30 novembre 2017

Bisou gay : Wentworth Miller et Russell Tovey partagent un baiser

Classé dans : courts metrages — dominique @ 20:00

  Russell-Tovey_  

Hier soir, les parties 3 et 4 du crossover événement,  Crisis on Earth, qui réunie les séries The Flash, Legends of Tomorrow, Supergirl et Arrow ont été diffusées sur CW
Wentworth Miller et Russell Tovey ont partager un baiser dans The Flash, un baiser historique entre deux super-héros ouvertement homosexuels
Dans ce crossover en quatre parties, les super amis se réunissent pour le mariage de Barry Allen à Iris West.
Pour l’occasion, tous leurs amis, qu’il s’agisse de la team Arrow, de Supergirl ou des Legends of Tomorrow sont là . Un tel rassemblement de super-héros attire en général l’attention des méchants et ce crossover des personnages de la CW ne fera pas exception avec une invasion de nazis venus de Earth-X, une terre alternative.
L’épisode de The Flash s’ouvre sur Barry, Oliver, Alex, Stein et Jax pris au piège dans un camps de prisonniers sombre et terrifiant qui regroupe ceux qui ne correspondent pas à l’idéal des Nazis Aryens, y compris un certain Ray Terril (interprété par Russell Tovey) qui a été enfermé pour homosexualité. On y retrouve également Quentin Lance de Earth-X qui est un nazi haut gradé qui a tué sa fille Sara pour avoir été bisexuelle
Ray Terrill est ouvertement gay, il a été fait prisonnier dans un camp de concentration de l’holocauste avec le triangle rose. Il a la capacité de manipuler la lumière.
Dans cet univers, Citizen Gold, Wentworth Miller est Captain Gold, et a une relation avec The Ray. Les deux hommes partagent un baiser .

19 novembre 2017

Daniël

Classé dans : courts metrages — dominique @ 14:05

Daniel (2012)  

Realisation : Vincent Fitz-Jim
Scénario: Martijn Cousijn
Avec: Bas de Vries, Eva Oosters, Frederik Stuut
l y a une beauté, il y a une chaleur … il y a une sensibilité.
Et puis … il y a la mort la plus drôle et la moins attendue!

17 novembre 2017

La Turquie interdit un festival du film LGBT allemand à Ankara

1Les autorités turques ont interdit un festival de cinéma LGBTI lors duquel des films allemands devaient être projetés à partir de jeudi à Ankara, estimant que cette manifestation était susceptible d’ « inciter à la haine ».
Les organisateurs du festival Pink Life Queerfest, le premier festival de cinéma gay de Turquie, avaient prévu de diffuser quatre films allemands sur deux jours dans la capitale turque, un événement sponsorisé par l’ambassade d’Allemagne.
Le gouvernorat d’Ankara a toutefois estimé que le contenu des films « pourrait inciter à la haine et à l’hostilité envers un segment de la société », dans un communiqué publié mercredi.
Estimant en outre que « cette projection cinématographique pourrait être provocatrice et, qu’en raison de sensibilités sociales, certains pans de la société pourraient réagir », le gouvernorat de la capitale a annoncé son interdiction.
Dans le même communiqué, les autorités turques évoquent par ailleurs la situation sécuritaire du pays qui a été frappé ces dernières années par plusieurs attentats perpétrés notamment par le groupe Etat islamique (EI).
Les organisateurs du Pink Life QueerFest ont dénoncé l’interdiction du festival qui, ont-ils estimé, les « prive de (leurs) droits constitutionnels ».
« Au lieu d’interdire ce type d’événements, le gouvernorat devrait faire en sorte qu’ils puissent se tenir en toute sécurité », ont-ils ajouté.
L’interdiction de ce festival survient alors que les relations entre la Turquie et l’Allemagne, deux pays alliés au sein de l’Otan, se sont fortement tendues au cours des derniers mois.
Berlin a notamment dénoncé avec force l’arrestation de plusieurs de ses ressortissants dans le cadre des purges tous azimuts lancées par Ankara dans la foulée de la tentative de coup d’Etat le 15 juillet 2016.

12 novembre 2017

Passer les champs

Classé dans : courts metrages — dominique @ 17:43

passer  

Date de sortie : 15 octobre 2015 (France)
Réalisateurs : Fabien Cavacas, Camille Melvil
Producteur : Laurence Méoc
Bande originale : Romain de Ferron
Scénario : Fabien Cavacas, Camille Melvil
Avec: Pierre Prieur, Maxime Taffanel, Théo Pittaluga
Lucas a vingt-deux ans, il joue en amateur dans le club de football local, vit chez ses parents, et ne semble pas pressé de gagner son indépendance. Son frère Théo, dix-sept ans, est en classe de première et n’a confié son attirance pour les garçons qu’à Lucas. Sa différence le contraint à une pesante discrétion. Un soir, poussé par son besoin d’affection et malgré les mises en garde de son aîné, il décide de rejoindre Henry, un homme rencontré sur Internet.

7 novembre 2017

court métrage gay : Amour Éternel

Classé dans : courts metrages — dominique @ 17:34

 

amour   

Nathan et Lucas sont en couple depuis plusieurs années, et ce dernier prend peu à peu conscience qu’il ne s’agit pas de la vie qu’il souhaite. Lucas va tenter de pimenter le quotidien de son couple. Jusqu’où peut-il aller ?
 
 Un film de Benjamin Ribeaucourt
 Avec Rémi B., Marie Muffat et Guyom Éké.
 Musique originale de Jascha Nakladal.
 Photographie de Florian Blond.

29 octobre 2017

court métrage gay : Non riesco a dormire

Classé dans : courts metrages — dominique @ 18:50

1   

activez les sous titres

26 octobre 2017

Saint Etienne : L’association Face à Face présente la 13e édition du festival LGBTI +

Classé dans : Cinema-DVD gay et lesbien,courts metrages — dominique @ 5:58

face a vafeL’association Face à Face présente la 13e édition du festival LGBTI + (Lesbien Gay Bi Trans Intersexe et plus) qui se déroulera du 21 au 26 novembre à Saint-Étienne.
Le festival se déroulera du 21 au 26 novembre, soit sur deux jours de plus que l’an passé. À l’occasion de cette 13e édition, trois séances Off sont proposées pour annoncer les festivités à Saint-Galmier, Monistrol-sur-Loire et à Pélussin. Pour le reste, les films seront à découvrir au cinéma le Méliès.
Le festival débutera par une soirée autour de Seule sur terre , primé au festival de Sundance. « Ce film aborde à la fois le sujet de l’immigration et de l’acceptation de l’homosexualité dans la ruralité », explique Olivier Bachelard, le responsable de la programmation du festival.
Dans les temps forts, on retrouvera notamment, le jeudi 23 novembre, une soirée latine autour du film Une femme fantastique. Récompensé au festival de Berlin, ce long-métrage chilien présente la lutte d’un transsexuel dont l’amant décède et qui souhaite faire valoir ses droits
Le vendredi 24 novembre, le film Les garçons sauvages sera présenté en avant-première et sera suivi d’une rencontre avec notamment l’actrice Mathilde Warnier.
La soirée de clôture se fera en musique autour du documentaire sur la figure emblématique de la musique mexicaine de Chavela Vargas. «
Ce choix de film sur cette musicienne militante aimant les femmes met en avant l’esprit d’ouverture de cette édition. En plus de s’ouvrir sur le monde, l’équipe de Face à Face souhaite ouvrir le festival à un large public
Le président de l’association invite tous les publics à venir sur le festival en ironisant avec humour : « Venez sans crainte. J’ai regardé des films hétéros toute mon enfance et je ne suis pas devenu hétéro pour autant ! »
Site www.festivalfaceaface.fr

25 octobre 2017

court métrage LGBT : HEADSPACE 2017

Classé dans : courts metrages — dominique @ 18:35

1  

Réalisateur: Jake Graf
Scénario : Jake Graf
Avec : Laith Ashley , Munroe Bergdorf , Jake Graf
Sortie ; 13 février 2017 (États-Unis)
« Headspace » est le nouveau court métrage écrit et réalisé par Jake Graf (XWHY / Brace / Chance / Dawn / Dusk / Spectrum Londres). Headspace donne un aperçu rare et intime des épreuves et des tribulations rencontrées par les gens trans quotidiennement.
Le film est interprété par Munroe Bergdorf, activiste et mannequin, modèle, chanteuse et vedette de l’émission américaine Strut,

23 octobre 2017

court métrage LGBT : Zaya

Classé dans : courts metrages — dominique @ 17:37

1   

Ce film expose le déchirant conflit intérieur de Zaya, une jeune danseuse noire. Récemment confrontée dans son identité sexuelle par son attirance envers Nadège, sa partenaire de danse, Zaya hésite à assumer ouvertement son homosexualité. Restera-t-elle dans le placard ou osera-t-elle enfin s’afficher au grand jour ?
Jeune artiste et activiste Montréalaise, Susanne Serres ( photo), l’auteure de ce film, s’implique dans divers causes à caractère sociale et identitaire.

18 octobre 2017

« Big Mouth » : le fantôme de Freddie Mercury explique pourquoi « c’est cool d’être gay’

Classé dans : Art culture litterature,courts metrages,humour,infos — dominique @ 18:13

Le nouveau dessin animé de Netflix pour adultes, « Big Mouth », créée par Nick Kroll, Andrew Goldberg, Mark Levin et Jennifer Flackett, parle de la vie des adolescents qui grandissent à New York.
Dans l’un des épisodes, Andrew Glouberman se questionne sur sa sexualité.
Il se demande alors s’il pourrait être gay. Et c’est le fantôme du chanteur Freddie Mercury qui va lui répondre de façon très humoristique. 

1     

12345...92

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS