• Accueil
  • > homophobie
  • > Suisse : Condamnation des propos homophobes tenus par un élu de la Ville de Genève

12 septembre 2017

Suisse : Condamnation des propos homophobes tenus par un élu de la Ville de Genève

Classé dans : homophobie — dominique @ 17:38

laurentleisi-300x300Les associations LGBT ont fermement condamné hier «les propos injurieux et homophobes» proférés par Laurent Leisi, élu MCG au Conseil municipal de la Ville de Genève suite au décès de Pierre Bergé (lire Le MCG «surveille» les diatribes de l’un de ses élus sur la Toile). Les membres de la Fédération genevoise des associations lesbiennes, gays, bisexuelles et trans (LGBT) demandent dans leur communiqué à ce que le MCG «se positionne par rapport à ces propos, les condamne et prenne les mesures adéquates à l’encontre de Monsieur Leisi». Les associations LGBT déplorent «une fois de plus le manque d’une norme pénale contre la discrimination homophobe, à l’instar de l’article 261bis du Code pénal contre la discrimination raciale» qui empêche de déposer plainte. Le conseiller municipal MCG qualifiait notamment l’homme d’affaires français de «libérateur de l’expression pédophile». Son parti reconnaît pour l’heure que l’élu est «toujours un peu sur le fil» et assure le surveiller. «Une réaction molle», déplore sur son blog Didier Bony, coprésident de la fédération LGBT.
Communiqué de presse :

Les membres de la Fédération genevoise des associations lesbiennes, gay, bisexuelles et trans* (LGBT) : Dialogai, Association 360, Lestime, Parents d’homos, Think out, condamnent fermement les propos injurieux et homophobes proférés le 8 septembre via Facebook par le Conseiller municipal en Ville de Genève Laurent Leisi, suite à la mort de Pierre Bergé.
Aux insultes s’ajoutent la haine de tels propos et la référence à George Soros n’est sans doute pas innocente.
Nous demandons à ce que le parti de ce représentant politique, à savoir le MCG, se positionne par rapport à ces propos, les condamne et prenne les mesures adéquates à l’encontre de Monsieur Leisi.
Par ailleurs, nous constatons une fois de plus le manque d’une norme pénale contre la discrimination homophobe et transphobe, à l’instar de l’article 261bis du code pénal suisse contre la discrimination raciale, qui nous aurait permis de porter plainte.
source : Dialogai

Une réponse à “Suisse : Condamnation des propos homophobes tenus par un élu de la Ville de Genève”

  1. Sylvain Montréal dit :

    Il devrait être relevé de ces fonctions ce con…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS