• Accueil
  • > infos
  • > USA : des acteurs eux aussi victimes d’agressions sexuelles

17 octobre 2017

USA : des acteurs eux aussi victimes d’agressions sexuelles

Classé dans : infos — dominique @ 17:54

1Après les accusations contre le producteur américain Harvey Weinstein lancées par de nombreuses célébrités comme Asia Argento, Cara Delevingne, Emma De Caunes, Gwyneth Paltrow, Angelina Jolie ou Léa Seydoux brisent le silence .
De acteurs prennent eux aussi la parole
Parmis les témoignages a ajouter sur la liste des victimes d’agressions sexuelles à Hollywood, l’acteur James Van Der Beek, célèbre pour son rôle joué dans la série « Dawson », révèle avoir lui aussi subi des attouchements.
Sur Twitter, James Van Der Beek a confié avoir été touché et l’objet de conversations inappropriées quand il était plus jeune. « Ce dont Weinstein est accusé est de l’ordre du crime, a-t-il écrit sur son compte. C’est inacceptable, dans n’importe quel métier. J’applaudis ceux qui prennent la parole ».
« Moi aussi, des hommes plus vieux et puissants m’ont tripoté les fesses et m’ont coincé contre le mur pour me faire des allusions sexuelles inappropriées quand j’étais plus jeune », a-t-il confié.
« Je comprends ce que c’est d’avoir honte, de se sentir impuissant et incapable de tirer la sonnette d’alarme, a-t-il continué. Il y a une logique du pouvoir qui semble impossible à surmonter ».
Terry Crews, la star de la série « Brooklyn Nine-Nine » a raconté sur Twitter l’agression sexuelle dont il a été victime.Terry Crews explique qu’en 2016, il était avec sa femme, dans une fête privée hollywoodienne. Une soirée durant laquelle un producteur « de haut niveau » est arrivé face à lui et lui a attrapé les parties génitales. S’en suit un moment de flottement où Crews et sa femme sont stupéfaits par ce qu’ils viennent de vivre.
« J’ai compris pourquoi beaucoup de femmes laissaient passer ce genre de geste »
La réaction de l’acteur à ce geste totalement déplacé aurait pu être violente et la situation aurait pu rapidement dégénérer. Mais Terry Crews explique qu’il a alors pensé à ce qui se produirait.
« J’étais sur le point de lui mettre une raclée et à ce moment là, j’ai réfléchi à comment les invités allaient percevoir ma réaction. »
« Un homme noir de 110 kilos écrase un ponte de l’industrie hollywoodienne » ferait la Une du lendemain. »
Après cette soirée tristement mémorable, le producteur en question a appelé Terry Crews. Un coup de fil durant lequel il s’est excusé sans pour autant s’expliquer sur ce geste totalement inapproprié.
Dans son tweet suivant, Crews explique ne pas avoir souhaité poursuivre son agresseur par peur d’être « ostracisé ». Précisant que « évidemment, le prédateur était puissant et très influent ».
Sans donner de nom, il a affirmé souffrir de symptômes post-traumatiques .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS