13 février 2018

Tunisie : Condamnés à la prison, deux gays se réfugient en Europe

Classé dans : infos — dominique @ 16:47

shamsAchref, un étudiant tunisien de 20 ans au moment des faits et Sabri, 22 ans étaient dans une rue du centre-ville de Sousse, à 130 km au sud de Tunis. quand ils ont été arrêté par la police en décembre 2016
Les deux jeunes hommes ont été emmené en garde-à-vue. Achref raconte qu’il a été « giflé, insulté » puis « forcé à signer le procès-verbal ». L’association de défense des droits LGBT tunisienne Shams parle de maltraitance, d’humiliation et de violence de la part des policiers qui ont procédé à l’interrogatoire d’Achref et Sabri.
Les deux hommes soupçonnés d’homosexualité ont ensuite été conduits devant un juge d’instruction qui a exigé la réalisation d’un test anal.
Les deux jeunes hommes ont été condamnés à 8 mois de prison chacun pour homosexualité, bien que le test anal qu’ils ont subi soit négatif, par le tribunal de Sousse a condamné, vendredi 10 mars 2017, peine confirmée par défaut le 13 juillet 2017.
L’association Shams a aidé ces deux garçons à avoir un visa et à rejoindre un pays européen le 10 février dernier .

Malaisie : Un journal publie un guide pour repérer les personnes homosexuelles

Classé dans : infos — dominique @ 16:05

1

Le quotidien Sinar Harian a publié un article où il donne des conseils pour reconnaître les homosexuels. Sans surprise, le papier ne passe absolument pas et plusieurs gays se sont exprimés.
Selon eux, les gays sont facilement reconnaissables grâce à leur pilosité faciale, leur amour pour le culturisme et les vêtements de marques.
Les lesbiennes, elles, aiment se câliner en public, se tiennent la main et rabaissent les hommes dès qu’elles peuvent. En plus d’être affreusement caricatural, le papier est discriminant et stigmatisant.
Sur YouTube, le militant malaisien Arwen Kumar a décidé de réagir dans une vidéo. Selon lui, cette liste du journal malaisien pourrait « coûter des vies ». Il donne quelques conseils à la presse de son pays: « Si vous voulez vraiment éduquer les gens, alors expliquez leur les signes distinctifs des pédophiles, des agresseurs, des meurtriers, des kidnappeurs, des gens qui menacent vraiment la vie des autres. »
Le militant, Arwind Kumar, s’est également moqué des conseils donnés. « Je connais beaucoup de religieux qui adorent les barbes, a-t-il ajouté. Voulez-vous dire qu’ils sont gays ? Voilà à quel point c’est stupide. »
En Malaisie, l’homosexualité est illégale et passible de 20 ans de prison. 

12 février 2018

Jeux olympiques d’hiver de 2018: Adam Rippon médaille de bronze

Classé dans : infos — dominique @ 18:42

adam-rippon-medaille-bronze-gus-kenworthyLes réseaux sociaux ont explosé dimanche, surtout du côté américain, après le programme masculin de patinage artistique par équipe.
L’Américain Adam Rippon a effectué son programme de façon impeccable, mais a malgré tout terminé troisième derrière le Canadien Patrick Chan et le russe Mikhail Kolyada.
Chan et Kolyada ont chuté durant leur programme, mais ont tout de même récolté de meilleures notes que Rippon, ce qui a soulevé la colère de plusieurs internautes
Adam Rippon lui affichait malgré tout un très grand sourire et est monté dimanche 11 février sur le podium pour l’épreuve de programme libre messieurs et a reçu la médaille de bronze.
Le canadien Eric Radford qui, avec sa partenaire Meagan Duhamel, ont emporté la médaille d’or à l’issue de la première journée du concours par équipes, a posé avec Adam Rippon pour célébrer leursmédailles
Gus Kenworthy a lui aussi félicité Adam Rippon pour sa médaille
Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques,  Gus Kenworthy a ainsi posté plusieurs photos de lui accompagné d’Adam Rippon, avec un message pour le moins clair adressé à Mike Pence :«  Je me sens incroyablement honoré d’être en compétition pour les USA en Corée et je suis si fier de représenter la communauté LGBTQ aux côtés de ce garçon incroyable. Tu peux aller te rhabiller, Pence.»

Suisse : La police des moeurs zurichoise sur les sites de drague gay

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 17:58

1Lu sur http://360.ch/
L’ami suisse d’un touriste thaïlandais arrêté et expulsé pour avoir négocié un rapport sexuel tarifé sur PlanetRomeo conteste les méthodes expéditives de la police municipale zurichoise.
La police des moeurs zurichoise ne se contente pas d’arpenter les trottoirs et les bars à filles, elle mène aussi l’enquête sur les sites de drague gay. Comme le rapporte le magazine gay alémanique «Cruiser», la justice cantonale a récemment traité le cas d’un Thaïlandais, K., pris en flagrant délit de travail du sexe clandestin. L’homme avait été repéré grâce à un profil de PlanetRomeo où il proposait des «massages thaïs». Un agent de la police municipale s’est fait passer pour un client et a proposé un rapport dans un hôtel de Zurich contre 300 francs.
En se présentant au rendez-vous, K. a été embarqué. Titulaire d’un visa de tourisme, le jeune homme s’est vu confisquer son argent et expulsé peu après vers la Thaïlande.
L’histoire ne se termine pas là. Un Suisse qui hébergeait K. se retrouve à son tour inquiété par la justice en tant que complice. Celui-ci dénonce les méthode de la police et le climat d’«homophobie» qui y régnerait. Il affirme que K. a subi des intimidations pour qu’il ne prenne pas d’avocat. Surtout, il s’étonne que les enquêteurs aient utilisé une enquête secrète (investigation menée sous une fausse identité) pour coincer son ami thaïlandais. Selon le Code de procédure pénale, ce type de méthode ne doit servir que «pour infiltrer un milieu criminel et élucider des infractions particulièrement graves», notamment dans les réseaux pédophiles. Pour Oliver Demont, auteur d’un livre sur les travailleurs du sexe, «on tire le moineau à coups de canon».
source :http://360.ch/blog/magazine/2018/02/des-policiers-sur-les-sites-de-drague-gay

Inquiétude des associations LGBT après l’annulation de la subvention au Centre LGBT de Nantes

Classé dans : infos — dominique @ 17:24

centre nantesSOS homophobie et le Centre LGBT Paris-Ile de France expriment leur solidarité pleine et entière avec le Centre LGBT de Nantes et l’ensemble des centres LGBT implantés sur le territoire français.
Le tribunal estime que le Centre LGBT de Nantes, qui a exprimé des positions favorables au mariage pour les couples de même sexe, à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) et a accueilli une réunion d’information sur la gestation pour autrui (GPA), ne peut recevoir une subvention publique dès lors que ces prises de position relèvent de l’opinion politique.
SOS homophobie et le Centre LGBT Paris-Ile de France rappellent que « les Centres et associations LGBT mènent des actions essentielles dans l’accompagnement des victimes d’actes LGBTphobes et leur accès aux droits ».
« Comme le font de nombreuses associations dans les champs des droits humains, elles portent également un regard et une parole sur la manière de faire évoluer les lois pour un meilleur respect de l’égale dignité et des droits égaux de tous et toutes : ce regard citoyen relève de la liberté d’expression reconnue par la constitution, il est consubstantiel à l’engagement associatif, et ne peut être assimilé à un manquement à la loi. C’est ainsi que les associations ont porté bien longtemps avant que la loi ne change la revendication d’égalité des couples de même sexe face au mariage », écrivent les deux organisations dans une texte commun
« En considérant qu’organiser une réunion sur la GPA serait un acte politique de nature à dénaturer l’intérêt général du Centre LGBT de Nantes, le Tribunal administratif semble dire que les associations seraient soumises à une fantasmatique obligation de réserve, ce qui, à terme, pourrait compromettre l’ensemble des acteurs associatifs des droits humains en France, expliquent les deux associations. Et en l’espèce, il ne s’agissait même pas pour le Centre LGBT de Nantes d’un acte revendicatif : en organisant une réunion d’information (et non de mobilisation) sur la GPA, le Centre LGBT de Nantes n’a pas appelé à braver la législation, mais bien plutôt à faire valoir le respect plein et entier des enfants, indépendamment de leur mode de conception, droit reconnu tant par la jurisprudence de la Cour de cassation que de la Cour européenne des droits de l’homme, et qui relève du nécessaire respect des personnes LGBT et de la diversité des familles ».

Agressions homophobes en région parisienne et à Dieppe, le gouvernement les condamne

Classé dans : homophobie,infos — dominique @ 17:00

homophobieLe Premier ministre et sa secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre hommes et femmes ont réagi et condamner une agression lesbophobe et une agression homophobes qui ont eu lieu ces derniers jours.
Edouard Philippe a adressé son « soutien » aux victimes et rappelé que « les agressions homophobes n’ont pas leur place dans la République Française ».
Marlène Schiappa évoque une « inquiétante succession d’agressions homophobes » et indique en outre qu’elle recevra la Dilcrah, la délégation interministérielle qui a en charge la lutte contre la hainte anti-LGBT.
A Dieppe, ce sont deux hommes qui ont d’abord été pris à partie, puis violemment agressés. L’un d’eux a pu s’enfuir, le second a été roué de coups. L’une des deux victimes, Nicolas Bellenchombre, directeur artistique du festival du film canadien à Dieppe, a fait le récit de son agression à Paris Normandie: « Alexis a pris un coup de poing et a réussi à se sauver en courant, reprend. Et ils ont dit : On se met sur la grosse tarlouze. Alors, je leur ai proposé de prendre mon argent, mon téléphone, mon sac. Ils ont répondu : C’est pas ça qu’on veut, c’est ta gueule. Ils m’ont frappé au visage, je suis tombé, ils ont continué à me frapper aux jambes et à la tête. Mes oreilles bourdonnaient et un voile blanc est passé devant mes yeux, mais j’ai réussi à me relever. Quand ils ont vu qu’Alexis, un peu plus loin, appelait à l’aide et téléphonait aux secours, ils sont partis en courant. »
La deuxième agression, une agression lesbophobe, a eu lieu dans les Yvelines. Vendredi dernier dans la journée, deux jeunes filles de 17 et 18 ans ont été agressées verbalement et physiquement par un groupe d’une dizaine de jeunes dans un Transilien. Outre les insultes homophobes « les deux victimes sont « tirées par les cheveux et les vêtements », sont bousculées et reçoivent « des coups de poing derrière la tête », décrit France Bleu. Les deux jeunes femmes ont appelé les policiers qui sont venus interpeller sept mineurs de dix sept ans. Deux d’entre eux ont été placés en garde à vue.
La présidente de la Région, Valérie Pécresse s’est dite « scandalisée » et demande des « sanction exemplaires » contre les agresseurs, même si sur les réseaux sociaux, certains lui ont rappelé qu’elle avait défilé avec la Manif pour tous.

PARIS : Une association pour les archives LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 16:22

1Le collectif Archives LGBTQI s’est mué en association loi 1901 le 3 février lors d’une assemblée générale. Créé en septembre en vue d’installer un centre d’archives LGBTQI à Paris, le collectif passe la vitesse supérieure afin d’obtenir « la subvention votée au conseil de Paris en décembre (…), accompagnée d’une promesse d’un futur local temporaire. L’association est la forme juridique la plus proche du fonctionnement actuel du collectif; le rythme et le mode de fonctionnement du collectif vont être maintenus, l’association de loi 1901 n’étant qu’un outil » explique le procès-verbal.
Un bulletin d’adhésion est désormais disponible. Jean-René Dedieu, coordinateur du pôle associatif de l’Inter-LGBT, et Mikael Zenouda, cosecrétaire et ex-président d’Act Up Paris, ont été nommés cosecrétaires du conseil d’administration élu pour deux ans.
Le 12 décembre dernier, les élus parisiens ont voté une subvention de 10000 euros et un lieu « provisoire » pour le futur centre d’archives LGBTQI.
Jusqu’ici la mairie ne s’était engagée que pour un lieu à l’horizon 2020 qui devait être l’une des mairies d’arrondissements inutilisées après la fusion des quatre arrondissements centraux de la capitale. Cette solution reste d’actualité mais paraît trop lointaine pour les militants qui souhaitent obtenir un lieu « provisoire » le plus rapidement possible.
La nouvelle association permettra aussi de fluidifier le dialogue avec les différentes parties prenantes du projet, la Ville de Paris et la Dilcrah.

Premier League: Inconscient d’être filmé le joueur baisse son short et montre en direct à la télévision

Classé dans : infos — dominique @ 8:06

       1

Un joueur de l’équipe anglaise de Huddersfield a eu un geste malheureux qui n’est pas passé inaperçu.
Lors d’un match de Premier League contre Bournemouth, le joueur remplaçant sur le banc a décidé de réajuster son short en le baissant,  et a accidentellement exhibé ses parties génitales en direct à la télévision devant des millions de téléspectateurs.
L’auteur du geste au John Smith’s Stadium a été identifié comme étant Danny Williams, 28 ans. 

11 février 2018

Yvelines: les suspects de l’agression homophobe jugés par un tribunal pour enfants

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 18:57

big-homophobie-mr-qDeux mineurs, soupçonnés d’avoir agressé et insulté un couple de jeunes lesbiennes en banlieue parisienne vendredi, ont été libérés samedi, en attendant leur comparution devant un tribunal pour enfants, selon une source policière. Les suspects, un garçon et une fille âgés de 17 ans chacun, « seront poursuivis ultérieurement par convocation d’officier de police judiciaire pour comparaître devant un juge des enfants ».
Tous deux sont soupçonnés d’appartenir à un groupe qui a pris à partie ce couple de filles vendredi. Les deux jeunes victimes, de 17 et 18 ans, n’ont pas été blessées mais assurent avoir été violemment bousculées et s’être fait tirer les cheveux et les vêtements. Elles affirment aussi avoir été maltraitées verbalement. Leurs agresseurs leur ont lancé: « putains de lesbiennes », « vous baisez? », selon elles.
L’agression a démarré à Pontoise (Val-d’Oise), sur le quai de la ligne J du Transilien, a rappelé la source policière. Le couple a ensuite encore subi des menaces dans le train, pendant le trajet vers Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). C’est là que les policiers ont interpellé sept jeunes gens, tous âgés de 17 ans et pour la plupart originaires du Val-d’Oise, pour « violences volontaires en raison de l’orientation sexuelle ». Outre le garçon et la fille qui viennent de sortir de garde à vue, les cinq autres personnes doivent être entendues ultérieurement comme témoins.
L’association SOS Homophobie a apporté son « soutien plein et entier » aux deux victimes. « Cette agression homophobe est insupportable et elle doit être fermement sanctionnée », a tweeté l’association samedi. 

Grande Bretagne: le racisme et l’homophobie augmente dans le foot anglais

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 18:51

lgbt-sports-soccer-ballLes incidents liés au racisme et à l’homophobie dans le football anglais sont en nette hausse, selon le rapport publié  par l’organisme de surveillance Kick It Out, qui décompte une hausse de 59% dans les cas de discrimination à la mi-saison.
Plus de 300 rapports concernant 282 cas de discrimination ont été recensés par l’organisme avant la fin de l’année 2017, contre 177 incidents l’an dernier à la même époque.
Cette augmentation est d’autant plus forte dans le milieu professionnel, puisque 131 de ces 282 incidents ont eu lieu dans les quatre premières divisions du pays, représentant une hausse de 75% par rapport à la saison dernière, selon Kick It Out.
Parmi les incidents recensés, plus de la moitié sont des cas de racisme, un sur cinq d’homophobie et un sur dix d’antisémitisme.
Récemment, plusieurs clubs de Premier League ont été ciblé pour ce genre d’incidents. Les supporters de Chelsea ont été accusés d’antisémitisme après des chants entendus lundi lors de la défaite des Blues face à Watford, alors même que le club avait lancé quelques jours plus tôt une campagne de sensibilisation.
West Ham, de son côté, vient de se séparer de son responsable du recrutement Tony Henry, accusé d’avoir tenu des propos racistes révélés dans le journal britannique The Daily Mail.

12345...1023

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS