11 août 2009

blog gay, info et culture LGBT

Classé dans : photos — dominique @ 19:31

 04 05 07 01 02 03

la version soft  du blog  http://infolgbt.com

2 mai 2016

Israel : Les juifs orthodoxes et homosexuels doivent pouvoir continuer leur pratique religieuse

Classé dans : infos — dominique @ 6:33

juif gayLes juifs orthodoxes et homosexuels doivent pouvoir continuer leur pratique religieuse : c’est le message d’un groupe de rabbins israéliens et américains. L’organisation Beit Hillel a publié, en Israël, un plaidoyer pour plus de tolérance.
Et même s’il est loin d’être révolutionnaire, cet appel est une avancée dans la reconnaissance des juifs et juives gays et lesbiennes en Israël. Car même si la capitale Tel Aviv est réputée pour être gay-friendly, les homosexuels sont encore nombreux à être rejetés dans un pays où le religieux prend de plus en plus de place.
Beit Hillel, un groupe de rabbins orthodoxes israéliens et américains, a publié un texte appelant les communautés juives orthodoxes à être plus tolérantes avec leurs membres homosexuels, hommes et femmes. “Il y a de la place pour plus de clémence et l’inclusion sociale et pour [les] accepter dans les communautés.”
Le texte rappelle cependant que, conformément à la loi religieuse juive, les relations sexuelles entre personnes de même sexe restent interdites. Cette prise de position est un pas en avant vers l’acceptation des Juifs homosexuels qui souhaitent continuer à vivre selon les règles religieuses orthodoxes.
Un texte strictememt calqué sur la loi religieuse
Beit Hillel a rendu cet appel public à l’occasion d’un congrès dans la ville israélienne de Ra’anana, située à une vingtaine de kilomètres de Tel Aviv. Le document a vocation à proposer “des directives, qui sont basées sur la halakha [la loi religieuse juive], sur comment retenir les personnes avec une orientation homosexuelle dans les communautés religieuses”, a exposé le directeur de l’organisation, le rabbin Shlomo Hecht, à l’agence de presse JTA (Jewish Telegraphic Agency) peu avant sa publication.
Shlomo Hecht : “Donc les personnes qui des orientations homosexuelles, hommes ou femmes, ne sont pas disqualifiées sur le plan de la halakha ou de la morale. Ils sont obligés par les commandements de la Torah, peuvent les remplir pour les autres et peuvent occuper n’importe quelle fonction communautaire, comme n’importe quel membre de la communauté.”
Le débat sur la place des juifs et juives gays et lesbiennes en Israël et dans le judaïsme, notamment orthodoxe, n’est pas nouveau. Il a été tristement relancé en juillet 2015 lorsque Shira Banki, une jeune fille de seize ans, avait été assassinée par un extrémiste ultra-orthodoxe lors de la Gay Pride de Jérusalem. Son meurtrier, Yishai Shlissel, sortait tout juste de dix ans de réclusion pour une agression commise en 2005 à une autre marche des fiertés à Jérusalem, au cours de laquelle il avait blessé trois personnes. Les parents de Shira Banki étaient présents à la conférence au cours de laquelle le document de Beit Hillel a été dévoilé.
La situation des homosexuels est contrastée en Israël : Tel Aviv, dont la Gay Pride rassemble des dizaines de milliers de participants chaque année, est souvent décrite comme la capitale gay-friendly du Proche-Orient. Cette ville libérale, souvent opposée à Jérusalem la religieuse, a cependant un statut à part dans le pays.
Reste à savoir quelle est la portée de ce texte. Dans quelle mesure peut-il faire évoluer les mentalités et les comportements ? Beit Hillel rassemble un peu moins de deux cents rabbins orthodoxes et sionistes, dont certains sont connus et influents. L’organisation, tout en restant fermement attachée aux principes de la halakha, milite notamment pour une plus grande “inclusion” dans le judaïsme orthodoxe, notamment à l’égard des femmes.
Ses membres ont travaillé pendant plusieurs mois sur la question de l’homosexualité. Selon Shlomo Hecht, cette initiative répond à une évolution sociétale. “Les homosexuels choisissent de plus en plus de rester dans leurs communautés religieuses, qu’ils auraient autrefois quittée à cause de leur orientation. Avant, vous étiez soit religieux [orthodoxe] soit homosexuel, mais maintenant vous avez les deux.”
Source: http://info.arte.tv/fr/une-lueur-despoir-pour-les-juifs-orthodoxes-homosexuels

mecs nus

Classé dans : photos — dominique @ 6:28

02 mec nu 020516 01 mec nu 020516 03 mec nu 020516

Italie : Pour la première fois, des enfants ont officiellement deux mères

Classé dans : homoparentalité,infos,internationnal — dominique @ 6:18

couple-de-lesbiennes-avec-enfant-adopteTrois enfants sont devenus vendredi les premiers en Italie à avoir officiellement deux mères, les fils de Marilena Grassadonia, la porte-parole des familles homosexuelles, et de sa compagne.
En mars, une première adoption par un couple d’hommes était elle aussi devenue définitive en l’absence d’appel de la décision du tribunal. Mais les observateurs avaient estimé qu’il avait pu s’agir d’une erreur, le dossier s’étant fondu parmi les procédures par lesquelles nombre d’hommes reconnaissent les enfants d’une nouvelle compagne.
En l’absence d’appel dans les délais légaux, la décision du tribunal des mineurs de Rome autorisant l’adoption croisée, au sein du couple, du fils de Marilena Grassadonia et des jumeaux de sa compagne, tous nés à la suite d’une insémination artificielle à l’étranger, est devenue définitive.
Depuis juillet 2014, les décisions de ce type se sont multipliées en Italie, mais elles étaient toutes suspendues par un appel ou un recours en Cassation, à l’exception de celle en mars concernant le couple d’hommes.
Marilena Grassadonia est la présidente de l’association Famiglie Arcobaleno (Familles arc-en-ciel), très présente dans les médias pendant le débat houleux en début d’année au Sénat sur l’union civile.
Le texte voté dans la douleur par les sénateurs doit être examiné à partir du 9 mai à la chambre des députés, et le chef du gouvernement Matteo Renzi s’est dit prêt à engager une nouvelle fois sa responsabilité, probablement autour du 12 mai, pour qu’il soit adopté en l’état et n’ait pas à retourner devant le Sénat.
Au grand dam des associations de défense des droits des homosexuels, les alliés de centre droit de Matteo Renzi ont obtenu le retrait de la possibilité d’adopter les enfants naturels du conjoint. Mais les récentes décisions s’appuient sur la législation en vigueur en matière d’adoption, qui mentionne l’intérêt de l’enfant à une « continuité affective ».

USA: Nick Jonas et Demi Lovato annulent des concerts en Caroline du Nord

Classé dans : homophobie,internationnal,musique,people — dominique @ 1:29

demi-lovato-nock-jonas-ensemble-scene-liveTrès engagés pour la cause LGBT, Nick Jonas et Demi Lovato ont préféré annuler leurs concerts prévus à Raleigh et Charlotte pour marquer leur désapprobation à la loi  HB2 qui discrimine les personnes transgenres.
Le 24 juin, les deux popstars donneront le coup d’envoi de leur tournée commune à Sunrise, en Floride. Baptisée « Future Now », cette grande série de concerts les emmènera aux quatre coins des États-Unis jusqu’au mois de septembre.
Les habitants de la Caroline du Nord seront privés de la venue des deux chanteurs. Nick Jonas et Demi Lovato devaient faire escale dans les villes de Charlotte et Raleigh le 30 juin et le 2 juillet, mais les deux shows vient d’être purement et simplement annulés.
Ils protestent à leur tour contre la promulgation le 23 mars d’une loi discriminatoire envers les personnes transgenres. D’après la loi dite « HB2″, ces dernières doivent désormais utiliser dans les lieux publics ou administratifs les toilettes correspondant à leur identité sexuelle à la naissance. Autrement dit, pas celle à laquelle elles s’identifient en tant qu’adultes…
Scandalisés par le texte, Bruce Springteen, Ringo Starr ou le Cirque du Soleil ont choisi de boycotter la Caroline du Nord pour leurs prochains spectacles. C’est donc au tour de Demi Lovato et Nick Jonas de rejoindre le mouvement. « Après une grosse réflexion et beaucoup de délibération, nous avons décidé d’annuler notre « Honda Civic Tour : Future Now » à Raleigh et Charlotte. L’un des objectifs de cette tournée a toujours été de créer une atmosphère où chacun se sente égal et accepté pour qui il est » expliquent-ils dans un communiqué. 

Suisse : Queer Wallis, nouveau groupe LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 1:17

suisseQueer Wallis est le nouveau groupe LGBT dans la partie germanophone du canton, après une sordide affaire qui a éclaboussé son prédécesseur, SchwuLeOB.
L’association gay-lesbienne du Haut-Valais, SchwLeOB, s’est officiellement sabordée lors d’une assemblée générale extraordinaire, vendredi dernier. C’est une nouvelle structure qui prendra sa place. Son nom, Queer Wallis, souligne la prise en compte des personnes trans et bisexuelles dans la démarche du groupe, unique en son genre dans la partie germanophone du canton. Queer Wallis prévoit de privilégier le dialogue avec la population, notamment à travers des actions de rue. «Il est important pour nous d’aller en personne à la rencontre des Valaisans dans leur vie quotidienne», explique Didier, co-président.
Créé en 2013, mais en sommeil depuis des mois, SchwuLeOB s’est retrouvé en une des médias alémaniques le mois dernier après que «Blick» a révélé que son ancien président, Marco J., avait été condamné à une peine de prison au mois de janvier, entre autres pour pédopornographie. L’affaire a notamment soulevé des questions sur la capacité de la justice valaisanne à protéger les enfants de J. après une précédente condamnation pour des faits similaires.
source 360.ch

lundi

Classé dans : photos — dominique @ 0:18

jeune mec nu 21031602 200416 mec nu 05 200416 mec nu 06

30 avril 2016

USA: des sénateurs voudraient recenser le nombre de personnes LGBT

Classé dans : infos — dominique @ 17:02

mariage gay USAQuatre-vingt membres du congrès américains – dont de nombreux républicains – ont signé une lettre enjoignant le Bureau fédéral du recensement (rôle assuré en France par l’INSEE) de collecter des données sur la population LGBT afin de mieux cerner ses spécificités et ainsi mieux adapter les politiques publiques au niveau fédéral. Pour justifier cette initiative, les sénateurs soulignent que le Bureau de recensement le fait déjà pour d’autres données. Pour eux, il devrait en être de même pour les données sur le genre et la sexualité :
Cependant,  certains défenseurs des droits LGBT s’inquiètent d’un « fichage » des personnes LGBT à travers le pays.
Certains craignent qu’une telle étude ravive les querelles existantes sur le réel pourcentage de personnes LGBT au sein de la population américaine. Aux États-Unis, le chiffre communément avancé se situe entre 2 et 4% de la population. Néanmoins, les associations LGBT rejettent souvent ces statistiques arguant plutôt le chiffre de 10%. Enfin, un sondage réalisé par Gallup en 2015 auprès de la population américaine a révélé qu’une majorité d’Américains pensaient qu’il y avait 25% de personnes LGBT dans la population.
Cette distorsion entre population réelle et population supposée pourrait s’expliquer par la surreprésentation médiatique dont a bénéficié la population LGBT ces dernières années, notamment avec les nombreux débats autour du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe.

Tunisie : un directeur de lycée refuse d’inscrire un enfant car il est trop efféminé

Classé dans : homophobie — dominique @ 16:55

Ghazi-Mrabet-300x118Un directeur de lycée dans un quartier populaire de Tunis a refuser à des parents qui venaient inscrire leur enfant l’inscription du jeune homme car l’enfant de 14 ans est trop « efféminé »et donc serait homosexuel.
« Votre fils est efféminé. Je le connais dans le quartier depuis qu’il est enfant. Il est certainement homosexuel. Il risque d’influencer les autres élèves. Je ne veux pas d’homosexuels dans mon lycée. Je ne peux pas l’inscrire ».
L’avocat Ghazi Mrabet s’est indigné en partageant ce témoignage sur son profil. Les parents ont du se résoudre à aller l’inscrire dans un autre lycée.
L’homophobie bat son plein depuis quelques temps et de véritables campagnes anti-homosexuels voient régulièrement le jour sur les réseaux sociaux.
Rien ne bouge malgré cette violation évidente des droits humains. En 2016, en Tunisie, l’article 230 du code pénal condamne encore à 3 ans de prison pour sodomie.

Gabriel de Koh-Lanta révele son homosexualité

Classé dans : people — dominique @ 16:39

gabrielTrès discret au début de l’aventure, Gabriel de Koh-Lanta 2016 s’est , dans l’épisode de ce vendredi 29 avril, laissé aller à la confidence au moment du dîner. L’inspecteur de police qui est aussi toiletteur pour chiens a évoqué avec pudeur son homosexualité.Gabriel a montré une nouvelle facette de sa personnalité à ses autres coéquipiers. Alors que Pascal évoque sa vie de famille, le Belge se met à faire des confidences sur les relations qu’il entretient avec ses parents. « Dès que je ferme les yeux, je pense à plein de choses de ma vie personnelle et certain trucs qui me pèse avec ma mère, mon père. Je suis gay, je suis né avec et certains croient que c’est un choix que j’ai fait ».
« Ici, je pense à plein de choses qui concernent ma vie personnelle et notamment à certains trucs qui me pèsent, sur ce que je suis, ce que j’ai dit, que j’étais gay. Je suis né avec. Il y a beaucoup de gens qui ne comprennent pas et qui pensent que c’est un choix que j’ai fait mais non ! », lâche-t-il face à la caméra.
Sans que l’on sache précisément ce qu’il a dit aux autres candidats, Gabriel a en tout cas particulièrement ému son grand rival Pascal. « Ça me touche parce que ce qu’il a vécu, ça me fait de la peine », confie ce dernier. Après 27 jours, Pascal voit autrement Gabriel. Mieux se connaître c’est déjà commencé à s’apprécier !
« En fait dans la vie réelle, je ne le cache à personne : dans mon univers personnel mais également dans ma vie professionnelle, auprès de mes collègues policiers. Je ne le crie pas, mais je ne le cache pas. J’ai un copain et c’est comme ça. Je ne vis pas dans un ghetto gay, je n’ai pas besoin de tout ce folklore. Je vis ma vie de mec qui aime un autre mec. Et en général, ça ne choque pas. Je suis né comme ça. Malheureusement ou heureusement. C’est comme ça. Je ne suis ni fier, ni peu fier de ce que je suis. mais une chose est sûre : je n’ai pas choisi d’être comme ça. Et ça, peu de gens le comprennent. Ils croient que c’est un choix. Comme si j’avais choisi de me mettre avec un garçon pour que tout le monde me regarde de travers.
Et je sens que je vais avoir des remarques de gens que je ne connais pas ce soir et qui vont me critiquer sans me connaître. Je m’attends à avoir des commentaires un peu cons. Certains pensent encore que nous, les gays, nous sommes des extra-terrestres. Et j’ai envie de leur dire : je ne l’ai pas fait exprès, ça m’est tombé dessus à la naissance. » explique t’il àVSD
« À un moment, on est fatigué et on oublie les caméras. On se sent tellement bien que quand on me pose la question, je ne me cache pas. J’ai voulu parler de l’incompréhension des parents. Les miens étaient très stricts, ils n’ont pas compris. Ça s’est mal passé et je suis parti vivre ma vie. Je ne comprends pas qu’on puisse renier son enfant. Mais, comme je l’ai dit dans l’émission, à un moment donné, mon père a fait le chemin vers moi.» ajoute t’il 

Samedi

Classé dans : photos — dominique @ 0:51

bears 03 bears 04 bears 05

12345...2212

cruel |
Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ldelange
| sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS