• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

31 décembre 2010

noir et blanc

Classé dans : photos — dominique @ 17:14

01459.jpg     01458.jpg

La Hongrie prend la présidence de l’Union Européenne

Classé dans : politique — dominique @ 15:21

 

Les critiques se multiplient en Europe contre la politique du gouvernement hongrois du conservateur Viktor Orban. Et ce alors que la Hongrie s’apprête à prendre la présidence tournante de l’Union européenne pour six mois. Le parti au pouvoir, le Fidesz, qui gouverne le pays depuis avril 2010 avec une majorité des deux tiers au Parlement . Dans le même temps, il mène une politique étrangère ultra-nationaliste. Le gouvernement hongrois  a présenté un projet de réforme constitutionnelle rendu public début décembre sur le site internet du parlement hongrois . Le texte prévoit la référence au christianisme, en tant que valeur culturelle fondamentale dans l’histoire du pays. Le texte stipule également que la vie mérite d’être protégée depuis la conception comme un droit humain fondamental, que la vie et la dignité humaine sont inviolables, que la Constitution protège le mariage, considéré comme l’union de base la plus naturelle entre un homme et une femme et le fondement de la famille.

C’est le projet de nouvelle constitution dont le gouvernement veut doter le pays qui a mis en émoi les militants homos. Cité par le blog Hu Lala, qui propose une revue de l’actualité hongroise, le communiqué de l’association Magyar LMBT Szövetség critique fermement ce projet de nouvelle constitution et écrit: « Nous croyons que la Constitution devrait prévoir les droits fondamentaux tels que la dignité humaine et le droit à l’égalité. La proposition de la commission viole la dignité humaine des couples lesbiens et gays et leur droit à la non-discrimination ».
Si elle devait être promulguée, cette nouvelle constitution bloquerait toute possibilité d’ouverture du mariage pour les couples de même sexe. Depuis juillet 2009, les couples gays et lesbiens hongrois peuvent enregistrer un partenariat civil, ce qui leur donne des droits jusque-là réservés aux couples mariés sauf pour l’adoption, la fécondation in vitro et le nom du partenaire.
La validation de la nouvelle constitution, qui veut également interdire l’avortement, et vise à rétablir les fondamentaux chrétiens de l’histoire hongroise, est prévue au printemps prochain.
 Depuis juillet 2009, les couples gays et lesbiens hongrois peuvent enregistrer un partenariat civil, ce qui leur donne des droits jusque-là réservés aux couples mariés sauf pour l’adoption, la fécondation in vitro et le nom du partenaire

Allan Théo nu

Classé dans : musique,people — dominique @ 14:14

 Juillet 2010

http://www.dailymotion.com/video/xen9ib                Allan Théo avait connu le succès dans les années 90 avec des tubes tels que « Emmène-moi » ou « Lola ».
 Cet été , Il fait son retour sur le devant de la scène.
 Il dévoile son clip « Je dérive ».
 Le jeune homme apparaît nu, boit de l’alcool, vomi, et des scènes de sexe sont diffusées.
 Pour ce nouvel album, Allan Théo propose aux internautes de devenir son producteur sur le célèbre site mymajorcompany (http://www.mymajorcompany.com/Artistes/allantheo/)

Narciso : collection 2011

Classé dans : photos — dominique @ 9:16

narciso

mecs nus

Classé dans : photos — dominique @ 4:02

01455.jpg  01454.jpg  01453.jpg

La justice française décide d’expulser Karim

Classé dans : infos — dominique @ 3:51

 

Le tribunal administratif de Bordeaux a rejeté mercredi la demande d’annulation de l’arrêté de reconduite à la frontière concernant Karim, ce jeune gay marocain de 25 ans.
Triste fin d’année pour Karim, qui, depuis le 22 décembre, est sous le coup d’un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière Sa demande d’annulation de l’arrêté formulée lundi a en effet été rejetée par le tribunal administratif de Bordeaux mercredi 29 décembre. Sauf surprise de dernière minute, Karim, le jeune gay marocain de 25 ans en situation irrégulière en France devrait rejoindre sa patrie, le Maroc. Cette reconduite au frontière confirmée par la justice avait été décidée le 22 décembre dans un arrêté préfectoral.  De fait, le préfet n’accordera pas le titre de séjour également demandé. La requête formulée par maître Uldrif Astié se basait en partie sur le fait que le jeune Karim risquait à la fois la prison à son retour au Maroc mais aussi le réprobation de sa famille qui n’accepte pas son homosexualité. Le tribunal a été sourd à ces arguments, considérant notamment que si Karim «soutient qu’en raison de son homosexualité, il est passible de sanctions pénales en application des dispositions de l’article 489 du code pénal du Maroc, en cas de retour dans ce pays, il ne produit pas à l’appui de ces allégations des preuves permettant d’établir que la décision fixant le pays de destination l’exposerait personnellement à des traitements inhumains ou dégradants au sens des textes précités».

Vendredi matin

Classé dans : photos — dominique @ 3:48

01452.jpg  01451.jpg  01450.jpg

30 décembre 2010

mec nu

Classé dans : photos — dominique @ 17:17

01446.jpg 01449.jpg 01447.jpg 01448.jpg

photos : Dylan Rosser

Un homosexuel marocain menacé l’expulsion

Classé dans : infos — dominique @ 16:30

Karim, un homosexuel marocain de 25 ans vivant en France depuis 2003 est menacé d’expulsion vers son pays d’origine.

Karim est arrivé en France en 2003 avec un visa touristique pour rejoindre sa sœur alors qu’il était mis à l’écart par son entourage de fait de son homosexualité.
Devant la condition difficile que vivent les gays dans son pays, il n’est pas retourné au Maroc.
En France, il survit en effectuant des petits boulots et se fait exploiter par des employeurs peu scrupuleux.
Installé à Bordeaux et renvoyé par son dernier patron qui lui avait promis d’oeuvrer à sa régularisation, il décide de déposer plainte contre lui il y a une semaine.
Il espère obtenir réparation et cette régularisation tant attendue, mais c’est un arrêté de reconduite à la frontière que l’administration lui délivre.                                                                                         

  

01445.jpg

Pour son avocat Uldrif Astié, « Karim (de dos) sera encore plus démuni, marginalisé, mis au ban. Par sa famille et notamment son père, qui est imam, et par la société

Karim est aujourd’hui sous la menace d’une expulsion vers ce pays où il ne ve pas retourner à cause de son homosexualité et des conditions d’existence qui l’y attendent. Il vit ici avec un compagnon avec lequel il a fait sa vie.
Karim demande donc un staut de réfugié du fait de son oritentation sexuelle. Le jeune homme sait qu’il sera rejeté par sa famille et en particulier son père qui est imam.
Ce dernier, est aujourd’hui soumis  à
l’obligation de quitter la France puisqu’il est en situation irrégulière. Mais pour éviter l’expulsion de Karim, son avocat Uldrif Astié a soutenu qu’il serait « encore plus démuni, marginalisé, mis au ban par sa famille et notamment son père qui est imam et par la société ». Il a ajouté que « Karim est intégré [en France], là-bas il risque la prison. Depuis l’indépendance du Maroc en 1956, des milliers d’homos ont été emprisonnés ». En effet, l’article 489 du code pénal marocain punit l’homosexualité « de six mois à trois ans d’emprisonnement ».L’écrivain marocain Abdellah Taïa, vivant en France est connu de tous au Maroc. Pas seulement grâce à sa plume, mais aussi et surtout parce qu’il a été le premier homme de lettres marocain à déclarer publiquement son homosexualité. Le récent lauréat du Prix de Flore 2010 pour « Le jour du roi », a accordé récemment un entretien à l’AFP. Une dépêche qui fait écho à cette affaire, celle de Karim, en passe d’être expulsé de la France vers le Maroc. lire l’article sur yabiladi.com

source : E-llico.com

Militaires

Classé dans : photos — dominique @ 16:01

01442.jpg 01444.jpg  01443.jpg

12345...30

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS