• Accueil
  • > homophobie
  • > Liban : pas de festivités pour célébrer la Journée internationale contre l’homophobie

15 mai 2017

Liban : pas de festivités pour célébrer la Journée internationale contre l’homophobie

Classé dans : homophobie,infos,internationnal — dominique @ 5:58

liban gayLa communauté homosexuelle du Liban avait prévu une semaine de festivités pour célébrer la Journée internationale contre l’homophobie, le 17 mai courant. Un séminaire devait avoir lieu par l’association Proud Lebanon à l’hôtel Monroe pour la sortie la publication d’un rapport sur la torture et les abus à l’égard de la communauté homosexuelle du Liban, accompagnée de la diffusion d’un documentaire et d’une pièce de théâtre.
Victime de pressions, d’intimidations, voire de menaces proférées par un nombre d’instances musulmanes du pays, l’association s’est vu signifier par le service de sécurité de l’hôtel qu’elle n’était pas la bien venue
La Ligue des ulémas des musulmans au Liban (Hay’at oulama’ al-mouslimin fi loubnan), une instance sunnite dissidente de Dar el-Fatwa, dirigée par le cheikh Abou Bakr el-Zahabi et composée en grande partie de sunnites salafistes, a publié une série de posts sur Facebook. Des posts qui non seulement dénoncent l’événement et réclament son interdiction par les autorités, mais se lancent dans une diatribe enflammée contre l’homosexualité, qu’ils qualifient d’« obscène » et de « déviance sexuelle ».
« Les réseaux sociaux nous ont informés de l’organisation d’un festival pour les déviants sexuels, sous le titre de Journée mondiale contre l’homophobie, où l’opinion publique serait encouragée à la déviance », lance une première fois sur son site Facebook l’instance islamique, la veille de l’événement. Elle invite aussi nommément le ministre de l’Intérieur et le directeur général de la Sûreté générale à prendre expressément les mesures nécessaires pour annuler l’événement, le parquet à poursuivre en justice les responsables et les instances religieuses et parlementaires à assumer leur devoir pour protéger la Constitution. Publié samedi soir à 18 heures, le second post est carrément plus menaçant. Il fait part des « multiples tentatives de stopper le crime contre la vertu qui sera commis à Beyrouth à travers cette rencontre effrontée organisée par les déviants au Liban ». Il met surtout en garde les autorités, menaçant d’« un recours à la force de la part de toutes les parties pour empêcher le déroulement de cet événement qui porte atteinte à la chasteté et l’honneur, si jamais celles-ci ne prennent pas leurs responsabilités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS