21 mai 2017

Poitiers : un millier de personnes hier pour la gay pride

Classé dans : infos — dominique @ 17:07

1  
VIDEO. Poitiers. Marche des Fiertés pour lutter… par lanouvellerepublique

Le Collectif LGBTI a réuni un petit millier de personnes hier à Poitiers.
Les récentes actualités internationales et nationales sont venues donner une tournure encore plus politique à cette manifestation joyeuse organisée par le Collectif LGBTI (lesbiennes, gays, bi, trans et intersexuels).
Dénonçant la situation en Tchétchénie où désormais les homosexuels sont menacés d’enfermement dans des camps, de tortures voire de mort donnée par leurs propres familles sur instigation des autorités locales, les militants et sympathisants du Collectif ont également fait part de leurs inquiétudes et de leur colère après la nomination du premier gouvernement du nouveau quinquennat.
Les noms du Premier ministre, Édouard Philippe, et du ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, ont été sifflés : tous deux se sont illustrés par le passé par leur ferme opposition à la loi sur le mariage pour tous.
« On ne porte pas une politique progressiste quand on nomme de tels ministres », a approuvé François Blanchard, adjoint au maire de Poitiers en charge de la jeunesse, l’un des élus et militants politiques participant à ce rassemblement, tous de gauche. Cela n’a pas empêché les manifestants de renouveler leur revendication de nouveaux droits pour les couples homosexuels, comme la procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui.

Toulouse : Les Tou’Win champion d’Europe lors de l’Union Cup, à Madrid.

Classé dans : infos — dominique @ 14:45

touwinLes Tou’Win, seule équipe toulousaine de rugby gay-friendly, ont remporté, en avril, le titre de champion d’Europe lors de l’Union Cup, à Madrid.
Par le sport, il lutte contre l’homophobie.
Le club, né en 2006, est composé d’une quarantaine de joueurs
Ils viennent d’ajouter un trophée à leur tableau, celui de champion d’Europe, victoire arrachée 12-0 contre Northampton Outlaws, à Madrid, le 30 avril dernier.
Tou’Win est une association sportive et militante pour la cause homosexuelle. Elle réunit des personnes autour d’idéaux communs : Respect, Dignité et Humanisme. Créée en avril 2006 à l’initiative d’une poignée de gays toulousains passionnés de rugby, l’association Tou’Win se compose aujourd’hui d’une cinquantaine de membres, dont une trentaine de joueurs de rugby à XV, homos et hétéros.
Le but de l’association est de favoriser l’intégration d’homosexuels dans le domaine sportif et de promouvoir le sport collectif et le rugby en particulier auprès de ceux-ci. L’association souhaite démontrer aux rugbymen amateurs, professionnels et institutionnels que la sexualité d’une personne n’empêche en rien la pratique de ce sport du moment que les qualités techniques et physiques requises sont présentes.
Cet idéal se concrétise à travers l’équipe de rugby à XV des Tou’Win. L’équipe de rugby à XV des Tou’Win se définit en tant qu’équipe « gay-friendly », car à l’image de plusieurs équipes françaises et étrangères, le club intègre sans aucune distinction des joueurs homos et hétéros.

Belgique : 55 000 personnes pour 22e Belgian Pride

Classé dans : infos — dominique @ 12:25

prideLa 22e Belgian Pride a rassemblé plus de 55.000 personnes dans les rues de Bruxelles samedi après-midi, a indiqué Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles.
Quelques personnes déguisées et des chars sont présents dans la parade, mais le ton est plus sobre que les autres années, selon Camille Pier, porte-parole de la RainbowHouse. « Il y a un côté un peu plus militant cette année. Cela change un peu. Des critiques ont été faites par rapport aux dernières éditions, où il y avait beaucoup de musique et moins de contenu. Aujourd’hui, le message prime. »
Le Belgian Pride Festival, dont le défilé de ce samedi est le point d’orgue, a commencé le 4 mai et se terminera dimanche sous la bannière « Crossing Borders », pour mettre en avant les difficultés des personnes LGBT qui fuient des discriminations dans leurs pays d’origine et porter diverses revendications pour améliorer l’accueil.

Roumanie : mille personnes pour défendre les droits LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 12:06

Roumanie-3-millions-de-signatures-deposees-contre-le-mariage-gayUn millier de personnes ont défilé samedi à Bucarest pour défendre les droits des minorités sexuelles de Roumanie, menacés par une initiative visant à faire interdire les mariages gays par la Constitution.
Le Parlement roumain devrait prochainement fixer la date d’un référendum qui entérine le mariage comme étant « l’union entre un homme et une femme » et non entre « époux », ce que prévoit actuellement la loi fondamentale.
Cette consultation fait suite à une « initiative citoyenne » prise par plusieurs associations proches de la puissante Eglise orthodoxe, qui affirment avoir recueilli trois millions de signatures à cet effet.
Ils ont été rejoints par l’ambassadeur américain à Bucarest Hans Klemm.
Une trentaine d’ambassades en Roumanie ont envoyé un « message de soutien » aux membres de la minorité LGBT.
Trente-trois eurodéputés ont par ailleurs appelé le parlement à « ne pas soutenir le référendum » prévu, qui risque d’ »inciter à la poursuite de la discrimination déjà présente dans la société roumaine ».
Une centaine de personnes avaient participé plus tôt dans la journée à une « marche de la normalité », organisée par trois petits partis d’extrême droite.

Canada : une auteure trans menacée sur les réseaux

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 12:03

sophieSophie Labelle, une militante transgenre canadienne, auteure de la série « Assignée Garçon », qui aborde des réalités auxquelles des personnes transsexuelles, dit avoir reçu des milliers de messages haineux après avoir été la cible d’une attaque informatique.
L’adresse de son domicile a même été dévoilée publiquement par des internautes.
Les messages laissaient croire que la sécurité des participants ne pouvait pas être assurée. Le lancement a ensuite été annulé en raison de menaces dirigées contre l’auteure et le commerce Venus Envy d’Halifax.
« Ça ne me fait pas plus peur que d’habitude, c’est surtout un peu plus dérangeant », dit-elle.
Pour sa part, le propriétaire du magasin, Marshall Haywood, a déclaré vendredi : « J’ai discuté avec mon personnel à savoir si nous devions continuer à organiser l’événement et, compte tenu des menaces de violence, nous avons estimé que, dans un délai aussi court, nous ne pouvions pas vraiment garantir la sécurité des gens. »
Le propriétaire a aussi confié que le personnel est submergé d’une vague de sympathie et de soutien de la part de la communauté depuis l’annulation de l’événement.
Sophie Labelle concentre maintenant ses efforts pour trouver un nouveau logement où déménager. La jeune auteure n’a pas l’intention de faire appel aux autorités parce qu’il serait difficile de retrouver les auteurs de l’attaque.
Elle a l’intention de retourner à Halifax dès que possible pour présenter sa bande dessinée.

20 mai 2017

Tchétchénie: des pays commencent à accorder des visas aux homosexuels persécutés

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:40

tchechenie_russie_lgbtNeuf Tchétchènes ont obtenu des visas à l’étranger après avoir fui leur pays à la suite des persécutions contre les personnes LGBT, rapporte la BBC. Deux d’entre eux ont été dirigés vers la Lituanie, qui a confirmé mercredi au Baltic News Service la délivrance de deux visas à « deux Tchétchènes qui ont subi des persécutions à cause de leur orientation sexuelle ».
Le ministre des Affaires étrangères lituanien Linas Linkevicius a enjoint les autres pays de l’Union Européenne à faire de même. « Il est très important d’agir, car ils souffrent », a-t-il plaidé à la BBC.
Les militants de l’association Russian LGBT Network sont en discussions avec cinq pays pour obtenir des visas aux personnes persécutées, et indiquent qu’une quarantaine de survivants aux camps se cachent encore dans différents endroits de la Russie.
Aux USA les réfugiés gays tchétchènes n’obtiennent pas de visa …
L’organisation LGBT Network, qui a aidé une quarantaine de personnes à fuir la persécution des homosexuels en Tchétchénie, cherche des pays pour les accueillir. Les États-Unis viennent de refuser de leur délivrer des visas, en raison d’un problème de classification.
L’organisation LGBT Network a rapporté que les négociations avec les potentiels pays d’accueil étaient difficiles, et que le ministère américain des Affaires étrangères avait refusé de délivrer des visas aux Tchétchènes. D’après Slate, ce même ministère a pourtant condamné publiquement les persécutions du gouvernement tchétchène
Le porte-parole du ministère a mis en avant un problème de classification des visas. Comme le rapporte BuzzFeed, il n’y aurait pas de visa prévu « spécifiquement pour les aides humanitaires », qui permettrait aux gens de venir directement de leur pays aux États-Unis. Les Tchétchènes ne pourraient donc obtenir un visa en se trouvant encore en Russie fédérale, puisqu’ils ne peuvent être considérés comme des réfugiés qu’en ayant quitté leur pays d’origine. Les diplomates américains leur auraient recommandé de demander des visas une fois partis de Russie, ce que LGBT Network juge trop risqué. Le porte-parole de l’organisation a expliqué que les Tchétchènes avaient avant tout « besoin d’un refuge », et qu’aucune « solution spécifique » n’avait été proposée par les responsables concernés.

Laura Flessel prône « l’inclusion par le sport »

Classé dans : infos — dominique @ 13:28

laura fesselLaura Flessel, nouvelle ministre des Sports, a réservé sa première visite officielle vendredi à une association de lutte contre l’homophobie, au terme de laquelle elle a prôné « l’inclusion par le sport ».
« Le sport réunit, c’est une cohésion. Si on me fait confiance, on peut aller loin. L’inclusion par le sport peut générer vraiment une bonne énergie », a déclaré Mme Flessel après avoir rencontré des jeunes aidés par l’association Le Refuge, qui fournit un toit à des victimes d’homophobie.
« Dans la vie de tous les jours et dans le milieu du sport, il faut comprendre et faire des passerelles. Le but, c’est d’amener plus de tolérance et d’arrêter ces clichés, de ne pas écouter des xénophobes ou des homophobes », a poursuivi celle qui était surnommée « la Guêpe ».

Paris : Inauguration de la Promenade Coccinelle

Classé dans : infos — dominique @ 13:26

ciccinelleJeudi 18 mai 2017, au lendemain de la journée contre l’homophobie et la transphobie, la ville de Paris mettait à l’honneur Coccinelle (1931-2006), célèbre artiste de cabaret qui s’était notamment illustrée à son époque pour avoir été l’une des premières à changer de genre à l’état civil.
C’est dans le 18e arrondissement qu’a été inauguré une promenade renommée Coccinelle, dont le vrai nom de l’artiste était Jacqueline Charlotte Dufresnoy. Autour du maire socialiste de l’arrondissement, Éric Lejoindre, plusieurs anonymes et personnalités ont rendu hommage à la vedette transgenre, star de cabaret dans les années 1950 et 1960.
On a pu voir le roi de la nuit Michou, Sophie Darel, Bambi (une meneuse de revue transgenre, amie de Coccinelle), Magloire, le conseiller municipal du 12e arrondissement Jean-Luc Romero et son mari Christophe Michel, ainsi que Thierry Wilson, le mari de Coccinelle ou  Hélène Bidard, adjointe à la mairie en charge de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains
La plaque hommage à l’artiste se situe entre les numéros 2 et 16 du boulevard de Clichy.

Cyril Hanouna revient sur les accusations d’homophobie dans TPMP

Classé dans : homophobie,humour,infos,TELE — dominique @ 7:24

    

Jeudi soir, Cyril Hanouna s’est fait passer pour un bisexuel - »Jean-José, très sportif et super bien monté,  J’aime quand on m’insulte ! »- dans une petite annonce, puis a répondu en direct aux hommes qui le contactaient, suscitant l’hilarité du public.
La séquence a suscité de nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux et poussé plus de 6500 personnes à saisir le CSA.
Les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste » ont soutenu Cyril Hanouna vendredi 19 mai après les accusations d’homophobie qui ont suivi la diffusion d’un canular du présentateur jeudi soir.
La chroniqueuse Emilie Lopez, elle-même homosexuelle, a notamment pris la parole en plateau défendre l’animateur vedette: « Je sais ce que c’est que l’homophobie, je sais ce que c’est que les insultes, je sais ce que c’est que de se faire frapper parce qu’on est gay, ça m’est arrivé », a-t-elle confié, très émue.
« Ça me blesse qu’on puisse penser qu’une personne comme vous véhicule ce genre de choses », a-t-elle continué devant Cyril Hanouna .
Contactée par Le HuffPost, SOS Homophobie a notamment jugé cet extrait « scandaleux ». « Ce sont des propos homophobes. Pour nous c’est une récidive de Hanouna, cela fait plusieurs fois qu’il est pris en flagrant délit d’homophobie », a souligné Joël Deumier, président de l’association.
Invité à réagir en direct par téléphone vendredi soir, Joël Deumier a regretté les « attitudes féminines et maniérées » d’Hanouna pendant son canular, et le fait qu’il ait « parlé de sexualité pendant 5 minutes ». « Ces stéréotypes-là sont des causes de l’homophobie aujourd’hui en France. Vous avez une responsabilité particulière (…) et vous donnez une image stéréotypée de la vérité », a-t-il dit. « Ce sketch était profondément homophobe et il faudrait que vous en preniez conscience », a-t-il continué. « Ça me faisait rire de camper un personnage », a répondu Cyril Hanouna, qui s’est dit « blessé » par ces accusations. « C’est tout ce que je combats depuis des années. C’est à l’opposé de ce qu’est TPMP », a-t-il assuré.

 

19 mai 2017

Bangladesh : 27 jeunes hommes arrêtés pour homosexualité

Classé dans : infos — dominique @ 15:52

rabLa police bangladaise a arrêté ce vendredi à l’aube 27 jeunes hommes au nom de la loi criminalisant les relations homosexuelles.
 Les jeunes gens, étudiants, sont âgés de 20 à 30 ans et ont été arrêtés par le Bataillon d’action rapide (RAB), une force d’élite au sein de la police dans un centre communautaire de Keraniganj, près de la capitale nationale où ces jeunes gens se rassemblent tous les deux mois.
 La police y aurait découvert des préservatifs et des drogues et des poursuites judiciaires seraient lancées, sans préciser sur quel fondement juridique.
 Ces hommes risquent d’être inculpés pour des infractions liées à la drogue et non l’homosexualité parce qu’ils n’avaient pas eu de relations sexuelles
 Les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont un crime au Bangladesh, en vertu d’une loi héritée de l’Empire britannique qui est rarement appliquée.
 En avril 2016, Xulhaz Mannan,  fondateur et rédacteur en chef du seul magazine LGBT, Roopbaan, et Mahbub Tonoy, un autre militant, avaient été tués à coups de machette à Dacca par un commando de tueurs se revendiquant de la branche bangladaise d’Al-Qaïda.

123456...920

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS