• Accueil
  • > infos
  • > Canada : le maire de Montréal présente ses excuses à la communauté LGBT

12 août 2017

Canada : le maire de Montréal présente ses excuses à la communauté LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 15:17

maire-de-Montréal-Denis-CoderreLe maire de Montréal, Denis Coderre, a présenté ses excuses à la communauté LGBT pour la discrimination qu’elle a subie de la part des autorités municipales.  Il en a profité pour fustiger Haïti pour sa loi anti-homosexuels.
Les paroles sont venues à la fin d’un discours sur le thème de la réconciliation, prononcé à l’ouverture de la Semaine de la Fierté. Le maire a notamment souligné que la Ville est maintenant une ville sanctuaire et il a rappelé que Montréal reconnaît désormais qu’elle se trouve sur un territoire Mohawk non cédé.
Invité à préciser sa pensée, M. Coderre n’a pas indiqué si ces excuses s’appliquaient à la répression policière dont la communauté a été victime dans le passé. En 2016, le chef de police de Toronto s’est excusé pour les actions de son corps policier. De telles excuses ont été exigées récemment de la part de certains groupes communautaires ainsi que de l’opposition officielle.
M. Coderre a profité de l’occasion pour s’en prendre au sénat d’Haïti, qui a voté récemment une loi qui interdit le mariage aux couples de même sexe ainsi que toute promotion de l’homosexualité.
«Elle est inacceptable, cette loi qui fait de la discrimination à l’endroit des homosexuels», a-t-il jugé
Montréal a accueilli un grand nombre de demandeurs d’asile depuis quelques semaines, en raison notamment de menaces prononcées par le président américain Donald Trump.
Symbole du thème de la réconciliation, la cérémonie d’ouverture de la Semaine de la Fierté a commencé avec une prière autochtone et des numéros de danse traditionnelle autochtone et métisse.

Une réponse à “Canada : le maire de Montréal présente ses excuses à la communauté LGBT”

  1. gilb.ouelet@gmail.com dit :

    Le maire de Montréal, Denis Coderre est un fieffé ignorant et pour sa popularité il est prêt a répéter n’importe lequel fausseté.
    Montréal n’a jamais été un territoire Mohawk non cédé. A la première visite de Jacques Cartier sur l’île, il a découvert un village indien d’environs 5000 habitants nommé Hochelaga. Ces indiens servaient d’intermédiaires entre les français et les autres indiens de l’intérieur du territoire pour la traite de fourrure.
    Des Mohawk habitant Albanie près de NY. armés par les Hollandais qui voulaient s’emparer de la traite des fourrures vinrent décimer les populations indiennes le long du St-Laurent. Ils s’attaquèrent particulièrement aux habitants d’Hochelaga qu’ils poursuivirent jusqu’à une île située en face de la vile de Rimouski actuelle. Les homes s’y étant installés pour une bataille finale après avoir confiés femmes et enfants aux indiens de la région avoisinantes. Les indiens assiégés ayant été massacrés jus qu’au dernier par les Mohawk armés de fusils contre les défenseurs armés seulement de flèches et tomahawk. Les Mohawk retournèrent chez-eux, fiers de leur génocide..
    Par la suite, les femmes et enfants d’Hochelaga furent adoptés par les tributs qui les avaient recueillis avant la bataille finale. C’est ainsi que disparut la tribue d’hochelaga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS