17 août 2019

Le match Nancy – Le Mans interrompu à cause de chants homophobes

Classé dans : homophobie — dominique @ 7:08

À l’occasion de la 4ème journée de Ligue 2, l’AS Nancy et Le Mans s’affrontaient à Marcel-Picot. Mais la rencontre a été arrêtée par l’arbitre, Monsieur Mokhtari, après que des chants homophobes ont été entendus dans les travées du stade, rapporte L’Équipe.
 Ceux-ci auraient été entendus derrière le but du gardien dans les tribunes des supporters de Nancy. Si la partie a été interrompue quelques minutes, elle a repris par la suite.
 A la demi-heure de jeu, Mehdi Mokhtari, l’arbitre principal, a demandé l’interruption du match pendant quelques instants. La cause : des supporters de l’ASNL, placés derrière le but de Simon Valette, ont entonné des chants homophobes. Match interrompu donc, comme le permet le règlement désormais. Une annonce avait été passée un peu plus tôt pour que cessent ces chants. Durant la courte interruption, les joueurs de Nancy sont allés demander à leurs supporters de ne pas recommencer. La rencontre a repris quelques instants après.
 Selon la chaîne beIN Sports, les dirigeants de l’ASNL ont été convoqués par le délégué de la Ligue de football professionnel Alain Marseille à la pause. Les propos homophobes entendus à Marcel-Picot visaient la LFP ainsi que le FC Metz. Le délégué a expliqué aux dirigeants que la rencontre serait à nouveau interrompue si de tels chants devaient à nouveau être entendus dans le stade.

25 juillet 2019

Pologne: un magazine diffuse des autocollants anti-gays

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 7:07

Pologne: un magazine diffuse des autocollants anti-gays dans homophobie 69b4855c47043cea935ed35f41166e21098e9b5cL’hebdomadaire polonais Gazeta Polska a distribué, avec son édition de mercredi, des autocollants anti-LGBT, une initiative condamnée par l’opposition et l’ambassadrice américaine.
Sur les autocollants, une grande croix noire barre un arc-en-ciel symbole du mouvement LGBT, avec la légende: «Ceci est une zone sans LGBT». Cette légende se réfère au mouvement engagé depuis les déclarations de Jaroslaw Kaczynski par des entités locales polonaises, souvent liées au PiS, qui adoptent des résolutions pou
Les droits LGBT sont devenus l’objet d’un débat intense dans ce pays majoritairement catholique à l’approche d’élections parlementaires prévues à l’automne. Le chef du parti au pouvoir Droit et Justice (PiS) Jaroslaw Kaczynski, qui a qualifié la communauté LGBT de «menace» pour le pays lors des élections européennes de mai, a fait de cette question l’une des priorités dans la campagne de son parti, en écho à des déclarations répétées de l’Eglise catholique polonaise.
La distribution des autocollants intervient après un week-end marqué par l’attaque par des supporteurs de football aux sympathies ultranationalistes d’une Gay Pride, la première organisée à Bialystok (est). Le premier ministre Mateusz Morawiecki (PiS) a condamné les violences mais pas la campagne anti-LGBT. Dimanche, son ministre de l’Education Dariusz Piontkowski a estimé que «cela peut valoir la peine de s’interroger sur l’organisation de tels événements à l’avenir».
Des responsables politiques de gauche et Robert Biedron, le dirigeant ouvertement gay du nouveau mouvement Printemps, ont annoncé pour dimanche une manifestation «Zone libre de violence» à Bialystok. L’édition polonaise du magazine américain Newsweek a distribué des autocollants montrant un cœur souriant aux couleurs rouge et blanche du drapeau polonais.

18 juillet 2019

Russie : Des fonctionnaires accusés de «négligence» après une adoption par un couple gay

Classé dans : homoparentalité,homophobie,infos,internationnal,justice — dominique @ 6:11

adoptionLa justice russe a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête pour «négligence» contre des fonctionnaires ayant autorisé un couple gay à adopter deux enfants
Le Comité d’enquête russe accuse des employés des services d’aide sociale de Moscou d’avoir permis en 2010 à deux garçons de vivre avec cette famille. Les fonctionnaires risquent une amende ou des travaux d’intérêt général. «Il s’agit de la première fois qu’une telle chose arrive», a expliqué à l’AFP l’avocat Maxime Olenitchev de l’ONG Vykhod, qui apporte un soutien aux homosexuels, en référence à l’ouverture de l’enquête.
L’adoption par les couples gays n’est pas formellement interdite en Russie puisque ces derniers ne peuvent pas légalement officialiser leur union. La Russie interdit toutefois depuis 2013 les adoptions d’enfants russes par des couples homosexuels étrangers ou par des étrangers non mariés mais dont le pays autorise le mariage homosexuel.
Selon Maxime Olenitchev, si l’affaire ne concerne pour le moment que les fonctionnaires, «elle pourrait donner à l’Etat l’opportunité d’exiger l’annulation de l’adoption». «C’est inacceptable puisque la famille est déjà établie» et que les deux garçons sont aujourd’hui adolescents, a-t-il estimé. Les enquêteurs ont accusé dans un communiqué le couple gay de promouvoir auprès des deux enfants «des idées tordues sur les valeurs familiales, sapant leur santé et leur développement moral et spirituel».

14 juillet 2019

Christophe Beaugrand reçoit des menaces de mort après le piratage de son compte Instagram

Classé dans : homophobie,people — dominique @ 15:35

beaugrandDans une interview accordée à Télé Star, Christophe Beaugrand a décidé de revenir sur le piratage dont il avait fait l’objet il y a plusieurs semaines. En effet, contre tout attente, Caroline Receveur a partagé un message de l’animateur qui critiquait violemment son bébé. Il avait balancé : « Ton bébé moche ». Une critique que la maman avait décidé de relayer sur ses réseaux sociaux. Cependant, quelques heures après Christophe Beaugrand avait expliqué qu’il avait été victime d’un hackeur.
Ce dernier n’a pas hésité à se servir de ses comptes pour qu’il s’attire la haine des internautes. Pourtant, il a confié à nos confrères de Télé Star que certains de ses abonnés pensait fortement qu’il était l’auteur de ce message rempli de haine contre le bébé de Caroline Receveur. Christophe Beaugrand a expliqué : « Je suis, sans doute, trop sur les réseaux sociaux. Ils peuvent être piégeux, donc il faut faire attention. Dans une espère de culture globale du clash et du buzz, peut-être qu’ils se sont dit que je voulais faire parler de moi… ».
L’homme confie tout de même que ce n’est pas la première fois qu’il a reçu des menaces de mort aussi virulentes. Régulièrement, il utilise les réseaux sociaux pour monter à ses fans les menaces qu’il reçoit. Christophe Beaugrand dénonce notamment les attaques homophobes dont il fait régulièrement l’objet. Notamment lors de l’annonce de son mariage avec son chéri Ghislain Gerin.
Les internautes avait balancé dans les commentaires : « Pitiation, pitoyable. Vous êtes une abomination. », « Voilà pourquoi Notre Dame de Paris a brulé. » mais aussi « Je préfère plonger dans un volcan que d’être gay ». Sur Twitter, le présentateur avait alors pris la parole. Il expliquait : « Déferlante ahurissante de messages homophobes suite à mon post sur les 6 ans du Mariage Pour Tous. Ça me stupéfie !! Vous n’imaginez pas à quel point cette haine blesse et tue ».

5 juillet 2019

Paris: Antonio victime d’une agression homophobe

Classé dans : homophobie — dominique @ 17:02

Paris: Antonio victime d'une agression homophobe dans homophobie tumblr_pu6f4nGcp71w9dakwo1_540

Une nouvelle agression homophobe a été signalée aujourd’hui par l’association Urgence Homophobie. Dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’il avait participé à la Pride, Antonio, jeune gay de 26 ans, a été agressé et passé à tabac par une ou plusieurs personnes, Place de La République à Paris, entre 02h30 et 03h30.
Antonio souffre de lésions crâniennes importantes et est hospitalisé depuis l’agression. Il a été laissé pour mort par ses agresseurs. D’après les secours qui l’ont retrouvé inconscient, plusieurs personnes auraient été agressées au même endroit et dans la même tranche horaire.

Bourges : l’exposition photo du photographe Olivier Ciappa vandalisée

Classé dans : homophobie — dominique @ 8:37

Bourges : l'exposition photo du photographe Olivier Ciappa vandalisée dans homophobie 66621261_2246832242019590_2608288503049486336_nDes photos de l’exposition « les couples de la République », certains homosexuels, du photographe Olivier Ciappa ont été vandalisées sur les grilles d’un parc à Bourges.
Sur le réseau social Twitter, le photographe de 40 ans a dénoncé ces actes de vandalisme. « J’arrive à Bourges. La société qui était chargée de remettre les photos depuis hier ont prévenu ce (jeudi) matin que les dernières photos ont été détruites cette nuit (…) pas du tout envie qu’on s’habitue à ça », a-t-il écrit.
Sur Facebook, l’association Berry-LGBT « dénonce le climat LGBTphobe que des individus malveillants cherchent à installer » alors que la 3e marche des diversités LGBT du Berry a lieu samedi à Bourges.
« Ce ne sont pas des photos qui ont été vandalisées. C’est le droit des personnes LGBT, des couples gays et lesbiens et des familles homoparentales d’être présentes dans l’espace public qui est refusé », a ajouté l’association dans un communiqué.
Des photographies de l’exposition « Les couples de la République » qui met en scène des personnalités connues du grand public et des anonymes, avaient déjà été vandalisées par le passé, à Metz en 2018 ou à Toulouse en 2015.

3 juin 2019

« Rocketman »: le public russe dénonce une « censure »

Classé dans : Cinema-DVD gay et lesbien,homophobie,infos,internationnal — dominique @ 8:52

Résultat de recherche d'images pour "Rocketman"Le distributeur russe de Rocketman, le biopic sur la star britannique Elton John, a confirmé avoir retiré du film des scènes de sexe gay et de prises de drogue, pour des raisons légales. Il s’est ainsi justifié de sa décision, après l’annonce faite par des critiques de cinéma de coupures à la vision du long métrage de Dexter Fletcher.
« Nous rejetons avec la plus grande fermeté la décision de censurer Rocketman pour le marché russe » écrit Elton John sur Twitter
« Le fait que le distributeur local ait jugé nécessaire de retirer certaines scènes, empêchant le public de voir le film tel qu’il était prévu, est un triste reflet du monde divisé dans lequel nous vivons encore et de la manière cruelle dont il accepte si peu l’amour entre deux personnes », a-t-il ajouté.
Dans un communiqué, l’ONG Amnesty International a dénoncé un cas de « censure » qui « déshumanise les relations homosexuelles » et demandé la sortie de la version originale du film au nom du respect des droits des minorités sexuelles.
« Toutes les scènes de baisers, d’amour et de sexe oral entre hommes ont été coupées », a écrit sur Facebook le critique de cinéma russe Anton Doline, jugeant « flagrant » que des coupes ont été réalisées. Présenté au festival de Cannes, « Rocketman » retrace l’ascension d’Elton John, l’un des premiers chanteurs ouvertement gay, et sa lutte contre les addictions (drogue, sexe, alcool).
Depuis 2013, une loi punit d’une amende ou de prison tout acte de « propagande » homosexuelle auprès des mineurs. Il est toutefois difficile de savoir si elle s’applique au film, qui sera interdit au moins de 18 ans au moment de sa sortie programmée la semaine prochaine en Russie
Le ministre russe de la Culture Vladimir Medinski a démenti que son ministère soit à l’origine de ces coupes, arguant, cité par l’agence de presse Ria Novosti, que « tout est décidé par le distributeur ».
Selon le critique Anton Doline, le message apparaissant à la fin du film a aussi été modifié : alors que le texte original rappelle qu’Elton John a trouvé l’amour et élève deux enfants avec une personne du même sexe, la version russe indique seulement qu’il a créé une association contre le sida.

13 mai 2019

Sarthe : une agression homophobe en sortie de discothèque

Classé dans : homophobie — dominique @ 17:11

Benjamin, un homme de 34 ans, a été agressé alors qu’il se trouvait en boîte de nuit au Breil-Sur-Mérize, à une vingtaine de kilomètres du Mans. Une agression à caractère homophobe, selon des témoins sur place.
L’agression s’est déroulée vers 5 heures du matin à la sortie de la boîte « Le Disco Teck » au Breil-Sur-Mérize. La victime a dû être transportée à l’hôpital.
Selon Le Maine Libre, des propos homophobe et xénophobe ont été proférés par son agresseur. Les amis de Benjamin ont pu filmer l’agresseur et prendre une photo de sa voiture.
La victime a déposé plainte ce week-end suite à cette agression.

28 avril 2019

Le maire d’Ivry porte plainte après de nouveaux tags homophobes

Classé dans : homophobie — dominique @ 16:27

Le maire d’Ivry porte plainte après de nouveaux tags homophobes dans homophobie bouyssou-e1536166332538Visé par une série de tags homophobes sur les murs de l’hôtel de ville, le maire d’Ivry, Philippe Bouyssou, a porté plainte vendredi.
« On ne peut pas laisser passer ça. » Le maire PCF d’Ivry, Philippe Bouyssou, a découvert la semaine dernière une série de tags homophobes sur la façade de la mairie. C’est la deuxième fois en moins d’un an que le maire, ouvertement homosexuel, est visé par des insultes à caractère homophobe sur les murs de sa ville.
Philippe Bouyssou a donc de nouveau porté plainte, comme le rapporte Le Parisien. Il a également porté plainte pour dégradations. « C’est carrément insupportable !, a réagi l’élu sur sa page Facebook. Il ne faut rien laisser passer, et surtout pas l’homophobie, qui se banalise. »
Cette fois encore, certains graffitis mélangeaient dangereusement l’homosexualité et la pédophilie. La première série d’inscriptions, en septembre, avait donné lieu à une plainte contre X déposée par la Mairie. Et à une plainte personnelle de Philippe Bouyssou, pour « injures en raison de l’orientation sexuelle. »
Celui qui se dit « d’abord communiste, pour l’égalité des droits, dans une société métissée, pleine de liberté », n’a par ailleurs jamais caché son homosexualité. « Je suis homosexuel, et ça ne devrait pas être un sujet, l’homosexualité ne devrait pas être un sujet. »

10 avril 2019

Australie : Israël Folau publie à nouveau un message haineux

Classé dans : homophobie — dominique @ 14:44

isarael folauL’arrière de l’équipe d’Australie Israel Folau a de nouveau tenu des propos homophobes dans un message posté sur Instagram.
Il y a un an, l’arrière international australien, star du rugby dans son pays, avait créé une vive émotion en affirmant que les homosexuels iraient « en enfer s’ils ne repentaient pas de leurs péchés ». Ce chrétien évangélique a tenu à nouveau des propos similaires mercredi, via une publication sur son compte Instagram où il est écrit : « Attention ! Alcooliques, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus sauve ». Un message qui fait beaucoup réagir en Australie.
La Fédération australienne, qui a pris connaissance du post d’Israel Folau sur son compte Instagram, a réagi. « Le contenu en est inacceptable. Cela ne représente pas les valeurs du sport et est irrespectueux vis-à-vis de membres de la communauté rugby. L’intégrité de la Fédération australienne est engagée à ce sujet. » Et, selon le Daily Telegraph, Raelene Castle, la présidente de la Fédération australienne, cherchait ces dernières heures à joindre Folau pour une explication.
En février dernier, ce dernier avait prolongé son contrat pour quatre ans, contre une somme élevée, et Castle lui avait demandé, en amont de la signature, d’exprimer ses points de vue de manière respectueuse sur les réseaux sociaux. Le message de Folau va clairement contre cette consigne, et le Daily Telegraph affirme que son contrat pourrait être « déchiré ».
Lors de la première polémique, l’an dernier, la compagnie aérienne Qantas, principal sponsor des Wallabies, avait menacé de se retirer et la firme Land Rover avait retiré à Folau la voiture qu’elle lui prêtait.

12345...295

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS