19 juin 2018

Vivastreet suspend sa rubrique Rencontres

Classé dans : infos — dominique @ 10:27

12031805Le site de petites annonces Vivastreet a annoncé, lundi 18 juin, la suspension de sa section Rencontres. Celle-ci abritait les rubriques Erotica et Erotica Gay, au cœur de l’information judiciaire pour « proxénétisme aggravé » contre X, ouverte mercredi 30 mai par le parquet de Paris.
Vivastreet était visé, depuis le 15 février 2017, par une enquête préliminaire ouverte pour le même motif par le parquet de Paris, après deux plaintes déposées par l’association Le Mouvement du nid et par les parents d’une mineure de 14 ans à la fin de 2016.
Dans son message aux internautes, publié lundi, Vivastreet explique :
« En dépit de nos efforts, il a été suggéré que certains utilisateurs font un usage inapproprié de notre site, en agissant d’une manière qui serait contraire à nos conditions générales. En conséquence, nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre notre section Rencontres, afin de prévenir tout abus. »

18 juin 2018

Paris : un prêtre accusé d’homophobie après avoir refusé d’organiser les obsèques d’une femme homosexuelle

Classé dans : infos — dominique @ 20:32

biblia_gayAnnick et Claude ont vécu 48 ans ensemble, dont quatre sous le régime du mariage. Quand Claude est morte à l’âge de 81 ans mi-avril, son épouse a sollicité une église du 19e arrondissement à Paris pour célébrer les obsèques de cette femme croyante, mais a essuyé un refus. L’affaire a été révélée par le site LGBT Komitid, vendredi 15 juin, qui a dans un premier temps expliqué que le prêtre de Notre-Dame de l’Assomption des Buttes-Chaumont avait annulé la cérémonie, « après avoir compris que Claude était une femme ».
Après la parution de l’article, le prêtre en question, qui avait été sollicité à plusieurs reprises par Komitid, s’est expliqué sur cette décision. Il récuse les accusations d’homophobie et s’explique par le fait que non seulement la défunte « n’habitait pas dans le secteur de cette paroisse » mais qu’il ne pouvait pas assurer lui-même les obsèques pour des raisons de calendrier. Il a préféré décliner car il a jugé que le délai était trop court pour transmettre ce type de cas à un remplaçant. La responsable de la communication du diocèse de Paris explique : « L’homosexualité est une raison supplémentaire pour ne pas déléguer la cérémonie à n’importe qui et à la va-vite. »
Le père Leverrier a explicité cette position à Komitid : « L’idée qu’une personne homosexuelle aurait besoin de délicatesse supplémentaire, cela même peut paraître comme de l’homophobie, mais toute situation délicate demande de la délicatesse, et nous n’étions pas du tout dans ces dispositions un lundi après midi, pour un mercredi après-midi, pour un prêtre de remplacement qui arriverait comme ça », explique le père Leverrier.
L’homme d’Eglise, qui assure enterrer « des personnes homosexuelles tous les ans », ajoute : « Dire qu’enterrer une personne homosexuelle serait un jour banal, je ne crois pas que ça arrivera. Et c’est valable pour toutes les personnes en situation un peu délicate avec la question de la foi. »
Des proches du couple d’Annick et Claude avaient alerté l’association David & Jonathan . « Heureusement, ce genre de cas n’arrive pas très souvent, mais arrive tout de même », réagit auprès de Komitid Marianne B.-G., membre du Bureau National de David & Jonathan. « Cela nous peine mais ne nous surprend pas car le discours de l’Église en France est ambigu : la doctrine dit que l’homosexualité est un problème mais qu’il faut accepter et respecter toutes les personnes. »
Les obsèques de Claude ont finalement été célébrées par le prêtre de l’hôpital parisien dans lequel la sage-femme retraitée est décédée. Une « petite pièce froide et anonyme », regrettent ses proches. 

source ; https://www.francebleu.fr

OUT d’or 2018 : n’ayons pas peur des mots !

Classé dans : infos — dominique @ 16:50

SUIVEZ LES OUT D’OR 2018 EN DIRECT, MARDI 19 JUIN À 20 HEURES :
Le site de l’événement : http://www.outdor.fr
#AJLawards
Merci à Maxime Donzel pour ce tuto aviron !
Retrouvez l’AJL sur http://www.ajlgbt.info, sur Facebook (https://www.facebook.com/ajlgbt), Twitter (https://www.twitter.com/ajlgbt) et Instagram (www.instagram.com/ajlgbt.info)

Cyril Hanouna: Le Conseil d’Etat annule une des trois sanctions du CSA contre C8

Classé dans : infos — dominique @ 16:24

Exclu-Public-Cyril-Hanouna-sa-couverture-inattendue-pour-un-magazine-gayLe Conseil d’Etat a annulé lundi l’une des trois sanctions prises l’an dernier par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) contre la chaîne C8 après la diffusion de plusieurs séquences controversées dans des émissions de Cyril Hanouna. La sanction annulée, une privation de publicité pendant une semaine au sein de l’émission « Touche pas à mon poste », avait été décidée par le CSA après un canular diffusé en novembre 2016. Cyril Hanouna avait piégé son chroniqueur Matthieu Delormeau, en lui faisant croire qu’il venait de commettre un crime et en le sommant d’en endosser la responsabilité. Le CSA avait prononcé cette sanction inédite il y a un an, en juin 2017, en estimant que lors de cette séquence filmée en caméra cachée, C8 avait « gravement méconnu son obligation de faire preuve de retenue dans la diffusion d’images susceptibles d’humilier les personnes ».
Le Conseil d’Etat, comme l’avait recommandé son rapporteur public lors d’une audience fin mai, a estimé au contraire que le chroniqueur « n’avait pas été montré sous un jour dégradant, humiliant ou attentatoire à sa dignité », et a donc purement et simplement annulé la sanction. En revanche, le Conseil d’Etat a confirmé dans un communiqué une deuxième sanction prise simultanément par le CSA, une privation de publicité dans « TPMP », cette fois pour deux semaines. Elle avait été prononcée après une séquence dans laquelle Cyril Hanouna avait posé la main de sa chroniqueuse Capucine Anav, qui avait les yeux fermés, sur son sexe. Le CSA avait estimé à l’époque que C8 n’avait pas respecté ses obligations en matière d’image des femmes et de lutte contre les stéréotypes et les violences, et le principe de maîtrise de son antenne.
Contrairement à l’avis de son rapporteur, qui avait préconisé d’alléger la sanction en la remplaçant par une amende de 50.000 euros, le Conseil d’Etat a donné raison au CSA, en jugeant que cette séquence « ne peut que banaliser des comportements inacceptables, qui sont d’ailleurs susceptibles de faire l’objet, dans certains cas, d’une incrimination pénale », et « tend à donner de la femme une image stéréotypée la réduisant à un statut d’objet sexuel ». De même, le Conseil d’Etat a maintenu une troisième sanction, une amende de 3 millions d’euros, prononcée en juillet dernier après un canular jugé homophobe diffusé dans une autre émission de Cyril Hanouna en mai 2017. Cette sanction, l’une des plus lourdes jamais prononcées par le CSA, avait été décidée au motif que C8 avait « gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations ». Une analyse partagée par le Conseil d’Etat, qui estime que cette amende est « justifiée et qu’elle ne porte pas une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression ».

Un couple d’hommes sur une bouteille d’Évian provoque des réactions homophobes

Classé dans : infos — dominique @ 16:17

Un couple d’hommes sur une bouteille d’Évian provoque des réactions homophobes dans infos tumblr_paiykyijVi1w9dakwo1_540

Un dessin sur une bouteille d’eau d’Évian de la gamme « Prestige », suscite de vives réactions homophobes sur les réseaux sociaux. On y voit un couple d’hommes se tenant par la main, devant la colonne de la Bastille à Paris.
La bouteille incriminée fait partie d’une gamme de 12 bouteilles baptisée « Évian Prestige », désignée par l’illustratrice Tiffany Cooper. Chacune des bouteilles est illustrée par un ou plusieurs personnages devant un monument symbolique de Paris, comme la cathédrale Notre-Dame, la Tour Eiffel ou l’Arc de Triomphe.
Interrogé par Ouest-France, Danone France répond pour sa part qu’ « Évian® n’a pas vocation à faire la promotion de quiconque. Évian® est une marque ouverte et respectueuse de tout un chacun et représentative de la société sans barrière. »

tumblr_inline_paiyb7HoXK1uj37u4_540 dans infostumblr_inline_paiydgdho61uj37u4_540

Russie : A Saint-Pétersbourg, la « Maison de la diversité » forcée de déménager

Classé dans : infos — dominique @ 5:48

des-activistes-gay-manifestent-a-saint-petersbourg-en-maiJeudi dernier, une Maison de la diversité était censée ouvrir ses portes à Saint-Pétersbourg, pour le match Russie – Arabie saoudite. À l’initiative de la FARE, un réseau qui lutte contre le racisme dans le football en Europe, cet endroit avait été imaginé comme «un lieu sûr» et protégé pour les supporters issus de la communauté LGBT ou de minorités ethniques. Mais à quelques heures du match, les activistes ont été informés qu’ils devaient quitter les lieux, rapporte le Guardian..
Le propriétaire des locaux « n’a pas donné de raison (…) mais nous nous doutons des raisons pour lesquelles c’est arrivé », a confié Elena Belokourova,l’une des coordinatrices de la Maison de la diversité, ajoutant que la Maison de la diversité avait depuis trouvé de nouveaux locaux et était désormais ouverte au public.
Selon le directeur de FARE, ce revirement brutal est une «attaque politique». Même s’il concède ne pas avoir de «preuve directe» de l’influence des autorités russes dans cette décision, Piara Powar rappelle que de nombreuses organisations ont déjà pu être «fermées ou mises en difficulté en Russie, et plus particulièrement à Saint-Pétersbourg». À Moscou, la même Maison de la diversité a été inaugurée sans encombre jeudi.

17 juin 2018

Des militants d’extrême droite arrêtés à Kiev avant la gay pride

Classé dans : infos — dominique @ 13:44

Des militants d'extrême droite arrêtés à Kiev avant la gay pride dans infos ukraine-e1529239466232Cinquante-six militants d’extrême droite ont été arrêtés dimanche à Kiev après des échauffourée qui se sont produites avant le début de la gay pride, a annoncé la police ukrainienne.
Plus de 150 membres d’organisations nationalistes s’étaient réunis à l’aube pour bloquer le défilé qui doit parcourir les rues de Kiev.
Quelques bagarres ont éclaté lorsque la police a décidé de dégager les axes bloqués par les contestataires.
Les quelque 5.000 homosexuels, lesbiennes, bisexuels et transsexuels (LGBT) et leurs sympathisants -le double de l’année précédente- ont pu ensuite défiler, sans autre incident, dans le centre de Kiev sous la protection d’environ 5.000 policiers, dont de la police montée. 

Ukraine :Des ONG s’inquiètent d’une hausse des violences racistes et homophobes

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 13:12

ukrainePlusieurs organisations internationales de défense des droits de l’Homme ont uni leurs voix jeudi pour dénoncer une « recrudescence » des violences en Ukraine, notamment racistes ou homophobes, de la part de groupes radicaux d’extrême droite, accusant les autorités de les encourager par leur inaction.
« Des attaques brutales contre des roms, représentants LGBT et militants pour les droits sont en croissance ces derniers mois en Ukraine », a déclaré Tanya Cooper, une responsable de l’ONG Human Rights Watch (HRW) dans un communiqué.
Depuis le début de l’année, des militants des groupes de l’extrême droite, notamment C14, Pravy Sektor et Karpatska Sitch, ont procédé à « au moins une vingtaine de violentes attaques, menaces » et intimidations à l’égard des minorités dans plusieurs villes ukrainiennes dont Kiev, soulignent les ONG.
Les forces de l’ordre n’ont que rarement ouvert des enquêtes sur ces incidents, selon la même source.
Parmi les incidents les plus récents figurent au moins deux attaques contre des camps roms à Kiev. Pendant un de ces incidents en avril, des membres masqués de C14 affirmant agir en qualité de « patrouilles municipales » ont attaqué des « femmes et enfants à l’aide de pierres et de gaz poivré », décrit le communiqué.
Deux enquêtes criminelles ont été ouvertes mais aucun résultat n’a été annoncé, selon la même source. Le 8 mars, des militants de l’extrême droite ont par ailleurs agressé des participantes à un défilé de femmes dans le centre de Kiev.

16 juin 2018

Russie: un couple gay violemment agressé

Classé dans : infos — dominique @ 16:22

lgbtUn couple gay a été violemment agressé, il y a deux jours en Russie. Les deux hommes, français de nationalité, ont été brutalisé à Saint-Pétersbourg.
Déjà un cas d’agression homophobe recensé en Russie en marge de la Coupe du Monde 2018! Les faits se sont déroulés, jeudi, lors du match d’ouverture. Un couple gay français a été agressé au moment où il souhaitait prendre un Taxi à Saint-Pétersbourg.
Selon la chaîne Telegram Operdrain, ils auraient également été dépouillés. Les agresseurs du couple ont été interpellés. O. Davrius, l’une des deux victimes, a été conduit à l’hôpital. Il est traité pour des traumatismes cérébraux et de nombreuses fractures.
En novembre dernier, déjà, Fare (Football Against Racism in Europe), un réseau qui lutte contre la discrimination avait publié un guide de précautions à l’adresse des supporters LGBT, comme l’explique So Foot. L’association Football Supporters’ Federation (FSF) conseillait aux couples gays de ne pas s’exposer en Russie.
source : http://sport.le360.ma

14 juin 2018

Nantes: Marches aux couleurs de la pride dégradées

Classé dans : infos — dominique @ 19:11

Nantes: Les marches de la place du Cirque repeintes aux couleurs de la Gay Pride dans infos tumblr_inline_pa0fo3awxX1uj37u4_540Dans la nuit de mercredi à jeudi une ou plusieurs mains ont recouvert en partie en blanc les marches colorées de la rue Beaurepaire à Nantes. Ces marches avaient été peintes le week-end dernier dans le cadre du défilé de la marche des fiertés.
La maire de Nantes, Johanna Rolland, avait demandé la pérennisation de ces marches cette semaine. « C’était prévisible, ce n’est pas vraiment une surpsie pour nous », indique Noé Parpet, le président du centre LGBT de Nantes. « Nous avons reçu des menaces au sein même de nos locaux il y a quelques jours. Nous avons également été prévenus que des individus comptaient repindre les marches dans la nuit de vendredi à samedi dernier ».
D’abord, « il y a eu des graphs avec des termes très violents que la ville a fait disparaître ». Cette fois, ils sont venus cette nuit repeindre les marches en blanc, je suis passé hier soir vers 21 h 30, il n’y avait rien ».
Selon plusieurs sources, la mairie va porter plainte pour « dégradation d’oeuvre »

12345...1060

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS