• Accueil
  • > Archives pour juillet 2018

26 juillet 2018

Luke Evans et Victor Turpin ne se quitte plus…

Classé dans : people — dominique @ 15:17

Luke Evans et Victor Turpin ne se quitte plus... dans people tumblr_inline_pch8z409V71uj37u4_540Luke Evans et Victor Turpin ne se quittent plus et la presse s’interroge depuis des mois sur la nature de leur relation…
Mardi 24 juillet 2018, Luke Evans a profité de la piscine de son hôtel à Portofino en compagnie de Victor Turpin. La star de Dracula Untold et le Gaston de La Belle et la Bête serait en couple avec l’acteur (vu dans Shades of Blue) et chanteur d’origine colombienne depuis le début de l’année. Depuis cet été, le duo a été vu Shanghai et en Australie.
Luke Evans est en Italie pour les besoins du tournage de Murder Mistery, le nouveau film d’Adam Sandler, réalisé par Kyle Newacheck pour Netflix.
Sur Instagram, Luke Evans a posté plusieurs photos de son séjour en Italie, mais pas une de Victor Turpin. C’est que l’acteur de 39 ans, bien qu’out depuis des années, refuse d’évoquer sa vie privée.
Acteur de théâtre et de comédies musicales avant de percer sur grand écran, le Gallois a fait son coming out dans le magazine LGBT The Advocate en 2002. Depuis, Luke Evans n’a plus évoqué sa vie privée dans la presse. Interrogé sur cette soudaine discrétion par Women’s Wear Daily à la sortie de son Dracula, Evans répondait vaguement : « C’est bien pour les gens de me voir et de penser que ce mec fait son truc, y prend du plaisir et a du succès. Et c’est exactement ce que je fais et j’en suis très heureux. »
Mais on sait très bien de quoi on parle ici : on sait qu’il n’en demeure pas moins une des rares stars de son calibre à avoir fait son coming out et à faire une grande carrière à Hollywood.

Israël : La communauté LGBT réclame au gouvernement « la pleine égalité »et graffiti anti-gay près du site où Shira Banki avait été poignardée en 2015

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 15:00

Israël : La communauté LGBT réclame au gouvernement « la pleine égalité »et graffiti anti-gay près du site où Shira Banki avait été poignardée en 2015 dans homophobie tumblr_inline_pch87wJM9j1uj37u4_540Suite à un mouvement de protestation massif entraîné par l’exclusion des couples homosexuels de la loi sur le recours à la GPA qui a été récemment adoptée, les chefs de la communauté LGBT ont présenté mercredi une liste de demandes pour « l’égalité et la liberté », menaçant de manifestations continues si leurs revendications venaient ne pas à être prises en compte.
Lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, la communauté LGBT a présenté un document – signé par 14 organisations LGBT – présentant ses attentes au gouvernement, soulignant qu’elle n’accepterait rien de moins qu’une « pleine égalité » et « la fin des discriminations ».
Ces revendications ont été divisées en six catégories : la prévention de la violence à l’encontre des LGBT, la reconnaissance pleine et entière des familles homosexuelles – notamment l’égalité dans le recours aux services d’une mère porteuse – l’octroi d’allocations sociales appropriées aux couples gays, l’égalité dans les soins, et l’éducation de la population à la tolérance et à l’acceptation de la communauté ainsi que le versement à la communauté d’une somme s’élevant au moins à 50 millions de shekels.
La presse locale rapporte qu’un graffiti anti-gay a été tagué sur un mur à Jérusalem mercredi près de l’endroit où une adolescente, Shira Banki, a été poignardée à mort pendant le défilé de la Gay Pride de la ville en 2015.
Le graffiti reprend un verset biblique du Lévitique contre l’homosexualité : « Tu ne coucheras pas avec les hommes, comme avec les femmes : c’est une abomination. »
Cette affaire survient quelques jours après que des manifestations ont été organisées dans tout Israël contre une nouvelle loi refusant le droit à la gestation pour autrui aux couples homosexuels. C’est aussi une semaine avant le défilé de la Gay Pride de Jérusalem de cette année.
Le tag a été effacé du mur mercredi après-midi et une enquête de la police a été ouverte à ce sujet, selon la chaîne d’information Hadashot TV

La justice de l’UE ouvre la voie aux génériques du Truvada

Classé dans : Sante — dominique @ 14:53

TruvadaUne décision de justice européenne a ouvert la voie à l’autorisation dans toute l’Europe des génériques du Truvada, médicament utilisé par les séropositifs et en prévention contre le virus VIH, à la satisfaction des associations de lutte contre le sida.
Le Truvada, du laboratoire américain Gilead, est l’un des médicaments les plus utilisés pour traiter les séropositifs. C’est aussi le seul autorisé en Europe dans un but préventif pour les séronégatifs (dans le cadre d’un dispositif appelé Prep, pour « prophylaxie pré-exposition », visant à éviter de contracter le virus VIH).
Les brevets européens sur ce médicament ont expiré le 25 juillet 2017, permettant en théorie l’arrivée de génériques. Mais dans certains pays d’Europe, Gilead continue d’exercer un monopole en vertu d’un « certificat complémentaire de protection » (CCP), mécanisme permettant d’allonger la période d’exclusivité d’un médicament.
Au Royaume-Uni, la validité de ce CCP a été attaquée en justice par quatre laboratoires concurrents (Teva, Accord Healthcare, Lupin et Mylan). La justice britannique a demandé à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de se prononcer, ce qu’elle a fait dans un arrêt rendu mercredi.
Cet arrêt s’appuie sur une subtilité juridique liée au brevet du Truvada. Ce médicament combine deux antirétroviraux, le ténofovir disoproxil (TD) et l’emtricitabine. Or, seul le premier est explicitement mentionné dans le brevet de base. Le juge européen a estimé que les conditions d’un CCP n’étaient pas remplies car la combinaison des deux principes actifs n’était pas explicitement mentionnée dans le brevet.
C’est sur le même raisonnement que s’était déjà appuyée la justice française en septembre. Elle avait rejeté une demande de Gilead, qui voulait faire interdire la commercialisation du générique du Truvada lancée en France par le laboratoire Mylan.
Depuis, cinq génériques sont disponibles sur le marché français, avec comme conséquence une importante baisse des prix (environ 160 euros la boîte contre plus de 400 pour le Truvada quand il avait le monopole). « En France, ce sont plus de 760 millions d’euros que l’utilisation des génériques du Truvada aura permis d’économiser », a fait valoir l’association Aides. « Au niveau européen, cette décision de la CJUE se chiffrera en milliards d’euros d’économie et devrait ouvrir la voie à la Prep partout en Europe, évitant ainsi des milliers de contaminations », selon elle.

Agnès Buzyn favorable au remboursement de la PMA pour toutes

Classé dans : homoparentalité — dominique @ 6:00

PMALa République en marche s’est prononcée pour le remboursement par la Sécurité sociale de la procréation médicalement assistée (PMA) ainsi que sur la reconnaissance de la filiation pour les couples de femmes, ont indiqué mardi des sources concordantes.
Réuni lundi soir en bureau exécutif, le parti présidentiel a précisé ses positions, au-delà des engagements de campagne d’Emmanuel Macron qui avait promis d’ouvrir la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes.
Un sujet travaillé depuis plusieurs mois. Il s’agit d’un thème travaillé « depuis plusieurs mois » par le député Thomas Mesnier, a expliqué ce dernier, avec l’adjoint au maire de Strasbourg Alain Fontanel et des « groupes de travail internes », qui ont « rencontré des personnalités qualifiées, des scientifiques, des intellectuels, des associations ». Le bureau exécutif d’une trentaine de membres et dirigé par Christophe Castaner s’est donc « prononcé pour un remboursement total de la PMA pour toutes les femmes », a indiqué Thomas Mesnier. « On s’est positionnés en faveur de l’établissement de la filiation à la naissance de l’enfant pour les deux mères, sans distinction », a ajouté cet élu de Charente, ainsi qu’ »en faveur de l’auto-conservation des ovocytes ».
Le principe de gratuité du don de gamètes a été réaffirmé. Quant à l’anonymat du donneur, le bureau exécutif a retenu deux possibilités. Soit « le donneur accepte de donner toute son identité » qui sera révélée à l’enfant à sa majorité. Soit « le donneur n’est pas favorable à donner son identité mais l’enfant à sa majorité aurait au moins accès à des données non identifiantes du type la couleur des yeux, des cheveux, ainsi qu’aux antécédents médicaux », a détaillé Thomas Mesnier.
Une proposition de loi au contenu similaire préparée la semaine dernière. Cette prise de position intervient alors qu’une proposition de loi, au contenu très proche, avait été préparée par le député LREM Guillaume Chiche la semaine dernière, avant qu’il ne renonce à la déposer face à une fin de non recevoir notamment du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux et du président des députés LREM, Richard Ferrand. « Il n’y a aucun lien », a assuré Thomas Mesnier.

jeudi

Classé dans : photos — dominique @ 5:55

 jeudi dans photos tumblr_ocndsv2vSR1qzcqino1_540  tumblr_omiyvyZU1C1rw4hqbo1_500 dans photos  tumblr_pc00u4fyuA1wkuhqzo1_540

source : http://bestpicturesofanytime.tumblr.com/

25 juillet 2018

Alexandre Benalla n’est pas mon amant

Classé dans : infos — dominique @ 15:12

Alexandre Benalla n'est pas mon amant dans infos tumblr_inline_pcfe2dTA011uj37u4_540Dans l’affaire Benalla, « le responsable c’est moi », a affirmé mardi Emmanuel Macron devant des députés de la majorité, fustigeant « la République des fusibles » et disant avoir ressenti les « actes du 1er-Mai » de son collaborateur comme « une trahison », selon des propos rapportés.
« Ça n’est pas la République des fusibles, la République de la haine », a déclaré le chef de l’État, invité surprise devant des élus et plusieurs membres du gouvernement réunis à la maison de l’Amérique latine pour un pot de fin de session parlementaire des députés de la majorité LREM-MoDem.
« On ne peut pas être chef par beau temps. S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. Je réponds au peuple français », a ajouté le président, alors que son silence depuis l’éclatement de l’affaire Benalla lui a été reproché par les oppositions.
« La République exemplaire n’empêche pas les erreurs. S’ils cherchent un responsable, le seul responsable, c’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C’est moi qui ai confirmé la sanction », a poursuivi le président, toujours selon des propos rapportés, alors qu’à l’Assemblée comme au Sénat, des commissions d’enquête sont en cours.
« Personne dans mon cabinet n’a jamais été soustrait aux lois de la République. Jamais », a aussi assuré Emmanuel Macron.
Au sujet d’Alexandre Benalla, le président a aussi affirmé ne pas oublier « qu’il a été un militant très engagé pendant la campagne », mais a dit avoir « ressenti les actes du 1er-Mai comme une déception et une trahison ».
Le chef de l’Etat a aussi affirmé qu’ »Alexandre Benalla n’a jamais détenu les codes nucléaires, Alexandre Benalla n’a jamais occupé un appartement de 300 m2, Alexandre Benalla n’a jamais eu un salaire de 10.000 euros, accessoirement il n’est pas mon amant lui non plus… »
Cette allusion n’est pas anodine. Depuis plusieurs jours, rumeurs et caricatures homophobes fleurissent sur l’hypothèse d’une possible relation homosexuelle entre les deux hommes qui expliquerait la situation.
Elles rappellent une autre rumeur malveillante qui avait eu cours lors de la campagne présidentielle prêtant une relation homosexuelle au candudat avec le resposnsable de Radio France de l’époque Mathieu Gallet. Emmanuel Macron l’avait publiquement évoquée dans un de ses metting pour la démentir. 

Elton John dénonce les discriminations homophobes en Russie et en Europe de l’Est

Classé dans : infos — dominique @ 6:43

elton-johnLe chanteur britannique Elton John s’est livré Amsterdam à une violente tirade contre les gouvernements de Russie et d’Europe de l’Est, accusés de « discriminations importantes » contre les gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres (LGBT), et de faire obstacle à la lutte contre le sida.
« S’il n’y avait pas ce sectarisme et cette haine, alors cette maladie pourrait être éradiquée bien plus rapidement que vous puissiez l’imaginer », a-t-il lancé à des journalistes à la conférence sur le sida d’Amsterdam.
« Ces pays pratiquent une politique de discriminations importantes contre les membres de la communauté LGBT », a-t-il dénoncé. Il a notamment critiqué ces gouvernements pour l’accès limité qu’ils accordent aux LGBT dans les programmes de traitements et d’essais thérapeutiques.
« Bien sûr, cela ne concerne pas seulement l’Europe de l’Est. Cela arrive en Amérique, cela arrive en Grande-Bretagne, mais cela arrive beaucoup en Europe de l’Est. Cela arrive au Moyen-Orient, cela arrive en Asie », a-t-il déclaré à la presse.
« Tant que (…) nous ne sortirons pas de nos têtes que les gays sont des êtres inférieurs, j’ai bien peur que dans 20 ans, nous serons encore assis à discuter des mêmes sujets », a-t-il affirmé.

mercredi

Classé dans : photos — dominique @ 5:57

mercredi dans photos tumblr_ovir62NkVK1uwoek7o1_540  tumblr_pbxs98QOTG1qd73mio1_540 dans photos tumblr_pc6l8pwuJ51x52h2wo1_540

24 juillet 2018

Israël : L’Etat favorable à l’inscription des deux pères sur les certificats de naissance

Classé dans : homoparentalité,infos,internationnal,justice — dominique @ 21:02

couple gay avec un bebeL’Etat favorable à l’inscription des deux pères sur les certificats de naissance
Le procureur-général a noté l’opposition de Deri, mais il a affirmé que ne pas inscrire les noms des deux pères dans le cas d’une adoption par un couple
Dans une réponse de l’Etat faite à la Haute-cour de justice, le procureur-général a déclaré lundi que dans le cas où deux hommes adoptent un enfant ensemble, ils doivent être inscrits comme les pères sur le certificat de naissance.
Toutefois, cette réponse, envoyée par le biais d’un communiqué de presse par le ministère de la Justice, a noté que le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, dont le ministère est responsable du recensement de la population, estimait que seul un père doit être enregistré.
Dans la réponse – entraînée par une plainte déposée par deux hommes qui voulaient voir leurs deux noms inscrits sur les documents de naissance de leur enfant adopté – le procureur-général a maintenu que ne pas permettre aux couples homosexuels de s’inscrire en tant que parents serait discriminatoire et aurait une conséquence négative sur les intérêts de l’enfant.
Dans les cas d’une adoption pleine et entière, lorsque l’enfant est totalement séparé de ses parents biologiques et transféré dans une nouvelle famille, les deux pères devront être inscrits sur le certificat de naissance et pas seulement l’un d’entre eux, a statué le procureur général.
Cet avis a été livré alors que les passions se sont enflammées sur la question des parents LGBT, vingt-quatre heures après que les militants dans tout le pays ont organisé une grève pour protester contre une loi sur la GPA qui refuse aux hommes homosexuels le droit au recours à une mère porteuse pour avoir des enfants. Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes et plus de 100 000 personnes ont rejoint une manifestation sur la place Rabin de Tel Aviv contre cette législation, qui a été approuvée mercredi.
Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri assiste à une réunion de la Commission des finances à la Knesset à Jérusalem le 27 février 2018. (Flash90)
« Le procureur-général est d’avis qu’empêcher l’enregistrement des deux parents dans un tel cas porte préjudice aux meilleurs intérêts de l’enfant adopté, à l’égalité entre les couples hétérosexuels et homosexuels et aux enfants adoptés au sein de telles familles, sans justification probante », a dit le communiqué.
La réponse a noté que Deri, qui dirige le parti ultra-orthodoxe Shas, estimait pour sa part que les deux pères ne doivent pas être inscrits sur le certificat de naissance, ce dernier venant – entre autres – refléter la situation factuelle de l’enfant au moment de sa venue au monde.
Même si les certificats de naissance ne peuvent être altérés d’aucune façon, il y a des exceptions à cette règle dans le cas des adoptions et du recours à des mères porteuses pour protéger la confidentialité des parents d’origine et des enfants.
Deri a fait savoir dans un communiqué qu’il était défavorable à l’inscription de deux pères parce que « c’est une question de valeurs morales qui font l’objet d’une controverse publique au sein de la société israélienne et cette décision doit être prise dans l’arène démocratique ».
Le procureur-général a pour sa part souligné que le sujet débattu n’était pas le droit pour les couples homosexuels à s’inscrire en tant que parents dans le registre de la population ou sur les papiers d’identité de l’enfant – ce qui est déjà considéré comme légal – mais plutôt un problème d’interprétation de la législation et de son application égalitaire.
Les couples homosexuels sont autorisés à procéder à une adoption dans la loi israélienne mais, en pratique, seuls quelques-uns ont adopté des enfants au cours des neuf dernières années. En recours, certains couples gay ont adopté des bébés dans d’autres pays.
La suppression d’un amendement dans une loi, la semaine dernière, qui autorisait le recours aux mères porteuses pour les couples homosexuels a entraîné une vive colère au sein de la communauté LGBT du pays. L’organisation-cadre des associations gays, la Agoudat, a organisé dimanche une grève nationale qui a été suivie par des dizaines de milliers de personnes.
Cette loi permet aux femmes célibataires de recourir à la GPA mais pas aux hommes, ce qui, dans les faits, empêche les couples homosexuels de faire appel à une mère porteuse en Israël pour avoir un enfant.
source : https://fr.timesofisrael.com/

La série Supergirl introduira la première super-héroïne transgenre pour sa quatrième saison

Classé dans : Series — dominique @ 20:59

 La série Supergirl introduira la première super-héroïne transgenre pour sa quatrième saison dans Series tumblr_inline_pcdzgwrfOE1uj37u4_540La quatrième saison de la série Supergirl introduira la première super-héroïne transgenre.
Annoncée par la chaîne américaine CW lors du Comic-Con de San Diego ce samedi 21 juillet, cette décision permet de franchir un pas de plus vers la représentation des minorités sur le petit écran.
L’actrice transgenre Nicole Maines prêtera ses traits à ce personnage révolutionnaire, nommé Nia Nal. Journaliste le jour, la jeune femme adoptera une nouvelle identité une fois la nuit tombée, connue sous le nom de Dreamer, pour en résoudre avec les criminels de National City.
Âgée de 21 ans, la comédienne Nicole Maines est une habituée de la télévision. Elle est apparue dans la série Royal Pains, avant de participer au documentaire The Trans List au côté de Laverne Cox, qui met en lumière la communauté transgenre. Si la jeune femme se passionne pour le métier d’actrice, elle est avant tout une militante de la première heure. En 2013, elle avait assigné son école en justice pour violation des droits de l’Homme. L’établissement scolaire lui interdisait l’accès des toilettes réservées aux filles. À l’issu du procès, l’actrice, épaulée par sa famille, avait gagné gain de cause.
Cette annonce de casting fait suite à la polémique déclenchée par le film Rub & Tug, dans lequel Scarlet Johansson devait interpréter un personnage transgenre. Vivement critiquée par la communauté LGBT qui reprochait au système hollywoodien de ne pas laisser les personnes transgenres exister à l’écran, la star a présenté ses excuses avant de se rétracter du projet.

12345...13

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS