• Accueil
  • > Archives pour juillet 2019

31 juillet 2019

Canada :Justin Trudeau se rend dans un bar gay

Classé dans : infos — dominique @ 15:43

Canada :Justin Trudeau se rend dans un bar gay  dans infos 53637926862d9b6913f00754e6a41a6c7d6e055aJustin Trudeau s’est rendu au Fountainhead Pub de Vancouver lundi soir pour marquer le début de la semaine de la fierté dans la ville.
 Dans une séquence vidéo diffusée en ligne, on peut voir Justin Trudeau se promener sur la terrasse extérieure du bar gay et s’adressant à une foule surprise qui l’a applaudi. Il serre la main des clients et se prête au jeu des photos avant de pénétrer dans l’établissement.
 Il aurait passé 15 minutes au total dans le bar.
 Justin Trudeau a partagé une photo de sa visite sur son compte Twitter officiel et a écrit: « Vancouver se prépare pour le week-end #Pride en ce moment, mais l’esprit de fierté et d’inclusivité est fort ici toute l’année! Merci aux gens de @fountainheadVAN pour leur accueil chaleureux aujourd’hui ».
 Justin Trudeau est reconnu pour son soutien constant à la communauté LGBT. L’été dernier, il a défilé lors la fierté montréalaise aux côtés de son épouse Sophie Grégoire-Trudeau.
 Il défend ardemment les droits des personnes LGBT depuis son accession au poste de Premier ministre en 2015. En 2016, il est devenu le premier chef de gouvernement canadien à participer au défilé annuel de la fierté à Toronto.
 Au cours des dernières années, il a assisté aux événements de la fierté à Halifax et à Vancouver et a hissé le drapeau arc-en-ciel au-dessus de la colline du Parlement.

Canada : IKEA sort une édition spéciale fierté de son sac KVANTING

Classé dans : infos — dominique @ 15:36

Canada : IKEA sort une édition spéciale fierté de son sac KVANTING dans infos 1e3922501385adfa76cb8883302dfb782561536ePour souligner la Fierté 2019, IKEA offre à ses clients une série limitée du sac KVANTING aux couleurs du drapeau arc-en-ciel.
Inspiré par les célébrations de l’an dernier, un collaborateur de IKEA a eu l’idée de concevoir ce sac en jumelant l’emblématique sac FRAKTA aux couleurs du drapeau de la Fierté. Le sac KVANTING, redimensionné pour respecter le ratio du drapeau a été produit en nombre limité. Il sera vendu dans les magasins IKEA de la région de Montréal à compter du 1er août et en ligne à fr.IKEA.ca.
Toutes les recettes de la vente du sac KVANTING seront versées à Pflag Canada, organisme sans but lucratif qui offre du soutien par les pairs à toutes les personnes aux prises avec des problèmes liés à l’orientation sexuelle, à l’identité de genre et à l’expression de genre.
Le sac vaut 1,49$, et sera disponible jusqu’à épuisement des stocks

un rappeur singapourien fait son coming out en chanson

Classé dans : infos — dominique @ 9:05

un rappeur singapourien fait son coming out en chanson dans infos tumblr_pvhygxwfFE1w9dakwo1_540

Le rappeur singapourien Joshua Su, également connu sous le nom de The G3sha, a annoncé son homosexualité à ses parents en écrivant un nouveau morceau de musique dans lequel il rappe: « G-A-Y-B-O-Y OK ».
Sa chanson « I’m OK » raconte les difficultés qu’il a rencontré en grandissant à Singapour, où les représentations de l’homosexualité sont censurées et où le sexe entre hommes est techniquement illégal en vertu d’une loi de l’époque coloniale.
«J’ai déjà essayé de me suicider et je n’en suis pas fier. Vers 2010 ou 2011, je ne pouvais plus accepter qui j’étais. Je n’avais pas d’amis gays, je me sentais ostracisée et je buvais beaucoup. J’ai essayé de me suicider parce que je pensais qu’être gay était une maladie ou une maladie. » raconte t’il
Le jeune rappeur  déplore qu’il n’y ait pas de soutien disponible pour les jeunes Singapouriens comme lui qui découvraient leur sexualité.

mercredi

Classé dans : photos — dominique @ 0:27

mercredi dans photos bb830c43223d2e1e24162434dcac184cc960dba5  d067dfb0af27d20780c09bfb2ccff2a889a502d1 dans photos  tumblr_pufdup49AG1wqulwxo1_500

30 juillet 2019

Liban : le groupe Mashrou’ Leila, accusé de porter atteinte aux valeurs chrétiennes, privé de concert

Classé dans : infos — dominique @ 18:11

Liban : le groupe Mashrou' Leila, accusé de porter atteinte aux valeurs chrétiennes, privé de concert dans infos mashrou_leila_web_coverAlors que les appels contre le concert du groupe Mashrou’ Leila se multipliaient pendant le mois de juillet, les organisateur du festival libanais Byblos ont été « contraints » d’annuler la venue du groupe prévue le 9 août, pour éviter les violences. Le groupe de rock alternatif pro-LGBT est au coeur d’une polémique, accusé de porter atteinte aux valeurs et aux symboles chrétiens.
Formé en 2008 par des étudiants de l’Université américaine de Beyrouth, le groupe emmené par un chanteur ouvertement gay, est connu pour ses textes engagés. Questions sociales et problématiques LGBT sont au coeur des morceaux de Mashrou’Leila. Un engagement qui leur vaut aujourd’hui cette annulation.
« Dans une démarche sans précédent et suite aux rebondissements successifs, le comité a été contraint d’annuler le concert de Mashrou’ Leila prévu le vendredi 9 août 2019 pour éviter une effusion de sang et maintenir la sécurité et la stabilité », a annoncé la direction du Festival international de Byblos dans un communiqué. « Nous regrettons ce qui est arrivé et nous nous excusons auprès du public », ajoute le communiqué.
A l’origine de la controverse: un article partagé sur Facebook par le leader du groupe, Hamed Sinno, illustré par un photo-montage où le visage de la Vierge Marie a été remplacé par celui de la star américaine Madonna. Autre point sensible, deux chansons, « Idols » et « Djin », qui portent atteinte, selon des membres du clergé catholique maronite, aux « valeurs religieuses et humaines ». L’annonce de l’annulation du concert intervient au lendemain d’un nouvel appel lancé par le centre catholique d’information, une institution religieuse qui collabore avec les autorités en matière de censure artistique et culturelle.

Uber s’engage pour la sécurité des femmes et des personnes LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 18:05

uberLe géant du VTC Uber vient de lancer aux Pays-Bas un nouveau système d’alerte afin de lutter contre les discriminations, notamment homophobes.
Le bouton anti-discrimination d’Uber, disponible sur l’application, permet aux passagers, comme aux chauffeurs, de saisir la plate-forme d’appels qui promet de traiter les plaintes par e-mail, chat ou appel téléphonique, en fonction de sa gravité.
Début juillet à Amsterdam, une passagère Drag Queen qui avait commandé un véhicule a été refusée par le chauffeur qui n’a pas voulu la transporter. Il est d’ailleurs assez courant dans cette ville que les chauffeurs de taxis et de VTC refusent la clientèle LGBT.
Au début du mois, les compagnies de taxis d’Amsterdam ont signé une déclaration d’intention visant à créer un marché des taxis sans discrimination. Le bouton de discrimination d’Uber est une réponse à cette volonté. L’entreprise envisage d’introduire cette mesure dans le monde entier. Les sanctions en cas de discrimination vont de l’avertissement à l’interdiction de l’application Uber.
Début juillet, Uber France nouait un partenariat avec deux associations de protection des femmes victimes de harcèlement, « Stop Harcèlement de rue » et « Handsaway ». L’objectif ? Sécuriser le déplacement des femmes dans l’espace public. Des femmes pour qui la fête peut être souvent gâchée. En effet, d’après une étude Harris Interactive de mai 2019, 83% des Parisiennes déclarent avoir déjà été victimes d’une situation allant de la drague lourde et insistante à l’agression physique ou sexuelle. D’ailleurs, 53% des sondées disent choisir un service de VTC par mesure de sécurité.
La nouvelle initiative d’Uber est menée dans le cadre de son programme mondial « Driving change ». Elle vise à mettre fin aux agressions sexuelles et à la violence sexiste dans le monde. Accompagné de ces acteurs de terrain que sont les associations, la société américaine oeuvre à sensibiliser ses chauffeurs mais propose aussi une fonctionnalité qui permet aux victimes d’agressions sexistes ou sexuelles de poster une alerte sur l’application HandsAway et ainsi de se voir proposer une course gratuite en Uber pour aller porter plainte et/ou se rendre dans un lieu sécurisé (en région Ile-de-France). Cette option est disponible depuis le 1er juillet.

Les enfants élevés par des mères homosexuelles sont aussi équilibrés que les autres

Classé dans : infos — dominique @ 18:00

femme coupleUne étude américaine a comparé l’état de santé mentale d’enfants élevés par des mères lesbiennes à celui d’enfant ayant grandi dans une famille hétérosexuelle et a été publiée le 19 juillet dernier dans la revue scientifique The New England Journal of Medicine.
Contrairement à ce qu’assènent les opposants à la PMA pour toutes les femmes, être élevé par des mères lesbiennes ne serait donc pas contraire à l’intérêt de l’enfant.
La National Longitudinal Lesbian Family Study (NLLFS) étudie depuis les années 1980 des cohortes de couples de femmes. Les chercheurs ont suivi les enfants de 154 volontaires, depuis leur naissance jusqu’à leurs 25 ans.
Beaucoup de maladies psychiatriques apparaissent à l’entrée dans l’âge adulte. C’est pourquoi les chercheurs se sont penchés sur la santé psychique des enfants. Ils ont recherchés les troubles de l’attention et du comportement. des signes d’anxiété, d’agressivité, d’introversion, de dépression par exemple. Leur degré de sociabilité a également été analysé. Sont-ils en couples, quel est leur niveau d’études, ont-ils un travail ?
Conclusion : il n’existe aucune différence significative. Les enfants élevés par des mères lesbiennes n’ont pas plus de troubles psychiques que ceux ayant grandit dans une famille hétéroparentale.

LES AGRESSIONS HOMOPHOBES EN FORTE HAUSSE

Classé dans : infos — dominique @ 17:59

Dernièrement, à Villeurbanne, un couple gay qui se tenait par la main a été sauvagement attaqué par une vingtaine d’hommes. Une agression de trop pour l’ensemble des associations LGBT.
Le président du Refuge a même envoyé un tweet à Emmanuel Macron pour l’interpeller. Les agressions physiques envers les personnes lesbiennes, gays, bis, trans, ont atteint un record en 2018 : «une année noire», avec 231 faits signalés, selon le rapport annuel de SOS Homophobie dévoilé il y a deux mois.
Le précédent record d’agressions physiques datait de 2013 avec 188 cas.

Grindr va « relancer » son introduction en Bourse

Classé dans : infos — dominique @ 17:49

GrindrLe propriétaire chinois de Grindr a annoncé mardi vouloir « relancer » son projet d’introduction en Bourse de l’application de rencontres pour homosexuels, affirmant que les Etats-Unis n’y étaient plus opposés.
Beijing Kunlun avait payé 93 millions de dollars en 2016 pour prendre 60% du réseau social, très utilisé par la communauté gay à travers le monde. Le groupe affirme désormais posséder 98,75% du capital.
Selon des informations du Wall Street Journal publiées en mars, l’administration américaine a ordonné à l’entreprise chinoise, spécialiste des jeux en ligne, de céder Grindr, citant des risques en matière de sécurité.
Le Comité pour l’investissement étranger (CFIUS) craignait que des utilisateurs américains se servant de l’application ne soient victimes de chantage si le gouvernement chinois exigeait des données auprès de Beijing Kunlun.
L’organe chargé d’examiner les conséquences sécuritaires des acquisitions de groupes étrangers aux Etats-Unis s’inquiétait d’une loi chinoise de 2017 qui impose aux entreprises du pays de coopérer avec les services de renseignement.
Beijing Kunlun prévoyait à l’origine d’introduire l’application à la Bourse de Shenzhen en 2020.
Mais le groupe indique dans son communiqué vouloir coter Grindr sur une place boursière « hors de Chine continentale ». Une expression qui inclut Hong Kong et l’étranger, mais exclut Shanghai et Shenzhen.
Cette annonce intervient le jour même de la reprise à Shanghai des négociations à haut niveau entre Pékin et Washington afin de mettre fin à leur guerre commerciale, menée depuis 2018 à coup de droits de douane punitifs.
Des frictions bilatérales amplifiées par la féroce rivalité que se livrent les deux pays dans le domaine technologique (internet, intelligence artificielle, 5G)

Bulgarie: Un tribunal reconnaît un mariage de même sexe conclu à l’étranger

Classé dans : infos — dominique @ 17:43

Bulgarie: Un tribunal reconnaît un mariage de même sexe conclu à l'étranger dans infos thumbnail_1564135861Un tribunal bulgare a reconnu un mariage entre deux femmes mariées en France . C’est la première fois qu’une union de même sexe est reconnue dans ce pays conservateur d’Europe centrale.
Le couple s’est marié en France en 2016 après 15 ans de vie commune et a ensuite déménagé en Bulgarie.
Après une bataille judiciaire de deux ans, Cristina Palma, née en Australie, a obtenu le droit de vivre et de travailler en Bulgarie avec son épouse française Mariama Dialo.
En 2017, la demande de Cristina Palma de pouvoir continuer à résider dans le pays avait été rejetée. Son mariage avait été déclaré invalide au motif que les unions de même sexe ne sont pas légales en Bulgarie.
Cependant, en vertu d’un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) rendue en juin 2018, les pays de l’Union sont dans l’obligation d’accorder un droit de séjour au conjoint homosexuel d’un Européen, quel que soit sa nationalité, y compris dans un Etat membre ne reconnaissant pas les unions entre personnes du même sexe.
Une décision à laquelle la justice bulgare s’est donc conformée pour reconnaître le mariage d’un couple franco-australien mercredi 24 juillet.
Denitsa Lyubenova, l’avocat du couple, a déclaré que cette décision pourrait constituer un premier pas important vers l’instauration de l’égalité des mariages dans le pays.
La Bulgarie est l’un des 20 pays européens où le mariage entre personnes de même sexe reste illégal. La constitution du pays interdit explicitement les unions de même sexe.

12345...10

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS