8 octobre 2011

Un étudiant raconte comment son père voulait le guerir de l’homosexualité

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 18:03

 

Un étudiant Américain décrit, dans le cadre d’une enquete dans tous les  Etats Unis , comment il a été torturé par son père qui voulait en faire un hétérosexuel .Samuel Brinton , étudiant à la Kansas State University ,  son père , un missionnaire Baptiste l’a brulé , et battu . Il raconte comment sa famille, qui vivait sur une base missionnaire dans l’Iowa, a réalisée qu’il était gay à l’âge de 12 ans , quand il a dit à son père qu’il regardait les hommes dans le magazine Playboy . Son père l’a assommé si brutalement qu’il a fallu le mener à l’hôpital .
Son père lui a fait croire qu’il était la seule personne homosexuelle dans le pays et que le gouvernement le trouverait bientôt et le tuerait. Il raconte avoir été au moins 6 fois  l’hôpital , On racontait au médecins qu’il était tombé dans l’escalier . On l’ a brulé , et forcé à tenir des glaçons pendant qu’il regardait des images d’hommes s’embrassant pour que la douleur soit associée à l’intimité masculine. Le pire , c’est quand des aiguilles ont été collées à ses doigts pour lui administrer des décharges électriques tandis qu’on lui montrait des films pornos gaysSamuel dit qu’il a penser au suicide et à même tenter de ses jeter du toit d’un immeuble de 3 étages . Sa mère lui racontait qu’elle l’aimerait à nouveau si il redevenait hétérosexuel .
 Quand il est parti pour l’université , il leur a dit la vérité , qu’il était homosexuel .Son père lui dit qu’il le tuerais s’il revenait . Samuel raconte qu’il a essayé de les appelé plusieurs fois , et qu’il continue à les appeler « La dernière fois , mon père m’a dit qu’il me tuerait si je me présentait devant la porte de la maison » explique Samuel  qui ajoute qu’il donnera toujours une chance à ses parents pour qu’il puisse l’accepter .
Image de prévisualisation YouTube

7 octobre 2011

La Hollande ne serait plus le pays idéal pour les homosexuel

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 20:23

 

Le site algtbenidorm.blogspot.com/ rapporte le témoignage de deux femmes qui se confient  sous le nom de Robin et Sam. Elles racontent le harcelement dans leur vie quotidienne: …Il ya sept ans, le couple a été, pour la première fois, la cible de violence  «Un Maroccain est venu vers nous et nous a dit: Qui des deux fait l’homme?, raconte Robin. Comme je n’aime pas cette terminologie de «macho» , Sam a répondu: Je suis l’homme. Cela nous a fait rire Le type a essayé de nous donné un coup de poing. Heureusement il a raté ma tête, mais il a frappé mon épaule. C’était incroyablement douloureux.» . 
Aucune des deux n’a voulu porté plainte  parce qu’ils ne savent pas vraiment quelle description à donner et à quelles plaintes Depuis l’incident, le couple est constamment «sur ses gardes» et a renoncé à se tenir la main en public. Le pire, racontent-elles, c’est le sentiment d’être sans recours devant les abus. Elles ne croient pas à la capacité de la police de faire quoi que ce soit. « Je ne vais plus au supermarché ou j’avais l’habitude de faire mes courses», raconte Robin, « parce qu’un jour deux de ses employés, malheureusement, également d’origine marocaine, ont commencer à me provoquer. J’ai essayé de rester calme et ne pas réagir, parce que d’abord je n’avais pas compris que tout était lié à mon homosexualité. Quand j’ai quitté l’établissement, ils m’ont crié: la prochaine fois on va te poignarder, lesbiennes dégoûtantes « .
 Depuis l’incident, le couple est constamment «sur ses gardes» et a renoncé à se tenir la main en public. Le pire, racontent-elles, c’est le sentiment d’être sans recours devant les abus. Elles ne croient pas à la capacité de la police de faire quoi que ce soit. 
Leurs amis  ne comprennent pas leur décision de vivre à proximité de Harderwijk dans le Veluwe ou se trouvent de nombreux chrétiens, qui, généralement en raison de leurs croyances religieuses, rejette  l’homosexualité. Toutefois, Robin croit qu’il n’ya pas de place pour le débat et jusqu’ici ils ont été traités avec respect. « Même s’il y a  une grande hypocrisie,  parce qu’ils nous disent qu’ils ne condamnent pas un couple de lesbiennes, si un de leurs fils était homosexuel, il serait expulsé de la maison», dit-il. Mais jusqu’ici, dans l’est de la Hollande, personne n’a fait de menaces et elles se sentent en sécurité.
Le nombre de cas de discrimination et de violence rapportés à l’encontre de personnes LGBT y a grimpé de 54% entre 2009 et 2010. Un bond que la police d’Amsterdam attribue à une plus forte propension à porter plainte de la part des homos . Mais la droite populiste xénophobe ne manque pas de pointer du doigt la proportion de jeunes hommes issus de l’immigration impliqués dans ces incidents

5 octobre 2011

Une étude révèle que 50,6 % des sportifs ont une attitude négative envers les gays

Classé dans : homophobie — dominique @ 3:50

 

C’est la première fois que paraît une enquête chiffrée sur l’état de l’homophobie dans le sport en France : 922 acteurs sportifs (dont 199 footballeurs), évoluant en Aquitaine* ont été interrogés tout au long de l’année 2010/2011, ce qui correspond à la plus grande population jamais réunie dans une étude sur la thématique sport et homophobie au plan international. Le résultat était hélas prévisible : 50,6 % des sportifs hommes ont déclaré avoir des attitudes négatives envers les gays, un chiffre bien plus élevé que dans les milieux non-sportifs. Les chiffres sont un peu moins élevés en ce qui concerne la position des sportives vis à vis des gay ; ou la position des deux sexes vis à vis des lesbiennes.
Les responsables de l’enquête ont indiqué que plusieurs sportifs ont refusé ostensiblement d’y participer, pour des raisons personnelles ou collectives (idéologie, religion, groupes conflictuels…).

Communiqué de presse

à lire sur Paris foot gay

    015.png

3 octobre 2011

Le Honduras ne veut pas de Ricky Martin son concert pourrait être annulé

Classé dans : homophobie,internationnal,musique — dominique @ 18:15

 

Au Honduras , plusieurs groupes de l’église Evangélique ont demandé au ministre de l’Intérieur  de ne pas autoriser le concert de Ricky Martin, prévu pour le 16 Octobre prochain à Tegucigalpa la capitale du pays.
Le comité de censure se réunira la semaine prochaine pour décider de l’interdiction ou non  de la star portoricaine
 Églises évangéliques et d’autres conservateurs soutiennent que les concerts de Ricky Martin a » sont une atteinte à la moralité et à la décence.
Ce serait la première présentation de l’artiste au Honduras, dans le cadre de sa tournée mondiale «Musique + Alma + sexe. »
« Nous sommes préoccupés par le message et l’exemple qui est transmis dans chacun des événements présentés à nos jeunes», soutient l’église Evangélique
  la Loi hondurienne stipule que l’on doit obtenir  la permission et l’autorisation du gouvernement pour tout spectacle proposé dans le pays.
« Nous évaluons la performance, et nous respectons la vie privée des gens  ,et   nous  ne nous soucions pas  de leur préférence sexuelle », a déclaré Alberto Espinoza, un membre du Comité sur la censure.

    0133.jpg

2 octobre 2011

les autorités serbes ont cédé à la menace : pas de gay pride

Classé dans : homophobie,internationnal,Sportifs — dominique @ 14:03

 

La Serbie a décidé d’interdire la Gay Pride qui devait défiler ce dimanche à Belgrade. L’an dernier, des hooligans ultra-nationalistes avaient saccagé la ville pour s’opposer au défilé. Pour les organisateurs de la manifestation, le gouvernement serbe a capitulé.
 Des homosexuels et leur sympathisants auraient dû se retrouver ce dimanche à Belgrade pour une joyeuse Gay Pride. Mais les autorités serbes ont décidé vendredi d’interdire la manifestation. La Serbie invoque des raisons de sécurité.
L’an dernier, des affrontements très violents s’étaient produits entre les forces de l’ordre d’un côté et des groupes ultranationalistes et des supporters de football homophobes de l’autre. 150 personnes avaient été blessées.
 Cette fois, les ultranationalistes ne descendront pas dans la rues. Ils ont obtenu gain de cause. La Gay Pride est annulée.
Pour les organisateurs, le gouvernement a cédé à la menace. « C’est une défaite pour tous les citoyens serbes », disent encore les organisateurs. « Aujourd’hui, ce sont les homosexuels qui sont visés mais demain, ce sera une autre minorité. »

28 septembre 2011

Cameroun Le procès de deux homosexuels reporté, ils restent en prison

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 17:16

 

Le procès de trois homosexuels arrêtés en juillet a été reporté mardi à une date ultérieure alors que deux d’entre eux, en détention depuis le 1er août, sauront le 10 octobre s’ils bénéficieront d’une liberté provisoire.
Le 23 juin, le tribunal de première instance d’Ekounou à Yaoundé avait rejeté une première demande de libération provisoire des deux jeunes âgés de 19 et 20 ans.
 Leur affaire devait être jugée mardi mais « il y a eu un changement de juge.
 La nouvelle (juge) a dit qu’elle ne trouvait aucune trace de la première demande de mise en liberté (dans le dossier). Elle a dit qu’elle ne pouvait pas juger l’affaire en l’état », a rapporté Me Nkom.
 La juge devrait également annoncé le 10 octobre la date du procès, selon l’avocate.
  »Il y a des dysfonctionnements internes (au tribunal) et ce n’est pas normal que cela se retourne contre les prévenus », a-t-elle regretté.
 Les deux jeunes gens sont écroués depuis le 1er août à la prison Kondengui de Yaoundé. Ils avaient été interpellés avec un troisième dans la nuit du 26 au 27 juillet.
 Selon la police, les trois hommes avaient été surpris alors qu’ils avaient des rapports sexuels à bord d’un véhicule dans le quartier Essos à Yaoundé.
 Tous ont été inculpés de « faits d’homosexualité », selon le tribunal d’Ekounou qui avait précédemment accordé la liberté provisoire au troisième.
 Tous trois risquent jusqu’à cinq ans de prison, la législation camerounaise interdisant les pratiques homosexuelles.
source: E-llico.com

27 septembre 2011

Douillet, les femmes et l’homosexualité

Classé dans : homophobie,infos — dominique @ 17:37

  »Il arrive à être dans la même phrase sexiste et homophobe », juge Roselyne Bachelot.

http://www.dailymotion.com/video/xlc4rb      Roselyne Bachelot, ministre UMP des Solidarités, a jugé mardi que son nouveau collègue chargé de sports David Douillet avait « des progrès à faire », après avoir été priée de commenter une formule polémique du champion dont elle n’a pas reconnu l’auteur.
 Sur Europe 1, Roselyne Bachelot s’est vu rappeler une phrase qui avait fait couler beaucoup d’encre (« on dit que je suis misogyne, mais les hommes le sont tous, sauf les tapettes »). La ministre a relevé que son auteur – qu’elle n’a pas identifié – arrivait à se montrer à la fois « sexiste et homophobe ».
 Comme on lui faisait observer que la formule émanait du multimédaillé olympique, membre de l’UMP et ministre, Roselyne Bachelot s’est exclamée: « Il a des progrès à faire David! On va aller lui indiquer! »

25 septembre 2011

c’est arrivé cette semaine

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 15:22

 

Jamey était un jeune garçon âgé de 14 ans. Il était victime d’homophobie et de harcèlement à l’école. Depuis quelques semaines, sa famille pensait qu’il allait mieux, il avait d’ailleurs fait la vidéo, ci dessus, expliquant que « tout irait mieux ». Malheureusement, le harcèlement fut trop douloureux pour lui et il finit par se suicider le 17 septembre dernier… Jamey était un Little Monster courageux, qui fut violemment poussé au suicide à son école comme sur le net avec des messages tels que « Jamey est gros, moche, homo, il doit se suicider  ». Ses derniers messages sur twitter et tumblr rapportaient qu’il pouvait en arriver à un tel acte. Son dernier message fut d’ailleurs adressé à Lady GaGa.     Image de prévisualisation YouTube

Agression homophobe à Bordeaux

Classé dans : homophobie — dominique @ 4:15

 

bordeauxMardi, peu après minuit, au miroir d’eau à Bordeaux. Un couple d’homosexuels se tient par la main. Deux Bordelais de 19 et 26 ans qui sont bien ensemble et ne voient pas pourquoi ils retiendraient leurs gestes de tendresse. Mais cet amour vécu au grand jour n’est pas du goût de jeunes qui passent leur fin de soirée au même endroit.
 Abordé, le couple est la cible de regards, de remarques puis d’insultes. En réponse à ce comportement homophobe, les deux jeunes se montrent plus démonstratifs et s’embrassent. Ce qui suscite l’ire de leurs interlocuteurs qui se croient provoqués et vomissent alors des propos à caractère homophobe.En réponse à ce comportement ouvertement homophobe, les deux jeunes décident de se montrer plus démonstratifs et échangent un baiser, déclenchant dès lors la colère des quatre jeunes qui les ont provoqués. Les propos à caractère homophobe fusent, la violence se déchaîne, une rixe éclate. L’un des amoureux est alors frappé avec une bouteille en verre, son compagnon reçoit un coup à la cuisse. Les secours interviennent et interrompent la circulation du tram pendant 30 minutes.Le plus jeune des gays, blessé à la tête, à une incapacité totale de travail de dix jours. Interpellés, les agresseurs, quatre jeunes de la communauté urbaine bordelaise âgés de 16 à 21 ans, sont rapidement placés en garde à vue.  Pendant ce temps, les agresseurs, quatre jeunes de Pessac et Villenave-d’Ornon âgés de 16 à 21 ans sont interpellés et placés en garde à vue au groupe d’appui judiciaire de Bordeaux. Trois sont convoqués devant le tribunal des enfants et correctionnel pour injures à caractère homophobe.Le quatrième, l’auteur des coups, devra quant à lui répondre de violences aggravées. Remis en liberté, il sera lui aussi jugé le 21 septembre 2012 par le tribunal correctionnel de Bordeaux

 

21 septembre 2011

Etats-Unis: Un jeune gay de 14 ans harcelé se suicide

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 18:01

 

Jamey Rodemayer    Constamment harcelé en raison de son homosexualité, Jamey Rodemeyer, 14 ans, s’est suicidé. Il était pourtant soutenu par sa famille et son école, mais cela n’a pas suffi.
 Selon le site du Buffalo News, l’adolescent a été retrouvé mort par ses parents à Buffalo, dans l’Etat de New York. Il était victime de harcèlement à l’école et aussi sur internet – de «cyber-bullying», selon l’expression américaine. «Jamey est stupide, gay, gros et il doit mourir!» fait partie des messages qu’il recevait régulièrement. «Je dis que je me fais harceler, mais personne ne m’écoute», s’est-il plaint sur internet.le jeune homme s’est apparemment suicidé. Sur Tumblr et Youtube, Jamey a évoqué à de nombreuses reprises le harcèlement dont il faisait l’objet. Il a même fait sa propre vidéo It Gets Better, intitulée «It gets better, I promise» – «Ça finit par aller mieux, promis».
 Le 8 septembre, il avait  écrit: «Personne dans mon collège ne fait un effort de prévention des suicides, pendant que tout le monde me traite de pédé et me tape dessus.»
Samedi, il a posté des paroles du groupe Hollywood Undead: «Au revoir, n’essayez pas de me retenir, vous en avez fait suffisamment.» Sur sa page Tumblr, il se réjouissait de revoir son arrière-grand-mère récemment décédée …
1...227228229230231...255

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS