22 mai 2017

Indonésie: Arrestations 141 personnes lors d’une fête gay à Jarkarta

Classé dans : homophobie,internationnal — dominique @ 14:08

indonesieLa police indonésienne a mené une descente dimanche soir dans un immeuble de la capitale abritant une salle de gym et un sauna et a arrêté 141 hommes soupçonnés de participer à une fête gay .
Sur les réseaux sociaux, des photographies montraient des hommes assis torse nu, après le raid, dans une salle dotée d’équipements sportifs.
L’homosexualité est légale partout en Indonésie, sauf dans la province conservatrice d’Aceh, qui applique la loi islamique.
Le commissaire Nasriadi a cependant déclaré que dix hommes interpellés pourraient être poursuivis aux termes de la loi antipornographie.
Parmi eux, les organisateurs présumés de la fête, des hommes soupçonnés de se prostituer et des stripteasers. Ils sont passibles de 10 ans de prison.
Les autres personnes arrêtées étaient toujours entendues par les policiers en qualité de témoin.
En début de mois, huit hommes avaient été arrêtés à Surabaya, pour avoir organisé une fête gay, et pourraient être punis au nom de la loi sur la pornographie.
La semaine dernière, deux hommes avaient été condamnés à recevoir des coups de canne en public, à Aceh, pour avoir entretenu des relations sexuelles.

21 mai 2017

Canada : une auteure trans menacée sur les réseaux

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 12:03

sophieSophie Labelle, une militante transgenre canadienne, auteure de la série « Assignée Garçon », qui aborde des réalités auxquelles des personnes transsexuelles, dit avoir reçu des milliers de messages haineux après avoir été la cible d’une attaque informatique.
L’adresse de son domicile a même été dévoilée publiquement par des internautes.
Les messages laissaient croire que la sécurité des participants ne pouvait pas être assurée. Le lancement a ensuite été annulé en raison de menaces dirigées contre l’auteure et le commerce Venus Envy d’Halifax.
« Ça ne me fait pas plus peur que d’habitude, c’est surtout un peu plus dérangeant », dit-elle.
Pour sa part, le propriétaire du magasin, Marshall Haywood, a déclaré vendredi : « J’ai discuté avec mon personnel à savoir si nous devions continuer à organiser l’événement et, compte tenu des menaces de violence, nous avons estimé que, dans un délai aussi court, nous ne pouvions pas vraiment garantir la sécurité des gens. »
Le propriétaire a aussi confié que le personnel est submergé d’une vague de sympathie et de soutien de la part de la communauté depuis l’annulation de l’événement.
Sophie Labelle concentre maintenant ses efforts pour trouver un nouveau logement où déménager. La jeune auteure n’a pas l’intention de faire appel aux autorités parce qu’il serait difficile de retrouver les auteurs de l’attaque.
Elle a l’intention de retourner à Halifax dès que possible pour présenter sa bande dessinée.

20 mai 2017

Tchétchénie: des pays commencent à accorder des visas aux homosexuels persécutés

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 16:40

tchechenie_russie_lgbtNeuf Tchétchènes ont obtenu des visas à l’étranger après avoir fui leur pays à la suite des persécutions contre les personnes LGBT, rapporte la BBC. Deux d’entre eux ont été dirigés vers la Lituanie, qui a confirmé mercredi au Baltic News Service la délivrance de deux visas à « deux Tchétchènes qui ont subi des persécutions à cause de leur orientation sexuelle ».
Le ministre des Affaires étrangères lituanien Linas Linkevicius a enjoint les autres pays de l’Union Européenne à faire de même. « Il est très important d’agir, car ils souffrent », a-t-il plaidé à la BBC.
Les militants de l’association Russian LGBT Network sont en discussions avec cinq pays pour obtenir des visas aux personnes persécutées, et indiquent qu’une quarantaine de survivants aux camps se cachent encore dans différents endroits de la Russie.
Aux USA les réfugiés gays tchétchènes n’obtiennent pas de visa …
L’organisation LGBT Network, qui a aidé une quarantaine de personnes à fuir la persécution des homosexuels en Tchétchénie, cherche des pays pour les accueillir. Les États-Unis viennent de refuser de leur délivrer des visas, en raison d’un problème de classification.
L’organisation LGBT Network a rapporté que les négociations avec les potentiels pays d’accueil étaient difficiles, et que le ministère américain des Affaires étrangères avait refusé de délivrer des visas aux Tchétchènes. D’après Slate, ce même ministère a pourtant condamné publiquement les persécutions du gouvernement tchétchène
Le porte-parole du ministère a mis en avant un problème de classification des visas. Comme le rapporte BuzzFeed, il n’y aurait pas de visa prévu « spécifiquement pour les aides humanitaires », qui permettrait aux gens de venir directement de leur pays aux États-Unis. Les Tchétchènes ne pourraient donc obtenir un visa en se trouvant encore en Russie fédérale, puisqu’ils ne peuvent être considérés comme des réfugiés qu’en ayant quitté leur pays d’origine. Les diplomates américains leur auraient recommandé de demander des visas une fois partis de Russie, ce que LGBT Network juge trop risqué. Le porte-parole de l’organisation a expliqué que les Tchétchènes avaient avant tout « besoin d’un refuge », et qu’aucune « solution spécifique » n’avait été proposée par les responsables concernés.

L’association Le Refuge va porter plainte contre Cyril Hanouna

Classé dans : homophobie — dominique @ 14:14

Ce samedi 20 mai, François Laborde, présidente de l’association Le Refuge, qui a vocation d’aider les personnes homosexuels, a annoncé qu’elle allait porter plainte. En direct de « Touche Pas à mon Poste » en prime time jeudi 18 mai en deuxième partie de soirée, Cyril Hanouna semble avoir pris un malin plaisir à piéger des homosexuels en passant une fausse annonce sur un site de rencontre gay.

hanouna

Contactée par Le HuffPost, SOS Homophobie estime que cet extrait est « scandaleux » et assure qu’elle va écrire au CSA. « Ce sont des propos homophobes. Pour nous c’est une récidive de Hanouna, cela fait plusieurs fois qu’il est pris en flagrant délit d’homophobie », souligne Joël Deumier, président de l’association. Pourtant, l’animateur se défend d’une quelconque homophobie auprès de L’Express: « Il n’y aura jamais aucune séquence homophobe dans mes émissions! Bien au contraire, assure-t-il. Je suis le plus fervent défenseur du Refuge, dont j’ai défendu la cause depuis le début de la semaine, et encore dans l’émission, pour la semaine contre l’homophobie à l’école ». Depuis l’émission TPMP du vendredi 19 mai et les accusations d’homophobie qui ont suivi la diffusion d’un canular, le présentateur subit les foudres des défenseurs LGBT et de bon nombres d’internautes. Plus de 6500 personnes ont d’ailleurs saisi le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) à la suite de l’émission.

Cyril Hanouna revient sur les accusations d’homophobie dans TPMP

Classé dans : homophobie,humour,infos,TELE — dominique @ 7:24

    

Jeudi soir, Cyril Hanouna s’est fait passer pour un bisexuel - »Jean-José, très sportif et super bien monté,  J’aime quand on m’insulte ! »- dans une petite annonce, puis a répondu en direct aux hommes qui le contactaient, suscitant l’hilarité du public.
La séquence a suscité de nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux et poussé plus de 6500 personnes à saisir le CSA.
Les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste » ont soutenu Cyril Hanouna vendredi 19 mai après les accusations d’homophobie qui ont suivi la diffusion d’un canular du présentateur jeudi soir.
La chroniqueuse Emilie Lopez, elle-même homosexuelle, a notamment pris la parole en plateau défendre l’animateur vedette: « Je sais ce que c’est que l’homophobie, je sais ce que c’est que les insultes, je sais ce que c’est que de se faire frapper parce qu’on est gay, ça m’est arrivé », a-t-elle confié, très émue.
« Ça me blesse qu’on puisse penser qu’une personne comme vous véhicule ce genre de choses », a-t-elle continué devant Cyril Hanouna .
Contactée par Le HuffPost, SOS Homophobie a notamment jugé cet extrait « scandaleux ». « Ce sont des propos homophobes. Pour nous c’est une récidive de Hanouna, cela fait plusieurs fois qu’il est pris en flagrant délit d’homophobie », a souligné Joël Deumier, président de l’association.
Invité à réagir en direct par téléphone vendredi soir, Joël Deumier a regretté les « attitudes féminines et maniérées » d’Hanouna pendant son canular, et le fait qu’il ait « parlé de sexualité pendant 5 minutes ». « Ces stéréotypes-là sont des causes de l’homophobie aujourd’hui en France. Vous avez une responsabilité particulière (…) et vous donnez une image stéréotypée de la vérité », a-t-il dit. « Ce sketch était profondément homophobe et il faudrait que vous en preniez conscience », a-t-il continué. « Ça me faisait rire de camper un personnage », a répondu Cyril Hanouna, qui s’est dit « blessé » par ces accusations. « C’est tout ce que je combats depuis des années. C’est à l’opposé de ce qu’est TPMP », a-t-il assuré.

 

19 mai 2017

TPMP : Yohann Roszéwitch dénonce l’homophobie d’un sketch de Cyril Hanouna

Classé dans : homophobie,infos,TELE — dominique @ 15:15

5685705_hanouna-combalUn nouveau dérapage de Cyril Hanouna, Jeudi soir, a choqué de nombreux internautes qui interpellent le CSA sur les réseaux sociaux.
L’animateur de Touche pas à mon poste est accusé d’homophobie après un sketch où on le voit prendre une voix efféminée pour piéger un homosexuel au téléphone sur un site de rencontre.
Yohann Roszéwitch, conseiller à la lutte contre la haine anti-LGBT au sein de la DILCRA (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT), dénonce un comportement « déplorable » : « Cette séquence, je peux la qualifier: c’est un canular d’une homophobie crasse. C’est quelque chose d’absolument inadmissible qui est malheureusement une récidive de la part de Cyril Hanouna et de cette émission TPMP. C’est une émission regardée par un public jeune, qui peut être influencée par l’animateur, par les chroniqueurs, qui cautionnent également. C’est condamnable et j’espère que le CSA s’en saisira… On est en pleine semaine de lutte contre l’homophobie. Le 17 mai, c’était la journée mondiale, il y a eu un magnifique téléfilm diffusé sur France 2 sur l’homophobie chez les jeunes. Voir cette séquence deux jours après, c’est absolument déplorable. Il y avait eu une enquête de l’association des journalistes LGBT qui avaient regardé pendant un mois cette émission et avaient relevé énormément de dérapages homophobes et transphobes. Il est temps que le CSA réagisse et que la chaîne demande des explications à son animateur et arrête de cautionner ce genre de sketch. Je rappelle que l’homophobie tue.
C’est peut-être de l’humour, mais comme il y a de l’humour raciste, ou de l’humour antisémite, il y a également un humour homophobe. Et en l’occurrence, ça fait peut-être rire les homophobes, mais ça ne fait pas rire les homosexuels. Ça ne fait pas rire les jeunes qui se découvrent homosexuels: il y a un taux de suicide très important chez les jeunes LGBT. L’humour homophobe peut avoir des conséquences ravageuses chez ces personnes.
« Il se ‘rachète’ en appelant à soutenir des associations, mais on ne peut pas tolérer qu’il récidive »
Il fait ce sketch en arborant le ruban bleu du Refuge. Donc il y a un moment où il doit s’expliquer, où il doit s’excuser. Mais il doit surtout cesser de diffuser ce type de cliché. Parce que ce sketch est fait de manière efféminée, avec une représentation de l’homosexuel qui rabaisse. »
Ça fait plus d’un an qu’on dénonce cette situation. Il est toujours à l’antenne, il continue ses canulars homophobes. Il se ‘rachète’ en appelant à soutenir des associations. Mais on ne peut pas tolérer qu’il récidive et que personne ne réagisse au niveau des instances qui pourraient faire cesser cette émission, ou au moins les propos qui y sont tenus. Il faut que ses patrons lui demandent des explications. Que les autorités audiovisuelles sanctionnent. Il y a déjà eu des dérapages racistes, sexistes. Il n’y a pas que de l’homophobie et de la transphobie dans son émission. Ce n’est pas étonnant parce que ça va souvent ensemble ». 

Tunisie : Les ambassadeurs de France et de Suède soutiennent le combat des LGBT tunisiens

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:05

tunisieLa société civile tunisienne a célébré , ce mercredi 17 mai 2017, la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.
Plus de 300 militants défendant les droits des LGBT se sont donnés rendez vous, mercredi soir, au Select, à Gammarth (banlieue nord de Tunis), pour une soirée organisée par les associations Shams, Mnemty et l’ATSM.
Les ambassadeurs de France et de Suède ont pris part à cette soirée et ont même pris la parole pour réitérer leur soutien à Shams et la cause LGBT en Tunisie
Des représentant des ambassades de Etats unis, d’Italie, de Suisse, de la Hollande et du Royaume-Uni se sont aussi joints aux activistes pour les encourager à poursuivre leur lutte pour faire valoir les droits de la communauté LGBT.
Même si le sujet reste encore tabou en Tunisie, force est de constater que le pays, qui est en transition démocratique, a fait un grand pas en fêtant publiquement, comme dans le reste du monde, cette journée internationale

18 mai 2017

Brésil : Les meurtres homophobes ne cessent d’augmenter

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 6:46

bresil 1La communauté LGBT brésilienne déplore un meurtre toutes les 25 heures en 2016, et est touchée de plein fouet par la violence et les préjugés, dénoncés mercredi à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie.
L’ONG Grupo Gay da Bahia (GGB), qui recense les homicides de LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels) au Brésil, dénombre 117 crimes de ce type de janvier à avril 2017, 20% de plus que sur la même période de l’année dernière.
En 2016, 343 meurtres ont été recensés par l’ONG, un triste record pour des statistiques établies depuis 37 ans, à partir d’estimations basées sur des mentions dans la presse et sur les réseaux sociaux.
Pour Genilson Coutinho, membre du GBB et éditeur du site spécialisé Dois Terços, cette recrudescence est due à « l’impunité ».
« Il n’existe pas de loi qui criminalise l’homophobie au Brésil. L’impunité renforce la violence quotidienne et institutionnalise la banalisation de ce genre de crime », déplore-t-il dans des propos recueillis par l’agence publique Agencia Brasil.
Selon l’ONG Transgender Europe, le Brésil est le pays où ont été recensés le plus grand nombre de meurtres de trans au monde, avec 900 morts de 2008 à 2016, loin devant le Mexique (271), près de la moitié du total de 2.264 homicides dans le monde entier.
En mars, une vidéo insoutenable montrant la travesti Dandara dos Santos tuée par balle et à coups de pierre à Fortaleza, dans le Ceara (nord-est), a révélé l’ampleur de cette violence, notamment dans cet État où trois trans ont été tués depuis le début de l’année.
La Gay pride de Rio, qui a attiré 600.000 personnes en décembre dernier selon les organisateurs, est elle aussi menacée.
Selon le journal O Globo, l’équipe du nouveau maire Marcelo Crivella, pasteur évangélique arrivé au pouvoir en janvier et connu pour ses dérapages homophobes, prévoit de remplacer la subvention municipale par un simple « soutien logistique ».
À l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie, une audience spéciale était prévue mercredi au sein de la Commission d’affaires sociales du Sénat, à Brasilia, en présence de nombreux activistes LGBT.

Gerard Darmanin rattrapé par ses tweets anti mariage pour tous

Classé dans : homophobie,infos,mariage - union civile,politique — dominique @ 6:33

darmaninL’arrivée au gouvernement de Gérald Darmanin, qui s’est opposé à l’ouverture du mariage agace, surtout qu’il a été nommé le jour de la lutte mondiale contre l’homophobie.
Emmanuel Macron veut que « chacun puisse aimer librement », « Contre la haine, nous lutterons pour que chacun puisse aimer librement. Je serai le garant d’une France ouverte et tolérante ».
Cette déclaration du président sur tweeter à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie aurait pu être bien accueillie s’il n’avait pas invité Gérald Darmanin à rejoindre son gouvernement quelques heures plus tôt, se sont désespérés des internautes.
Après la nomination d’Édouard Philippe à Matignon, Macron a poursuivi mercredi son pari sur la recomposition politique en choisissant des ministres de gauche, du centre et de la droite. Parmi eux, les Républicains Bruno Le Maire, qui se voit confier Bercy, et Gérald Darmanin, qui va au Bugdet. Problème pour les défenseurs de la cause LGBT: ce dernier s’est vigoureusement opposé à l’ouverture du mariage pour tous.
Plusieurs utilisateurs de Twitter ont répondu au président en repartageant des tweets ou déclarations publiques de Darmanin datant de 2012 et 2013, dans lesquelles il s’opposait à l’égalité entre les couples de sexe opposé et de même sexe:
La position de l’homme politique de 34 ans, élu maire de Tourcoing en 2014, n’a pas échappé non plus à la maire de Paris.
Au milieu des nombreux messages partagés dans la journée pour montrer que « Paris est fière de défendre les droits des personnes #LGBTI », Anne Hidalgo a retweeté la déclaration du nouveau ministre qui promettait en 2013 qu’il ne « célébrerait pas personnellement de mariages entre deux hommes et deux femmes » s’il accédait à la mairie.
Une critique claire à laquelle Gérald Darmanin a répondu: « Chère Anne Hidalgo, le mariage pour tous est la loi de la République pour tous: je l’ai déjà dit, il n’est pas question de la remettre en cause ».
En 2014, au micro de Jean-Jacques Bourdin, il réclamait pourtant encore que la loi soit supprimée. Alors porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy, il affirmait: « la loi Taubira sera abrogée, réécrite profondément »

17 mai 2017

Indonésie: un tribunal islamique condamne deux hommes à 85 coups de canne en public pour des relations homosexuelles

Classé dans : homophobie,infos — dominique @ 17:09

Indonésie: un tribunal islamique condamne deux hommes à 85 coups de canne en public pour des relations homosexuelles dans homophobie indonesieUn tribunal islamique indonésien a condamné ce mercredi deux hommes à des dizaines de coups de canne en public pour des relations homosexuelles.
Les deux condamnés âgés de 20 et 23 ans, reconnus coupables d’avoir transgressé la stricte loi islamique en vigueur dans la province d’Aceh, subiront chacun 85 coups de canne.
Ils avaient été surpris au lit au mois de mars par par des voisins à Banda Aceh, la capitale de cette province conservatrice. Ils avaient ensuite été livrés à la police de la charia.
Les cannes sont en rotin et ne causent pas généralement de blessures graves. Le châtiment est surtout destiné à l’humiliation publique des condamnés.
Aceh est la seule des 33 provinces de ce pays d’Asie du Sud-Est autorisée à appliquer la charia.
S’adonner au jeu, boire de l’alcool ou commettre l’adultère sont aussi passibles de coups de canne.
La province d’Aceh avait commencé à mettre en oeuvre la charia après avoir obtenu un statut d’autonomie en 2001 auprès du gouvernement central de Jakarta, afin de mettre fin à plusieurs décennies de rébellion séparatiste.
Depuis quelques temps, l’hostilité contre la petite communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) d’Indonésie va croissant, et plusieurs ministres ont livré publiquement à des propos homophobes.

 

12345...233

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS