16 février 2018

Tunisie : Shams Rad est autorisé par la justice a continuer à diffuser ses émissions

Classé dans : infos — dominique @ 17:04

shamsL’avocat et porte parole de l’association « Shams » a annoncé sur sa page Facebook que le tribunal de Tunis a rendu son verdict le 15 février 2018 dans le cadre du procès intenté par le conseil national des imams et des cadres des mosquées contre l’association « Shams » pour la fermeture de la radio Shams Rad.
Le tribunal a rejeté la demande des Imams ce qui veut dire que Shams Rad est autorisé par la justice a continuer à diffuser ses émissions.
Il est à rappeler que Shams Rad est la première radio gay en ligne jamais lancée au monde arabe.
Celle-ci milite pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie.
La radio est soutenue par l’ambassade des Pays-Bas en Tunisie. L’annonce du lancement de la nouvelle radio a eu lieu, le 12 décembre, dans une ambiance festive et en présence de plusieurs militants de la communauté, à l’instar d’Amina Sboui.
Depuis, les réseaux sociaux, les médias nationaux et internationaux se sont enflammés entre ceux qui approuvent et d’autres non, la polémique a été créée mais cela n’a pas empêché la webradio de démarrer. D’ailleurs, elle diffuse depuis un bon moment ses programmes sur le net et elle est très suivie.

15 février 2018

Orelsan: Une pétition pour que le rappeur rende ses Victoires

Classé dans : infos — dominique @ 17:41

orelsan-Le rappeur ORELSAN est sorti grand vainqueur de la dernière cérémonie des Victoires de la Musique, vendredi 9 février. Il a remporté trois récompenses. Mais à la suite de cette cérémonie, une pétition a été mise en ligne pour demander à la ministre de la Culture de retirer ses trophées à Orelsan. Cette pétition a déja recueilli plus de 32.400 signatures.
La pétition explique que certains propos tenus par le rappeur dans ses chansons sont inacceptables. Elle cite un extrait d’une chanson datant de 2009, intitulée « Saint-Valentin » : « Mais ferme ta gueule ou tu vas t’faire Marie-Trintignier ».
« Outre le fait que des artistes étaient 100 fois plus méritant (sic) sur le plan purement artistique, ce qui est beaucoup plus grave, et n’est pas acceptable, ce sont certains propos lu et entendus dans ses « chansons », écrit l’auteure, qui se définit ainsi, sur son compte Twitter : « Je ne suis personne, seuls nous ne sommes rien. Il n’y a qu’ensemble que nous sommes quelque chose. »
L’affaire n’en finit pas :
L’ancienne Garde des sceaux était l’invitée de RFI et France 24, mardi 13 février. Interrogée sur les trois Victoires de la musiques remises vendredi dernier au rappeur Orelsan et sur la violence de certains de ses anciens textes, Christiane Taubira se dit « horrifiée ». « Ce n’est pas concevable ».
L’un des journalistes a cité des extraits d’anciennes chansons d’Orelsan, des paroles très violentes. Voici la réaction de Christiane Taubira :
Je suis juste horrifiée. Ce n’est même pas concevable pour moi qu’on pense cela, qu’on mette des mots sur cela et qu’on les rende publics. Il n’y a pas que cette personne qui est capable de penser ça, de l’écrire et de le dire. Il y a des personnes qui publient ça. Et d’autres qui écoutent ça…
Ce n’est pas la première fois qu’Orelsan suscite l’indignation. En 2009, un autre de ses morceaux, Sale pute, titre dans lequel il incarnait un homme violent envers son ex-copine avait suscité un tollé parmi les associations féministes, qui l’avaient poursuivi en justice. Orelsan avait fini par être relaxé, après plusieurs procès. En appel, en 2015, il avait plaidé « une œuvre fictive », qui raconte « une histoire précise dans un contexte précis ». Depuis, il répète que n’est pas lui qui s’exprime dans ses textes, mais les personnages de ses chansons. 

Nantes : l’APGL Atlantique affirme « son soutien le plus total » au Centre LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 16:53

apglLe tribunal administratif de Nantes a annulé la subvention de 22 000 € allouée par le conseil municipal de Nantes en février 2016, dans le cadre d’une convention pluriannuelle avec Nosig, le centre lesbien gay bi et trans (LGBT) de Nantes. Suite à cette décision, l’APGL Atlantique, Association des parents et futurs parents gays et lesbiens, affirme ce lundi 12 février son « soutien le plus total » aux deux entités.
« C’est avec beaucoup de gravité et de sérieux que nous mesurons l’implication de l’APGL Atlantique dans cette affaire. En cause, l’organisation d’une réunion d’information par l’APGL Atlantique sur la GPA (Gestation pour autrui) du 27 novembre 2015 au local du centre Nosig-LGBTI+. Ce prétexte a déjà été utilisé en avril 2016 afin d’annuler la subvention de la Région Pays de la Loire allouée à Cinépride (Festival de films LGBTI+). Le même motif est avancé aujourd’hui : la « promotion illégale » de la GPA par le centre Nosig-LGBTI+ en hébergeant notre réunion d’information », écrit l’équipe du bureau de l’APGL Atlantique.
À Nantes, l’APGL organise régulièrement des réunions d’information « sur les différents modes de « faire famille » : adoption, Procréation Médicalement Assistée (PMA), coparentalité et GPA. Concernant cette réunion d’information, il y était notamment question d’échanger sur les aspects juridiques en France de la GPA comme la transcription à l’état civil français de l’acte de naissance d’un enfant né d’une GPA à l’étranger ou encore la jurisprudence de la Cour de Cassation de l’époque. Si la pratique de la GPA n’est aujourd’hui pas possible en France, de nombreux pays encadrent cette pratique avec éthique, sans rémunération et avec respect de la gestatrice. Aborder ces réalités, c’est aussi faire avancer ce débat délicat, sujet à réductions simplificatrices par certain.e.s opposant.e.s. Cette réunion d’information entre dans le champ de la liberté d’expression. Informer n’est pas une activité illégale ! L’APGL continuera donc à organiser d’autres réunions et débats sur la GPA à Nantes », affirme l’équipe du bureau de l’APGL Atlantique. Avant de distinguer trois enjeux : « la liberté d’une association à organiser des réunions d’échange sur les sujets qui la concernent, une attaque violente contre la visibilité des personnes LGBTI+ et un déni de la réalité des familles homoparentales, discriminées en fonction du mode de conception de l’enfant. »
Pour l’APGL Atlantique, « les personnes LGBTI+ et les familles homoparentales sont instrumentalisées à des fins politiques. En effet, en portant un coup à la politique de subventions de la Ville de Nantes, cette plainte clairement homophobe vise à s’opposer aux différents modèles familiaux niant ainsi leur existence. C’est pour cela que nous réaffirmons notre engagement à combattre avec la plus grande fermeté toutes les formes de discriminations subies par les personnes LGBTI+ et à défendre l’égalité des droits pour tou.te.s ».

Russie : La justice retire ses enfants à une femme soupçonnée de vouloir faire une transition de genre

Classé dans : infos — dominique @ 16:17
yulia

Yula manifeste pour retrouver ses enfants

Les services sociaux ont retiré ses deux fils adoptifs à Yulia Savinovskikh, une habitante d’Ekaterinbourg, une ville de l’Oural  en août de l’année dernière parce qu’ils la soupçonnaient de vouloir changer de sexe.
Les autorités ont fondé leur affirmation sur son identité de genre au motif qu’elle avait subi une chirurgie de réduction mammaire.
Avant cette opération, elle tenait un blog transgenre, mais insiste sur le fait que c’était juste de la fiction et un moyen pour elle de se préparer psychologiquement pour la chirurgie mammaire.
Yulia Savinovskikh affirme avoir subi cette intervention chirurgicale afin de continuer à faire les activités physiques qu’elle aimait faire.
elle a déclaré qu’elle était « fatiguée de faire face » à de gros seins. Elle raconte qu’ils sont devenus « douloureux » après avoir accouché. «Physiquement, c’était vraiment dur, mon dos me faisait mal la nuit et le matin», a-t-elle déclaré à la BBC en russe.
Mais les services sociaux ont prétendu qu’elle avait effectué l’opération illégalement, suggérant qu’elle avait l’intention d’en réaliser d’autres afin de changer de genre.
Mme Savinovskikh est la mère biologique de trois enfants plus âgés en plus des deux derniers adoptés.
Son mari soutient ses efforts pour retrouver les garçons qui vivaient avec la famille depuis plusieurs années.
Parlant de « malentendu infernal », elle a fourni une attestation de l’hôpital où l’intervention chirurgicale était pratiquée légalement mais en vain.
La motivation de la décision des tribunaux indique: « L’auto-identification de Savinovskikh en tant qu’homme – en tenant compte de son mariage avec un homme, le désir d’adopter un rôle social propre à un homme – est en contradiction avec les principes du droit de la famille de notre pays, les traditions et la mentalité de notre société ».
Le juge de l’affaire a statué qu’elle était ainsi en fait dans un mariage homosexuel, et que ses enfants adoptifs « ne devraient pas être élevés dans une famille de même sexe ».
Le tribunal de district local s’est rangé du côté des travailleurs sociaux et a statué que ses fils, qui étaient au sein de la famille de Yulia Savinovskikh depuis trois ans, devaient lui être retirés.

Outre-mer : une tribune contre l’homophobie

Classé dans : homophobie,infos — dominique @ 6:38

djenbe total respectSept députés des outre-mer, dont l’ex-ministre Ericka Bareigts, ont signé, mercredi, une tribune contre l’homophobie, qualifiée d’ »excellente initiative » par la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
La tribune, publiée par le journal réunionnais Témoignages, est signée par les députés de La Réunion Ericka Bareigts (PS), Huguette Bello (PCF), David Lorion (LR), Jean-Hugues Ratenon (LFI), de la Guadeloupe Justine Bénin (MoDem) et Olivier Serva (LREM), et de la Guyane, Gabriel Serville (GDR).
« Nous, législatrices et législateurs de la France des outre-mer, fabriquons la loi au nom du peuple français mais notre mission est aussi de veiller à son application. Cette double mission nous oblige et nous aurons à coeur d’accompagner nos compatriotes LGBT+, leurs ami/e/s, leurs proches, leurs parents et leurs familles afin de combattre les exclusions, de faire advenir l’égalité concrète ‘pour tous’ en dialoguant constamment avec les élu/e/s, les institutions, les associations comme avec nos compatriotes », écrivent les députés dans ce texte.
L’initiative a été saluée dans un communiqué par la fédération Total Respect – Tjenbé Rèd, qui représente les Françaises et Français d’outre-mer LGBT.
« Cette tribune est une étape majeure dans le dialogue que nous menons depuis 13 ans avec les outre-mer sur les homophobies », a estimé Juëlle (bien Juëlle) Boyer, présidente de Total Respect. « Excellente initiative », a pour sa part tweeté Annick Girardin.

People : Tom Daley et Lance Black vont avoir un enfant

Classé dans : homoparentalité,infos,internationnal,people — dominique @ 6:34

tom et blackLe plongeur olympique Tom Daley et le scénariste Dustin Lance Black ont annoncé qu’ils allaient avoir un bébé .
Ils ont partagé la nouvelle sur Instagram en publiant une photo d’eux-mêmes avec une échographie.
« HEUREUSE SAINT VALENTIN! », suivi d’un emoji de deux hommes et un enfant, a écrit Tom Daley.
Tom Daley et Lance Black se sont mariés en mai 2017 et ont récemment vendu leur appartement à Londres – sans doute pour acquérir une nouvelle maison familiale.
Dans une interview récente, Tom Daley avait laissé entendre que lui et Black avaient l’intention de fonder une famille.
« Ce n’est pas une question de ‘si’, juste ‘quand’, avait-il déclaré. J’ai toujours dit que je continuerai à plonger aussi longtemps que mon corps me le permettrait. Mais le bon côté d’être un athlète est de prendre sa retraite jeune et après vous avez toute votre vie devant vous. Une fois que j’aurai fini de plonger, il y a d’autres avenues que j’aimerais explorer. La famille a toujours été une chose importante », avait-il confié.
L’Américain Lance Black, pour sa part, a déclaré être tombé amoureux de la Grande-Bretagne à 43 ans et espérer y vivre et y fonder une famille.

13 février 2018

Le célèbre tartan Burberry se décline aux couleurs de l’arc-en-ciel

Classé dans : infos — dominique @ 20:28

1Pour son dernier défilé chez Burberry, le créateur Christopher Bailey a mis le célèbre tartan emblématique de la marque aux couleurs de l’arc-en-ciel et dédié sa collection aux LGBTQ, a annoncé la maison lundi.
« Ma dernière collection chez Burberry est dédiée – et en soutien – à quelques unes des meilleurs organisations soutenant la jeunesse LGBTQ dans le monde Notre force et notre créativité résident dans notre diversité », a souligné Christopher Bailey dans un communiqué.
Le défilé se déroulera le 17 février dans le cadre de la Fashion Week londonienne. Christopher Bailey, 46 ans, y fera ses adieux aux fans de la marque qu’il a rajeunie et dynamisée, contribuant à la transformer en géant mondial du luxe, après y être entré en 2001.
Outre le nouveau tartan, sorti de ses habituelles couleurs beige, blanc, noir et rouge, et intégré dans la nouvelle collection, Burberry a précisé avoir fait des dons à trois organisations soutenant et aidant la communauté LGBT
Directeur artistique de l’enseigne de luxe britannique depuis 2004, le styliste de 46 ans avait annoncé, au mois d’octobre 2017, vouloir quitter ses responsabilités chez Burberry. Le défilé de ce samedi 17 février, à Londres, marquera le dernier de sa longue carrière dans l’entreprise. Les nouveaux produits seront disponibles à la vente tout de suite après le show.

USA : FleshJack a mis fin à sa relation avec Topher DiMaggio

Classé dans : infos — dominique @ 18:33

austin-wilde_dildoAprès Andrew Christian, c’est une autre marque qui avait fait de Topher DiMaggio son égérie qui le lâche après les accusations de viol et d’harcèlement sexuel initiées par Tegan Zayne.
« FleshJack a mis fin à sa relation avec Topher DiMaggio. Il n’est plus un FleshJack Boy et nous ne vendons plus ses produits. Même si nos interactions avec Topher ont toujours été professionnelles, nous ne pouvons ignorer ce qui a été rapporté de négatif le concernant. Nous nous efforçons de mettre en valeur des expériences sexuelles positives pour tout le monde, particulièrement au sein de la communauté gay, et notre association avec Topher n’est pas favorable avec cette mission. » Voici le communiqué dont s’est fendue la fameuse marque de sex-toys au blog Str8UpgayPorn.
Fleshlight est une marque de masturbateur manuel pour hommes en forme de vagin ou autres orifices naturels inventé en 1998 aux États-Unis.
Fleshjack est le produit dérivé spécialisé pour la clientèle homosexuelle. Il existe des Fleshjack en forme de bouche (dénommés « Pink Mouth ») ou d’anus (dénommés « Jack Ass ») exclusivement.
Certains Fleshjack sont moulés sur les orifices d’acteurs pornos gays, tel Brent Everett, Pierre Fitch, Austin Wilde, Spencer Reed, les triplés Visconti ou Brent Corrigan. Il existe des versions couleur chair et d’autres transparentes dénommés « Ice ». Il existe également des Fleshjack avec vibromasseur intégré, et la gamme « Endurance » pour apprendre à retarder son éjaculation. On trouve encore des Fleshjack « Sex in a Can » dont la forme reprend celui d’une canette. Enfin, un support avec ventouse pour Fleshjack et Fleshlight est disponible, permettant de fixer le masturbateur sur un mur et d’avoir les mains libres.

USA : L’État de Washington ajoute la troisième option de genre aux certificats de naissance

Classé dans : infos — dominique @ 18:15

genre-01L’État de Washington est devenu le troisième état des Etats-Unis à offrir une troisième option sur les certificats de naissance. Washington a d’abord soulevé l’idée d’ajouter une troisième option de genre au début de décembre.
Le ministère de la Santé a tenu une audience le 5 décembre, recueillant les commentaires des citoyens sur la proposition. Le 27 décembre, ils ont officiellement adopté la mesure. La nouvelle règle permet de choisir parmi trois genres sur leur certificat de naissance : masculin, féminin ou X. Elle décrit également la procédure pour demander un changement sur un certificat de naissance.
Comme le souligne le site Web du ministère de la Santé, le genre X est défini comme tout ce qui n’est pas masculin ou féminin comme androgyne, non-binaire, … Il est entré en vigueur le 27 janvier dernier.
Washington rejoint ainsi deux autres états de la côte ouest à savoir la Californie et l’Oregon, en adoptant cette règle.
L’Oregon est devenu le premier État à inclure une option de genre X en juin. Cependant, leur mesure ne s’étend qu’aux permis de conduire et aux cartes d’identité. La Californie a emboîté le pas en octobre avec son Gender Recognition Act. Comme trois Etats ont adopté de telles mesures en moins d’un an, il est probable que d’autres Etats suivront, en particulier les États côtiers bleus. Selon Sarah Kate Ellis, présidente et directrice générale de GLAAD, c’est un signe d’inclusion progressive et « vitale ».
Ellis a déclaré à CNN: « Avec les LGBTQ et surtout les Américains trans et non-binaires attaqués quotidiennement par l’Administration Trump, comme en témoignent les efforts de Trump pour empêcher les Américains de servir dans l’armée et l’annulation des protections du Titre IX pour les étudiants trans, X est un signe puissant et réaffirmant que nos identités ne peuvent pas et ne seront pas effacées ».
source :http://www.fugues.com

Eric Radford, premier athlète ouvertement gay à gagner une médaille d’or aux JO d’hiver

Classé dans : infos — dominique @ 18:09

DV1Zel5UQAAW9q4Le patineur canadien Eric Radford (33 ans) est devenu lundi le premier athlète ayant fait son coming-out à remporter une médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver.
Le patineur canadien est en effet devenu le premier sportif masculin ouvertement gay à remporter une médaille d’or aux JO d’hiver, à l’occasion de l’épreuve par équipes. Le Canadien ,qui patine dans la catégorie couples avec Meagan Duhamel, avait fait son coming-out en décembre 2014, quelques mois après avoir déjà remporté une médaille par équipes aux JO de Sotchi. « C’est génial ! J’ai l’impression que je vais exploser de fierté », a-t-il tweeté, ajoutant le drapeau arc-en-ciel représentatif de la communauté homosexuelle en émoticône. Il a également posé avec Adam Rippon, premier sportif américain ouvertement gay à participer aux JO d’hiver, qui a décroché la médaille de bronze dans cette même épreuve de patinage artistique par équipes.

12345...1023

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS