2 avril 2017

court métrage gay : Total Destruccion

Classé dans : courts metrages — dominique @ 13:35

ob_f9e01c_ph-alexan-sarikamichian-8    

 

TOTAL Destruccion (2016)
Réalisateur: Alexan Kevork Sarikamichian
Scénaristes: Alexan Kevork Sarikamichian
Genre: Court – métrage
Pays: Argentine
Langue: Espagnol
Durée: 4 min
Année: 2016
Avec : Nicolás M, Thomas Ditzend, Santiago Tomas y Franco Mosqueiras

 

29 mars 2017

Au pays de la démocratie naissance

Classé dans : courts metrages,homophobie,infos,internationnal — dominique @ 20:50

shams  

Au pays de la démocratie naissance », documentaire produit par l’association Shams pour la dépénalisation de l’homosexualité, dresse les contractions de cette démocratie en gestation, entre ses prétentions démocratiques vantant la préservation des libertés individuelles, de la vie privée, l’intégrité physique et morale de la personne et l’autre face, sombre, jonchée par des affaires en série de chasse aux homosexuels pratiquée par les appareils de l’Etat ou les citoyens. Entre agressions de tous genres, des arrestations qui se succèdent, les tests anaux… »On est loin, très loin de l’idéal démocratique, de l’essence de la Constitution, de toute humanisme », déplorent les témoignages.

26 mars 2017

court métrage gay : nous sommes deux

Classé dans : courts metrages — dominique @ 17:44

nous sommes deux        

«L’Amour est-il différent de nos jours ? « Nous sommes deux » est un court métrage qui raconte le parcours d’un jeune gay, perdu dans sa vie amoureuse, qui va se retrouver confronté à l’Amour.
Ce court-métrage de 12 minutes tourné en Mars 2017 en moins de deux semaines et le sixième de Dylan.
Le cinéaste résident à Angers explique :
« J’ai voulu réaliser un court-métrage qui ne parle que d’amour, sans montrer la moindre trace d’homophobie. » ajoute Dylan. « Ce projet me tient fortement à cœur car de base, il s’agit d’une surprise pour mon petit-ami qui n’était au courant de rien. « Nous sommes deux » raconte comment on s’est rencontré. »
De plus de traiter de l’homosexualité, ce court-métrage aborde des sujets tels que l’amitié, la confiance en soi, la remise en question ainsi que la drague par Internet.

court métrage gay : Heavy Weigh by Jonny Ruff

Classé dans : courts metrages — dominique @ 14:17

Dans le court – métrage Heavy Weight, réalisé par Jonny Ruff, un boxeur trouve son monde bouleversé par l’arrivée d’un nouveau boxeur au club.
Avec :  Chuku Modu ( Game of Thrones ), Dean Christie, Karl Reay, et Eddy Elsey.
activez les sous titres

14 mars 2017

Et si on inversait… homos et hétéros ?

Classé dans : courts metrages,humour — dominique @ 16:32
Lolywood, c’est « du grand spectacle Hollywoodien… sans les stars, les thunes et le spectacle ». Composé de Manu, Ugo et Choopa, le collectif publie ses vidéos sur la plate-forme YouTube, mais vous pouvez également suivre leurs sketches délirants sur Facebook, , Twitter et Instagram.
Et si le monde était homosexuel, et que les hétéros vivaient en minorité ? Et si c’était à eux de faire leur «coming out» ? C’est cette situation qu’a imaginé le collectif d’humoristes sur sa chaîne Youtube
 

28 février 2017

court métrage gay : Plan Q

Classé dans : courts metrages — dominique @ 18:58
1

27 février 2017

« Les Engagés », une série originale consacré aux minorités sexuelles

Classé dans : courts metrages,Series — dominique @ 15:38

les engagesAstharté et Compagnie enregistre actuellement une web série de 10 fois 10 minutes intitulée « Les engagés » qui raconte l’engagement de militants de la cause LGBT.
Une grande partie du casting et de l’équipe technique repose sur des personnalités de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mehdi Meskar interpréte Hicham Alaoui, et Eric Pucheu Thibaut Giaccherini.
L’équipe va investir plusieurs lieux emblématiques de la communauté et notamment le véritable Centre LGBTI de Lyon qui regroupe 28 associations et plus de 500 sympathisants.
Le tournage dans l’agglomération lyonnaise a débuté il y a tout juste une semaine et il se poursuivra jusqu’au 17 mars.
L’histoire : Le jeune Hicham Alaoui, 22 ans, décide brusquement de s’enfuir de sa chambre d’ado attardé. Désertant sa famille qui ne soupçonne rien, il se rend à Lyon, à la rencontre du seul homosexuel qu’il connaisse : Thibaut Giaccherini. Ce dernier a 28 ans, c’est un activiste qui milite pour les droits LGBT.
La quête d’identité intime, politique et sexuelle d’Hicham trouve en Thibaut un référent. Hicham admire ses combats. Il est fasciné par son univers bouillonnant et engagé. Il envie la force et l’affirmation de soi que Thibaut dégage. Mais, à mesure qu’il apprend à mieux le connaître, Hicham en devine de plus en plus les failles et les contradictions. Cette force est un masque. Pour trouver qui il est, Hicham va devoir tracer sa propre route…
« Les Engagés »
Une série créée et écrite par Sullivan Le Postec
Réalisée par Maxime Potherat et Jules Thénier
Produite par Sophie Deloche et Baptiste Rinaldi – Astharté & Compagnie et France Télévisions Nouvelles Écritures
Avec la participation de TV5 Monde
Avec le soutien du Centre National du Cinématographie et de l’Image Animée, du fonds Image de la Diversité (Commissariat à l’égalité des territoires et Centre National de la Cinématographie) et de l’ADAMI.
La série « Les engagés » sera diffusée sur Studio4 ,une plateforme éditée par Francetv Nouvelles écritures. Elle propose des webséries originales françaises ou étrangères qui ont pour particularité d’avoir été conçues pour le web par des auteurs et des réalisateurs investis qui y ont trouvé un véritable territoire d’expression. STUDIO 4 se définit par la liberté de son offre. 

22 février 2017

Court métrage gay : The Gay Brothers

Classé dans : courts metrages — dominique @ 16:40
 Dans son livre The Celluloid Closet, l’auteur américain Vito Russo montre comment le cinéma hollywoodien a évoqué le thème de l’homosexualité et pour lui, la première fois que le sujet a été amené à l’écran date d’il y a plus de 120 ans. Le court-métrage appelé The Gay Brothers ou Dickson Experimental Sound Film sorti en 1895 montre deux hommes en train de danser au son d’un violon joué par le réalisateur de la séquence, William Kennedy Laurie Dickson.

17 février 2017

Love Has No Labels

Classé dans : courts metrages — dominique @ 22:05
Aux États-Unis et au Canada, la «kiss cam» (le baiser filmé) fait la joie du public pendant les événements sportifs. Utilisée pour animer les arrêts de jeu ou la mi-temps, la caméra balaie les spectateurs et s’arrête sur un couple. Ce dernier apparaît alors sur écran géant et doit échanger un baiser.
 Inspiré par ce phénomène populaire, le mouvement Love Has No Labels (L’amour n’a pas d’étiquette) a réalisé sa campagne «Fans of Love» sur le même principe. Imaginé par l’agence R.GA et the Ad Council, le clip a été enregistré à Orlando lors d’un match de la National Football League. Répartis un peu partout dans la foule, les couples filmés représentent la diversité du sentiment amoureux. Quel que soit l’âge, les origines, le sexe, l’apparence ou la condition physique, l’amour et l’affection dépassent les différences.
 

 En 2015, l’organisation américaine Ad Council avait lancé sa campagne intitulée « Love Has No Labels » pour promouvoir la tolérance et lutter contre les discriminations aux Etats-Unis, en installant un écran géant interactif sur une place de Santa Monica en Californie, derrière lequel des couples (homos, hétéros, handicapés…) s’embrassaient pour faire passer le message suivant : l’amour n’a pas d’étiquette.
Dans la vidéo, Jeannette McCoy, qui comme l’indique son tee-shirt est une survivante de la tuerie qui a eu lieu dans la boîte de nuit le Pulse à Orlando le 12 juin 2016, embrasse sa compagne. La jeune femme, qui explique sur la page Facebook de Love Has No Labels qu’elle a rencontré sa petite amie il y a deux ans, ajoute : « C’est un véritable honneur de faire partie de cette campagne avec l’amour de ma vie. (…) Je t’aime plus que cette vidéo ne peut le montrer ».

13 février 2017

bisou gay : James Franco et Keegan Allen dans King Cobra

Classé dans : courts metrages — dominique @ 5:40
james Franco

King Cobra est un film biographique américain écrit et réalisé par Justin Kelly, sorti en 2016.
Il s’agit d’une adaptation du livre intitulé Cobra Killer d’Andrew E. Stoner et Peter A. Conway, racontant la vie de Brent Corrigan ainsi que le meurtre du Bryan Kocis1, en 2007, fondateur et producteur du label Cobra Video pour des films pornographiques gay, qui avait découvert l’acteur.

12345...89

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS