11 août 2009

blog gay, info et culture LGBT

Classé dans : photos — dominique @ 19:31

  homme nu 30 homme nu 32 01 homme nu a genous un homme nu 29061602 un homme nu 19091604

Blog à but non lucratif ( il est parfois important de le rappeler )
Autre adresse de gays.unblog.fr   http://infolgbt.com

25 juin 2017

Pakistan : le premier passeport transgenre délivré

Classé dans : Trans — dominique @ 9:08

farzana-riaz.jpg.imageFarzana Riaz, 30 ans, a reçu le premier passeport transgenre jamais délivré par les autorités pakistanaises. Une avancée importante dans un pays où la communauté LGBT reste très marginalisée.
C’est la première fois qu’un tel document est délivré par le Pakistan. « Auparavant, j’avais un passeport qui m’attribuait le sexe masculin. Mais cette fois j’ai dit aux autorités que je n’accepterais plus de passeport s’il ne m’identifiait pas comme transgenre », a expliqué Mme Riaz, cofondatrice et la présidente de l’association TransAction.
Cette dernière milite en faveur des droits de la communauté khawajasiras (au Pakistan, ce terme englobe les transsexuels, les travestis et les eunuques).
Il y aurait environ 500.000 transgenres au Pakistan. Lesquels se présentent comme les héritiers culturels des eunuques (hommes castrés) qui officiaient à la cour des empereurs moghols. Pour gagner de l’argent, ils sont nombreux à accomplir des rituels tels que la bénédiction des nouveaux nés ou en dansant lors de mariages et de fêtes.
Le Pakistan est devenu en 2009 l’un des premiers pays au monde à reconnaître l’existence d’un troisième sexe. Depuis, certains d’entre eux se sont même présentés à des élections. Des signes positifs quant à leur intégration dans la société. Mais, le chemin vers leur acceptation totale est encore long puisqu’une grande majorité de transgenres continuent à vivre de mendicité ou de la prostitution, tout en étant victimes d’extorsions et de discriminations en tout genre.

Mexique : 39e « marche des fiertés » à Mexico

Classé dans : infos — dominique @ 8:59

mexicoPlus d’un millier de personnes ont marché dans les rues de Mexico samedi, pour exiger le respect et l’intégration pour les personnes LGBT, lors de la 39e « marche des fiertés »  organisée dans la capitale mexicaine.
La marche est organisée traditionnellement le dernier samedi du mois de juin, depuis 1979, pour « demander la fin des stigmatisations, préjugés et discriminations » envers la communauté LGBT, et pour des « droits égaux » à ceux du reste de la population, a rappelé la commission nationale des droits de l’homme.
Cette même commission a profité de l’évènement pour lancer un appel aux Etats mexicains pour la légalisation du mariage entre personnes du même sexe. Seules dix des 32 entités (31 Etats + Mexico City) qui constituent le Mexique permettent ces mariages, dont celle de Mexico City.
Le mariage gay y a été légalisé en 2009, pour une entrée en vigueur de la loi en 2010. En septembre dernier, des manifestations contre la volonté du président Enrique Pena Nieto de légaliser le mariage homosexuel dans tout le pays avaient rassemblé des milliers des personnes, dont de nombreux catholiques, sous la bannière du « Front national pour la famille ».
En mai 2016, Enrique Pena Nieto avait en effet annoncé qu’il proposerait une réforme de la Constitution, pour autoriser explicitement, à travers tout le pays, le mariage entre personnes du même sexe. Sa proposition comprenait également la suppression des critères d’orientation sexuelle et d’identité de genre dans le processus d’adoption d’un enfant. Deux comités de la Chambre des Députés, chambre basse du Congrès mexicain, ont rejeté cette proposition en novembre dernier. Selon des associations militant pour les droits des personnes LGBT, les agressions envers cette communauté ont connu une recrudescence au Mexique, à la suite de cet épisode.
Selon l’ONG Transgender Europe, qui maintient une base de données des meurtres de personnes transgenres ou de « genre variant », le Mexique est le deuxième pays au monde, derrière le Brésil, en nombres absolus, avec 290 crimes de ce genre rapportés dans les années 2008 à 2016. 

24 juin 2017

Turquie : la gay pride aura lieu malgré l’interdiction

Classé dans : infos — dominique @ 23:05
istambul gay pride

Istanbul : pride 2015

Les organisateurs de la Marche des fiertés LGBTI ont annoncé qu’ils maintiendraient leur manifestation dimanche sur l’emblématique place Taksim à Istanbul. Malgré une interdiction émise par le gouvernorat.
Les autorités locales ont décidé de ne pas autoriser la tenue de la marche et des réunions associées pour des questions de « sécurité des touristes » dans la zone concernée, et « d’ordre public », a annoncé le gouvernorat dans un communiqué publié sur son site.
Affirmant avoir appris que la marche devait se tenir dimanche  sur internet et dans la presse, le gouvernorat affirme par ailleurs ne pas avoir reçu de demande d’autorisation formelle pour la manifestation.
Le communiqué appelle les Stambouliotes à ne pas prendre en considération les appels à manifester et à respecter l’appel des forces de l’ordre.
Des groupes d’extrême droite ont menacé ces derniers jours sur les réseaux sociaux de s’en prendre à la manifestation qui a lieu cette année au premier jour des festivités de l’Aïd, qui marquent la fin du Ramadan.
Le communiqué du gouvernorat appelle à ne pas prendre en considération les appels à manifester et à respecter l’appel des forces de l’ordre.
Amnesty International a accueilli la décision des autorités avec «grande inquiétude», selon un communiqué. «Cette décision ne respecte pas le droit des LGBT et de leurs soutiens à se réunir pacifiquement», affirme le texte, appelant la Turquie à lever cette interdiction et à respecter les libertés d’expression et de réunion.
La Marche des fiertés est interdite à Istanbul depuis 2015, lorsque, selon l’association des LGBT, les autorités avaient mis en cause la coïncidence de l’événement avec le mois sacré du Ramadan.
En 2016, la manifestation a été interdite pour des raisons de sécurité alors que le pays était frappé par une série d’attentats meurtriers liés au groupe Etat islamique (EI) ou aux séparatistes kurdes. Mais, dans un cas comme dans l’autre, les manifestants avaient bravé ces interdictions, et avaient été dispersés violemment par les forces de l’ordre.

le comité LGBT-En marche! chahuté à la gay pride

Classé dans : infos — dominique @ 22:30

1Pendant le défilé de la Marche des fiertés, le comité LGBT-En marche! a été chahuté par un autre groupe venu défiler derrière une autre banderole.
Plusieurs raisons sont invoquées pour critiquer la présence de ce cortège. D’abord, la nomination au gouvernement d’élus opposés au mariage gay, à commencer par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, mais aussi celle de la sénatrice Modem Jacqueline Gourault, celle-ci ayant voté contre le mariage pour tous.
Ancien sénateur comme elle, le nouveau secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne (ex-Les Républicains) s’était dit favorable à une large réécriture de la loi Taubira. Ce samedi, la porte-parole du PS Corinne Narassiguin comptait « quatre ministres anti-mariage pour tous » dans les rangs de l’exécutif.
Aux élections législatives, un candidat estampillé LREM avait pu conserver son investiture malgré la polémique suscitée par ses propos sur l’homosexualité, qu’il avait qualifiée « d’abomination ». Ce terme avait valu une condamnation en justice à Christine Boutin.
Distribué par les organisateurs de la Pride de nuit, un tract protestait contre la présence « du cortège ‘LGBT en Marche’ à la Pride ». « Une honte » et « une imposture » selon eux.
« Quelles raisons ont au juste les ‘LGBT en marche’ de manifester leur fierté? », s’interroge la Pride de nuit, qui estime que le mouvement d’Emmanuel Macron « cautionne les LGBTI-phobies, aggrave le racisme d’État et renforce les violences policières et institutionnelles à l’égard des migrant-e-s ».
« Récupération »
Vendredi soir déjà, lors du défilé de la « Pride de nuit », de nombreuses pancartes portaient des messages hostiles à Emmanuel Macron.

Marche des Fiertés à Paris: Des dizaines de milliers de personnes demandent la PMA pour toutes les femmes

Classé dans : infos — dominique @ 20:19

Des dizaines de milliers de personnes demandent la PMA pour toutes les femmes
Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont réunies samedi près de l’Assemblée nationale pour la quarantième marche des fiertés parisienne, qui revendique l’ouverture de la procréation médicalement (PMA) assisté « pour toutes, sans condition ni restriction », avec la participation controversée d’un groupe « LGBT-En Marche! ».
Aux abords de la place de la Concorde, une foule colorée se prêtait de bonne grâce au contrôle des policiers, qui voyaient passer gladiateurs, garçons en bas résille et filles fardées aux couleurs de l’arc-en-ciel, couples s’embrassant.
Les chars festifs ont traversé le coeur du Paris historique jusqu’à la place de la République où des animations et concerts étaient prévues.
Près du char des militants LGBT des forces de l’ordre, Mickaël Bucheron, président de l’association FLAG – dont était membre le policier Xavier Jugelé, tué dans un attentat jihadiste sur les Champs-Élysées en avril- est venu réclamer le droit de défiler en uniforme pour « dire à la population que la police est diverse, à son image ».
Participaient à la marche la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, et le secrétaire d’État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi.
Le président Emmanuel Macron a tweeté samedi: « La France est arc-en-ciel. Nous sommes riches de nos diversités, soyons en fiers! #MarcheDesFiertés#LoveisLove ».
Pendant la campagne, il s’était dit « favorable » à l’ouverture de la PMA, aujourd’hui réservée aux couples hétérosexuels stériles, « aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires ».
Cependant la présence d’un groupe « LGBT-En Marche! », bien visible sous son ballon géant, suscitait samedi une certaine controverse.
Sur Twitter, des militants LGBT s’indignaient du contraste entre la présence de ce groupe et d’anciennes prises de position hostiles au mariage gay de certains membres du gouvernement.
Dans un tract, des « militant-es trans, pédé, bi-es, gouines » ont aussi dénoncé une « imposture » et accusé la République en marche de « recycler des opposant-e-s aux droits des LGBTI ».
La PMA reste un sujet délicat dans un pays où la mobilisation contre le Mariage pour tous a été virulente. Le Comité consultatif national d’éthique doit rendre mardi un avis très attendu sur la PMA, concernant notamment les couples de femme.
source : E-llico.com

Pride de nuit: troisième édition pour retrouver l’esprit originel de la lutte LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 10:03

pridePlusieurs centaines de manifestants ont participé vendredi soir à la troisième « Pride de nuit » parisienne, à la veille de la Marche des fiertés LGBT jugée trop consensuelle et pas assez « revendicative ».
« Il s’agit de retrouver l’esprit originel des premières Marches des fiertés, qui portaient un message de transformation de la société, au-delà des luttes » propres à la communauté LGBT, a expliqué Gwen Fauchois, ancienne présidente de l’association Act-up et porte-parole de « Pride de nuit » (« Fierté » de nuit en anglais).
Si la Marche des fiertés, qui fête samedi son 40ème anniversaire, reste « un moment d’affirmation important », elle a « beaucoup perdu de sa dimension politique » et tourne désormais à « l’affichage symbolique », estime-t-elle.
Soutenue par 64 associations et collectifs, la « Pride de nuit » affirme dans un communiqué incarner une « coalition de non-conformes » composée tant de « précaires » que de « racisés », de « migrants » ou encore de membres des « classes populaires ».

Israël : 3 500 personnes à la première Gay Pride de Beer sheeva

Classé dans : infos — dominique @ 9:56
Dossier: protestation de la fierté gay à Beer Sheva 02.jpg

photo : Danny-w
Gay pride protest in Beer Sheva, 14.7.2014

Environ 3 500 personnes ont participé à la toute première marche des fiertés de la ville de Beer sheva, dans le sud d’Israël, alors que deux hommes ultra-orthodoxes ont été arrêtés à proximité.
Les deux suspects ont été appréhendés par la police. L’un a été trouvé en possession d’une arme blanche aux environs de la parade et l’autre a tenté d’entrer de force dans le défilé. Selon le site internet Walla, les deux hommes ont été libérés après.
Les années précédentes, les événements de la semaine des fiertés homosexuelles à Beer sheva avaient eu moins d’ampleur et avaient été organisées dans le centre pour les jeunes de la ville.
L’année dernière, les organisateurs avaient annulé l’événement pour signifier leur opposition à une décision de la Haute-cour de justice qui leur interdisait de défiler sur le boulevard Rager, citant des craintes de violence.
L’opinion publique, dans la ville, s’est avérée divisée sur la tenue de la marche, un grand nombre de personnes exprimant son soutien à l’initiative sur les réseaux sociaux.
Toutefois, la semaine dernière, la police a appréhendé un jeune de 17 ans qui avait publié sur Facebook : « Il y aura bientôt une attaque contre la toute première marche homosexuelle à Beer sheva ».

samedi

Classé dans : photos — dominique @ 5:49

2306170324061703 mec nu  24061701 mec nu

23 juin 2017

Tours : Le Centre LGBT inquiet pour sa subvention

Classé dans : infos — dominique @ 16:34

ToursChaque année les subventions aux associations se déclinent au fil de l’année et des Conseils Municipaux. Cette année ce sont près de 11 millions d’euros qui seront alloués aux associations tourangelles. Hier soir, une nouvelle vague de subventions a ainsi été votée par les élus. Mais du côté de certaines associations ne voyant toujours pas leur nom apparaître l’inquiétude monte.
C’est le cas notamment du Centre LGBT de Touraine qui écrit : « Après les propos partisans et erronés tenus par une élue tourangelle en 2016 lors de l’attribution de la subvention au Centre LGBT de Touraine (600 euros…), l’association s’interroge en 2017. A ce jour, aucun prétexte n’a été utilisé en conseil municipal afin de remettre en cause ladite subvention. En effet, cette dernière n’a tout simplement pas été inscrite à l’ordre du jour des différents conseils municipaux. Reconnue d’intérêt général, l’association multiplie les actions de prévention santé (du suicide notamment), de lutte contre l’isolement, l’homophobie et la transphobie grâce à 70 bénévoles. Avec l’explosion de la fréquentation des permanences d’accueil et d’écoute depuis les « manifs pour tous » (1070 visites en 2016), l’association a été amenée à recruter sa 1ère salariée.
Le Centre LGBT de Touraine regrette de ne pas être traité au même titre que les autres structures associatives malgré le travail mené tous les jours sur le terrain et l’appui d’une partie du conseil municipal lors des actions phares : Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, Journées de formation des nouveaux bénévoles, Marche des fiertés… »
A lire sur https://www.37degres-mag.fr/actualites/le-centre-lgbt-inquiet-sa-subvention/

Apple Watch : une partie des ventes du bracelet Pride Edition pour la cause LGBTQ

Classé dans : infos — dominique @ 16:27

apple-watch-prideApple a annoncé qu’une partie des bénéfices provenant des ventes du bracelet Apple Watch « Pride Edition » pour Apple Watch ira aux avocats qui travaillent pour faire respecter les droits des LGBTQ.
Sur la page officielle du produit, Apple a en effet ajouté un paragraphe qui informe l’utilisateur qu’ « une partie des ventes ira aux organisations internationales pour les droits de LBGTQ ».
Ce n’est pas la première fois qu’Apple soutient les droits des lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexuées, puisque la société participe depuis longtemps à la Gay Pride.

12345...2513

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS