14 mai 2003

Amélie Mauresmo en couverture de « Paris Match »

Classé dans : presse — dominique @ 22:53

01Amélie Mauresmo l’annonce à la une de Paris Match (15-21 mai 2003), elle a trouvé la femme de sa vie. Dans une interview agrémentée de photos pas très habillées, la joueuse de tennis explique qu’elle est amoureuse et qu’elle « commence à [s’]aimer à travers le regard » de sa compagne. Elle revient sur son coming-out, dont elle se dit très fière, même si la pression qui a suivi l’annonce de son homosexualité et, surtout, sa finale à l’Open d’Australie, a été difficile à supporter. Amélie Mauresmo évoque ses parents (« Ils l’acceptent davantage. De toute façon, ils n’ont pas le choix. Nous n’en avons jamais beaucoup reparlé, mais j’ai passé l’âge de me justifier »), Roland-Garros et le circuit féminin, l’avenir avec sa compagne, dont elle espère qu’elle est la femme de sa vie. Interrogée sur l’éventualité de fonder, avec elle, une famille, la championne répond: « Ce n’est pas trop présent, mais on y pense quand même. Adopter ou procréer, je ne sais pas. J’ai les mêmes réflexions qu’une femme qui partage sa vie avec un homme. J’ai 23 ans et pas encore ces projets. »

Grande Bretagne : Une loi anti-discrimination autorise les discriminations

Classé dans : infos — dominique @ 7:22

lgbt7Les Verts, par l’intermédiaire du député écossais Patrick Harvie, ont déposé une proposition de loi visant à permettre aux couples de même sexe d’être reconnus officiellement et d’accéder aux mêmes droits et aux mêmes obligations que les couples mariés (il existe pour l’instant des PaCS locaux, à Londres notamment, mais rien au niveau national). Par ailleurs, dans les prochains jours, Rowan Williams, l’Archevêque de Canterbury, chef spirituel de l’Eglise anglicane, tentera, lors de la réunion annuelle des primats anglicans, d’éviter le schisme qui menace sur la question homosexuelle. Rowan Williams a toujours été considéré comme gay-friendly, même si depuis sa nomination, il essaie de concilier les différents points de vue au sein de l’Eglise anglicane. Ce qui ne lui apporte pas que des soutiens, notamment chez les chrétiens évangéliques. Ceci dit, ces derniers semblent avoir trouvé un allié en la personne de Tony Blair (de plus en plus contesté, y compris dans son camp). En effet, le projet de loi censé combattre les discriminations au travail prévoit de nombreuses exceptions pour les employeurs « dont la philosophie est fondée sur la religion ou la croyance ». Le projet, intitulé « 2003 Employment Equality Regulations », devait mettre le droit britannique en conformité avec les directives européennes, et protéger les homosexuels et les musulmans. Selon l’édition dominicale du quotidien The Independent, la décision d’élargir les exceptions aurait été prise directement à Downing Street. Pour les associations gay et lesbiennes, le projet de loi légitime les discriminations en les inscrivant dans la loi

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS