indonesieLe Parlement européen s’est dit jeudi « préoccupé » par la montée de l’intolérance homophobe en Indonésie, en particulier dans la province d’Aceh, où deux jeunes gays ont récemment subi des coups de canne infligés en public.
Les autorités de la province autonome d’Aceh – le seul endroit d’Indonésie où la charia est appliquée – doivent « empêcher toutes nouvelles persécutions des homosexuels » et « dépénaliser l’homosexualité en modifiant leur code pénal islamique », ont plaidé les députés européens dans une résolution adoptée à Strasbourg.
La « bastonnade » infligée en mai à deux jeunes gays de 20 et 23 ans, surpris au lit au mois de mars par un groupe de miliciens pro-charia, « est un châtiment cruel, inhumain et dégradant, qui s’apparente à des actes de torture en vertu du droit international », souligne le Parlement qui demande aux autorités « de mettre fin immédiatement aux flagellations publiques ».
Au-delà du cas d’Aceh, les parlementaires européens se disent « également préoccupés par la montée de l’intolérance à l’égard de la communauté » homo, bi ou transsexuelle dans le reste de l’Indonésie. Bien que l’homosexualité ne soit pas illégale dans le pays – sauf à Aceh -, « 141 hommes ont été arrêtés le 21 mai (…) lors d’une descente de police dans un club gay de Djakarta », critiquent les députés, soulignant que « les policiers sont tenus de respecter la loi » et doivent « protéger les minorités vulnérables et non les persécuter ».
« L’année 2016 a été marquée par un nombre sans précédent d’attaques verbales violentes et discriminatoires, de faits de harcèlement et de diatribes enflammées » contre les homosexuels en Indonésie, s’inquiètent encore les parlementaires européens, pour qui « ces agressions auraient été, directement ou indirectement, attisées par des agents du gouvernement ou des pouvoirs publics et par des extrémistes ».

14 juin 2017

Corée du Sud :Au moins 32 soldats poursuivis pour homosexualité

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:49

korean_solidersSelon un rapport de la chaîne d’information américaine CNN un minimum de 32 soldats de sexe masculin sont poursuivis par les tribunaux militaires, accusés d’être homosexuels. Le ministère sud-coréen de la Défense a refusé de commenter ces chiffres.
Les fonctionnaires de l’armée utiliseraient des applications de rencontres pour repérer et piéger les militaires gay, puis les arrêter et les traduire en justice.
CNN a rapporté le témoignage d’un des accusés qui fait état de pressions, de manipulations et de menaces de la hiérarchie militaire. Il parle d’interrogatoires très personnels « humiliants » et d’atmosphère « très oppressante et dégradante ».
Un capitaine sud-coréen a été condamné par un tribunal militaire à 18 mois de prison, dont 12 avec sursis. pour avoir eu des une relation sexuelle avec un militaire du même sexe que lui, il y a un mois.
Le capitaine a été condamné pour avoir enfreint une clause de l’armée sud-coréenne qui interdit les relations homosexuelles dans ses rangs, a précisé l’armée, promettant de continuer à « traiter les conduites désordonnées conformément à la loi ».
L’organisation Amnesty International a fustigé une condamnation « injuste » qui devrait être « immédiatement annulée ».
Le nouveau président sud-coréen, l’ancien avocat spécialisé dans la défense des droits de l’homme Moon Jae-In, élu au début du mois de mai, avait suscité un tollé avant son élection pour avoir dit que l’homosexualité ne lui plaisait pas.
Dans les forces armées de la République de Corée, les rapports homosexuels consensuels sont interdits et peuvent être punis d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans.
Cela vaut non seulement pour les soldats professionnels, mais aussi pour les conscrits, sachant que tous les citoyens de sexe masculin doivent effectuer un service militaire en Corée du Sud.

Ecosse :Ouverture du mariage religieux aux couples de même sexe

Classé dans : internationnal,mariage - union civile,religion — dominique @ 15:08

eglise decosseLes couples homosexuels pourront s’unir dès cet automne devant les clercs de l’Eglise d’Ecosse, l’une des plus importantes Eglises de la Communion anglicane. Réunis en synode à Edimbourg pendant quinze jours, les représentants de l’institution ont décidé, Jeudi 8 juin, par une majorité écrasante (80% des laïcs, des évêques et 67% du clergé), d’autoriser les couples de même sexe à se marier à l’église, trois ans après la légalisation du mariage civil pour tous.
 Seul le diocèse d’Aberdeen et d’Orkney, sur les sept que compte le territoire, s’était opposé à ce changement aux cours des discussions.
 Le clergé a amendé la loi canonique sur le mariage, en supprimant la mention «entre un homme et une femme», rapporte la presse britannique .
 Les Anglicans homosexuels pourront être unis devant dieu, mais à condition que le clerc chargé de l’office soit d’accord pour officier la cérémonie.
 Une «clause de conscience» qui existe aussi chez les épiscopaliens américains et canadiens, deux branches de la Communion anglicane qui ont adopté de telles avancées depuis 2015.  Une première cérémonie devrait avoir lieu cet automne selon les informations du Guardian.

13 juin 2017

Tchétchénie : la diaspora tchétchène de Berlin poursuit ses gays

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:07

Un article très intéressant sur les horreurs qui se passent en Tchétchénie est à lire le site Le Courrier de Russie extrait : 
Le site Meduza  d’information russe raconte l’histoire de Madina (le prénom a été changé à sa demande), Tchétchène de 20 ans vivant en Allemagne avec ses parents. La jeune femme, après s’être fait voler son téléphone en septembre 2016, a découvert que des photos d’elle dans des poses érotiques, conservées dans l’appareil, avaient été envoyées à tous ses contacts, y compris aux membres de sa famille.
 Ses proches, « déshonorés », ont décidé de la ramener en Tchétchénie pour la tuer.
 Alors que Madina était retenue dans une chambre par ses parents, la veille de prendre l’avion, la jeune fille est parvenue à alerter la police allemande, qui est venue la chercher et l’a placée dans un refuge pour femmes battues.
tchechenie_russie_lgbt Une semaine plus tard, Madina a décidé de rentrer chez elle, ses parents l’ayant assurée qu’ils cherchaient seulement à lui faire peur. Mais à peine avait-elle franchi le seuil de sa maison que sa mère l’a frappée, lui a coupé les cheveux, l’a forcée à mettre un voile et l’a emmenée chez un gynécologue pour vérifier si elle était toujours vierge. La jeune fille, ensuite enfermée, a de nouveau pu s’échapper avec l’aide de la police.
 Mais son calvaire n’a pas pris fin pour autant. Après que Madina a quitté la maison, son cas, comme elle l’explique à Meduza, « a cessé d’être un problème privé pour devenir le problème de toute la communauté ». Depuis, affirme-t-elle, n’importe quel Tchétchène, qu’il connaisse sa famille ou non, a le droit « moral » de la retrouver et de la tuer.
 À l’appui des dires de la jeune femme, Meduza cite un Tchétchène ayant fait circuler début mai, via des groupes de conversation WhatsApp rassemblant la diaspora tchétchène en Allemagne, une vidéo montrant un homme masqué pointant un pistolet en direction de la caméra et menaçant de « corriger » les hommes et les femmes « qui ont choisi le mauvais chemin ». « Ici, en Europe, plusieurs femmes et hommes tchétchènes ressemblant à des femmes font des choses horribles », poursuit l’individu masqué, citant le cas des femmes tchétchènes qui se marient avec des hommes de nationalité différente.
 L’interlocuteur de Meduza affirme que l’individu masqué est le représentant d’un groupe de plus de cent Tchétchènes vivant à Berlin, issus de l’entourage du premier président de la république tchétchène séparatiste d’Itchkérie (1991-2000), Djokhar Doudaïev.
 Ces dernières semaines, poursuit la source de Meduza, le groupe aurait tué au moins deux jeunes filles tchétchènes.
 À en croire Meduza, tous les Tchétchènes d’Allemagne ayant été interviewés par le site d’information connaissent l’existence de ce groupe. Pour ses membres, qui interprètent les traditions tchétchènes à la lettre, toute femme tchétchène parlant à un homme d’une autre nationalité, fumant, buvant de l’alcool, fréquentant une boîte de nuit ou même se rendant à la piscine déshonore sa famille et la communauté, et doit être châtiée.

12345...235

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS