• Accueil
  • > Archives pour janvier 2017

28 janvier 2017

USA : Donald Trump s’en prend à Madonna dans une interview télévisée

Classé dans : politique — dominique @ 9:09

trumpLors d’une interview télévisée accordée à la chaîne américaine Fox News, Donald Trump a qualifié la chanteuse Madonna de « dégoûtante » et de « disgrâce » pour les Etats-Unis.
Le 21 janvier dernier, la chanteuse avait pris la parole durant la women’s march, un rassemblement pour protester contre les réformes de Donald Trump concernant le droit des femmes, l’immigration et la question des droits LGBT. Elle avait notamment déclaré avoir pensé à « faire exploser la Maison Blanche » suite aux résultats des élections présidentielles, concluant d’un « Fuck you » adressé au successeur de Barack Obama.
Présent sur le plateau de la chaîne ultra-conservatrice Fox News pour une interview exclusive ce jeudi 26 janvier 2017, Donald Trump est revenu sur les propos de la star. « Honnêtement, elle est dégoûtante. Je pense qu’elle s’est fait du mal à elle-même, et qu’elle a fait du mal à toute cette cause. Je pense que ce qu’elle a dit – et quelques autres, mais surtout elle – était une disgrâce pour notre pays. » a dit le président

samedi

Classé dans : photos — dominique @ 8:34

mec nu 03011701

27 janvier 2017

Nell Bryden : Thought I Was Meant For You

Classé dans : musique — dominique @ 19:31
 Nell Bryden et le cinéaste gallois Rhys Davies se sont réunie pour nous offrir une video, qui  raconte l’histoire d’un couple gay qui doit faire face à la maladie d’Alzheimer.
 On retrouve dans ce clip l’ex-Marine Tip Cullen et l’ancien photographe Michael Davies 
 Les images ont été filmé au Pays de Galles et sont une réflexion poignante sur les effets dévastateurs de la maladie.
 «Les deux acteurs étaient superbes. Ils joué leurs rôles avec tant de grâce et de délicatesse et ont fait la justice de l’histoire », a déclaré Rhys.
 Lle nouvel album de Nell Bryden Bloom a été publié aujourd’hui.

des maîtres-chanteurs piégeaient des homosexuels mariés

Classé dans : justice — dominique @ 18:15

justice 2Un jeune de 20 ans a été mis en examen jeudi, par le tribunal de Versailles, relate Le Parisien. Il est accusé de  « Chantage avec mise à exécution de la menace ».
Il organisait des rencontres tarifées entre des hommes mariés et un autre homme originaire de Limay (Yvelines). Et réclamait de l’argent à l’issue de ces rendez-vous.
Il a été interpellé, en juillet dernier, à Tours, pas les enquêteurs de la police judiciaire locale avant d’être mis en examen et écroué.
Il employait aussi un autre prostitué qui s’est d’ailleurs suicidé en septembre, à Meulan, en se jetant sous un train». L’enquête a révélé que ce dernier était victime de sévices à répétition de la part de ses deux complices.
Au moins, six hommes âgés de 45 à 63 ans des Yvelines, de Paris ou du Val-de-Marne ont eu affaire avec le jeune homme. Tous restaient secrets sur leurs liaisons homosexuelles.
Après leurs relations sexuelles, l’organisateur revenait vers ces hommes mariés pour obtenir de l’argent en menaçant de dévoiler les conversations échangées sur Facebook avant les rencontres. Une victime lui aurait même remis 2.000 euros.

Le magazine GQ revient sur l’attentat de Nice et sur Mohamed Lahouaiej Bouhlel

Classé dans : infos — dominique @ 17:56

mohamed-lahouaiejbouhlelLe magazine GQ est revient très longuement sur les circonstances de l’attentat de Nice, survenu le 14 juillet 2016.
Ce jour là, Mohamed Lahouaiej Bouhlel tuait 86 personnes et en blessait 458 en faisant irruption sur la promenade des Anglais, à Nice, au volant d’un poids lourd.
Le magazine s’est également attardé sur la personnalité de Mohamed Lahouaiej Bouhlel et donne des détails sur sa vie .
Né à Msaken, au nord-est de la Tunisie, il était un garçon désobéissant qui frappait ses camarades et qui cassait les portes chez lui.
Le jeune homme était obsédé par son apparence: «Je suis laid», avait-il confié à un psychiatre en 2004, alors qu’il était âgé de 19 ans. Le spécialiste lui a prescrit des antidépresseurs, un anxiolytique et de l’Haldol, un médicament souvent donné pour soigner la schizophrénie et l’agressivité. «C’étaient les débuts d’une psychose. Il ne vivait pas dans le monde réel», avait expliqué le psychiatre au Times.
À Nice, où il a été élevé, il a épousé sa cousine germaine Hajer Khalfallah en 2006. Il avait 22 ans, elle en avait 21. D’après les témoignages de la jeune femme  à la police, Mohamed Lahouaiej Bouhlel était quelqu’un de violent . «Au début, nous étions heureux. Mais c’était toujours lui en premier. Il faisait très attention à lui-même», a-t-elle expliqué.
En 2010, Lahouaiej Bouhlel a décroché un travail dans une société de distribution de boissons. Mais après six mois, des clients se plaignaient déjà de son comportement déplacé. Fin 2011, après une soirée de boîte, plusieurs serveuses et serveurs ont rapporté avoir reçu des avances inappropriées du jeune homme. «Il a tout nié et a affirmé ne pas être homosexuel», avait rapporté son manager.
Hajer Khalfallah subissait constamment les humiliations de son mari, qui s’amusait à uriner sur ses pieds ou à lui verser du vin sur le visage pendant son sommeil.
Le couple a fini par entamer une procédure de divorce et Lahouaiej Bouhlel a trouvé refuge chez son ami Roger, un homosexuel qui était très attiré par le Tunisien. «J’aurais adoré être son amant. Il était beau. Je lui ai fait quelques avances mais j’ai très rapidement compris que je ne l’intéressais pas. Il aimait trop les femmes», a confié Roger aux enquêteurs. 

Cote d’Ivoire : la police refuse de dire pourquoi ils ont arrêté deux homosexuels

Classé dans : homophobie — dominique @ 17:32
Cote d'Ivoire : la police refuse de dire pourquoi ils ont arrêté deux homosexuels dans homophobie 1cotedivoire-e1467216806982

Des homosexuels agressés pour avoir exprimé leurs condoléances à la suite de la tuerie d’Orlando

Les autorités de Côte-d’Ivoire ont refusé d’expliquer pourquoi deux hommes homosexuels ont été arrêté et emprisonné dans un pays qui ne criminalise pas les actes homosexuels, et est souvent considéré comme un modèle de tolérance pour les minorités sexuelles.
Yann, 31 ans, et Abdoul, 19 ans, sont ouvertement gay, mais nient toute relation amoureuse. Ils ont été arrêtés en Octobre dans un village du sud-ouest de la Côte-d’Ivoire, pour « indécence publique ».
Bien que les procureurs aient refusé de confirmer l’accusation portée contre ces deux hommes, pour les militants ,  si la loi sur l’ indécence a été utilisé , ce serait le premier exemple connu de la disposition étant utilisée pour emprisonner les homosexuels dans le pays.
Graeme Reid, directeur du programme sur les droits des LGBT à Human Rights Watch, a déclaré: «Une loi imprécise, des arrestations arbitraires et une condamnation inexpliquée: C’est tout à fait contraire à la règle de droit. Le gouvernement doit donner une explication à ces deux jeunes hommes qui ont passé trois mois en prison sans raison apparente.»
Cette affaire met en évidence la portée géographique limitée de nombreux groupes de défense des droits des homosexuels dans la région. En Côte-d’Ivoire et dans les pays voisins, la plupart de l’activisme a lieu dans les grandes villes et il y a souvent peu de contacts avec les régions plus éloignées.
Il n’y a pas de protection juridique pour les minorités sexuelles, et les actes de discrimination, y compris des agressions physiques sont fréquents, disent les militants.
L’ an dernier, plusieurs hommes homosexuels ont été attaqué et contraints de quitter leur domicile après que l’ambassade américaine à Abidjan ait affiché une photo des personnes qui avait signé un livre de condoléances pour les victimes de la fusillade de boîte de nuit à Orlando, en Floride.
ils ont été libérés il y a 3 semaines, et les deux amis ont migré à Abidjan pour tenter de reconstruire leur vie. Même si la ville est souvent considérée par les homosexuels Africains de l’Ouest comme un havre relatif, avec un réseau impressionnant de bars gays et spectacles de travestis, leur sécurité n’est pas assurée

2ème édition du Festival des cultures LGBT de Paris

Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 17:03

affiche-festival-des-cultures-lgbt-2017Le Centre LGBT Paris Île-de-France organise la 2e édition de du Festival des cultures LGBT du du 27 janvier au 17 février 2017.
 Une quarantaine d’événements, destinés à tous et toutes, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre, programmés pendant les trois semaines du Festival, du 27 janvier au 17 février 2017.
 L’ambition de ce festival est de « mettre en valeur, de « visibiliser » et de célébrer les artistes et thématiques LGBT, et de permettre aux communautés LGBT de s’exprimer, de se retrouver mais aussi de dialoguer avec la société dans son ensemble », expliquent les organisateurs.
 Grâce au soutien de la Ville de Paris et de nombreux lieux participants, ce festival s’adresse à toutes et tous : lesbiennes, gays, bies et bis, personnes trans, mais aussi toutes celles et tous ceux, quelles que soient leur orientation sexuelle et leur identité de genre, qui veulent découvrir et partager ces temps forts, ensemble.
 La plupart des événements seront en entrée libre et s’adressent à un large public. Les lieux qui les accueillent sont pour certains déjà des lieux d’expression des cultures LGBT, mais beaucoup d’entre eux s’ouvrent pour l’occasion à ces thématiques et au festival pour célébrer et partager la richesse de la diversité francilienne.
 Concerts, expos, conférences, lectures, salon ou projections de films vont se succéder pendant les trois semaines du festival avec une affiche éclectique.
 L’événement rassemble les plus important nombre de rendez-vous culturels LGBT variés jamais proposés dans un temps aussi court à Paris.
 Vous pouvez retrouver l’ensemble de la programmation sur le site internet :www.festivaldescultureslgbt.org

USA : Lily Allen provoque une polémique sur Twitter

Classé dans : people — dominique @ 16:47

lilyLily Allen est très active sur Twitter, et n’hésite jamais à défendre son point de vue sur les opinions racistes de certains ou les questions liées à l’égalité des droits. Sur le réseau social, Lily Allen a posté un lien renvoyant à un article du journal Gay Times portant sur sa nouvelle chanson visant Donald Trump.
La chanteuse a repris le morceau de Rufus Waiwright, Going To A Town, et l’a interprété pendant la Marche des Femmes (Women’s March) de Londres. Des images prises pendant la manifestation ont été utilisées pour le clip, sauf que l’une d’entre elles montre une pancarte disant : « Fags hate Trump », soit en français « Les tapettes détestent Trump ». Ça aurait pu en rester là, sauf qu’en postant le lien vers l’article de Gay Times, c’est justement cette phrase qu’a reprise Lily Allen.
« S’il te plait ne fait pas référence à nous en utilisant le mot « tapette », s’il y a besoin d’une étiquette nous sommes des lesbiennes, des gays, des bisexuels, des trans », a posté un tweetos.
Peter Tatchell, qui est un fervent défenseur des droits de la communauté LGBTQ, a tenté de temporiser les critiques.
« Toute la polémique autour de la pancarte « Les tapettes détestent Trump » est bien-intentionnée mais malencontreuse. Le mot « fags » n’est pas utilisé comme une insulte », écrit-il avant de préciser à un autre twittos, que le mot « tapette » est utilisé avec « fierté » et « défiance ».
De son côté, Lily Allen s’est défendue en disant qu’elle ne faisait que reprendre la citation de la pancarte.

Jean-Marc Moran­dini: nouvelles plaintes

Classé dans : infos — dominique @ 16:37

morandiniAprès le classement sans suite, à la mi-janvier, de leur plainte pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé » contre Jean-Marc Morandini, trois des cinq plaignants contre-attaquent. Possible dès lors qu’un procureur abandonne une plainte, il permet de s’adresser directement au doyen des juges d’instruction, lequel va nommer un juge pour instruire le dossier et décider d’une éventuelle mise en examen. L’animateur n’avait pas été entendu sous le régime de la garde à vue dans ces deux dossiers.
 Jean-Marc Morandini reste, également, poursuivi dans une autre affaire pour « corruption de mineurs aggravée ».
 En juillet 2016, des comédiens avaient dénoncé, dans l’hebdomadaire Les Inrockuptibles, les méthodes de l’animateur et producteur durant le casting et le tournage d’une websérie baptisée Les Faucons, pour laquelle Jean-Marc Morandini aurait exigé des scènes de nu.

Douste-Blazy éliminé de la course au poste de directeur-général de l’OMS

Classé dans : infos — dominique @ 7:25

douste balzyL’ancien ministre Philippe Douste-Blazy a été éliminé mercredi de la course au poste de Directeur-général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a annoncé l’agence des Nations Unies dans un communiqué.
Les 34 membres du Conseil exécutif de l’OMS, réunis à Genève, ont retenu trois candidats sur les cinq qui étaient encore en lice.
Le choix du futur patron de l’OMS sera décidé par les 194 pays membres lors de l’Assemblée mondiale de la Santé en mai.
Quatre fois ministre (Culture, Santé, Affaires étrangères), le Pr Douste-Blazy, 64 ans, est actuellement conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU sur le Financement innovant du développement.
Lors d’une récente interview à Genève, ce cardiologue de formation mettait notamment en avant son expérience de l’action sanitaire internationale au sein d’Unitaid, une organisation internationale qu’il a dirigée pendant dix ans et qui vise à réduire le prix des médicaments traitant de maladies telles que le sida ou la tuberculose. 

123456...23

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS