31 août 2019

Nancy : deux mineurs présentés à un juge pour une agression homophobe

Classé dans : infos — dominique @ 16:24

homophobiolDeux mineurs de 15 et 17 ans doivent être présentés, samedi 31 août, à un juge des enfants pour une agression homophobe visant deux hommes il y a huit jours dans le centre-ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Ils sont soupçonnés de « violences en réunion aggravées en raison de l’orientation sexuelle des victimes ». Un troisième mineur sera présenté ultérieurement à un juge des enfants pour les mêmes faits.
Les deux victimes, qui ont déposé plainte, se sont vu délivrer des ITT  d’un jour et de deux jours.
Cinq mineurs et une majeure avaient été placés en garde à vue jeudi dans les locaux de la Sûreté départementale. Le plus jeune des agresseurs présumés, âgé de 15 ans, est déjà connu de la justice et suivi par la protection judiciaire de la jeunesse, selon le procureur. Les trois autres personnes ont été relâchées sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elles.
Dans la nuit du 22 au 23 août, sur la place Carnot, deux hommes, accompagnés de trois amies, avaient été pris à partie par un groupe de six jeunes tenant des propos liés à leur homosexualité. L’un des deux hommes avait été visé par un bâton, puis avait reçu « plusieurs coups de poing au visage donnés par plusieurs individus du groupe adverse ».

une association LGBT dénonce des banderoles homophobes pendant le match FC Metz-PSG

Classé dans : infos — dominique @ 16:18

couleur gaieL’association LGBT Couleurs Gaies qui lutte contre l’homophobie en Moselle réagit aux banderoles de supporters messins jugées homophobes par la ligue de foot professionnelle (LFP) pendant le match FC Metz-PSG ce vendredi soir. La rencontre a d’ailleurs été brièvement interrompue à la suite du déploiement de messages à destination du PSG et de la ligue reprenant des paroles de la chanson Balance ton quoi d’Angèle « Va te faire en… ».
Le représentant du groupe ultra Génération Grenat s’est défendu sur France Bleu Lorraine de toute intention homophobe. Mais Matthieu Gatipon-Bachette, président de Couleurs Gaies, estime que « ça reste une provocation homophobe » et que « les paroles d’Angèle sont prises là au 1er degré alors que la chanteuse entendait dénoncer l’expression ». A travers sa chanson, et en référence au mouvement #MeToo et « BalanceTonPorc, Angèle entend dénoncer le sexisme.
Matthieu Gatipon-Bachette, président de Couleurs Gaies dénonce, même si l’intention n’y est pas, des insultes homophobes
« Dire « va te faire enculer », même si on prend des précautions, et même si on avait pas une intention homophobe, ça reste une insulte homophobe qui vise un groupe d’hommes », poursuit Matthieu Gatipon-Bachette, pour qui « même si c’est tellement utilisé dans l’opinion, les mots ont un sens ».
Le président de Couleurs Gaies reconnait qu’on est peut-être passé d’un extrême à l’autre, que « la Ligue essaie peut-être d’imposer aux supporters un règlement de manière abrupte » mais il espère que ces polémiques récurrentes autour de banderoles ou chants homophobes lors des matchs de foot va permettre une prise de conscience pour « lutter contre les discriminations dans les stades avec les clubs et les supporters ». Il demande au FC Metz de condamner ces propos. « Quel message on veut faire passer aux enfants qui viennent assister à ces matchs? « , s’interroge Matthieu Gatipon-Bachette qui espère que c’est bien celui du respect qui prédominera à l’avenir. 

USA: une marche de la «fierté hétérosexuelle» à Boston

Classé dans : infos — dominique @ 16:04

USA: une marche de la «fierté hétérosexuelle» à Boston dans infos trumpDepuis plusieurs semaines, la «Straight Pride Parade», par opposition aux Gay Pride suscite la controverse.
Des sympathisants pro-Trump vont défiler pour «défendre l’hétérosexualité» face à des contre-manifestants les traitant d’homophobes et d’extrémistes ce samedi .
Son président, John Hugo, 56 ans, candidat malheureux à un siège au Congrès en 2018 et sympathisant déclaré de Donald Trump, assure que le défilé, qui doit démarrer à midi dans le centre de Boston n’a rien d’homophobe ni d’extrémiste.
«Il n’y a aucun raciste dans notre groupe», a-t-il indiqué. «Vous devriez venir à nos réunions, c’est comme les Nations unies».
Sur son site internet, son organisation, intitulée «Super Happy Fun America», affirme vouloir «célébrer la diversité et la culture de la communauté hétéro», qui constituerait une «majorité opprimée» dans un État du Massachusetts acquis aux démocrates, premier État américain à légaliser le mariage homosexuel en 2004.
Mais certains des intervenants annoncés sont des figures de l’«alt-right» (l’extrême droite) américaine, comme Milo Yannopoulos, invité d’honneur du défilé et ex-contributeur du site d’informations Breitbart News, ou Enrique Tarrio, membre de l’organisation exclusivement masculine des «Proud Boys», groupe new-yorkais considéré comme «haineux» par le Southern Poverty Law Center, qui suit les groupes extrémistes américains.
Dans ce contexte, plusieurs organisations anti-Trump et défenseurs de la communauté gay ont appelé à contre-manifester samedi et à bloquer la marche hétérosexuelle, au parcours d’environ deux kilomètres, autorisé par la mairie.
Une autre «Straight Pride» organisée samedi dernier dans la ville de Modesto, en Californie, avait réuni quelques dizaines de manifestants et environ 250 contre-manifestants, selon le journal local The Modesto Bee.
John Hugo assure vouloir éviter toute violence samedi.
«La violence ne commencera pas chez nous, mais on se défendra s’il le faut», a-t-il déclaré.

Le match Metz-PSG interrompu pour une banderole jugée homophobe

Classé dans : homophobie,Sportifs — dominique @ 15:46

Le match Metz-PSG interrompu pour une banderole jugée homophobe dans homophobie banderole

Vendredi 30 août, la rencontre de Ligue 1 de football entre Metz et le Paris Saint-Germain a été interrompue pendant trois minutes après le déploiement d’une banderole jugée homophobe par les Ultras messins, en plein débat sur les injures lancées des tribunes.
« LFP, PSG, laisse-moi te chanter, d’aller te faire en…., je passerai pas à la TV, parce que mes mots sont pas très gais », ont écrit les supporters mosellans, en faisant référence à la chanson d’Angèle « Balance ton quoi ». Un message qui a suivi des chants insultants adressés à la Ligue nationale (« La Ligue, on t’enc… ») avant le coup d’envoi, cette fois parti du virage est.
C’est la première fois qu’un match du PSG est interrompu pour cette raison, deux jours après l’interruption du match Nice-Marseille. La rencontre avait été arrêtée 12 minutes mercredi après le lancement dans les tribunes du refrain, à caractère homophobe, « Les Marseillais c’est des pé… ».
Dans la foulée, la Brigade Sud de Nice avait multiplié les banderoles provocatrices et jouant sur les mots, d’abord avec le message: « Bienvenue au groupe Ineos, à Nice aussi on aime la pédale », ce dernier mot écrit en lettres arc-en-ciel comme le drapeau de la communauté LGBT.

Il n’y a pas de « gène gay », confirme la plus grande étude ADN jamais réalisée

Classé dans : infos — dominique @ 15:43

gayUne étude d’une ampleur jusqu’alors inédite, réalisée par un groupe de chercheurs américains et européens, vient d’enterrer la théorie selon laquelle il existerait un « gène gay ».
Publiée jeudi 29 août dans la prestigieuse revue Science (Pdf) et relayée par le Washington Post, cette étude affirme que l’orientation sexuelle est un caractère humain complexe, dans lequel sont impliqués de multiples régions du génome et d’insaisissables facteurs non génétiques.
En 1993, le généticien américain Dean Hamer et son équipe publiaient dans la revue Science une étude qui allait biaiser, pendant plus de vingt ans, la perception par le grand public du rôle de la génétique dans le choix des partenaires sexuels. A l’époque, la génétique en est à ses balbutiements et, en étudiant un échantillon de 40 familles, il pense alors avoir identifié un gène (Xq28) impliqué dans l’homosexualité masculine : un « gène gay ». Or, l’étude publiée jeudi, réalisée sur un demi-million de profils ADN, réfute ce modèle simpliste. Si elle n’est pas la première à le faire, elle est l’analyse la plus complète jamais réalisée sur le sujet.
« Il n’y a pas de gène gay unique, mais de nombreux petits effets génétiques répartis dans le génome », explique Benjamin Neale, membre du Broad Institute d’Harvard et du MIT, l’une des nombreuses institutions dont sont issus les auteurs. Ainsi, cette nouvelle analyse statistique a permis de découvrir cinq positions précises sur nos chromosomes, appelées locus, qui apparaissent clairement liées à l’orientation sexuelle. Cependant, chacune de ces positions exerce une influence « très petite », indique le scientifique. Aussi, les chercheurs estiment que « 8 à 25% » des différences d’orientation sexuelle dans la population testée sont dues à des variations génétiques. Mais attention, ce chiffre étant un concept statistique concernant une population, il ne signifie pas que 25% de l’orientation d’une personne dépend de ses gènes. De même, une personne ayant ces variations génétiques ne sera pas forcément homosexuelle.
Pour Fah Sathirapongsasuti, , scientifique de 23andme.com, un site de tests ADN qui a contribué à l’étude avec des profils génétiques de clients (volontaires) ,outre l’influence d’une myriade de gènes, « l’effet de l’environnement existe [dans le développement de l'orientation sexuelle d'une personne], mais on n’arrive pas à le mesurer exactement. ».
L’orientation sexuelle a bien une composante génétique, selon ces chercheurs, confirmant des études précédentes plus petites, notamment sur des jumeaux. Mais cette composante dépend d’une myriade de gènes. « Il n’y a pas de gène gay unique, mais de nombreux petits effets génétiques répartis dans le génome », explique M. Neale. A cela s’ajoute un facteur essentiel : l’environnement dans lequel une personne grandit et vit.
plus à lire sur : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/08/30/il-n-y-a-pas-de-gene-gay-confirme-la-plus-grande-etude-adn-jamais-realisee_5504468_1650684.html

Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida

Classé dans : Sante — dominique @ 15:34

VIHUne mutation génétique extrêmement rare, responsable d’une maladie musculaire touchant une centaine de personnes, crée une immunité naturelle contre le virus du sida, ont rapporté jeudi des chercheurs espagnols qui espèrent que ce sera une piste pour de nouveaux médicaments anti-VIH.
Une première mutation était bien connue jusqu’à présent: celle découverte après avoir été transmise au fameux « patient de Berlin », Timothy Brown, guéri du VIH grâce à une greffe de cellules-souches contenant une mutation rare du gène CCR5, qui confère une immunité naturelle contre ce virus.
La nouvelle mutation concerne un autre gène (Transportine-3 ou TNPO3) et est beaucoup plus rare: elle a été découverte il y des années chez une même famille en Espagne, atteinte d’une maladie musculaire ultra-rare, appelée dystrophie musculaire des ceintures de type 1F.
Les médecins se sont aperçus que des chercheurs sur le VIH s’intéressaient séparément au même gène, car il joue un rôle dans le transport du virus à l’intérieur des cellules. Ils ont donc contacté des généticiens de Madrid, qui ont eu l’idée de tenter d’infecter, en laboratoire, du sang des membres de cette famille espagnole avec le virus du sida.
L’expérience livra une surprise: les lymphocytes de ceux qui avaient cette maladie musculaire ultra-rare étaient naturellement résistants au VIH. Le virus n’arrivait pas à rentrer dedans.
« Cela nous aide à comprendre beaucoup mieux le transport du virus dans la cellule », explique en français à l’AFP José Alcami, le virologue de l’Institut de santé Carlos III à Madrid qui a mené ces recherches publiées dans la revue américaine PLOS Pathogens. Le VIH est certes le mieux connu de tous les virus, dit-il, « mais il y a encore beaucoup de choses qu’on connaît mal. Par exemple, on ne sait pas pourquoi 5% des patients qui sont infectés ne développent pas de sida. Il y a des mécanismes de résistance à l’infection qu’on comprend très mal ».
Le chemin est encore long pour exploiter cette faille afin de produire un nouveau médicament. Mais la découverte de cette résistance naturelle confirme que le gène TNPO3 est une autre cible intéressante pour barrer la route au virus.
source: http://reloaded.e-llico.com/

30 août 2019

vendredi

Classé dans : photos — dominique @ 5:38

vendredi dans photos tumblr_pwsdauajW71qem4c8o1_540  image  image

29 août 2019

Les Eternels : un premier super-héros ouvertement gay

Classé dans : infos — dominique @ 17:08

Les Eternels : un premier super-héros ouvertement gay dans infos eternels-e1567094875565Parmi tous les projets Marvel annoncés ces derniers mois, il y en a un qui intrigue plus que les autres. Il s’agit du long-métrage centré sur « Les Éternels », un groupe de la Maison des Idées peu connu du grand public. Le projet refait parler de lui puisqu’il sera le premier film de la firme à mettre en lumière un personnage ouvertement gay.
C’est un pari relativement risqué que de mettre en scène des personnages inconnus des fans du Marvel Cinematic Universe (MCU), mais Marvel Studio a déjà réussi par le passé ce genre de challenge avec Les Gardiens de la Galaxie, des individus anonymes pour le spectateur lambda. La suite, on la connaît avec un succès critique et public total. Les Éternels semble prendre la même direction puisque la production n’hésite pas à assurer le coup avec un casting conséquent.
Au micro de Good Morning America (relayé par The Playlist), Kevin Feige, le grand président de Marvel Studio, est revenu sur la diversité qui animera Les Éternels. Car un des protagonistes sera le premier super-héros ouvertement homosexuel de l’univers cinématographique Marvel. Tandis que le boss ne veut pas encore révéler l’identité de ce dit personnage, il précise cependant que ce dernier ne sera pas définit que par sa sexualité :
Il est marié, il a une famille, cela fait partie de son identité.
Des spéculations affirment cependant que Ikaris, joué par Richard Madden, pourrait être le personnage gay du long-métrage. Outre Richard Madden, Bryan Tyree Henry, Salma Hayek et Angelina Jolie, c’est Kit Harrington qui vient récemment de rejoindre le casting, confirmé dans la peau de Dane Whitman, alias Le Chevalier Noir, bien connu des lecteurs de comics.
Mis en scène par Chloé Zhao, Les Éternels est prévu pour le 4 novembre 2020 dans les salles de cinéma. On y verra l’affrontement entre une ancienne race d’êtres humains, les Eternels, qui peuvent manipuler l’énergie cosmique et ont été créés par les Célestes afin de protéger la Terre, et leurs homologues, les Déviants.

Agression dans le Marais : «T’es un mec, regarde-toi. T’as pas honte d’être un sale PD ?»

Classé dans : infos — dominique @ 17:05

Récit d’une agression homophobe, dans la nuit de samedi à dimanche en plein Marais, à Paris.
Agression dans le Marais : «T’es un mec, regarde-toi. T’as pas honte d’être un sale PD ?»
Une agression homophobe tard dans la nuit, au cœur du Marais. Cela ressemble à une antithèse, voire à une impossibilité. C’est pourtant ce qui est arrivé dimanche 25 août peu avant l’aube. Le parquet de Paris confirme à Libération l’ouverture d’une enquête préliminaire du chef de «violence en réunion avec ITT de moins de 8 jours et injures en raison de l’orientation sexuelle». Et prend cette affaire «très sérieusement».
A lire sur libération ( https://www.liberation.fr/france/2019/08/29/agression-dans-le-marais-t-es-un-mec-regarde-toi-t-as-pas-honte-d-etre-un-sale-pd_1748019 )

jeudi

Classé dans : photos — dominique @ 6:26

jeudi dans photos tumblr_oz7nllhLLW1w9dakwo3_400tumblr_oz7nllhLLW1w9dakwo2_400 dans photostumblr_oyhqr55pGl1w9dakwo2_400

12345...7

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS