25 mars 2019

Call Me By Your Name : un titre et une date pour la suite du roman

Classé dans : Art culture litterature,Cinema-DVD gay et lesbien,infos — dominique @ 15:40

call meL’auteur Andre Aciman révèle un peu plus d’informations sur la suite de son livre « Call Me By Your Name », popularisé par le film de Luca Guadagnino sorti l’an dernier…
Confirmée en décembre dernier par son auteur Andre Aciman, la suite du roman Call Me By Your Name, qui a inspiré le film avec Timothée Chalamet reparti de la cérémonie des Oscars 2018 avec la statuette du Meilleur scénario adapté, est en cours d’écriture. Aciman en a même révélé le titre et le pitch de départ. Il sortira dans sa version originale le 29 octobre 2019. Il a indiqué dans une note d’intention : « Le monde du roman ne m’a jamais quitté (…) Le film m’a fait réaliser combien j’avais envie de les retrouver et de les suivre à travers les années, c’est pourquoi j’écris ce livre. »
Ansi, le deuxième livre s’intitulera Find Me, et selon son éditeur, il revisitera les vies d’Elio et Oliver mais aussi le nouveau départ de Samuel, le père d’Elio, qui est désormais divorcé. Lors d’un voyage entre Florence et Rome, il rend visite à son fils qui est devenu un pianiste très talentueux. Une rencontre dans un train va entraîner Samuel dans une nouvelle relation qui va changer sa vie. Va-t-il, finalement, vivre un équivalent de ce qu’a vécu Elio, lui qui avouait avec un peu d’amertume à la fin du premier film de n’avoir jamais vécu rien de tel ? De son côté, Elio va déménager à Paris où il va être pris dans une passion amoureuse qui ne restera pas sans conséquences, tandis qu’Oliver, désormais professeur avec deux enfants adolescents, envisage de retourner en Europe…
L’histoire ne dit pas si le réalisateur Luca Guadagnino, très occupé entre de nouveaux projets de film et une série pour HBO, reprendra le roman d’Aciman pour la suite qu’il envisage depuis quelques mois de mettre en scène. En janvier dernier, il disait : « Laissez-moi vous donner un scoop : la suite -bien que je n’aime pas l’appeler ainsi, leur histoire étant plutôt un cycle- se déroulera à Paris. Et elle commencera avec Elio en train de pleurer. Avec cet éclat qui illuminera son regard et qui nous fera nous demander si nous sommes toujours là où on l’avions laissé. Mais non, il pleure parce qu’il est en train de regarder la fin d’un des meilleurs films au monde : Encore de Paul Vecchiali. Et c’est très juste par rapport au personnage : Elio aime le cinéma de Vecchiali parce que, comme lui, il est mélancolique. » Pour le moment, ça semble donc coller…
Tout récemment, Armie Hammer a émis des doutes quant à ce deuxième film, après avoir été plutôt enthousiaste par le passé
L’année dernière, Armie Hammer avait affirmé qu’il sauterait sur l’occasion de reprendre son rôle si la distribution et l’équipe de tournage restaient les mêmes. Mais il semblerait aujourd’hui qu’il ait changé d’avis.
«La vérité, c’est qu’il y a eu des discussions vraiment vagues à ce sujet (une suite), mais en fin de compte, j’en viens à penser que le premier était si spécial pour tous ceux qui l’ont fait, et tant de gens qui l’ont vu ont été touchés ou ont senti que le film leur parlait, a-t-il déclaré à «Vulture». Mais si nous en faisons un deuxième, je pense qu’on devrait se préparer à une déception. Je ne sais pas si ce serait la même chose que le premier».
Mais la star de 32 ans admet qu’il doit encore discuter de son changement d’avis avec Timothée Chalamet et Luca Guadagnino, bien que pour lui, tout dépende vraiment du scénario. «Je n’en ai pas parlé avec eux explicitement. Mais bon, si on se retrouve avec un scénario incroyable, et que Timmy est partant, et Luca est partant, je serais un connard si je disais non», a-t-il ajouté.

10 mars 2019

La biographie de Léonard de Vinci de Walter Isaacson

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 8:10

La biographie de Léonard de Vinci de Walter Isaacson dans Art culture litterature 51B2EFv3SoL._SX331_BO1,204,203,200_Walter Isaacson, l’auteur de la biographie de Steve Jobs et d’Albert Einstein a publié en anglais sa biographie sur Léonard de Vinci, en 2017.
Aujourd’hui, les éditions Quanto proposent cet ouvrage en français, parfaitement traduit par Anne-Sophie De Clercq et Jérémie Gerlier.
Lire cette biographie de Léonard de Vinci, c’est faire le tour de la vie et des œuvres de l’un des êtres les plus extraordinaires de tous les temps, mais aussi comprendre certains messages qui nous invitent à être curieux et proactifs face au monde qui nous entoure.
Léonard de Vinci en 33 chapitres et 600 pages
Rien que le poids du livre aide le lecteur à mesurer la masse de choses à dire sur Léonard de Vinci. Le livre est découpé en 33 chapitres et débute par l’enfance du Maître.
Au fil des pages, on découvre cet homme atypique. Enfant illégitime, gay, végétarien, gaucher et surtout visionnaire on pénètre alors dans le tréfonds de l’esprit de Vinci !
Avec précision et minutie l’auteur de Leonard de Vinci – La biographie, fait le tour de la vie et des œuvres de l’un des êtres les plus extraordinaires de tous les temps.
Guide attrayant, éclairé et perspicace, Walter Isaacson s’est basé sur les milliers de pages des carnets laissés par de Vinci et arrive à nous surprendre avec de nouvelles découvertes, sur la vie intime et publique de Son génie.
L’auteur dépeint à merveille l’émergence de Léonard, qui dès sa tendre enfance était déjà un passionné, curieux, capable d’observer les moindres choses pendant des heures.
Cet ADN si particulier, mélangé à une alchimie hors norme emportera ce scientifique, cet artiste, cet inventeur dans des processus de création sans limite.
Léonard de Vinci est une magnifique biographie, richement illustrée. Elle retrace par le menu la vie de ce créateur sans qui le monde ne serait peut-être pas ce qu’il est aujourd’hui.
C’était, l’un des plus grands innovateurs au monde, un ingénieur et surtout un visionnaire sans égal.
2019 est l’année du 500e anniversaire de la mort de de Vinci, cet ouvrage de Walter Isaacson lui rend hommage avec justesse et intelligence.
Pour lire un extrait ou vous procurer le livre papier ou le livre numérique
 Cliquez ici dans Art culture litterature 

 source: https://www.idboox.com/

26 janvier 2019

Robert Mapplethorpe investit le Guggenheim

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 18:29

Résultat de recherche d'images pour "Mapplethorpe"   Résultat de recherche d'images pour "Mapplethorpe"

Le musée Guggenheim, un musée d’art moderne et contemporain situé à Bilbao au Pays basque espagnol, consacre, à partir du 25 janvier, une exposition d’un an au photographe américain Robert Mapplethorpe. Une première partie de l’exposition intitulée “Implicit tensions : Mapplethorpe now” couvritra l’ensemble de son oeuvre, tandis qu’une seconde, consacrée à son impact sur la nouvelle génération d’artistes, débutera le 24 juillet.
Robert Mapplethorpe est un photographe américain connu pour ses portraits en noir et blanc très stylisés, ses photos de fleurs et ses nus masculins. Le caractère pornographique des œuvres du milieu de sa carrière a déclenché des polémiques sur le financement public de l’art aux États-Unis.
Rien ne prédestinait le jeune Mapplethorpe, étudiant en peinture et sculpture, à devenir photographe. Mais en 1970, on lui met un Polaroid dans les mains. Il commence alors à faire des portraits de lui et de la chanteuse Patti Smith, dont il fut l’ami et un temps l’amant. “La photographie est une manière très rapide de voir, de faire de la sculpture”, disait l’intéressé à propos cet art, qui n’était alors pas considéré comme noble.
Au cours de sa courte mais prolifique carrière (il mourut du sida en 1989), Robert Mapplethorpe devint l’un des artistes les plus controversés et provocateurs de son temps. Ouvertement gay, il a photographié de manière crue pénis, actes sadomasochistes et scènes d’amour homosexuels, dont certains clichés faisaient directement référence à la religion chrétienne.

13 janvier 2019

5 guys chillin,: une pièce sur le chemsex au théâtre Clavel

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 15:18

5 guys chillin,:  une pièce sur le chemsex au théâtre Clavel dans Art culture litterature tumblr_inline_pl9wvqbtPJ1uj37u4_540  

Du 22 janvier au 27 février 2019, le théâtre Clavel (Paris 19e) accueille la pièce 5 guys chillin.
5 guys chillin de Peter Darney est une des premières pièces à avoir pour thème le chemsex.
Créée à Londres au King’s Head Theatre en 2015, puis jouée au Dublin International Gay Festival en 2016 puis à Londres, New York, Toronto, Sydney. La pièce a reçu plusieurs prix à Londres et à Dublin.
A Paris, Julien, styliste, organise une soirée chemsex. Jusqu’où ses invités iront-ils ?
Julien et Mark se retrouvent pour une soirée chemsex, contactés via une application de rencontre, ils sont rejoints par le couple Raph & Benoit, puis Mehdi. Entre prise de drogues, pratiques sexuelles, les consciences s’éveillent.
5 Guys Chillin’ de Peter Darney, est une adaptation et mise en scène de Christophe Garro (Deux garçons la mer, Cold Water).
Créée à Londres au King’s Head Theatre en 2015, puis jouée au Dublin International Gay Festival en 2016 puis à Londres, New York, Toronto, Sydney. La pièce a reçu plusieurs prix à Londres et à Dublin.
Basée sur des entretiens menés par l’auteur, la pièce traite d’un sujet actuel, préoccupant dans la communauté LGBT à travers le monde. Des pratiques très répandues jusqu’à Paris. La pièce, met en avant la solitude de ces personnes. Courses à la séduction et aux sensations. Des plaisirs qui jouxtent sur le danger jusqu’à la mort. Le chemsex est une soirée où l’on se retrouve pour partager des drogues, avoir des rapports sexuels en groupe qui peuvent durer jusqu’à plusieurs jours. La party peut se révéler dévastatrice pour ceux qui s’y perdent.
5 guys chillin, une pièce de de Peter Darney, mise en scène de Christophe Garro avec Jonathan Louis, Charlie Dumortier, Lionel Rousselot, Vincent Vilain, François Guliana-Graffe. Du 22 janvier au 27 février 2019, les mardis et mercredis au Théâtre Clavel (3 rue Clavel – 75019 Paris. M° Pyrénées).

21 décembre 2018

A lire : Au plus près et Romeo cherche Romeo

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 8:19

A lire : Au plus près et Romeo cherche Romeo dans Art culture litterature img-178327-e1545376613785Adapté d’un roman de Monica Steinholm, « Au plus près » aborde le sujet encore brûlant de l’homosexualité avec une rare élégance. Rondouillard et un peu timide, Jens vient de comprendre ! C’est sûr, c’est comme ça ! Il est amoureux de son ami d’enfance, Niklas qui n’a d’yeux que pour sa petite amie. Le jeune homme de 17 ans, décide d’en parler à ses parents, une décision qui le plonge dans une grande incertitude. Pour prendre du recul, il décide de couper les ponts et de partir à Finnsnes, chez son oncle ouvertement gay et décomplexé. Il y rencontre Edor, un jeune homme impulsif et un peu sauvage qui plait plutôt aux filles et notamment à sa copine, Beate. Tout semble les opposer, et pourtant ? En passant de plus en plus de temps ensemble, ils se rendent compte que la présence de l’autre leur procure un certain équilibre. Serait-ce de l’amour ? Tout en subtilité, Anneli Furmark nous replonge en pleine adolescence, avec ses doutes et ses peurs. Au delà de l’homosexualité, « Au plus près » est un beau roman graphique sur la découverte de soi !
Au plus près
Scénario et dessin : Anneli Furmark
D’après un roman de Monica Steinholm
Pages : 224 – Prix : 22€
Editeur : Çà et là

Romeo cherche Romeo
51EjCGaT6vL-e1545376545169 dans Art culture litteratureLa vie de James n’est plus du tout gay-friendly à Londres. Il gâche son talent à écrire dans un journal à ragots, et tourne en rond dans son studio depuis qu’il s’est séparé d’Adam. Pour lui éviter de se laisser couler, sa meilleure amie le propulse d’un grand clic sur les sites de rencontres, et voilà James lancé dans des blind dates plus ou moins réussis, qu’il raconte sur son blog avec humour et romantisme, sous le mystérieux pseudo «Romeo». Et ce qui était destiné à tromper l’ennui lui apporte soudain la célébrité : sur la Toile, on ne parle plus que de Romeo! Qui est‑il? Comment le démasquer? Ravi mais dépassé, James perd carrément le contrôle quand son prince charmant 2.0 se présente enfin, sous les traits d’une star du sport qui ne peut se permettre de sortir du placard…
Une comédie gay d’aujourd’hui, qui parle d’amour, de romantisme et de sexe à l’ère des sites de rencontres et des réseaux sociaux. Subtilement drôle comme les Anglais savent l’être, acérée et pourtant tendre, sincère et pleine d’émotion!
Nombre de pages de l’édition imprimée : 320 pages
Editeur : J’ai Lu (7 novembre 2018)

2 décembre 2018

Toulouse : des artistes espagnols exposent contre l’homophobie

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 8:59

Toulouse : des artistes espagnols exposent contre l’homophobie dans Art culture litterature tumblr_inline_pj3ngmX5Oz1uj37u4_540En soutien à la journée mondiale contre le sida, un collectif d’artistes, installés à Madrid et engagés dans la lutte contre l’homophobie, propose à Toulouse une exposition éphémère très originale.
Cette exposition est une plongée dans l’Espagne des années 80, celle d’une liberté artistique retrouvée, d’une sexualité débridée et joyeuse .
Ces artistes ont tous été imprégnés par la Movida , ce mouvement culturel né à madrid qui a transgressé tous les tabous et affirmé la fierté homosexuelle.
Engagés dans la lutte contre l’homophobie et le Sida , 36 artistes de toutes nationalités ont symboliquement choisi le préservatif pour exprimer leur vision de l’amour, du sexe, ou tout simplement de la vie ..
Résolument optimiste et pleine de couleurs, cette exposition éphémère à l’accent espagnol est à voir jusqu’ a dimanche rue Alsace Lorraine à Toulouse

21 novembre 2018

BD : Le mari de mon frère disponible en numérique

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 14:03

mari-frere-1-akataLe catalogue numérique des éditions Akata continue de s’étendre, avec l’arrivée sur les habituelles plateformes du manga Le mari de mon frère.
Véritable succès de l’éditeur, cette série de Gengoroh Tagame a été un très beau succès public et critique pendant sa parution en 2016-2017, et elle a également remporté notre Tournoi Seinen 2016. Tagame y aborde le sujet de l’homosexualité et de sa place dans la société, avec intelligence et douceur.
Le tome 1 (sur 4) est d’ores et déjà disponibles chez les e-libraires.
Synopsis de la série :
Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…
voir : https://www.manga-news.com/index.php/serie/Mari-de-mon-frere-le
amazon : https://www.amazon.fr/mari-mon-fr%C3%A8re-1-ebook/dp/B07KBG8X56/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1542805312&sr=1-1&keywords=le+mari+de+mon+frere
tome 1 sorti le 8 novembre/ tome 2 sorti le 21 novembre 

17 novembre 2018

Le festival Chéries-Chéris à Paris du 17 au 27 novembre

Le festival Chéries-Chéris à Paris du 17 au 27 novembre dans Art culture litterature tumblr_picbo3edS11w9dakwo1_400La 24ème édition du Festival Chéries-Chéris se déroule du 17 au 27 novembre à Paris, dans les cinémas MK2 Bibliothèque, MK2 Beaubourg, MK2 Quai de Seine.
En plus de la semaine de programmation habituelle, Chéries-Chéris propose en nouveauté un weekend de « before » les 17 et 18 novembre consacré aux « Séries Chéries », avec notamment la présentation de la nouvelle saison des « Engagés », la découverte de deux nouvelles séries-événement : « Miguel et Chicks on Boards », et beaucoup d’autres programmes inédits.
En ouverture, le 20 novembre, sera présenté « La Favorite de Yórgos Lánthimos », film qui vient d’être couronné du Grand Prix au festival de Venise et sera présenté en Première parisienne à Chéries-Chéris.
En clôture, le 27 novembre, le très attendu « Boy erased » de Joël Edgerton, avec Nicole Kidman, Russell Crowe, Lucas Hedges et Xavier Dolan.
Parmi les films en compétition, l’ovni déjanté queer « Diamantino « ; « Les Héritières », récit de l’émancipation d’une femme, primé à Berlin ; « Les Moissonneurs », puissant « coming-of-age story » sud-africain ; « Eva + Candela », chronique d’une passion amoureuse ; « We the animals », acclamé au festival de Sundance ; ou encore « Night comes on », film coup-de-poing récemment récompensé à Deauville.
A noter, une compétition documentaire prolifique et diversifiée où brillent de nombreux talents : François Zabaleta (un habitué du Festival qui livrera « Couteau suisse »), les jeunes et prometteurs Isidore Bethel (Liam) et Anthony Chidiac (Room for a man) et de nombreuses cinéastes femmes présentes pour des propositions audacieuses.
Au programme de cette 24ème édition, sur les 65 longs-métrages présentés, 32 sont l’oeuvre de réalisatrices.
Le Festival vous réservera aussi de multiples surprises. Parmi elles, deux événements articulés autour de plusieurs animations : une séance pyjama avec la diffusion de clips musicaux et du cultissime « La Revanche d’une blonde », et une soirée PinkX, avec la projection du nouveau film très hot du sulfureux Bruce LaBruce, : « It is not the pornographer that is perverse », en présence de François Sagat et de l’équipe des CockyBoys.

16 novembre 2018

Rennes : Splendid’s au Festival du TNB

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 18:30

Créée il y a deux ans, Splendid’s, la pièce d’Arthur Nauzyciel inspirée de l’œuvre de Jean Genet  » un chant d’amour « , est reprise durant le Festival du TNB à Rennes.
voir l’article sur https://www.unidivers.fr/festival-tnb-splendids-ou-des-corps-criant-de-desir-interdit/

SPLENDID’S DE ARTHUR NAUZYCIEL
DURÉE 1H50 – SPECTACLE EN ANGLAIS – SURTITRÉ EN FRANÇAIS – FRANCE/ÉTATS-UNIS
AU TNB de Rennes : JEUDI 15 novembre 21h00 VENDREDI 16 novembre 21h00
SAMEDI 17 novembre 21h00   DIMANCHE 18 novembre 15h00

    

30 octobre 2018

30 eme Festival International du Film lesbien et féministe de Paris

30 eme Festival International du Film lesbien et féministe de Paris dans Art culture litterature tumblr_inline_phfal9A7SO1uj37u4_540   

Le Festival international du film lesbien et féministe de Paris se tiendra du 31 octobre au 4 novembre 2018.
Quatre jours de fictions et de documentaires, de longs et de courts-métrages, de performances, d’ateliers et de débats, en non-mixité.
Un festival féministe et lesbien, pensé par et pour les femmes, dont le but est de promouvoir des films qui n’ont pas été diffusés en salle, réalisés par des femmes et mettant en avant des personnages lesbiens ou des sujets féministes.
Le festival, qui fêtera sa trentième édition cette année, est porté par une soixantaine de bénévoles

https://www.cineffable.fr/fr/edito.htm

12345...32

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS