30 juin 2009

blog gay

Classé dans : photos — dominique @ 22:12

blog gay dans photos 3582

Le Président Obama fait un geste pour les gays

Classé dans : infos — dominique @ 22:10

En ce mois de juin déclaré mois des Fiertés LGBT en raison du quarantième anniversaire des évènements de Stonewall à New-York, le président américain a effectué une grande première en réunissant à la Maison Blanche 300 personnalités LGBT engagées dans l’égalité des droits.

Devant eux, Barack Obama a maintenu ses promesses de campagne alors qu’une certaine impatience naissait du côté des LGBT qui l’ont massivement soutenu lors de la campagne électorale. Se déclarant comme le «champion de vos droits et un président qui se bat avec vous et pour vous», Barack Obama a assuré qu’il ne les mécontenterait pas d’ici la fin de son mandat : «Je sais que nombreux sont ceux dans cette salle pour lesquels le progrès n’est pas allé assez vite, je le comprends» mais «Je vous dis ceci: nous avons fait des progrès et nous allons en faire davantage. Sachez que je n’attends pas et que je n’espère pas qu’on me juge sur les mots, sur les promesses que j’ai faites, mais sur les promesses que mon administration tient».
il a rajouté :  «Cela fait à présent six mois que nous sommes en charge. Je soupçonne que d’ici à la fin de cette administration, vous tous qui êtes ici, vous aimerez bien l’administration Obama».
Parmi les promesses qu’il a réitéré, celle de la révocation du DOMA (loi sur la défense du mariage) qui permet aux états fédérés de ne pas reconnaître les mariages homosexuels légalement contractés dans l’un des six états progressistes sur le sujet. Sur le sujet, le Bureau américain des statistiques avait déclaré le 17 juin dernier que les mariages gays seraient désormais recensés, et ce dès la prochaine édition décennale, qui aura lieu en 2010. Autre promesse, l’abandon de la doctrine Don’t ask, don’t tell, qui conduit au renvoie de l’armée de militaires dont l’orientation sexuelle serait connue : «Comme je l’ai déjà dit – je le répète – je pense que Don’t Ask Don’t Tell ne contribue pas à notre sécurité nationale. En fait, je crois qu’empêcher des Américains patriotes de servir leur pays affaiblit notre sécurité nationale».

Déjà, le 17 juin dernier, le président Obama avait fait un geste fort à l’attention des LGBT en signant le texte octroyant aux employés fédéraux homosexuels les mêmes droits que ceux dont bénéficient les fonctionnaires d’Etat mariés.

blog gay : couple gay

Classé dans : photos — dominique @ 21:43

couple gay nu

faire l’amour tout les jours améliore la qualité du sperme

Classé dans : infos — dominique @ 21:23

Fertilité masculine :  Faire l’amour ou éjaculer chaque jour pourrait améliorer la qualité du sperme, et donc les chances de conception, selon une étude australienne présentée mardi à Amsterdam.

L’étude réalisée par le Docteur David Greening, gynécologiste obstétricien au centre de traitement de l’infertilité Sydney (Wollongong, Australie), porte sur 118 hommes, dont le sperme était de qualité inférieure à la moyenne. Il leur a demandé d’éjaculer tous les jours pendant une semaine, sans autre changement dans leur style de vie.  Au terme de l’étude, la plupart de ces hommes (81%) avait un sperme de meilleure qualité. Parmi eux, beaucoup étaient passés d’une qualité « mauvaise » ou « moyenne » à une « bonne » qualité.

Mais chez 19% des participants, la qualité du sperme avait diminué.L’étude a été présentée devant le congrès annuel de la Société Européenne de Reproduction et d’Embryologie Humaines.  La qualité du sperme a été évaluée par l’indice de fragmentation de l’ADN (indice DFI), qui mesure la dégradation de l’ADN des spermatozoïdes. Alors que l’indice DFI moyen du groupe était de 34% (ce qui correspond à une mauvaise qualité) après trois jours d’abstinence, il tombait à 26% (qualité moyenne) après une semaine d’éjaculations quotidiennes. La mobilité des spermatozoïdes était aussi améliorée par cette éjaculation fréquente, même si le volume de sperme et sa concentration en spermatozoïdes étaient réduits. Pour David Greening, si l’éjaculation améliore la qualité des spermatozoïdes, c’est parce qu’elle diminue leur séjour dans les canaux des testicules, où ils sont exposés à l’effet nocif de molécules oxydantes.

Sida : l’ANRS lance des expérimentations sur les tests de dépistage rapide à Paris

Classé dans : infos — dominique @ 16:31

L’ANRS et le ministère de la Santé viennent d’annoncer le lancement d’un programme d’expérimentation sur les tests non-médicalisés de dépistage rapide du sida réalisé en une demi-heure à partir d’un simple prélèvement au doigt.Pour l’ANRS (Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales), le dispositif de dépistage actuel a montré ses limites en France. Environ 36000 personnes séropositives, selon les dernières estimations, n’auraient pas connaissance d’être infectées par le VIH ou ne se font pas suivre médicalement. Un tiers des personnes diagnostiquées séropositives pour le VIH chaque année sont dépistées à un stade avancé de l’infection.  Par ailleurs, les associations de lutte contre le sida font part d’une proportion non négligeable de personnes, notamment parmi les homosexuels masculins, qui ont recours au dépistage de façon moins répétée.

Des tests à l’échelle locale
Aussi, l’ANRS vient d’annoncer le lancement d’un programme d’expérimentation sur le dépistage et sur les stratégies alternatives de prévention du Sida. Parmi les études lancées en France, ANRS Com’ Test, qui débute mi-novembre, va évaluer la faisabilité d’une stratégie de dépistage non médicalisé par test rapide auprès d’homosexuels masculins, en partenariat avec l’Association Aides. D’autres études vont être menées dans les services d’urgences hospitalières de la région Ile-de-France avec l’objectif d’évaluer la faisabilité et l’intérêt du dépistage rapide en population générale. Ces études reçoivent le soutien financier du ministère de la Santé. L’expérimentation devrait s’étendre sur 18 mois et  concerner un millier de personnes.  Enfin l’ANRS souligne que la qualité des « tests rapides » aujourd’hui disponibles s’est nettement améliorée. Ces tests permettant de rendre un résultat immédiat, à partir d’un prélèvement de sang effectué au doigt. La fiabilité des tests, moyenne dans les trois premiers mois après la première contamination, devient très comparable ensuite à celle des tests médicaux actuels.
L’ANRS précise que toute séropositivité découverte par le test rapide devra en tout état de cause être confirmée par un test classique, pratiqué par un personnel médical.

L’ANRS et le ministère de la Santé viennent d’annoncer le lancement d’un programme d’expérimentation sur les tests non-médicalisés de dépistage rapide du sida réalisé en une demi-heure à partir d’un simple prélèvement au doigt. Premières villes à expérimenter le procédé : Montpellier, puis Bordeaux, Lille et Paris.

Pour l’ANRS (Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales), le dispositif de dépistage actuel a montré ses limites en France. Environ 36000 personnes séropositives, selon les dernières estimations, n’auraient pas connaissance d’être infectées par le VIH ou ne se font pas suivre médicalement. Un tiers des personnes diagnostiquées séropositives pour le VIH chaque année sont dépistées à un stade avancé de l’infection.  Par ailleurs, les associations de lutte contre le sida font part d’une proportion non négligeable de personnes, notamment parmi les homosexuels masculins, qui ont recours au dépistage de façon moins répétée.

Des tests à l’échelle locale
Aussi, l’ANRS vient d’annoncer le lancement d’un programme d’expérimentation sur le dépistage et sur les stratégies alternatives de prévention du Sida. Parmi les études lancées en France, ANRS Com’ Test, qui débute mi-novembre, va évaluer la faisabilité d’une stratégie de dépistage non médicalisé par test rapide auprès d’homosexuels masculins, en partenariat avec l’Association Aides. D’autres études vont être menées dans les services d’urgences hospitalières de la région Ile-de-France avec l’objectif d’évaluer la faisabilité et l’intérêt du dépistage rapide en population générale. Ces études reçoivent le soutien financier du ministère de la Santé. L’expérimentation devrait s’étendre sur 18 mois et  concerner un millier de personnes.

Un résultat en une demi-heure
Enfin l’ANRS souligne que la qualité des « tests rapides » aujourd’hui disponibles s’est nettement améliorée. Ces tests permettant de rendre un résultat immédiat, à partir d’un prélèvement de sang effectué au doigt. La fiabilité des tests, moyenne dans les trois premiers mois après la première contamination, devient très comparable ensuite à celle des tests médicaux actuels.
L’ANRS précise que toute séropositivité découverte par le test rapide devra en tout état de cause être confirmée par un test classique, pratiqué par un personnel médical.

Concernant la permanence parisienne, les personnes désireuses d’avoir recours à ce mode de dépistage, anonyme, gratuit et rapide peuvent se rendre dans le local dédié de Aides les mercredis de 18h00 à 21h00 et les samedis de 11h00 à 14h00. (AIDES, 26 rue du Chateau Landon – Paris. M° Chateau Landon ou Louis Blanc. Tél : 01 43 72 75 94).

en savoir plus ici

AKPC_IDS += « 1823, »;

film gay : je t’aime moi non plus sur ciné-cinéma star

Classé dans : TELE — dominique @ 16:12

Je t’aime moi non plus, mardi 30 juin, à 20h40, sur Ciné Cinéma Star. Réalisé par Serge Gainsbourg, avec: Jane Birkin, Joe Dallesandro et Hugues Quester.

 3651.jpg       Image de prévisualisation YouTube

 posté par PolichinelaAzul

Krassky et Padovan, un couple d’homosexuels, arrêtent leur camion près d’un restaurant routier. Johnny, la jeune serveuse androgyne attire immédiatement le regard de Krassky qui devient obsédé par cette jeune créature. Séduite, elle s’offre à lui et semble avoir oublié Padovan, qui dans un excès de jalousie, tente de tuer cette intruse.

Pour sa première réalisation, Serge Gainsbourg signe une oeuvre qui ne ressemble à aucune autre. Après la chanson mythique de l’année 69, Je t’aime moi non plus, il met en scène une histoire déroutante à l’image de l’univers controversé de ce grand nom de la chanson française qui résume son film en une phrase : « Prendre les femmes pour ce qu’elles ne sont pas et les laisser pour ce qu’elles sont. » Perversion et sensualité pour un film cru unique en son genre

  • France 1975  - 85 mn  Déconseillé aux moins de 16 ans 
  • De : Serge Gainsbourg
  • Avec : Jane Birkin, Joe Dallesandro, Reinhard Kolldehoff, Jimmy Davis, Hugues Quester, Gérard Depardieu, Michel Blanc
  • mec nu

    Classé dans : photos — dominique @ 16:00

    mec nu dans photos 3589

    livre :Mariages et homosexualités dans le monde : L’arrangement des normes familiales

    Classé dans : Art culture litterature — dominique @ 15:56
     3650.jpg             

    Présentation de l’éditeur
    Pacs, union civile, mariage : sous une forme ou une autre, la reconnaissance des couples de même sexe et des familles homoparentales est aujourd’hui un enjeu politique en France et au-delà, dans le monde. Car il ne s’agit pas seulement des droits ; il en va des normes qui organisent l’ordre des sexes et des sexualités. Ce volume collectif interroge ce que le « mariage gai et lesbien » fait aux normes. Les diverses transformations juridiques et les controverses politiques qui les accompagnent ne sont pas seulement les symptômes d’une évolution sociale ; elles contribuent à la produire. Un groupe international de sociologues et d’anthropologues en fait l’analyse dans une dizaine de pays, de l’Espagne au Canada, de la Suède à l’Afrique du Sud. Chaque société arrange les exigences nouvelles d’égalité en fonction de son histoire, tandis que chaque femme ou homme arrange sa vie, y compris sa sexualité, en fonction des possibilités qui s’ouvrent. Plutôt qu’une normalisation de l’homosexualité, ou une subversion de l’hétérosexualité, on montre donc ici un arrangement politique des normes sexuelles, conjugales et familiales, tant dans l’espace public que dans l’intimité.

  • Broché: 220 pages
  • Editeur : Editions Autrement (20 février 2008)
  • Collection : Mutations
  • Langue : Français
  • Global Résistance : « Gay Pride  » à Moscou

    Classé dans : infos — dominique @ 15:23

    Global Résistance, mardi, 30 juin, à 21h35, sur France 4.

    Défiler pour la différence à Moscou peut mettre votre liberté en danger. C’est ce que montre cet excellent reportage diffusé ce soir dans l’émission citoyenne de France 4 «Global Résistance».

    Dépénalisée en 1993, l’homosexualité reste toujours taboue en Russie et l’opposition reste forte dans tout le pays pour leur accorder des droits. A quelques heures de la finale du concours de l’Eurovision, Nikolaï Alekseev et d’autres membres du mouvement LGBT russe tentent d’organiser la première « Slavic Gay Pride » dans les rues de Moscou. Entre affrontements et arrestations: récit d’une journée sous haute tension.
    site gay russe

    mecs nus

    Classé dans : photos — dominique @ 15:08

    mecs nus dans photos 3494    //gays.unblog.fr

    12345...40

    cruel |
    Au paradis des Yeux, Des fi... |
    moseart |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
    | sextoys sexshop - sites de ...
    | TEENS