19 septembre 2017

USA :L’Université de Harvard annule son invitation à Chelsea Manning après des pressions de la CIA

Classé dans : infos — dominique @ 7:31

chelseaL’ancien soldat Chelsea Manning avait été invitée cette semaine à l’Institut de politique de Harvard pour une conférence sur « l’identité LGBTQ dans l’armée ».
Elle devait occuper un poste de conférencière à Harvard sur la question du traitement des trans dans l’armée américaine. Un sujet sensible alors que Donald Trump vient d’interdire l’accès à l’armée pour les personnes trans.
Mais l’université a révoqué son engagement après des pressions de la CIA.
Le directeur de la CIA Michael Pompeo a mis en jeu un poste à Harvard en signe de protestation en dénonçant la proposition de l’université à Chelsea Manning.
Il qualifie l’ex-soldat de « traître américain » et considère que sa venue à Harvard heurte sa conscience et son devoir envers les personnels de la CIA.
« Mme Manning s’oppose à tout ce que les hommes et femmes aux côté desquels que je travaille représentent. Permettez-moi d’être clair, cela n’a rien à voir avec l’identité de Mme Manning en tant que transgenre. Il s’agit de son identité de traître envers les États-Unis d’Amérique et ma fidélité envers les officiers de la CIA », écrit-il.
Michael Morell, ancien directeur par intérim de l’Agence centrale de renseignement, a également démissionné de sa confrérie à Harvard en signe de protestation.
Sous la pression, l’université a reculé. Elle a défendu le principe de son invitation, se défendant toutefois d’avoir voulu « honorer » Chelsea Manning.
L’invitation en tant que « chercheur invité » de l’Université a été retirée, mais l’Institut politique a proposé à Chelsea Manning de passer une journée en son sein et de s’exprimer dans son Forum. Des excuses lui ont été publiquement adressées par son doyen.

Laurent Wauquiez ne veut plus abroger le mariage pour tous

Classé dans : homophobie,infos,mariage - union civile,politique — dominique @ 6:06

vauquiezDans un entretien à Valeurs Actuelles à paraître jeudi, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes laisse entendre que le mariage homosexuel n’est plus un sujet d’opposition de la droite.
À la différence de la procréation médicale assistée qui, pour lui, mènera à « une marchandisation du corps de la femme ».
À ce stade, faire marche arrière ne servira à rien, estime Laurent Wauquiez. Candidat pressenti favori pour prendre la présidence du parti Les Républicains en décembre prochain, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes souhaite modifier la loi Taubira sur le volet concernant les questions liées à la filiation, mais ne souhaite en aucun cas revenir sur l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, fait-il savoird dans un entretien qui sera publié jeudi dans Valeurs actuelles.
« On voit bien que la loi Taubira a ouvert une mécanique sur laquelle il est évident qu’il faut revenir. Il ne s’agit pas de démarier les couples de même sexe et le sujet n’est pas la notion de mariage, comme l’a exprimé François Fillon pendant la campagne présidentielle, mais bien de fixer des lignes rouges pour empêcher toute marchandisation et toute remise en cause de la filiation », indique Laurent Wauquiez. Une position quelque peu différente de celle qu’il adoptait en janvier dernier, lors du conseil national des Républicains qui investissait alors le candidat Fillon, lorsqu’il avait appelé son camp à « avoir le courage de revenir sur les lois des socialistes », notamment celle sur le mariage homosexuel.

18 septembre 2017

USA : Amazon retire de la vente une « version plus gay » de la Bible

Classé dans : homophobie,humour,infos — dominique @ 17:38

gaybible2_Elijah Daniel, un acteur connu sur les plates-formes comme Vine et Youtube, co-animateur de la chaîne humoristique «Elijah & Christine, etc», fait aussi parler de lui actuellement sur Twitter
En effet, il se propose de réécrire la Bible pour la rendre plus gay.
Ce qui a commencé par quelques tweets  sur le retraitement du texte religieux a rapidement été pris aux sérieux, et les internautes ont réclamé une version intégrale revisitée.
La réécriture a donc été faite et le lien sur Amazon « The holy Bible … But Gayer » a été posté sur la page Twitter de Daniel.
Cette « Sainte-Bible… version plus gay », où figurent Rihanna et Donald Trump, a brièvement pris la tête des ventes dans la catégories des ouvrages chrétiens d’Amazon, avant de disparaître de la boutique.
Cela n’a toutefois pas découragé Elijah Daniel, qui avait déjà publié une nouvelle érotique mettant en scène le président américain. Le youtubeur a remis son œuvre à la vente sur un autre site. « Si réécrire la Bible et emmerder le monde permet à un seul ado qui n’est pas encore sorti du placard de réaliser que tout cela n’est pas si grave, alors putain, je vais continuer ! », a-t-il ajouté sur son compte Twitter.
Elijah n’est pas un inconnu .Il avait déclaré :«Si Donald Trump, une star de télé-réalité, est notre président, il n’y a pas de raison pour que je ne puisse pas être politicien»
Alors, il a cherché «le poste politique le plus accessible».
Le comédien de 23 ans s’était fait élire à Hell –«Enfer» en français– dans le Michigan.
«Au jour d’aujourd’hui, le 30 août 2017, je suis le maire légitime de Hell, Michigan. Pour de vrai. Je suis le maire de l’Enfer.»
Aussitôt élu, Elijah Daniel avait pris sa mission très au sérieux et a promulgué son premier texte de loi avec un objectif en tête: dénoncer le décret anti-immigration de l’actuel président américain, aussi connu sous le nom de «Muslim ban».
«Pendant toute ma jeunesse, on m’a dit que les homosexuels iraient en Enfer. Mais les hétérosexuels essaient de nous prendre ça aussi», écrit-il ainsi dans son «Heterosexual ban» qui interdit aux hétéros d’entrer dans la ville de Hell.
Les habitants du hameau qui s’avéraient être hétérosexuels n’étaient pas obligés de partir, mais encouragés à payer une caution de 84.000 dollars, qui leur serait rendue après un an d’abstinence sexuelle. Il leur était également proposé de suivre une « thérapie » pour « soigner » leur hétérosexualité, un clin d’œil aux spécialistes fumeux qui prétendent pouvoir « guérir » l’homosexualité.
Malheureusement pour Elijah Daniel, il n’a pas eu le temps d’appliquer tout ce qu’il avait prévu. Quelques heures à peine après s’être assis dans le fauteuil de maire, il a été destitué. « Ce n’est pas un problème », avait-il assuré au Huffington Post. « Tous les maires de Hell se font destituer. » En annonçant la nouvelle sur Twitter, le comédien n’a pas manqué d’égratigner Donald Trump. « C’était rigolo d’être destitué, tu devrais essayer », a-t-il lancé en citant le compte Twitter du président.

Tours : Le Centre LGBT Touraine lance un appel aux dons

Classé dans : infos — dominique @ 15:37

01Pour compenser la baisse des deux tiers de la subvention allouée par l’Agence régionale de santé, le Centre LGBT Touraine a recours au financement participatif.
L’association de défense des droits des personnes LGBT a déjaà récolté la moitié des 2.800 euros qui vont lui manquer via la plateforme de financement participatif « Hello Asso ».
Créé en novembre 2005, le Centre LGBT Touraine, seul organisme avec le centre d’Orléans à agir pour la défense des personnes LGBT dans la Région Centre-Val de Loire.
Installé dans un local mis à disposition par la Ville, le Centre reçoit par ailleurs une aide de 600 euros de la Ville de Tours ainsi que le soutien matériel de la Direction départementale de la cohésion sociale et de diverses structures.
www.centrelgbt-touraine.org
Le Centre LGBT de Touraine est une association qui a été créée en novembre 2005. L’objectif était alors d’organiser la première Marche des fiertés lesbienne, gay, bi et trans de la région.
Très vite, l’association se développe et met en place des actions de lutte contre l’homophobie, de prévention santé ainsi que des moments de convivialité.
Aujourd’hui, le Centre LGBT met en place plusieurs groupes de travail, dans lesquels les bénévoles se répartissent pour organiser les différents projets.

USA : un étudiant transgenre tué par la police

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:21

 scout    

Un étudiant de l’Institut de technologie de Georgie d’Atlanta, militant LGBTI a été abattu samedi soir par un policier du campus, alors qu’il était armé d’un couteau.
L’étudiant âgé de 21 ans était en quatrième année en ingénierie informatique et il s’identifiait comme bisexuel et intersexe,.
Il était armé d’un couteau qu’il refusait de jeter malgré plusieurs injonctions et se dirigeait vers les officiers de sécurité quand ils ont tirés dans sa direction, selon la police.
Né Scott Shultz, l’étudiant qui se faisant prénommer Scout, avait des problèmes de santé. Il souffrait de dépression et avait tenté de se suicider il y a deux ans.
Les images vidéo de l’incident montrent que l’étudiant avance dans la direction de la police qui lui demande de lâcher son couteau, mais comme l’élève continue de progresser, l’un des officiers lui tire dessus le blessant mortellement.
La mère de l’étudiant ans a demandé pourquoi la police n’avait pas utilisé une arme non mortelle comme un Taser.
La Georgia Tech Progressive Student Alliance a réagi sur Facebook, en déplorant la perte de Scout Schultz. « Ils était un membre incroyable et inspirant de notre communauté et un combattant constant pour les droits de l’homme », écrit l’association.
Le groupe a organisé une veillée d’hommage. 

17 septembre 2017

La Première ministre serbe Ana Brnabic a assisté à la Gay Pride

Classé dans : infos — dominique @ 18:48
Ana-Brnabic

Marko Djurica / Reuters

La Première ministre serbe Ana Brnabic, ouvertement lesbienne, a rejoint dimanche la Gay Pride de Belgrade, affirmant que son pays « n’est pas homophobe » et que sa nomination, en juin, avait été « un pas énorme » dans la construction d’une société tolérante.
Moins nombreuses que les années précédentes, les forces de l’ordre étaient toutefois très présentes sur le parcours de la Gay Pride dans les rues de centre de Belgrade, a constaté une journaliste de l’AFP. Quelque 2000 policiers ont été déployés.
En poste depuis trois mois, Ana Brnabic, 41 ans, est le premier chef d’un gouvernement du pays balkanique à participer à une Gay Pride.
Deux autres ministres, ainsi que le maire de Belgrade, Sinisa Mali, ont également participé au défilé.
Mme Brnabic, qui a posé pour la photo avec de nombreux participants, s’est félicitée d’une « ambiance détendue » à la Gay Pride.

Gérard Collomb juge que l’élargissement de la PMA n’est pas prioritaire

Classé dans : homoparentalité,infos — dominique @ 15:36

1Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, invité du Grand jury RTL-Le Figaro-LCI, a affirmé qu’il était plus urgent de s’attaquer au chômage en France que d’ouvrir à toutes les femmes l’aide médicale à la procréation
IL ne se dit pas opposé à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes célibataires et les couples de femmes mais il a insisté sur les « problèmes » qu’induirait une telle mesure.
« Ça pose sans doute un certain nombre de problèmes mais il faudra mettre des garde-fous », a déclaré Gérard Collomb.
Prié de dire s’il soutiendrait ce projet, le ministre de l’Intérieur a répondu : « Je proposerai que l’on puisse résoudre le problème du chômage avant de s’attaquer aux problèmes civilisationnels »
« Pour moi, la priorité est toujours économique et sociale », a-t-il encore dit.
Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a ouvert la voie à une modification de la législation sur la question en se prononçant, au mois de juin, pour un élargissement aux couples de femmes et aux femmes seules.
Cette décision, attendue depuis sa saisine en février 2013 au coeur du débat sur le mariage homosexuel et l’adoption pour les personnes de même sexe, a constitué un tournant dans un débat épidermique.
Le gouvernement a fait savoir dans la foulée, par le biais de son porte-parole Christophe Castaner, qu’il suivrait l’avis de la CCNE en cherchant « le plus large consensus » et en évitant toute « crispation ».
La Manif pour tous qui lutte sans répit contre « la PMA sans père », a pour sa part dénoncé un avis « en décalage complet avec les aspirations des Français » et demandé à Emmanuel Macron de s’épargner un débat « inutile ».

Serbie : la première ministre participera à la gay pride de Belgrade

Classé dans : infos — dominique @ 8:34

Ana BrnabicAna Brnabic, Première ministre serbe et ouvertement lesbienne, sera ce dimanche à la Gay pride de Belgrade qui se déroulera sous haute surveillance policière, sept ans après les violences homophobes qui avaient fait plus de 100 blessés .
A la tête du gouvernement depuis juin, Ana Brnabic sera ainsi le premier chef d’un gouvernement du pays balkanique à participer à une Gay pride.
Dans ce pays d’environ 7 millions d’habitants, majoritairement chrétiens orthodoxes, l’homosexualité reste un sujet tabou et est très mal acceptéé.
Ls militants pour les droits des homosexuels attendent  de la Première ministre qu’elle agisse en faveur de leurs revendications. Ils réclament notamment l’adoption d’une loi sur le partenariat entre personnes du même sexe.
Selon un sondage de l’Institut national démocratique basé à Washington, réalisé en 2015, près de 40% de la population serbe estime que l’homosexualité est une maladie.
Quelque 3.000 personnes sont attendues au défilé ont annoncé les organisateurs. Environ 2.000 policiers seront déployés, soit moins de la moitié des effectifs engagés l’année précédente, a précisé un des organisateurs de la Gay pride, Goran Miletic. 

16 septembre 2017

la #PMAsansPère, nouveau slogan de la la Manif pour tous

Classé dans : homoparentalité,homophobie,infos,mariage - union civile — dominique @ 20:10

Manif-pour-tousLa Manif pour tous revient sur le devant de la scène à la faveur des débats annoncés sur l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.
L’organisation dirigée par Ludovine de la Rochère n’a pas tardé à réagir à l’annonce de  la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, qui promet pour 2018 le respect de la promesse de campagne d’Emmanuel Macron, .
Actuellement réservée au traitement de l’infertilité chez les couples hétérosexuels, la PMA étendue constituerait aux yeux de la Manif pour tous un nouvel acte de « destruction de la famille » traditionnelle et un « préalable à la légalisation de la gestation pour autrui » (GPA).
Après son slogan « Un père, une mère, c’est élémentaire », la Manif pour tous a sorti son nouveau slogant sous le hashtag #PMAsansPère.
Si elle s’est refusée jusqu’ici à annoncer de nouveaux défilés comparables à ceux de 2013, l’organisation ultra-conservatrice, qui avait appelé à voter contre Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, se fait désormais ouvertement menaçante. « Les français qui veulent protéger l’intérêt supérieur de l’enfant et la famille s’opposeraient massivement à une tentative de passage en force: elles sont prêtes à battre le pavé », a-t-elle prévenu dans un communiqué, enjoignant le gouvernement « de rassembler les Français » plutôt que de « tomber dans la même erreur que François Hollande ».

Tanzanie : 20 personnes accusées d’homosexualité arrêtées à Zanzibar

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:22

1lgbtVingt personnes, dont douze femmes, ont été arrêtées à Zanzibar, et accusées d’homosexualité a annoncé samedi la police .
« Ces personnes sont impliquées dans des activités homosexuelles. Nous les avons arrêtés et nous sommes en train de les interroger. La police ne peut pas fermer les yeux sur cette pratique », a déclaré samedi sur la télévision gouvernementale tanzanienne TBC1, le commandant régional de la police, Hassan Ali Nasri.
Le responsable n’a pas précisé la date de ces arrestations, mais il a indiqué que douze femmes et huit hommes étaient concernés.
Selon TBC1, les interpellations ont eu lieu dans un hôtel où les personnes arrêtées suivaient une formation de l’ONG internationale Bridge Initiative Organization, officiellement enregistrée par le gouvernement de Zanzibar pour dispenser des programmes d’éducation à la lutte contre le sida.
En février, la Tanzanie avait ordonné la fermeture de centres de santé spécialisés dans la lutte contre le sida, accusés de promouvoir l’homosexualité, une décision critiquée par les États-Unis.
L’homosexualité masculine est punissable en Tanzanie de très lourdes peines de prison.
Le vice-ministre tanzanien de la Santé, Hamisi Kingwangalla, a assuré vendredi devant le Parlement que le pays allait poursuivre sa lutte contre l’homosexualité.
« Nous luttons de toutes nos forces contre tous les groupes soutenant l’homosexualité dans notre pays », a assuré le vice-ministre.
Le gouvernement tanzanien a aussi promis ces derniers mois que les étrangers défendant les droits des homosexuels seraient expulsé du pays.

12345...965

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS